Anciennes familles de Provence
   

 

branches d'Aix
de Rousset et de Vallongues


IV - Claude d’ARNAUD co-seigneur de Riez (fils de Melchion co-seigneur de Riez, et d'Honorade de Miraillet), reçu conseiller au Parlement d’Aix le 17 mai 1571 en une charge nouvellement créée, partisan de la Ligue, fut un des commissaires députés par le roi pour tenir la chambre souveraine à Marseille en 1596, meurt doyen des conseillers; épouse par contrat du 4 décembre 1584 devant Jacques Duron notaire de Saint-Maximin, Anne d’AGOULT, fille de Joseph, baron d’Ollières, seigneur de Pourcieux, Rousset, Mimet et du Castelet, et de Melchionne EMENJAUD, d’où notamment :

  1. Louis qui suit,
  2. Sibylle d’ARNAUD baptisée le 22 août 1591 à la Madeleine d’Aix (parrain Elzéar de Raffelis, marraine Sibylle de Rolland), épouse par contrat du 20 mars 1610 à Aix (Honoré Gilles notaire), Jean-Baptiste de SUFFREN, seigneur d’Aubes, docteur-ès-droits et avocat à la cour, juge de la ville de Salon, baptisé le 13 juillet 1582 à Salon, fils d'Antoine, docteur en droit, conseiller au parlement de Provence, et de Louise de CHATEAUNEUF sa première épouse. Il est déchargé du droit de franc-fief en 1634 et teste à Salon le 14 juin 1647.
  3. Esprit auteur d'un rameau,
  4. Gaspard d’ARNAUD baptisé le 17 août 1593 à la Madeleine d’Aix.
  5. Marguerite d'ARNAUD baptisée le 17 juin 1602 à la Madeleine (parrain Me Antoine Ermanjaud sieur de Barras et conseiller au parlement, marraine Marguerite de Marseilhe), épouse 1) en 1617 à Aix, Gaspard GARRON trésorier général de Provence reçu le 12 décembre 1611, fils de Jean trésorier, et d’Esprite de SABATIER. 2) par contrat du 23 février 1620 passé devant Honoré Gilles notaire à Aix, Scipion de FORESTA seigneur de Collongue et de Venel en partie, né en 1597, conseiller au parlement de Provence en la charge de son beau-père Claude d’Arnaud, reçu le 6.2.1621, inhumé au couvent des Dominicains à Aix le 19 août 1670, fils d’Antoine, baron de Trets, seigneur en partie de Collongue et de Venel, et d’Anne d’HOSTAGIER sa première femme.

V – Louis d’ARNAUD écuyer, seigneur du Rousset et de Vallongue, conseiller au parlement d’Aix, reçu le 1er juin 1611 en la charge d’Antoine Eminjaud son grand-oncle maternel, rend hommage de ses terres en 1640, obtient du roi le 14 juillet 1639 un brevet de don de lods et rétention des terres et baronnies de Bréoux et Aurefrede, enregistré à la Chambre des Comptes de Provence les 12 et 14 juin 1648 ; né à Aix et baptisé le 14 septembre 1585 à la Madeleine, inhumé le 1 janvier 1644 aux Dominicains d’Aix où sa veuve lui fait élever un mausolée; épouse le 20 septembre 1617 à Notre-Dame des Accoules à Marseille, Aimare d’ARENE, de Marseille, dame du Rousset au diocèse de Riez, fille d’Antoine seigneur de Rousset, Fabregoulles, commissaire général de la Marine et des Fortifications du Levant, et de Madeleine du MUANS sa première femme. Elle fait ériger un mausolé dans l’église des Dominicains d’Aix, à la chapelle de la famille d’Arnaud. D’où :

  1. Alphonse Louis qui suit,
  2. Anne d’ARNAUD baptisée le 13 février 1637 à la Madeleine d’Aix (parrain Antoine d’Arène, marraine Anne d’Agut).

VI - Alphonse Louis d’ARNAUD écuyer, seigneur de Rousset et de Vallongue, conseiller au parlement d’Aix, reçu le 26 mai 1656 en la charge d’Honoré de Rascas, né le 23 mai 1631 à Aix et baptisé en l'église Saint-Sauveur, inhumé au couvent des Dominicains de la même ville le 7 novembre 1714, épouse suivant contrat passé le 27 janvier 1655, assisté de Me Esprit d’Arnaud, conseiller à la cour des comptes son oncle, Marie de FORBIN SAINTE-CROIX, fille d’André-Anne, seigneur de Sainte-Croix, conseiller à la cour des comptes, et de Catherine de SEGUIRAN ; d’où postérité.

