Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Crose-Lincel


 

 

Famille installée à Aix dès 1511 où elle hérite des biens et du nom de la riche famille Peyroneti, et originaire de Trets. Elle forme deux branches. L'aînée, anoblie par charge au parlement de Provence en 1577, maintenue noble en 1668, acquiert les terres de Saint-Martin de Renacas et de Lincel en Haute-Provence, et s'installe au XVIIIe siècle en pays d'Arles, afin de se fondre en 1804 dans la famille de Gardanne. Alliée aux Joannis, Guiran, Suffren, Forbin, Meyran-Lagoy et Gantès, elle donna plusieurs chevaliers à Malte et prit part aux Assemblées de la noblesse tenues à Aix en 1789.

La seconde branche, établie à Marseille et aux Pennes, acquiert une partie de la terre de Fos pour laquelle elle rend hommage au roi en 1640, et bénéficie de la maintenue de noblesse accordée à la branche aînée en 1668.

Une généalogie de cette famille a été donnée par le baron du Roure in les Meyran.

Armes : d’azur à trois pals surmontés d’une trangle de même, et trois étoiles aussi d’or rangées en chef. Joseph Alexis de Crose sieur de Lincel écartelait ses armes au 2 d’or au chevron d’azur accompagné de trois têtes de léopard arrachées de sable, au 2 et 3 d’or au lion de sable à la bordure engrelée du même. Antoine de Crose co-seigneur de Fos écartelait également ses armes (à la différence que les étoiles sont des molettes) de celles de sa mère Porcelet, et au 2 et 3, comme ci-dessus.

 

I - Monet CROSE dit Croet, cultivateur à Trets, épouse Ayceline NULHERMENQUE d’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. Hugues Crose dit CROET cultivateur père de :

    1. Thomassin CROSE alias CROSET travailleur d'Aix, marié par contrat du 14 novembre 1507 à Alix ROSTAING fille d'honnête homme Antoine Rostaing, alias Castellana, aussi travailleur.

II - Antoine CROSE cultivateur à Trets, teste le 21 avril 1502, épouse 1) Jeanne de COMIGRANO. 2) Peyrone NICOLAS. D’où du premier lit :

III – Antoine CROSE docteur en droits, décédé avant 1544, épouse en 1511 à Aix, Marquise PEYRONETI d'une famille aixoise, fille d’Antoine licencié ès droit et avocat au parlement de Provence, et d’Antoinette de CLARS (ou des Bernards?). D’où :

IV – Jean de CROSE marchand chaussetier, bourgeois d’Aix, sieur de Saint-Martin de Renacas, épouse par contrat du 9 novembre 1544 reçu Jean Estienne notaire à Aix, Marguerite TORNATORIS fille de feu Ignace, docteur en droits, seigneur de Canilhac diocèse d’Avignon, et d’Anne DAVIN, l’époux est assisté de noble Victor Peyronnet, docteur en droits, vicaire et official d’Aix, son oncle, lequel reconnait les 1.000 florins de dot constitués à l’épouse. Elle meurt à Aix et est inhumée au couvent des Cordeliers le 25 mars 1598. D’où :

  1. Esprit qui suit,
  2. François auteur de la seconde branche,
  3. Jean de CROSE baptisé le 5 octobre 1559 à la Madeleine (parrain Jean Tisati notaoire royal d’Aix, marraine Magdeleine Sauveiris veuve de Me Pellicot maître rational).
  4. Marchionne de CROSE baptisée le 18 février 1561 à la Madeleine (parrain Honoré Sauvaire, marraine Mathieue Salveyre).
  5. Madeleine de CROSE PEYRONNET épouse par contrat passé le 29 décembre 1566 devant Jean Tisati, notaire à Aix, Louis BERNARD co-seigneur de Lincel, fils de Bertrand et de Catherine FABRE.
  6. Simon de CROZE PEYRONNET avocat au parlement d'Aix, épouse par contrat du 17 janvier 1593 à Aix, Aymare d'EYGUESIER fille de Trophime, écuyer d'Arles, greffier et garde scel des appellations et soumissions de plusieurs sièges de Provence, et d'Isabeau GARNIER. D'où :

    1. Jean de CROZE PEYRONNET baptisé le 9 mars 1598 à la Madeleine (parrain Me Jean Magnan procureur au parlement, marraine Marie de Pérussis).

