Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Pontevès

branches d'Aix


 

Généralement considérés comme issus de la maison de Pontevès, les Pontevès dits d’Aix n’ont point encore révélé leur origine, ni leur rattachement à l'antique lignée. L’abbé Robert les faisait descendre d’un certain Jeannet de Pontevès, de Fuveau, marié devant un notaire de Marseille à Antoinette Olivier en juin 1411.

Le registre septième de l’Armorial général de France de Louis-Pierre d’Hozier de Sérigny, qui contient une généalogie très complète de la maison de Pontevès, se heurte à la même problématique des origines, ainsi qu’à une incertitude concernant le rattachement du second rameau. C’est à partir de cette étude que nous tirons et complétons la présente généalogie.

Procureurs ou avocats au parlement au XVIe et au XVIIe siècles, les Pontevès d’Aix sont issus de Pierre de Pontevès, conseiller royal et docteur en droits élu premier consul de la ville en 1485 et originaire, selon toute apparence, de la ville de Saint-Maximin.

 

 

I - Pierre de PONTEVES écuyer de Saint-Maximin, licencié et docteur en droits, avocat à Saint-Maximin puis à Aix où il est élu premier syndic d’Aix en 1485, député du roi Charles VIII, teste à Aix en avril 1503 en faveur de son fils Gaspard, nomme sa fille Hélène morte jeune et ses autres deux filles Hélène et Marguerite héritières particulières, épouse Marguerite CHABERT d’où :

  1. Gaspard qui suit,
  2. peut-être Jacques auteur du second rameau.
  3. Hélène de PONTEVES décédée en bas âge avant avril 1503 et inhumée au couvent des prêcheurs d’Aix.
  4. Hélène de PONTEVES épouse par contrat du 23 novembre 1503 à Aix, Louis CAPUSSI.
  5. Marguerite de PONTEVES épouse par contrat du 2 février 1506 à Aix, Pierre ARBAUD co-seigneur de Calas, fils de Guillaume, marchand drapier d’Aups, et de Catherine FABRY. Il devient en 1523 maître rational en la cour des Comptes d’Aix et en 1545 premier consul et procureur du pays. Tige de la maison d’Arbaud.

II - Gaspard de PONTEVES qualifié noble bourgeois d'Aix, teste le 26 septembre 1555 à Aix, alors âgé et atteint par la maladie, élit sépulture en l’église des Frères Jacobins au tombeau de ses parents à laquelle il lègue 3 sols, fait divers legs aux pauvres de l’hôpital Saint-Jean près d’Aix (20 florins), aux pauvres filles à marier (20 florins), 10 écus à André Amiel orfèvre, pour ses bons services, lègue 10 florins à Marguerite de Pontevès sa fille femme d’Orsin Melon, de Marseille, payables dix ans après son décès, lègue à sa fille Anne de Pontevès femme d’Alexandre Ollion procureur, sa petite fille, 10 florins payables dans les mêmes délais, souhaite voir se terminer le différend opposant ses héritiers et son neveu Pierre de Pontevès, confirme la donation faite au contrat de mariage de son petit-fils Gaspard de Pontevès, en 1553, lequel il nomme son héritier universel; nomme pour ses exécuteurs testamentaires Barnabé d’Albis secrétaire, Jacques Arbaud, Pierre de Pontevès et Me Capussi procureur au parlement, les témoins sont Pierre de Beaufort mercier, Antoine Veyron tisseur de toile, Pierre Arno pelletier, Jean Anseme boulanger, Etienne Coblier bonnetier, Honoré de Giningis maillier, Louis Massot charpentier et Antoine Barrouil dit Castagnier, hoste. Il avait épousé 1) par contrat du 21 janvier 1505 à Aix, Marcelline AMALRIC fille de François et de Magdeleine de PONTEVES. 2) en 1506 Colette CASTEL veuve de Pierre BOURDON (dont elle a eu une fille, Madeleine Bourdon, mariée à Jean Fresquier) fille de Pierre, d’Aix, et de Jeanne. Elle teste à Aix le 20 mai 1521. D’où, du second lit :

  1. Jean qui suit,
  2. Marguerite de PONTEVES épouse Orsin MELON de Marseille.

III - Jean de PONTEVES écuyer d'Aix, élu second consul d’Aix en 1550, décédé avant 1555, épouse en 1526 à Marseille, Catherine SERRE fille de Léonard et de Béatrice FALLE, d’où :

  1. Gaspard qui suit,
  2. Anne de PONTEVES épouse Alexandre d’OLLION procureur au parlement; elle teste à Aix le 26 janvier 1594.