  1. Magdeleine d’ARNAUD de ROUSSET baptisée le 29 juin 1656 à la Madeleine (parrain André de Forbin conseiller du roi, marraine Anne Aymare d’Arènes).
  2. Henri qui suit,
  3. Louis-Joseph d'ARNAUD de ROUSSET chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem dit de Malte, baptisé le 18 août 1665 à la madeleine (parrain Anne Vincent de Forbin commandeur, marraine Marguerite d’Arnaud).
  4. Anne d'ARNAUD de ROUSSET religieuse au grand couvent des Dames de Sainte-Ursule d'Aix, baptisée le 26 novembre 1666 à la Madeleine d’Aix (parrain Henry de Forbin conseiller au parlement, marraine Anne de Forbin).
  5. Marguerite d’ARNAUD de ROUSSET baptisée le 8 janvier 1670 à la Madeleine (parrain Antoine de Séguiran chevalier, marraine Marguerite des Issarts).
  6. Thérèse d'ARNAUD de ROUSSET baptisée le 15 juin 1671 à la Madeleine d’Aix (i41) (parrain Reynaud de Séguiran président aux comptes sieur de Bouc, marraine Aimare de Forbin), épouse en 1690, Jean Alphonse d'ARNAUD son cousin.
  7. Catherine d’ARNAUD de ROUSSET religieuse à la Visitation d’Aix.

VII - Henri d’ARNAUD de ROUSSET écuyer, seigneur de Rousset et de Vallongue, pour lesquelles il prête hommage en 1673, teste le 13 avril 1716 devant Me Gilles, notaire à Aix, épouse par contrat du 3 septembre 1687 devant Me Onde notaire à Aixet le lendemain en l’église de la Madeleine, Elisabeth alias Isabeau du PERIER, âgée de 19 ans, née à Aix en 1668, fille de feu Scipion, conseiller du roi au parlement, et de Suzanne de FABRY de RIANS en présence des témoins Antoine de Séguiran abbé de Guidres, chevalier conseiller du roi en ses Conseils et premier président en la cour des Comptes, Reynaud de Forbin chevalier de Malte, Louis du Périer, François de Villeneuve conseiller du roi en la cuor du parlement, et François du Périer ; d’où :

  1. François Joseph d’ARNAUD de ROUSSET né le 12 juillet 1690 baptisé le même jour à la Madeleine (parrain François du Périer, marraine Marie de Forbin).
  2. Magdeleine Félicité d’ARNAUD de ROUSSET née le 4 novembre 1692 baptisée le 5 à la Madeleine d’Aix, décédée à l’âge de 78 ans le 4 janvier 1771 inhumée le 5 dans la chapelle de l’Enfance du couvent des Oratoriens d’Aix, épouse le 11 avril 1708 à la Madeleine d’Aix, Jean-Louis Hyacinthe d’HESMIVY de MOISSAC seigneur de Moissac, né le 23 juin 1684 à Aix, paroisse Saint-Sauveur, conseiller au parlement de Provence reçu le 16 mars 1709, mort à Aix et inhumé le 29 novembre 1740 à Saint-Sauveur, fils de Louis, conseiller au comptes, et de Louise de THOMASSIN-MAZAUGUES, témoins Philippe Perrini, avocat, et Jean-Baptiste Arnaud. Magdeleine décède à l’âge de 78 ans, le 4, et est inhumée le 5 janvier 1771 en l’église de l’Oratoire parroise Sainte-Madeleine.
  3. Jean-Baptiste Toussaint qui suit,

VIII - Jean-Baptiste d’ARNAUD de ROUSSET chevalier, seigneur de Rousset et de Vallongue, né vers 1694, décédé à l’âge d’environ 55 ans le 17 novembre 1749 inhumé au couvent des Dominicains à Aix ; épouse par contrat du 20 février 1717 devant Me Guyon à Aix, Madeleine de CORIOLIS fille de Jean-Baptiste Joseph, chevalier, marquis d’Espinouse, baron de Corbières, Saint-Jeannet et autres lieux, conseiller du roi en tous ses conseils et président à mortier au parlement de Provence, et d’Isabeau de GRIMALDI de Gattières. D’où :

