Anciennes familles de Provence
     

 

Gautier du Poët


 

 

Famille de marchands aixois qui fit fortune au début du XVIIIe siècle en la personne d’Henri Gautier, trésorier de France, anobli en 1723, acquéreur de biens au terroir du Poët (Hautes-Alpes), Vernègues (Bouches-du-Rhône), Saint-Laurent, et dont le fils fut reçu au parlement de Provence. Armes : d’azur au chevron d’or accolé de trois soucis du même, tigés et feuillés de sinople, alias trois roses à la tige de sinople.

 

 

I - Maximin GAUTIER décédé avant 1628, épouse Huguette SIMEONIS décédée avant 1628, d’où :

  1. Pierre qui suit,
  2. Magdeleine GAUTIER baptisée le 25 avril 1603 en l’église Sainte-Magdeleine d’Aix (parrain Jacques Boyer, marraine Magdeleine du Col).
  3. Jean qui a postérité.

II - Pierre GAUTIER maître marchand chapelier à Aix, présent au mariage de son fils Hugues en 1671, baptisé le 20 janvier 1601 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Honorat Sieuve, marraine Marguerite Vacque) ; épouse par contrat du 19 août 1628 à Aix et en l’église Saint-Sauveur, Isabeau alias Elisabeth de RICORD fille d’Elzéas, maître cordonnier, et de feue Marguerite DANIEL, témoins Michel Bérurier et Guilhen Blanc, décédée avant 1656, d’où :

  1. François GAUTIER marchand à Aix, épouse 1) le 30 septembre 1657 à la Madeleine d’Aix, Magdeleine ROUSTAN fille d’Henri et d’Elisabeth PELLISSIER, présents Etienne Boyer, Honoré Imbert, Honoré Talon et Henri Codonel. 2) le 17 février 1681 à la Madeleine d’Aix, Marcelline MARTIN âgée d’environ 21 ans, originaire du lieu du Brusquet, fille de feu Jean-Baptiste et d’Honorade JULIEN. D’où, du premier mariage :

    1. Isabeau GAUTIER épouse le 6 juillet 1694 à la Madeleine d’Aix, âgée d’environ 17 ans, Jean BRIQUET fils de feu Pierre et de feue Marguerite ARNOUX, habitant d’Aix, âgé d’environ 29 ans.

  2. Thérèse GAUTIER épouse le 20 février 1656 à la Madeleine d’Aix, Raymond GOUIRAN d’Aix, fils de Jean et de feue Catherine DANNE, témoins Honorat Emeric, Etienne Lieutard, Jean-Louis Brunet.
  3. Anne GAUTIER baptisée le 17 novembre 1646 à la Madeleine d’Aix (parrain François Gautier, marraine Louise Gautier).
  4. Hugues qui suit,

III - Hugues GAUTIER marchand chapelier d’Aix, épouse le 14 juin 1671 à la Madeleine d’Aix, âgé d’environ 26 ans, Marie ROUSTAN âgée de 19 ans, fille d’Henry et d’Isabeau PELLISSIER, en présence des témoins Jean Frégier audiencier aux comptes, Jean-Baptiste Rivol, Pierre Espérandieu, et Mathieu Rancurel ; d’où :

  1. Henri qui suit,
  2. Thérèse GAUTIER épouse le 29 octobre 1697 à la Madeleine, Jean-Baptiste BONNARD marchand d’Aix, fils de feu Jean et de Delphine BOIS, en présence des parents de l’épouse, François Gautier son oncle, Henry Gautier, son frère, Pierre André beau-frère de l’époux.
  3. François GAUTIER décédé le 22 février 1687 à l’âge d’un an et demi, inhumé le lendemain à la Madeleine.
  4. Jean Lazare GAUTIER né et baptisé le 32 août 1687 à la Madeleine (parrain Jean Baptiste Espitalier conseiller secrétaire du roi en la chancellerie, marraine Thérèse Thorame).

IV - Henri de GAUTIER d’abord simple clerc de notaire, puis caissier à la trésorerie, il acquiert une charge de trésorier à la trésorerie générale de Provence et y fait fortune, est anobli par lettres du roi Louis XV données à Versaille en novembre 1723, acquiert l'année suivante la terre du Poët près de Sisteron, puis celle de Vernègues près de Salon (1750), également seigneur en partie de Saint-Laurent, qualifié parfois marquis du Poët, fait construire en 1730 l’hôtel qui porte son nom sur le cours Mirabeau, né le 4 et baptisé le 5 février 1676 à la Madeleine d’Aix (parrain Henri Roustan, marraine Magdeleine Roustan), il meurt en 1757 'comblé d'honneurs'; épouse le 1er avril 1704 en la chapelle Saint-Joachim, paroisse Saint-Sauveur, Catherine GROS fille d’André, et d’Anne AUGIER, témoins Antoine Juramy prêtre, Marc Fache prêtre bénéficiaire, Jean Chantre conseiller du roi garde-monnaie, et Jean-Baptiste Paulet procureur au siège général, d’où :

