Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Chabert


 

 

Le patronyme Chabert est ancien dans toute la Provence : à Marseille (Guillaume Chabert, juge de la cour de Marseille en 1242), à Aix (Pons Chabert, notaire en 1398), à Lorgues (Esprit Chabert premier consul en 1650), à Manosque, à Salon (François Chabert notaire en 1689), en Haute-Provence ou dans le Comtat.

Quatre familles de ce nom sont entrées dans le second ordre : deux à Toulon, les Chabert de la Garde, issus de Pierre Chabert, vivant en 1507, maintenus nobles en 1668 puis 1707, et les Chabert de Burgues issus d’Annibal Chabert maire et premier consul de Toulon au commencement du XVIIe siècle et dont un membre, Cyprien Chabert, capitaine de vaisseaux, fut anobli en 1654 pour ses services ; les Chabert de Barbentane, connus depuis Antoine Chabert bourgeois en 1444, anoblis par charge de secrétaire du roi en 1704 et devenus barons de Chabert au XIXe siècle (leur généalogie a été publiée par le baron du Roure dans Les Meyran et leurs alliances), et enfin, ceux de Pertuis.

La famille Chabert, de Pertuis, est connue depuis Jean Chabert, trésorier de la ville de Pertuis en 1425. Honoré Chabert, à qui remonte la filiation, s’étant distingué auprès du roi Charles VIII dans les guerres d’Italie, fut anobli par lettres de décembre 1495. Malgré cet anoblissement, et le souci de leur prérogative, les Chabert de Pertuis resteront centrés sur la vie économique et administrative de leur cité, sans posséder fief ni prendre de hauteur. Jean Chabert, fils d’Honoré, fut notaire, son frère cadet Antoine, marchand.

François Chabert, fils d’Antoine, fut également marchand ; allié à la riche famille des Bonfils d’Aix en 1544, il acquiert la même année une charge de procureur du roi, que Jean-Baptiste Chabert, son petit-fils et filleul, exercera plus tard en 1634. Barthélémy Chabert, autre petit-fils de François, fut procureur à la sénéchaussée puis au parlement d’Aix ; son fils Georges Chabert, procureur du roi, assesseur d’Aix en 1662, laissa deux filles mariées, l’une au sieur de Bouliers de Vaugines, trésorier général, et l’autre au sieur de Citrany, auditeur en la cour des comptes. Jean-Joseph Chabert, frère de Barthélémy, fut avocat et assesseur d’Aix en 1643, ayeul d’Anne de Chabert, qui épousa en 1666 Honoré de Rabasse, avocat général au parlement. Toutes les branches de la famille Chabert tombent ainsi en quenouille à la fin du XVIIe siècle.

Armes : d’or au chevron d’azur accompagné en pointe d’un lozange de gueule (ou carreau d’arbalète). Ce sont les armes données par l’abbé Robert de Briançon en 1693, mais le chevron est de gueules pour Jean Chabert, inscrit à l’Armorial de 1696. Un autre Jean Chabert, bourgeois d’Aix, fit enregistrer : d’or au chevron d’azur accompagné de trois losanges de gueules. Un Jean-Baptiste Chabert, maître constructeur des galères à Marseille, portait quant à lui : d’argent au chevron d’azur accompagné en chef d’un lambel et en pointe d’un losange de gueules.

 

I – Honoré CHABERT accompagne le roi Charles VIII comme officier dans les guerres d’Italie, se trouve à Fornoue le 6 juillet 1495 à l’occasion d’une « très sanglante bataille » au cours de laquelle il est « blessé d’un coup de trait qui lui perça les deux joues » et, en récompense de sa fidélité et de son courage, est anobli par lettres patentes données à Lyon au mois de décembre suivant, avec pour armes : d’or au chevron d’azur accompagné en pointe d’un losange de gueules (Bouche, Hist. de Provence lib. X). Epouse 1) Ne. 2) Jeanne de SEGNONS (peut-être SENHONI). D’où :

  1. Du premier lit : Jean qui suit,
  2. Du second lit : Antoine qui a postérité,

II – Jean CHABERT notaire royal de Pertuis, = ? épouse vers 1500 à Aix, Elipde SAVOURNIN. D’où :

  1. Magdeleine CHABERT épouse par contrat du 21 mars 1531 à Aix, Jean de SAINT-HONORE dit Lo Boyre.
  2. Jean qui suit,

III - Jehan CHABERT écuyer de Pertuis, décédé avant 1602 ; épouse Marthe BUISSE inhumée le 24 mars 1602 à Pertuis ; d’où :