V - Esprit de CROSE PEYRONNET écuyer d'Aix, sieur de Saint-Martin de Renacas, conseiller du roi au parlement de Provence, reçu le 16 octobre 1577 en une charge créée, mort en charge et inhumé en l’église des Cordeliers d’Aix le 9 août 1598, épouse par contrat du 12 mai 1577 (Catrebard, not. à Aix), Jeanne de JOANNIS fille de Jean, avocat au parlement, assesseur et procureur du pays d’Aix, seigneur de la Brillane et de Châteauneuf, et de Françoise de BECCARIS. D’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. François de CROZE baptisé le 12 février 1585 à la Madeleine (parrain François de Croze, marraine Marguerite de Tornatoris).
  3. Françoise de CROZE PEYRONNET épouse par contrat passé le 4 juillet 1604 à Aix, Robert FULCONIS, avocat en la cour, fils de Philippe, licencié en droits, d’Avignon, et de Marie VACHIERE.
  4. Marguerite de CROZE PEYRONNET baptisée le 14 juin 1592 à la Madeleine d’Aix (parrain le conseiller Olivier de Tulles, marraine Marguerite d’Arbaud femme du conseiller Tournon).
  5. Claire de CROZE PEYRONNET épouse par contrat du 1er avril 1619 à Aix, Raymond GIBERT avocat au parlement de Provence, âgé de 22 ans, né à Aix en 1596, fils de feu Joseph, avocat, et de Louise de MICHAELIS.

VI - Antoine de CROSE PEYRONNET écuyer d'Aix, sieur de Saint-Martin de Renacas, avocat au parlement de Provence, monsieur-maître, baptisé le 17 janvier 1584 à la Madeleine d’Aix (parrain Antoine de Reillane conseiller, marraine Anne Reynaud), décédé à Aix le 22 juin 1662, épouse suivant contrat du 17 mai 1615 (Bioulles notaire à Aix), Marguerite de GUIRAN âgée de 22 ans, née à Aix en 1592, fille de Gaspard, écuyer d'Aix, et de Bernardine de BASTETI. Il teste le 1er janvier 1661 et meurt le 22 juin 1662. D’où :

  1. Jeanne de CROSE baptisée le 26 février 1616 en l’église de la Madeleine d’Aix, décédée le 2 février 1681, épouse par contrat du 24 septembe 1634 devant Me Beaufort, notaire à Aix, François de GANTÈS seigneur de Valbonette, conseiller du roi, procureur général au parlement de Provence (reçu le 16 juin 1634 en la charge de Pierre Guérin), né le 1.2.1596 à Aix, paroisse Saint-Sauveur, inhumé à AIx, couvent des Dominicains le 16.3.1679; fils de Jacques, avocat à Aix, seigneur de Valbonette, et de Françoise Catherine de ROBERTY. Voir la généalogie Gantès par B. de Diesbach.
  2. Arnoulx de CROSE baptisé le 8 octobre 1617 à la Madeleine (parrain Arnoulx de Joannis sieur de Châteauneuf et conseiller du roi au parlement, marraine Bernardine de Basteti).
  3. Marc-Antoine qui suit,
  4. Jean-François de CROSE baptisé le 1er août 1623 à la Madeleine d’Aix.
  5. Martial de CROSE baptisé le 10 août 1625 à la Madeleine (parrain noble Martial de Loménie sieur de la Faye, de Paris, marraine Marie de Beccaris).
  6. François de CROSE baptisé le 17 août cérémonies le 1er novembre 1630 à la Madeleine.

VII - Marc-Antoine de CROSE écuyer d'Aix, seigneur de Lincel et de Saint-Paul, conseiller à la cour des Comptes le 20 avril 1639 en un office de crue de 1627, baptisé à Aix en l’église de la Madeleine le 15 juin 1620 (parrain Marc Antoine Espagnet conseiller du roi en la cour du parlement, marraine Louise de Guiran), mort en charge à Paris le 10 septembre 1667, inhumé en l'église Saint-Roch; épouse par contrat du 1er juin 1642 (MMe Beausin à Aix et Astre à Salon) Marguerite de SUFFREN âgée de 18 ans, née le 23 août 1623 à Salon, fille de Jean-Baptiste, écuyer, seigneur d’Aube, et de Sibylle d'ARNAUD. D’où :