  1. Joseph Antoine qui suit,
  2. Marie Thérèse de GAUTIER du POËT épouse par contrat du 6 décembre 1722, Jean-François de REGINA conseiller du roi, greffier en chef au parlement de Provence, fils d’Antoine greffier audiencier au parlement, et de Marguerite de MOUTTET.
  3. Anne Rose de GAUTIER du POËT épouse le 24 février 1739 à la Madeleine d’Aix, Etienne Jean de SAPORTA, d’Apt, âgé d’environ 45 ans, chevalier de Saint-Louis, major du régiment de Bourbon, né en 1690, décédé en 1759, fils de défunts Pierre Joseph et de Vérane de RAYMOND, en présence de Jean-Baptiste de Rippert de Salonet, lieutenant dans le régiment de Bourbon, Jean-François Canceris, Jean-Baptiste Canceris avocat en la cour, Jean-Baptiste Rambot et autres.
  4. Thérèse de GAUTIER du POËT épouse le 21 mars 1741 à la Madeleine d’Aix, âgée d’environ 23 ans, François Xavier Bruno de RIANS, âgé d’environ 29 ans, conseiller du roi en la cour des Comptes Aides et Finances de Provence, fils de feu Gaspard conseiller en la même cour, et de Magdeleine de SAINT-JACQUES en présence de Jean-François Canceris, avocat en la cour, Augustin Jaubert, Joseph Lyon Saint-Ferréol, et Simon Barnoin, des sieurs de Régina, de Garidel, de Thoron etc.
  5. Marie Catherine de GAUTIER du POËT épouse le 12 mai 1744 à la Madeleine d’Aix, âgée d’environ 21 ans, Jean-Baptiste DEDONS DULIS, chevalier seigneur du Lis, conseiller du roi en la cour des Comptes Aides et Finances de Provence, âgé d’environ 49 ans, fils de feu Jean seigneur du Lis, conseiller du roi, doyen de ladite cour, et de Suzanne de GALLIFFET, en présence de Louis Gabriel de Galliffet vicaire général de l’archevêque d’Aix, témoins François Xavier Bruno de Rians, conseiller en la cour des Comptes, Jean-François de Régina greffier en chef en la cour du parlement, Antoine de Régina prêtre.

V - Joseph Antoine de GAUTIER du POËT seigneur de Saint-Laurent, conseiller au parlement de Provence, reçu le 29 mai 1731 en la charge de Luc de Lenfant, puis conseiller honoraire, résigne en faveur de son fils en 1776, né le 23 novembre 1711 baptisé le même jour à Saint-Sauveur (parrain Antoine de Régina, marraine Louise de Grisolle), inhumé au cimetière de la Madeleine le 1er mai 1785 ; épouse le 18 août 1755 à la Madeleine d’Aix, âgé d’environ 40 ans, Anne (Marie) de BOISSON de LA SALLE âgée d’environ 24 ans, fille de Joseph Gaspard, chevalier, seigneur de la Salle, conseiller en la cour des Comptes, Aides et Finances de Provence, et d’Anne de PISANY de SAINT-LAURENT. D’où :

  1. Henri Joseph qui suit,
  2. Joseph Hilarion de GAUTIER du POËT dit le chevalier de Vernègues, sert dans les régiments Royal Normandie et Lorraine Dragons, tente de soulever la Provence en 1790, puis sert comme agent de Louis XVIII.
  3. Marie Henriette Rosalie de GAUTIER du POËT de VALAVOIRE décédée en 1798 à Vaison le Romaine, épouse le 19 avril 1781 à Vernègues, Joseph Hyacinthe Siffrein d’AUDIBERT de LA VILLASSE, chevalier, originaire de Carpentras, officier d’infanterie, premier maire de Vaison, mort assassiné le 14 avril 1791 à Vaison, fils de Joseph Ignace Siffrein, lieutenant des vaisseaux du roi, chevalier de Saint-Louis, et de Marie Anne Magdeleine de CHANTELOT de LA CHAISE, en présence de Pierre Louis d’Aymini seigneur baron de Barrême, chevalier de Saint-Louis, ancien officier de vaisseaux du roi, Antoine de Raymond marquis d’Eaux chevalier honoraire de Saint-Jean de Jérusalem, Jean-Pierre de Pons premier consul de Carpentras et Jean-François Laurent Raspaud, avocat en la cour et notaire royal d’Aix.
  4. Marie Charlotte Eléonore de GAUTIER du POËT née en 1765, décédée en 1805 épouse Jean-Antoine FABRE ingénieur en chef des Ponts et Chaussées au département du Var, spécialisé en hydraulogie, né en 1748, décédé en 1834.

VI - Henri Joseph de GAUTIER du POËT conseiller du parlement de Provence, reçu le 15 février 1776 en la charge de son père, émigré, né le 15 juillet 1756 à Aix, baptisé le même jour à la Madeleine (parrain Henry de Gautier du Poët son ayeul, marraine Ursule de Martin de la Salle), décédé à l’âge de 75 ans le 12 janvier 1832 à Aix.

 

 
contact