Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Bourgarel


 

 

Famille qui se prétendit issue de l'ancienne casa Borgarelli de Chieri dans le Montferrat, qui obtint d'un souverain pontife la permission de placer une église dans ses armes, en remerciement de services rendus. Thomas de Bourgarel vint s’établir en Provence au début du XIIIe siècle, et mourut à Aix où il fut inhumé en l’église des Augustins; son épitaphe était Hic clausus jacet nobilis Thomas de Bourgarel dominus de Cambiano qui obiit anno 1213. Telle est la version donnée par Artefeuil.

Selon François-Paul Blanc, les Bourgarel sont originaires de Valernes et se sont agrégés au second ordre à la fin du 16e siècle par possession de fiefs. Maintenus nobles, cependant, en 1669.

Les armes : d’azur au chevron d’or accompagné en pointe d’une église d’argent. François de Bourgarel sieur du Colombier, enregistra à l'Armorial de 1696 : d'azur à une vache passante, accolé et clarinée de gueules, et surmontée d'une maison d'argent, ajourée de sable, sommée d'un donjon ou colombier d'argent.

 

I – Pierre BOURGAREL épouse en 1487 Hugonete MALETY d’où :

II - Jean de BOURGAREL épouse par contrat du 15 mai 1519 (Frillety not.) Jeanne de BREMOND d’où :

  1. Mary de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, épouse en 1558 Madeleine BERMOND, d'où :

    1. Ambroise de BOURGAREL co-seigneur de Vachères épouse en 1607 Sibylle de VACHERES fille du co-seigneur de Vachères.
    2. Catherine de BOURGAREL épouse en 1607 Jean BOUTEILLE bourgeois de Manosque, veuf de Magdeleine GARNIER, fils de Jean, bourgeois, et d'Honorade LARDEYRET.
    3. Honoré de BOURGAREL co-seigneur de Vachères épouse Esprite AMOUREUX d'où:

      1. Joseph de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, épouse en 1655 Marguerite de SAFFALIN fille d'Honoré co-seigneur de Lincel, et de Blanche FLOTTE de MEAUX.

  2. Ambroise de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, épouse en 1558 Honorade de BERMOND soeur de Madeleine épouse de son frère, fille du laboureur sieur de Vachères. D'où :

    1. Honoré de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, épouse le 28 avril 1613 en l'église de Sault, Marie de VIRGILLE fille de feu noble Philippe, gentilhomme verrier, et d'Anne DESPIERRES.
    2. Catherine de BOURGAREL épouse en 1584 Jean de SEBASTIANE, bourgeois de Saint-Michel.

III - Jean de BOURGAREL écuyer d’Apt, sieur d’une partie de la seigneurie de Vachères qu’il acquiert avec ses frères Mary et Ambroise des Vachères en 1560, et pour laquelle il rend hommage devant la cour des comptes, puis la portion de Jean de Meyran principal seigneur de cette seigneurie très morcelée, en 1589. Maître d’hôtel du duc d’Uzès pair de France qui lui donne le commandement de l’infanterie pendant le siège du Havre de Grâce en 1563. Chef protestant. Acte de partage après son décès passé à Apt le 6 février 1578. Décède avant 1622; épouse par contrat du 11 décembre 1577 (Sicard notaire) Blanche de REMERVILLE fille de François, écuyer d’Apt, co-seigneur de Rémerville, et de Françoise d’ALBERTAS, d’Apt. D’où :

  1. Jean de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, ép. 1631 Louise LEGRAND fille de Jean, avocat et procureur au siège d'Apt, et de Léone de ROYER; Louise est citée veuve 1636.
  2. François de BOURGAREL co-seigneur de Vachères, sans postérité.
  3. Pierre qui suit,
  4. Scipion de BOURGAREL écuyer, co-seigneur de Vachères, d’Apt, considérant la faiblesse de son âge, cède ses droits à Vachères à son fils François de Bourgarel de Lamanon le 24 octobre 1664, à condition que celui-ci le nourrisse et l’entretienne ; épouse par contrat du 8 février 1622 Honorade de LAMANON fille de Joseph, écuyer, co-seigneur de Lamanon, et de Marguerite de ROUX, dame dudit Lamanon, elle est assistée de Marguerite de Suze dame de Buons, et de Marguerite de Pontevès dame de Pontevès, et lui de François et Jean de Bourgarel, aussi co-seigneurs de Vachères ses frères. D’où :