  1. Marguerite CHABERT baptisée le 8 février 15(32-40) en l’église de Pertuis.
  2. Magdeleine CHABERT
  3. Pierre qui suit,
  4. P-ê. Honorade CHABERT épouse Me Alexandre SAUVECANE décédé en 1640.
  5. p-ê. Noble Michel CHABERT capitaine, consul moderne de Pertuis en 1601 ; épouse Aliénor de BOUC dont le neveu Joseph de Bouc natif de Berre est inhumé le 21 mai 1598 à Pertuis ; d’où :

    1. Anne CHABERT baptisée le 4 septembre 1583 en l’église de Pertuis (parrain Antoine Roux, marraine Magdeleine N.).
    2. François CHABERT baptisé le 30 mai 1588 en l’église de Pertuis (parrain François Chabert procureur du roi, marraine Marguerite Jehan).
    3. Auguste CHABERT baptisé le 9 janvier 1596 en l’église de Pertuis (parrain Auguste de Forbin, marraine Honorade d’Andréa) = ? décédé en 1633, épouse Jeanne CHANCELET d’où :

      1. Charlotte CHABERT baptisée le 21 janvier 1629 en l’église de Pertuis (parrain Pierre Chabert, marraine Charlotte Mouret).
      2. Lucrèce CHABERT née posthume baptisée le 26 mai 1633 en l’église de Pertuis (parrain Antoine Chapuis, marraine Lucrèce de Michon).

IV - Noble Pierre CHABERT écuyer de Pertuis, fait reconnaissance de cens devant la cour de Pertuis 1606-1610 ; épouse 1) Honorade de CROZE fille de Sébastien, consul de Pertuis, et de Jeanne d’ARNAUD. Elle est inhumée le 26 avril 1609 à Pertuis. 2) par contrat du 15 janvier 1612 à Aix, Lucrèce de MICHON d’Aix, fille de feu Antoine, seigneur de Calissane, et de Delphine BERARD. D’où :

  1. du premier lit : Sébastien CHABERT baptisé le 28 mars 1598 en l’église de Pertuis (parrain Sébastien de Croze, marraine Marthe Buisse).
  2. Honoré qui suit,
  3. Jeanne CHABERT baptisée le 19 mai 1601 en l’église de Pertuis (parrain Alexis Maurin de Cucuron, marraine Jeanne Arnaud).
  4. Jean-Baptiste CHABERT baptisé le 18 juillet 1603 en l’église de Pertuis (parrain Jean-Baptiste Arnaud, marraine Magdeleine Chabert sa tante).
  5. Magdeleine CHABERT baptisée le 8 octobre 1604 en l’église de Pertuis (parrain Honorat Chabert, marraine Magdeleine Chabert).
  6. Jean CHABERT baptisé le 9 février 1606 en l’église de Pertuis (parrain Honorat Croze, marraine Diane d’Arnaud).

  7. Du second lit : Catherine CHABERT baptisée le 25 mars 1613 en l’église de Pertuis (parrain Reymond Michon, marraine Catherine Fabri).
  8. Delphine CHABERT baptisée le 1er janvier 1615 en l’église de Pertuis (parrain Joseph Chabert avocat en la cour, marraine Delphine Bérard).
  9. Antoine CHABERT baptisé le 9 janvier 1617 en l’église de Pertuis (parrain Trophime Michon, marraine Anthonette de Matheron).
  10. Antoine CHABERT baptisé le 22 juin 1621 en l’église de Pertuis (parrain noble Trophime de Michon sieur de Calissane, marraine Véronique Silve).
  11. Henri CHABERT baptisé le 11 mai 1624 en l’église de Pertuis (parrain Annibal du Fourt chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, marraine Anne de Vitalis), inhumé le 31 décembre 1628.

V - Jean Honoré CHABERT écuyer de Pertuis, baptisé le 4 juillet 1599 en l’église de Pertuis (parrain Honoré Arnaud, marraine Marguerite de Mossie) ; épouse 1) le 27 avril 1636 à Reillanne, Diane de THOMAS veuve de N. 2) par contrat du 12 septembre 1665, Marguerite de BLANC, fille de feu Marc-Antoine, marchand de Marseille, et d’Anne de LACOMBE (de Forcalquier), assistée de damoiselle Louise de Blain, sa grand-mère maternelle, et de Nicolas de Blanc, son frère, marchand de Lyon. D’où :

  1. Catherine de CHABERT épouse le 14 février 1688 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, François Joseph GIRARD bachelier ès droits, bourgeois de Pertuis, fils de feu Honoré, et de Marguerite OLLIVIER, en présence de Melchion Girard bénéficier de ladite église Saint-Sauveur, frère de l’époux.

 

 
contact