IV - Gaspard de PONTEVES écuyer d’Aix, élu second consul d’Aix en 1574, baptisé le 30 août 1537 à la Madeleine (parrain Louis Serre de Marseille, marraine Marguerite Morlane) décédé avant 1607, épouse 1) par contrat du 20 octobre 1553 à Aix, Anne d’ALBIS fille de Barnabé, secrétaire du roi en la chancellerie près le parlement, et de Louise de BEAU. 2) par contrat du 23 février 1575 à Arles (A. Nicolay, notaire), Magdeleine BEGUE d’Arles, fille de feu Antoine et d’Allionne ALLEGRET. D’où :

  1. du premier mariage :. Magdeleine de PONTEVES épouse par contrat du 29 novembre 1573 à Aix, Melchion EMERIC, fils de Pierre et de Gabrielle AYDIN.
  2. Isabeau de PONTEVES baptisée le 22 juillet 1560 à la Madeleine (parrain le chanoine Antoine Coriolis chanoine de Saint-Sauveur d’Aix, marraine Anthorone N.) épouse le 23 avril 1607 à Aix, Pierre EYGUESIER fils de François et de Magdeleine BOMPAR.
  3. Michel qui suit,
  4. Marguerite de PONTEVES baptisée le 31 mars 1566 à la Madeleine (parrain Alexandre Monier, marraine Marguerite d’Arquisio).
  5. Catherine de PONTEVES baptisée le 26 janvier 1568 à la Madeleine parrain capitaine Henri Pignot, marraine Honorade d’Albi).
  6. Diane de PONTEVES épouse par contrat du 29 mars 1598 à Aix, Noël AUBE, fils de Gabriel et d’Anne LOUQUES.

  7. du second mariage : Suzanne de PONTEVES épouse le 26 juillet 1599 à Aix, Antoine SEGUIN, bourgeois d’Eguilles, né en 1569, décédé à l’âge de 55 ans le 5 décembre 1624 à Eguilles, fils de Nicolas, et de Lucrèce de LAURIS.
  8. Jean de PONTEVES épouse Anne COSSET d’où :

    1. Gaspard de PONTEVES renonce à sa qualité de noble lors des recherches et est condamné à 50 livres d’amende le 15 novembre 1668 ; épouse par contrat du 28 novembre 1658 à Marseille (Ponez, notaire) Louise d’ANDRON fille de feu Jean, écuyer, et de Marguerite CLARET, d’où postérité.

V - Michel de PONTEVES écuyer d’Aix, baptisé le 3 septembre 1564 à la Madeleine d’Aix (parrain noble Michel Briu ? prévôt de l’église cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, marraine Marthe Bompar) épouse par contrat du 12 mars 1591, Bernardine de BONFILS âgée de 21 ans, née en mai 1572 à Aix, fille de Christol, écuyer, seigneur de Peyresc, et de Françoise GUIRAN. D’où :

  1. Gaspard qui suit,
  2. Honorat de PONTEVES baptisé le 2 octobre 1594 à la Madeleine d’Aix (parrain Honorat Guiran avocat, marraine Honorate Puget).
  3. Jean de PONTEVES baptisé le 3 février 1596 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean Corriolis chanoine de Saint-Sauveur, marraine Honorade de Bompar).
  4. Alexandre de PONTEVES baptisé le 26 août 1601 à Eguilles (parrain Alexandre Pseverel, marraine Anthourone Julliane de Cadenet).
  5. Françoise de PONTEVES baptisée le 19 février 1603 à Eguilles (parrain Marc Antoine Duranti, marraine Françoise Bonfils).

VI – Gaspard de PONTEVES écuyer d'Aix, baptisé le 29 décembre 1592 à la Madeleine d’Aix (parrain Gaspard de Pontevès, marraine Laurence d’Agoult), épouse par contrat du 23 octobre 1634 à Aix (J. Aymar, notaire) Madeleine DOUMIZAN fille de Claude et de Catherine ROUGIER. D'où :

  1. Michel de PONTEVES baptisé le 30 juin 1633 à la Madeleine d’Aix (parrain Huguet Daurat, marraine Marguerite Boisse).


 
contact