    1. François de BOURGAREL de LAMANON co-seigneur de Vachères et de Lamanon, légataire de son père 1664.
    2. Anne de BOURGAREL de LAMANON épouse en 1653, Claude d’ISNARD, écuyer d’Apt, fils de Jean, écuyer d'Apt, et de Diane de REMERVILLE sa troisième épouse, sa dot est de 3.600 lt.; il meurt avant 1693, d’où :

      1. Honorade d’ISNARD épouse par contrat du 16 décembre 1693, Louis d’HAUTEFORT capitaine au régiment d’infanterie de Luxembourg, natif d’Apt, fils de noble Honoré, capitaine vétéran et pensionnaire du roi, et de Modeste d’ALLARD ; elle est assistée de sa sœur Marie d’Isnard.
      2. Marie d’ISNARD présente au mariage de sa sœur 1693.

IV – Pierre de BOURGAREL écuyer, seigneur en partie de Vachères et du Colombier (double la superficie du domaine et entreprend le gros oeuvre de l’ancienne bastide), sert au ban et à l’arrière-ban de la noblesse, lors de la prise des îles Sainte-Marguerite et Saint-Honoré, né le 6 juillet 1591 à Apt, épouse par contrat du 13 janvier 1626 à Apt (Bremond not.), Marie de SINETY née le 18 mai 1590 à Apt, fille de Claude ASSIMET alias SINETY écuyer d'Apt, et de Louise HORTIE, d’où :

  1. François qui suit,
  2. Catherine de BOURGAREL du COLOMBIER épouse en 1646 à Apt, François de BOUYER (ou Boyeri, Boyer) avocat, viguier capitaine et juge criminel d’Apt, fils de Claude marchand bourgeois d'Apt, et d’Isabeau GRAND, d’où :

    1. Pierre de BOUYER avocat d'Apt, ép. pc du 1.4.1678 assisté de François de Bourgarel seigneur de Vachères et du Colombier, Eléonore de GUEIDAN fille de Louis, sieur de Pierrefeu, et de feue Eléonore de VILLAGES, de Marseille, assistée de Mgr Jean de Gaillard, évêque d’Apt, et d’Ambroise de Gueidan ses oncles, et de dame Madeleine de Gaillard épouse de M. de Guérin, président à la cour des comptes de Provence, sa tante.
    2. Anne de BOUYER ép. 1674 Jean-Pierre du TEIL avocat de Forcalquier.
    3. Marie-Anne de BOUYER ép. 1689 Gaspard de ROUX, juge royal d'Apt.
    4. Joseph-André de BOUYER capitaine, ép. 1700 Anne-Rose de LAUGIER.
    5. André-Elzéar de BOUYER capitaine, seigneur de Saint-Pierre, ép. 1710 Marie-Anne LEGRAND.

V - François de BOURGAREL du COLOMBIER écuyer, sieur du Colombier et en partie de Vachères, reçu docteur en droit de l'université d'Avignon en 1645, avocat d’Apt, sert sous les ordres du marquis de Pontevès Buous dans la compagnie de gendarmes de la Reine ; prête hommage de Vachères le 2 septembre 1662 ; élu premier consul d'Apt en 1670; il fait enregistrer ses armes à l’armorial de Forcalquier : d’azur, à une vache passante accolée et clarinée de gueules, et surmontée d’une maison d’argent ajourée de sable, sommée d’un donjon ou colombier d’argent. Teste le 16 septembre 1683. Il avait épousé, par contrat du 27 août 1656 à Apt (Me de Gadret notaire), Marie Anne de GUICHARD dame de Martignan en principauté d'Orange, fille d’Elzéar, avocat au parlement d’Aix, et de Diane de SERVANT. Elle meurt à Apt le 9 octobre 1718, âgée de 85 ans. D’où neuf enfants :

