Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Carnaud


 

 

Les Carnaud sont nombreux à Aix ; on en distingue plusieurs branches ou familles, la graphie variant Carnau, Carnaux, Carnal, ou Carnalis en latin.

Il semble cependant que la plupart des Carnaud d’Aix aient une origine commune, en la personne de Raynaud Carnalis marié à Catherine Tremelat, vivant tous deux en la cité comtale à la fin du XVe siècle.

Louis Carnaud, leur fils, eut au moins trois fils mariés à des demoiselles Michel, d'Aix : Simon l'aîné, épousa Andrieve Michel, Nicolas le cadet épousa Anthonette Michel, et Barthélémy né d'un second lit, épousa Mitrone Michel. C'est à la postérité de ce dernier que semblent se rattacher les Carnaud, procureurs et avocats au parlement de Provence, alliés aux Boyer d’Eguilles. Joseph Carnaud, avocat au parlement d’Aix, reçut pour armes, ainsi enregistrées à l’Armorial d’Hozier : d’azur à la croix d’argent, coupé d’argent au léopard de gueules.

De Nicolas Carnaud descendent la plupart des branches de la famille Carnaud. Restées de condition plus modeste, certaines susbsistent à Aix et à Marseille au XIXe siècle, et perpétuent encore le nom dans le pays.

Joseph Carnaud, avocat au parlement d’Aix, se vit attribuer des armes, inscrites à l’Armorial général de France ainsi : d’azur à la croix d’argent, coupé d’argent au léopard de gueules.

 

 

 
contact