Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Grognard


 

 

Famille ancienne à Aix et Gardanne. Plusieurs branches co-existent à Aix à la fin du XVIe siècle, la plus importante est celle de Mathieu Grognard (ci-dessous) qui vit avec sa femme Andrieve Imbert au milieu du XVIe siècle, et dont la postérité divisée en trois branches, toutes restées de condition modeste, s’est poursuivie jusqu’au XXe siècle.

Une autre branche issue d’Etienne Grognard marié vers 1610 à Marguerite Aillaud, installée dans la bourgeoisie marchande, a acquis une charge de conseiller secrétaire du roi et s’est alliée à des familles de robe (Bec, Bayon et Court).

On trouve encore une cinquième branche, venue de Gardanne et issue de Jacques Grognard et d'Honorade Laurent. Cette branche a donné un notaire royal et un trésorier général de France en 1644, Melchion Grognard, dont la fille s’est alliée à la famille de Roux de Gaubert.

Les Grognard comptent également parmi leurs membres le père Jean-Baptiste Mitre Grognard, religieux minime, condamné à mort par le tribunal révolutionnaire à Paris le 22 août 1794 comme ayant pris part à la révolte des sections (Roux-Alpheran).

L’orthographe de cette famille a subi de nombreuses variations : Grognard, Grougnard, Graugnard, Groignard, Grouinard, Greaugnard, Grognar, Gronhart, Greunhard, Gaugnard, Gougnardon etc.

Armes : de sinople à trois grues d’argent et leur vigilance d’or; ainsi enregistrées à l’Armorial général de France par Philibert Grougnard marchand, et par Etienne Grognard. Jeanne de Grognard, veuve de Jean de Roux sieur de Gaubert conseiller au parlement de Provence, fit enregistrer : de sinople à trois fasces ondées d’argent au chef d’or.

 

 

I – Mathieu GROUGNARD épouse Andrieve IMBERT d’où :
  1. Antoine GROGNARD baptisé le 30 avril 1559 à Saint-Sauveur.
  2. Antoine qui suit,
  3. Guillaume GROGNARD travailleur d’Aix, baptisé le 20 juillet 1567 à Saint-Sauveur (parrain Honoré Berges, marraine Magdeleine Rancurel) épouse 1) par contrat du 28 octobre 1590 à Aix, Elix MOUCHON fille d’Isnard et de Delphine N. 2) par contrat du 31 mai 1609 à Aix, Claudette de BEAUVOYS veuve, fille de Sébastien, décédé, et de Benoite MALIVERNY. Elle se remarie en juin 1631 à André ROMAN. D’où :

    1. du premier lit : Jacques GROGNARD baptisé le 6 octobre 1597 à la Madeleine (parrain Jacques Grognard, marraine Louise Sabatier).
    2. Antoine GROGNARD baptisé le 17 mai 1599 à Saint-Sauveur (parrain Antoine de Thoron avocat, marraine Honorade Guesan).

    3. du second lit : Marguerite GROGNARD baptisée le 1er octobre 1611 à Saint-Sauveur (parrain Alexandre Thomassin conseiller au parlement, marraine Marguerite de Michaelis) épouse le 22 avril 1630 à Saint-Sauveur, César ESCALON.
    4. Honorate GROGNARD baptisée le 29 juin 1614 à Saint-Sauveur.
    5. Jeanne GROGNARD baptisée le 18 juillet 1621 à Saint-Sauveur (parrain Louis Isoard, marraine Marguerite de Montès) épouse 1) par contrat du 15 mai 1631 à Aix, Jean ROMAN marchand d’Aix, fils d’André et de Françoise TORNATORIS. D’où la famille Roman-Tributiis. 2) par contrat du 15 février 1637 à Aix, Jean-Baptiste RAIMBAUD maître gipier d'Aix, originaire de Puyloubier.

  4. Jacques auteur de la seconde branche,
  5. Marguerite GROGNARD épouse pc du 6 février 1581 à Aix, Mitre BOURDON artisan tuilier à Aix, veuf de Jeanne BANON, fils de Jacques et de Marguerite MERLE. Il se remarie en 1588 puis en 1602.

II - Antoine GROGNARD baptisé le 4 juin 1564 à Saint-Sauveur (parrain Barthélémy Gautier, marraine Honorade Rencurel), décédé avant 1621, épouse par contrat du 22 septembre 1585 passé à Aix, Guilleaume MELIAN ou Mallian fille de Jacques et de Jeanne MAUCURIN ; d’où :

  1. Anne GROGNARD baptisée le 30 octobre 1586 à Saint-Sauveur (parrain Raymond Malian, marraine Jeanne Chrestian).
  2. Jacques GROGNARD baptisé le 29 avril 1590 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Hermite, marraine Anne Marroin).
  3. Jean GROGNARD travailleur d’Aix, baptisé le 15 février 1593 à Saint-Sauveur (parrain Jean Borrel, marraine Anne Melon) épouse 1) par contrat du 7 février 1619 à Aix, Françoise GIRAUD fille de feu Michel et de feue Philippe MAGNAN. 2) par contrat du 3 mai 1628 à Aix et le 29 en l’église Saint-Sauveur, Claire PRON veuve, fille de feu Jean et de feue Honorade PACHE, présents Jean Amayon et Jacques Borrillon.
  4. Honoré GROGNARD baptisé le 26 mars 1595 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Celony, marraine Marguerite Audibert).
  5. Mathieu qui suit,

III - Mathieu GROGNARD travailleur à Aix, baptisé le 22 juillet 1598 à Saint-Sauveur (marraine Magdeleine de Beauvois) décédé avant 1648, épouse par contrat du 8 décembre 1621 à Aix et le 12 en l’église de la Madeleine, Marguerite AUGIER fille d’Antoine dit RABE, tisseur à toile, et de Magdeleine de GROUX, témoins Louis Ollivier chanoine de Fréjus, et Etienne Perrin. D’où :

  1. Magdeleine GROGNARD baptisée le 1er juin 1628 à la Madeleine.
  2. Melchionne GROGNARD baptisée le 15 novembre 1629 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Claude Billard, marraine Melchionne Eliasse), épouse le 29 avril 1648 à la Madeleine, Claude ROUVIERE fils de Guillaume et de Thomete CHAUVET.

 


 
contact