Anciennes familles de Provence
   

 

Decorio


 

 

Famille importante de Manosque et de Forcalquier, également présente à Villeneuve-lès-Volx et dans la région, qui a fourni des avocats distingués et dix-sept consuls ou maires de Forcalquier, et acquis d’importants domaines autour de la ville : Tatet, Cabanes, Saint-Clair et l’ancien château des comtes de Forcalquier à Saint-Maime.

Les Decorio présents à Aix (avant 1550), sont d’origine italienne et certainement à rapprocher de Paulo et Daniel de Corio, natifs du Piémont, demeurantà Saint-Maximin, lesquels obtiennent des lettres de naturalisation du roi François 1er en avril 1542.

Ils ont formé plusieurs branches, dont seule la branche des Decorio Saint-Clair se poursuit jusqu'au XXe siècle, en dehors des familles Decory. Graphie variable de Corio, Decori, Decory etc.

Plusieurs membres de la famille Decorio eurent des armes inscrites à l’Armorial général de France. Furent attribuées, de facture impersonnelle et systématique, à Gaspard Decorio, bourgeois de Forcalquier : de sinople à une guivre ondoyante d'or, coupé d'or à la bande de gueules, et à Antoine Decorio, bourgeois de Villeneuve : de sinople au sautoir d'argent, coupé d'argent au cheval cabré de sinople.

François Decorio bourgeois de Manosque, portait : de gueules au coeur d'argent enflammé d'or. Il s'agit peut-être des armes originales de la famille. Enfin, Joseph Decorio, avocat au parlement d'Aix, eut pour armes : d'or à deux lions affrontés de gueules tenant un coeur du même, et posés sur un tertre de sinople (similitude avec les De Cormis pourtant très différents).

 

Synoptique des branches

 

 

 

 
contact