Anciennes familles de Provence
   

 

second rameau


 

IV – André de CASTELLANE d’ADHEMAR de MONTEIL et de JOYE écuyer de Forcalquier (fils de Charles sieur de Pierrerue et d'Anne de Pontevès), premier consul de la ville en 1737, maintenu noble ainsi que son frère, par ordonnance de l’intendant du 16 août 1709, né et baptisé le 7 âout 1671 à Saint-Mary de Forcalquier, décédé le 12 inhumé le 13 août 1757 épouse le 13 janvier 1699 à Saint-Mary, Hélène de VALLANSAN fille de Joseph, avocat en la cour, et d’Isabeau de LATIL de VILLENEUVE. D’où :

  1. Joseph de CASTELLANE ADHEMAR né et baptisé le 19 février 1700 à Saint-Mary de Forcalquier, inhumé le 22 février suivant.
  2. Jean Victor qui suit,
  3. Hélène de CASTELLANE ADHEMAR de MONTEIL née le 2 baptisée le 3 mai 1703 à Saint-Mary de Forcalquier, épouse le 25 février 1749 en l’église de Mane, André BLANCHARDY procureur au siège de Forcalquier, âgé d'environ 28 ans et émancipé, décédé en 1772, fils de Jean, procureur au siège de Forcalquier, et de Suzanne MARRE, en présence des parents des époux.
  4. Anne de CASTELLANE ADHEMAR née et baptisée le 20 février 1706 à Saint-Mary de Forcalquier, décédée le 5 décembre 1782 à Saint-Mary.

V – Jean-Victor de CASTELLANE ADHEMAR de MONTEIL chevalier, appelé le marquis de Castellane, entré dans la Marine comme garde de l’étendard le 6 septembre 1723, sous-brigadier des gardes le 20 mai 1728, brigadier le 28 mars 1729, enseigne de galère le 15 avril 1730, aide-major des galères le 1er février 1743, se retire du service à Marseile le 1er janvier 1749, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis le 15 mars 1746 ; né et baptisé le 30 novembre 1701 à Saint-Mary de Forcalquier, décédé à l’âge de 72 ans le 1er juin 1773 inhumé le lendemain dans le cimetière Saint-Mary de Forcalquier. Epouse à l’âge de 46 ans, le 13 avril 1747 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille, Thérèse Françoise de MALLET âgée d’environ 18 ans, décédée le 15 avril 1768 à Marseille, fille de noble Jean Joseph conseiller secrétaire du roi, ancien échevin de Marseille (1723), et de feue Thérèse d’OLIVIER, union bénie par Mgr de Belzunce évêque de Marseille, en présence du père de l’épouse, de Joseph Alexandre de Tournier Saint-Victoret, chevalier de l’ordre du roi, capitaine et major des galères de France, procureur nommé par le père de l’époux, et des témoins requis, à savoir Jean-Baptiste de Taleman de Chaumont, aide major des galères, Me Vincent Chaillan avocat en la cour, Jean-Baptiste Richard négociant et Me Louis François Barthe courtier royal, et d’autres parents et amis, parmi lesquels les Castellane Mazaugues, Blacas d’Aups, Pontevès Tournon, l’époux signe Castellane d’Adémar. D’où :

  1. Jean Joseph Victor de CASTELLANE ADHEMAR de MONTEIL évêque de Senez de 1784 à 1788, né le 10 février 1748 à Marseille ondoyé le 12 février suppléments de cérémonie de baptême le 19 février en l’église Notre-Dame des Accoules (parrain Jean Joseph Mallet secrétaire du roi, ancien échevin de Marseille, son ayeul, marraine Hélène de Valansan de Castellane d’Adhémar, son ayeule), décédé en 1788.

 

 
contact