  1. Magdeleine Félicité d’ARNAUD de ROUSSET née et baptisée le 11 février 1720 à la Madeleine (marraine sa tante Félicité d’Arnaud de Moissac).
  2. Félicité Charlotte Renée d’ARNAUD de ROUSSET née le 26 mars 1722 à Aix, baptisée le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Alphonse d’Arnaud, marraine Félicité Charlotte Renée de Vintimille du Luc épouse du président d’Espinouse).
  3. Marie Thérèse d’ARNAUD de ROUSSET née le 15 janvier 1725 baptisé le 16 à la Madeleine (parrain Rolin de Forbin archidiacre de l’église métropolitaine de Saint-Sauveur vicaire général de l’archevêque d’Aix, marraine Marie Thérèse d’Oraison de Valbelle.
  4. Louis Charles Marie qui suit,
  5. Pierre François d’ARNAUD de ROUSSET né et baptisé le 21 juin 1728 à la Madeleine (parrain Pierre d’Arnaud de Rousset, amrraine Félicité de Rousset).
  6. Charlotte d’ARNAUD de ROUSSET religieuse carmélite à Aix.
  7. Marie Henriette d’ARNAUD de ROUSSET née et baptisée à Sainte-Madeleine le 22 janvier 1732 (parrain Joseph Antoine d’Arnaud, marraine Elisabeth Marguerite Henriette d’Hesmivy de Moissac).

IX – Charles Marie d’ARNAUD de ROUSSET chevalier, seigneur de Rousset et de Vallongue, conseiller du roi en la cour de Parlement, reçu le 19 juin 1748 en la charge de Pierre-Libéral de La Boulie, né le 2 février 1727 à Aix, baptisé en la paroisse de la Madeleine, inhumé à Aix, cimetière de la Madeleine, le 25 juin 1784; épouse par contrat devant Me Bernard notaire à la Tour-d’Aigues, le 20 novembre 1754, (Marie Louise) Gabrielle de BRUNY de LA TOUR d'AIGUES fille de François, chevalier, baron de la Tour-d’Aigues et de la Vallée, seigneur de Cabrières, Lourmarin et autres lieux, et de Marie Louise SOUSSIN. Elle meurt le 8 avril 1766 et est inhumée le lendemain à Notre-Dame de Romigiers à Manosque. D’où :

  1. Joseph François d’ARNAUD de ROUSSET né le 1er baptisé le 2 septembre 1756 à la Sainte-Madeleine d'Aix.
  2. Marie Thérèse Adélaïde d’ARNAUD de ROUSSET née le 1er baptisée le 3 juillet 1758 en l'église Sainte-Madeleine d'Aix, y épouse le 4 février 1783, âgée de 24 ans, Antoine Dominique Noël BERNARD de LA CROIX, chevalier, seigneur de la Croix du Roussillet, âgé d’environ 28 ans, de la ville d’Apt et y demeurant, fils d’André, et de feue Delphine Catherine Marie de CHASTAN d’ORTIGUES, les témoins sont Jean-Baptiste Raymond Guillaume Bruno de Bruny marquis d’Entrecasteaux, président à mortier au parlement, Antoine Pons Elzéar de Saqui, baron de Sannes, procureur général en la cour des Comptes, Joseph Jean-Baptiste de Suffren marquis de Saint-Tropez, mestre de camp de cavalerie, et Alexandre François Xavier de Tournon, des comtes de Tournon.
  3. Madeleine Félicité d’ARNAUD de ROUSSET née le 13 baptisée le 14 juillet 1759 en l'église Sainte-Madeleine d'Aix.
  4. Marguerite Sophie d’ARNAUD de ROUSSET née et baptisée le 5 mars 1761 à Sainte-Madeleine d'Aix, décédée le 12 ventôse an XI à Manosque, épouse le 25 août 1784 en l’église de Gréoux, Joseph François de VARAGES de CASTELLET d’ALLEMAGNE, écuyer, capitaine d'infanterie, résidant au château d’Allemagne, né à Valensole le 29 novembre 1760, fils de feu Jean-François, écuyer, baron d'Allemagne, et de Marguerite de GUILLON, en présence de Pierre François Clarency, ancien gendarme de la garde du roi, Jean Jacques Jaubert, avocat en la cour et notaire royal de Valensole, Barthélémy Leth notaire royal de Manosque, et le sieur Colleret résidant au château de Rousset. Il se remarie à Thérèse ROUSSET et meurt à Allemagne le 7 janvier 1822, âgé de 61 ans.

 

 
contact