Anciennes familles de Provence
   

 

Bègue


 

 

Famille présente en la ville d’Aix dès l’an 1545, et dont on ignore quel lien, s’il existe, mais probablement ancien, se fait avec les Bègue de Saint-Cannat ou ceux de Marseille.

Isnard Bègue, maître gipier à Aix sous Louis XIII, comme le fut son père, puis entrepreneur de bâtiments, avait développé son entreprise et amassé assez de fortune pour se faire construire sur le tout nouveau Cours, un hôtel particulier, à l’instar de la grande aristocratie : il est le seul, du reste, de sa condition à avoir atteint ce privilège. Son fils François Bègue, procureur au bureau des Finances d’Aix, eut un fils, Joseph Bègue, médecin, marié en 1696 à une fille d’un secrétaire du roi, dont il eut deux filles mariées, l’une au sieur Isnard, professeur royal de médecine, et l’autre à l’avocat Autheman.

Armes : d’azur au chevron d’or accompagné de trois merlettes d’argent au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d’or, ainsi enregistrées à l’Armorial général de France pour Joseph Bègue médecin à Aix.

 


I – Jehan BEGUE (Bego) d’où :

II – Claude BEGUE ou Bégou, décédé avant 1584, épouse suivant contrat passé le 8 novembre 1545 à Aix, Nicolane ROUGON fille de Jacques, et de Fanete BELIARD, d’où :

III - Jacques BEGUE maître gipier à Aix, originaire d’Eguilles, épouse par contrat du 23 janvier 1584 à Aix, Marie LAUGIER fille de feu Jehan et de Thome GUIRAMAND, d’où :

  1. Isnard qui suit,
  2. François BEGUE épouse par contrat du 19 novembre 1628 à Aix et le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Magdeleine GUION en présence des témoins Louis Coculat et Claude Jaubert.
  3. Anne BEGUE baptisée le 12 décembre 1607 à Saint-Sauveur.

IV - Isnard BEGUE maître gipier puis riche entrepreneur d’Aix, il est le seul Aixois de la classe artisane à faire construire un hôtel particulier lors de la construction du Cours (aujourd’hui hôtel situé 12 cours Mirabeau) dès mai 1658, décédé avant 1665 ; épouse par contrat du 26 novembre 1622 à Aix, Catherine NICOLAS fille de Gabriel, marchand, et de Jeanne CHAILAN, d’où :

  1. Marie BEGUE baptisée le 30 novembre 1650 à la Madeleine (parrain Etienne Roux, marraine Marie Bègue), épouse le 17 novembre 1641 en la cathédrale d’Aix, Jacques RIBE, d’Aix, fils de feu André, et de Marguerite SIBON, présente.
  2. François qui suit,

V - François BEGUE procureur au bureau des Finances, bourgeois d’Aix, épouse le 29 janvier 1665 en l’église de la Madeleine, Anne de BIENDISANT fille de François, procureur et avocat en la cour du parlement d’Aix, et de Catherine CHIOUSSE. D’où :

  1. Catherine BEGUE baptisée le 27 octobre 1665 à la Madeleine (parrain François Biendisant avocat en la cour, marraine Catherine Nicolas).
  2. Claude BEGUE baptisé le 26 décembre 1666 à la Madeleine (parrain Claude de Roland de Réauville président en la cour des Comptes, marraine Marguerite de Villeneuve dame du Chaffaut).
  3. Joseph qui suit,
  4. Thérèse BEGUE baptisée le 25 septembre 1670 à la Madeleine (parrain Louis Blanc, lieutenant général au siège, marraine Catherine de Surian).
  5. Ignace BEGUE bourgeois d’Aix, né le 16 février 1676 baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine, épouse 1) le 17 mars 1718 en l’église Saint-Martin de Marseille, Jeanne BRET fille de feu Louis et de feue Elisabeth MELAN : le mariage est cassé par arrêt du parlement d’Aix du 31 juillet 1719. 2) le 13 novembre 1719 en la cathédrale d’Aix, Madeleine GLEISE fille de feu André et de Magdeleine MOUNIER, les témoins sont Antoine Rolland hôte, Pierre Rolland, perruquier, Jérôme Charbaud hoste et Michel Aubin. 3) le 12 juin 1736 en l’église du Saint-Esprit, Anne ESTIENNE fille de Jean notaire royal d’Aix, et de Marie Anne GABRIEL, présents, ainsi que les témoins François Alexis prêtre, Guillaume Gros, Jean Maurel, Louis Roche Etienne de Régis, d’Istres, d’où, du troisième lit :

    1. Jean François Ignace BEGUE avocat en la cour du parlement de Provence, décédé à l’âge d’environ 21 ans, le 2 mai 1758.

  6. Anne BEGUE jumelle née le 3 juillet 1681 et baptisée le même jour en l’église de la Madeleine d’Aix.
  7. Elisabeth BEGUE jumelle née le 3 juillet 1681 et baptisée le même jour en l’église de la Madeleine.

VI - Joseph BEGUE docteur en médecine à Aix, fait enregistrer ses armes à l’Armorial d’Hozier, né le 7 octobre 1668, baptisé le lendemain en l’église de la Madeleine (parrain Antoine Dupuis bourgeois, marraine Gabrielle Garnier), épouse le 7 août 1696 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Marguerite d’HERAUD fille de Melchion, conseiller secrétaire du roi maison et couronne de France et audiencier de la chancellerie de Provence, et de Louise de BOUGEREL ; d’où :

  1. Anne Elisabeth BEGUE née le 6 juillet 1698 baptisée le même jour à la Madeleine (parrain Melchior Héraud conseiller secrétaire du roi, marraine Anne de Biendisant).
  2. Jacques BEGUE baptisé le 19 août 1700 à la Madeleine (parrain Jacques d’Héraud avocat en la cour, marraine Françoise d’Héraud).
  3. Françoise BEGUE née le 13 octobre 1701 baptisée le lendemain à la Madeleine d’Aix (parrain Ignace Héraud, marraine Françoise d’Héraud).
  4. Joseph BEGUE baptisé le 5 mars 1703 à la Madeleine (parrain Joseph Héraud prêtre docteur en théologie et vicaire de Gardanne, marraine Elisabeth de Bougerel).
  5. Marie Rose BEGUE née et baptisée le 11 mai 1706 à la Madeleine (parrain Antoine Bougerel président trésorier général de France, marraine Anne Roux).
  6. Anne Louise BEGUE épouse le 23 novembre 1727 en l’église de la Madeleine, Honoré ISNARD docteur et professeur royal en médecine, fils de Guillaume, présent, et de feue Thérèse MAUNIER, en présence des parents de l’épouse, de Joseph Bègue prêtre délégué, de Jacques Ravel, et Jean Joseph Sube, avocat en la cour.
  7. Marguerite de BEGUE épouse le 14 mars 1728 à la Madeleine, Jacques AUTHEMAN avocat à la cour, fils d’Esprit procureur au parlement et en la cour des Comptes, et de Suzanne de MARTIN, présents; elle décède à l’âge de 66 ans le 9 décembre 1773 et est inhumée le lendemain en l’église des Grands Carmes.

 

 
contact