Anciennes familles de Provence
   

 

branche cadette


 

III – Pons de CARDEBAT alias Poncet (fils de Jean), bourgeois de Pertuis, demeurant à Beaumont au moment de son testament dicté le 30 mai 1566 à Pertuis, par lequel, étant âgé, il nomme pour héritiers universels ses petits-fils François et Loys de Cardebat, fils de feu Jehan, fait un legs à leur sœur Diane de Cardebat, et ne laisse que 5 sous à sa fille Pierra de Cardebat, jugée ingrate pour s’être mariée contre la volonté de ses parents. Il épouse 1) Catherine de DUENDE. 2) par contrat du 28 décembre 1563 à Pertuis, Louyse CHAIX veuve de François ARMIER, de Manosque. A nouveau veuve, demoiselle Louise Chaix, habitante de Beaumont, passe un compromis le 28 novembre 1566, à Pertuis, avec Catherine de Sabaterys sa bru, comme tutrice de François et Loys de Cardebat, ses deux fils, héritiers testamentaires de Pons, leur ayeul. D’où, du premier lit :

  1. Jehan qui suit,
  2. Pierra de CARDEBAT épouse Pierre CARLE, de Beaumont, contre le vouloir de ses parents.

IV - Jehan de CARDEBAT, décédé avant 1566, épouse par contrat du 18 août 1554 à Aix, Catherine de SABATERIS (alias Sabatery, Sabatier) fille de François et de Milhete VENTO. Veuve, elle se remarie par contrat du 23 décembre 1570 au capitaine François ARMIER, écuyer de Manosque, fils de François. D’où :

  1. Ne de CARDEBAT religieuse clarisse, c’est pour elle qie son père fonde la chapelle Notre-Dame de Consolation au territoire de Marseille.
  2. François de CARDEBAT écuyer de Pertuis, teste le 12 septembre 1580 à Pertuis, en faveur de sa sœur Diane et ne laisse que 5 sous à son frère Louys « à cause des grandes cruautés et ingratitudes que luy a faict et même pour l’avoir menassé de le tuer au lieu de Manosque dans la maison du cappitaine François Armieu son parastre, à la présence de sa mère, sœur et autres personnes, d’icelles choses icelluy testateur en est mémoratif », épouse Anne FOUQUIER, de Marseille, fille de Jean et de Marguerite MALHET ; elle teste le 1er janvier 1586 à Pertuis.
  3. Loys qui suit,
  4. Diane de CARDEBAT épouse Jean Antoine BARTHEYRON, de Manosque.

V - Louis de CARDEBAT écuyer de Pertuis, capitaine, teste le 7 août 1591 à Pertuis, meurt le 27 février 1643 et est enseveli au couvent de l’observance de Manosque ; épouse vers 1589, Diane de LA ROQUETTE probablement née en 1568 à Pertuis, fille de sire Jean, marchand de Pertuis. D’où :

  1. Charles de CARDEBAT baptisé le 3 juin 1590 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain le capitaine Charles Laugier, marraine Marguerite Ilisac, le père signe De Cardabat).
  2. Catherine de CARDEBAT épouse le 6 novembre 1605 à Beaumont, Claude CARLE fils de Jacques et de Marguerite BOUYER.
  3. Louise de CARDEBAT
  4. Louis qui suit,

VI - Louis de CARDEBAT écuyer de Beaumont, épouse le 26 septembre 1619 à Notre-Dame de Manosque, Gabrielle FANTON fille d’André, second consul de la ville. D’où :

  1. Lucrèce de CARDEBAT née vers 1625 épouse 1) le 19 janvier 1648 à Beaumont de Pertuis, Paul BREMOND bourgeois de Manosque, fils de Balthasar et de Jeanne BICAY. 2) par contrat du 4 février 1664, Charles ROUSTAN fils de feu Maurice bourgeois de Reillane, l’épouse est assistée de Melchionne de Cardebat sa soeur, et de Louise de Cardebat sa tante. Elle meurt le 9 janvier 1699, et est inhumée le 10 aux Carmes de Manosque, âgé d’environ 70 ans.
  2. Melchionne de CARDEBAT
  3. Jeanne de CARDEBAT de Beaumont, épouse 1) par contrat du 4 juin 1658, Pascal ASSE bourgeois de Grambois, fils de feu Pierre et d’Anne RICARD. 2) par contrat du 14 mai 1679, Jean Antoine CHAVE maître apothicaire de Manosque.



 
contact