  1. Marie-Anne de BOURGAREL baptisée le 10 août 1657 à Apt, épouse par contrat du 28 octobre 1684 à Apt (Cortasse not.) Pierre Vincent ROUIL ou de Rouvil, d’une famille de Bonnieux au Comtat, fils de François et de Françoise GARCIN sa seconde épouse.
  2. Louise de BOURGAREL baptisée le 23 octobre 1658 à Apt, épouse par contrat du 14 février 1695 à Orange, Alexandre d’ANDRE.
  3. François, qui suit,
  4. Jean-Joseph de BOURGAREL chanoine de l’église d’Apt, baptisé le 27 juin 1667 à Apt.
  5. Jean-Baptiste de BOURGAREL baptisé le 23 février 1670 à Apt.
  6. Louis de BOURGAREL baptisé le 18 mars 1671 à Apt, mort jeune.
  7. Pierre de BOURGAREL mort jeune.
  8. Marie Hélène de BOURGAREL religieuse aux dames chanoinesse d’Apt.
  9. Catherine de BOURGAREL religieuse aux dames chanoinesse d’Apt.

VI – François de BOURGAREL du COLOMBIER écuyer, seigneur du Colombier et en partie de Vachères, du Revest et de Martignan ; fait des aménagements à la bastide du Colombier, plus particulièrement extérieurs en faisant capter une source pour amener l’eau à la fontaine du jardin (1708), de Vachères en partie et de Martignan, acquiert une portion de la terre du Revest pour laquelle il rend hommage au roi le 5 juin 1720; baptisé le 21 janvier 1661 à Apt, y décédé le 21 février 1736, âgé de 75 ans, inhumé au couvent des Cordeliers ; il épouse le 8 mars 1704 en l'église de la Madeleine à Aix, suivant contrat passé le même jour (Guion, notaire), Charlotte d’OLIVARY fille d'Henry, écuyer, seigneur de Campredon, et d'Anne Marguerite de PONTEVES GIENS. Elle meurt à Apt le 13 septembre 1732, âgée de 45 ans, inhumée aux Cordeliers. D’où cinq enfants :

  1. François Elzéar Gaspard qui suit,
  2. François Ignace de BOURGAREL mort jeune
  3. Ne de BOURGAREL morte jeune
  4. Ne de BOURGAREL épouse sieur d’ARQUIER Saint-Estève
  5. Ne de BOURGAREL épouse sieur de RICARD.

VII - François Elzéar Gaspard de BOURGAREL du COLOMBIER écuyer, seigneur du Colombier (qu’il continue d’embellir après son père), de Martignan, du Revest et de Vachères, rend hommage de Martignan à la cour des comptes de Grenoble le 28 janvier 1740, né en septembre et baptisé le 9 octobre 1709 à Apt, épouse 1) le 28 janvier 1734 en la cathédrale d’Apt, suivant contrat le 31 mai suivant à l’Isle en Comtat (Mier notaire), Elisabeth de MAUREL dame de Saint-Didier et de Venasque, née à Métamis, fille de Louis Gabriel chevalier, seigneur de Venasque, et de Marie Rose VALORIS ; elle meurt à Apt le 27 mars 1736 et est inhumée au couvent des Cordeliers. 2) le 18 janvier 1761 en la cathédrale d’Apt, et suivant contrat du même jour, Marie Marguerite PERRIN, veuve de Jean-Baptiste PERRIN, fille de Jean-Etienne, et de Marie Marguerite DENANTE. D’où, du premier mariage :

