Anciennes familles de Provence
   

 

seconde branche


 

V - François de CROSE bourgeois d'Aix (fils de Jean et de Marguerite Tornatoris), épouse par contrat du 8 août 1577 à Aix, Jeanne de GIRAUDY fille de Jean seigneur de Broves, Gréoux, Rousset et Chandon, conseiller au parlement d’Aix, et de Marquise PINCHINAT, d’où :

  1. Jean-François qui suit,
  2. Esprit de CROSE PEYRONNET baptisé le 5 mars 1588 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Esprit Peyronnet de Crose marraine Diane du Destret).
  3. Marguerite de CROSE PEYRONNET baptisée le 24 juin 1589 à Saint-Sauveur (parrain Jacques de Beaumont consul d’Aix, marraine Magdeleine de Clapiers Vauvenargues).
  4. Chrétienne de CROSE PEYRONNET baptisée le 27 décembre 1590 à Saint-Sauveur (parrain Claude Arnaud conseiller, marraine Chrétienne comtesse de Sault).
  5. Esprit de CROSE PEYRONNET baptisé le 8 mai 1593 à Saint-Sauveur (parrain Esprit Puget docteur en droits co-seigneur de Tourtour, marraine Françoise Brochier veuve de Balthasar Giraud conseiller du roi).

VI - Jean-François de CROSE écuyer de Marseille, co-seigneur de Fos, épouse le 8 janvier 1614 à Notre-Dame des Accoules à Marseille, Madeleine BONAVENTURE fille de feu Sébastien et de Françoise de VENTO, en présence du capitaine Sufren Granier; d’où :

  1. Marc-Antoine qui suit,
  2. Désirée de CROZE de Marseille, épouse le 28 juillet 1638 à Notre-Dame des Accoules à Marseille, noble François de BEGUE fils de feu Joseph, et de Lucresse de SAURON, de Marseille.

VII - Marc-Antoine de CROSE écuyer de Marseille, co-seigneur de Fos dont il prête hommage le 16 janvier 1640, avocat au parlement de Provence, maintenu noble par jugement du 4 décembre 1668, décédé le 2 juin 1690, épouse en 1640 Madeleine de PORCELET fille de Laurent, écuyer, co-seigneur de Fos, et de Jaumette CHERUBIN. D’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. Bruno de CROSE teste le 12 mars 1710.
  3. Marie de CROSE épouse le 25 octobre 1667 à Notre-Dame des Accoules à Marseille, Claude de GUERIN de Beaugencier, fils d'Honoré, notaire royal, et d'Honorade ICARD.
  4. Théodore de CROSE baptisée à Saint-Martin de Marseille le 28 avril 1657 (parrain Pierre Besson, marraine Jeanne de Regne).
  5. Joseph CROSE de FOS écuyer des Pennes, sieur de Fos, épouse 1) le 13 mai 1700 à la Major de Marseille, âgé d’environ 41 ans, Françoise PASCAL veuve, âgée d’environ 45 ans, fille de feu François, et de feue Catherine ISNARD, en présence de Lazare Barbier, Jean Audiffren, clercs, Paul Baille diacre, Philippe Aillaud bedeau. 2) Thérèse de GIRAUD. D'où, du second lit :

    1. Pierre-François de CROSE de FOS né le 19 août 1712 à Aix, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Dupays, avocat en la cour, marraine Marie Marguerite de Raousset de Castellane), mort sans postérité.
    2. Marie Anne de CROSE de FOS née le 18 octobre 1710 baptisée le 20 en l’église des Pennes (parrain noble Joseph de Reynier, marraine Claire de Reynier de Fos), épouse le 22 janvier 1731 en l’église Saint-Jean-Baptiste au faubourg d’Aix, Jean-Baptiste d’ANTOINE écuyer d’Aix, sieur de Saint-Pons, âgé de 33 ans, baptisé le 1er novembre 1697 à Saint-Sauveur d’Aix, fils de Jean-Baptiste, écuyer d’Aix, et de feue Catherine de BARRE, de Bargemon.
    3. Claude de CROSE de FOS né et baptisé le 5 janvier 1714 à Saint-Sauveur d'Aix (parrain Claude de Flotte seigneur de Meaux, conseiller du roi et son avocat général en la cour des Comptes, marraine Marie Anne de Mane).
    4. Claire de CROSE de FOS née le 29 décembre 1715 à Aix, baptisée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean Etienne de Moriès Lambruisse, marraine Claire de Ripert).
    5. Pierre de CROSE de FOS né le 9 décembre 1717 à Aix, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Pierre Delphin d’Hupays, avocat, marraine Gabrielle de Vétéris).
    6. Magdeleine de CROSE de FOS née le 29 décembre 1719 à Aix, baptisée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Honoré d’André, marraine Magdeleine de Burle).

VIII - Antoine de CROSE écuyer de Marseille, seigneur de Fos et de Lavardière, habitant de Marseille, teste le 1er septembre 1706 et meurt le 27 du même mois, épouse à Marseille, en l'église Saint-Martin, le 21 octobre 1700, Claire de REYNIER fille de feu Laurent, et de Louise de LESCOZE, de Marseille, en présence de Mre Guillaume Longis, prêtre, Mathieu de Léon seigneur de Trainel et de Feuillant en Languedoc, André Jacob et Louis Maudine. D’où :

  1. Madeleine de CROSE épouse en 1719 aux Pennes, François de BARRAS fils de Louis et d’Anne de BARRAS CASTELLAR.
  2. Bruno de CROSE inhumé le 17 septembre 1712 aux Pennes, âgé de 4-5 ans.
  3. Louis de CROSE mort le 29 juin 1713.

 

 
contact