  1. François Elzéar (Lucie) qui suit,

VIII - François Elzéar de BOURGAREL de MARTIGNAN écuyer, seigneur de Martignan, Vachères, Le Colombier, le Coutelet, Venasque et Saint-Didier, fait ses preuves de noblesse pour être reçu page de la Petite Ecurie du roi le 16 février 1751, né à Apt, baptisé le 3 mars 1735 en la cathédrale (parrain François de Bourgarel du Colombier, marraine Marie-Anne de Bourgarel de Tresene), décédé à l’âge de 49 ans le 1er avril 1784, à Apt, épouse le 28 juin 1761 à Marseille, en l’église Saint-Ferréol, Charlotte (Elisabeth Thérèse) de RAYMOND, de Marseille, fille de feu Jean, conseiller du roi, président trésorier général de France en la généralité de Provence, et d’(Anne) Thérèse de BREMOND, l’épouse est autorisée et assistée de Dominique Raymond docteur en médecine, conseiller du roi président trésorier général, son ayeul paternel, et en présence de Jean-François André Le Blanc de Castillon conseiller du roi en ses conseils et son avocat général au parlement de Provence, du sieur Demende conseiller procureur du roi au sénéchal de Marseille, Joseph Marie de Ribère, chevalier, et François Boulle, négociant, témoins requis, l’épouse signe Charlote Raymond. D’où :

  1. (François Elzéar) Charles (Thérèse) qui suit,
  2. Louis de BOURGAREL de MARTIGNAN dit le Chevalier de Martignan, garde-marine à Toulon le 6 juillet 1779, fait la campagne d’Amérique avec l’amiral de Grasse, promu enseigne de vaisseau le 14 avril 1782, lieutenant de vaisseau le 1er mai 1786, émigré avec l’armée de Princes à Nice en 1792, reste en Italie jusqu’en 1797, décoré de la croix de chevalier de Saint-Louis en 1795, puis rentre en Provence, capitaine de frégate le 31 décembre 1814, retraité le 1er novembre 1817 ; né le 28 septembre 1764 à Marseille, décédé le 22 décembre 1848 à Marseille, âgé de 84 ans, sans alliance.

IX - Charles de BOURGAREL de MARTIGNAN dit le comte Charles de Martignan, chevalier, seigneur de Martignan et de Vachères, entré dans la Marine à quinze ans comme aspirant en 1777, garde-marine à Toulon le 9 édcembre 1778, devient successivement garde du pavillon le 1er février 1779, enseigne de vaisseau le 17 novembre 1781, lieutenant de vaisseau le 1er mai 1786, participe à la Guerre d’Amérique durant laquelle il assiste à huit batailles, puis en temps de paix à deux campagnes d’évolution sur le navire La Badine, émigre à Nice en 1791 puis rejoint l’armée des Princes à Coblence où il sert sous le commandement de M. de Vaudreuil dans le corps de la Marine en 1792, combat en Italie en 1793 et 1794, se trouve à Londres en Angleterre en 1795, retenu pour raison de santé, passe en Vendée sous les ordres du comte d’Hector, reçoit la croix de Saint-Louis en 1795, rentré en France, il sert dans la garde nationale, puis dans l’armée du roi de Sardaigne de 1797 à 1807, avec le grade de lieutenant-colonel, reçoit la croix de chevalier de Saint-Maurice et Saint-Lazare de Sardaigne, promu capitaine de vaisseau le 31 décembre 1814, admis à la retraite à compter du 1er janvier 1816 ; défenseur de la cause royaliste, maire de Vachères de 1808 à avril 1815, nommé sous préfet à Forcalquier (août 1815 à avril 1819) puis à Apt (1822), chevalier de l’ordre de la Légion d’Honneur (brevet du 15 juillet 1828), chevalier de Cincinnatus, né le 1er avril 1762 à Apt, baptisé le même jour en la cathédrale (parrain François Elzéar Gaspard de Bourgarel Colombier son grand père, marraine Marie Thérèse de Brémond Raymond sa grand mère maternelle).

 


 
contact