  1. Sybille de CROSE de LINCEL baptisée le 18 mars 1643 à la maison, cérémonies à la Madeleine d’Aix le 23 octobre suivant (parrain Antoine de Crose sieur de Lincel, marraine Sybille d’Arnaud).
  2. Jean-Baptiste qui suit,
  3. Christine de CROSE LINCEL baptisée le 12 décembre 1648 à la Madeleine (parrain Louis de Suffren, marraine Chrétienne de Fulcony), épouse 1) en 1665, Jean-Baptiste ISNARD. 2) le 10 décembre 1667 en l'église Sainte-Madeleine d'Aix, Esprit de GASSENDY conseiller du roi lieutenant particulier au siège d'Aix, âgé de 31 ans, né le 12 octobre 1636 à Aix, fils de Prosper ancien marchand, puis secrétaire du roi en la chancellerie, et de Catherine de BLANC. Remarié en 1680 à Thérèse de BOUQUIER, puis en 1686 à Marguerite de BOYER.
  4. François Antoine de CROSE LINCEL dit le Chevalier de Lincel, chevalier de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem dit de Malte, puis commandeur de son ordre, bailli de Manosque, baptisé le 15 février 1651 à la Madeleine d’Aix (parrain Antoine de Crose sieur de lincel avocat au parlement, marraine Jeanne de Crose), mort en 1731.
  5. Lucrèce de CROSE LINCEL baptisée le 25 avril 1652 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean de Crose, marraine Françon de Gache).
  6. Jean de CROSE LINCEL chevalier de Malte.
  7. Polixène de CROSE LINCEL baptisée le 3 janvier 1655 à la Madeleine d’Aix (parrain Alphonse Louis sieur de Rousset, marraine Polixène de Guiran femme du conseiller de Suffren).
  8. Marie de CROSE LINCEL baptisée le 26 juin 1656 à la Madeleine (parrain Claude d’Aguilhenqui, prévôt de Barjols, marraine Diane de Pontevès).
  9. André de CROSE LINCEL baptisé le 5 septembre 1658 à la Madeleine (parrain André Martelly procureur aux Comptes, marraine Françoise Arbaye).
  10. Ignace de CROSE LINCEL baptisé le 28 mai 1660 à la Madeleine (parrain M. de Fortis sieur de Claps, marraine Claude de Gaillard).
  11. Marthe de CROSE LINCEL épouse le 7 janvier 1685 en l’église du Saint-Esprit à Aix, et par contrat du lendemain (Beausin, notaire) Jean-Baptiste de FABRY conseiller du roi et son juge en la ville de Brignoles, âgé de 23 ans, né le 19 mai 1661 à Brignoles, fils de Pierre, avocat, conseiller du roi et juge royal de Brignoles, et de Claire de FABRE-MAZAN. Il meurt à l’âge de presque 79 ans le 15 mai 1740 à Brignoles. De ce mariage est issue la maison des barons de Fabry.
  12. Anne de CROSE LINCEL ensevelie à Aix en l'église du Saint-Esprit le 20 juillet 1726 âgée d’environ 63 ans.

VIII - Jean-Baptiste de CROSE LINCEL chevalier, sieur de Lincel et Saint-Paul, conseiller à la cour des Comptes, reçu le 13 janvier 1672 en l’office de son père, maintenu dans sa noblesse par jugement du 4 décembre 1668, né à Aix et baptisé à la Madeleine le 18 mai 1644, mort en charge à l'âge de 52 ans, inhumé le 3 juillet 1696 en l’église des Cordeliers, épouse en l'église principale d'Arles, le 19 novembre 1669 et suivant contrat passé la veille devant Me Brunet, Madeleine de FORBIN la ROQUE fille de feu Melchior, écuyer, seigneur de Turriès, et de Gabrielle de PETIT. D’où :

  1. Jean-Baptiste de CROSE LINCEL né à Aix et baptisé au Saint-Esprit le 25 octobre 1670 (parrain Jean-Baptiste de Forbin marraine Marguerite de Suffren veuve de Marc-Antoine de Crose).
  2. Blanche de CROSE LINCEL née et baptisée à Aix Saint-Esprit le 7 août 1672 (parrain François Antoine de Crose son oncle, chevalier de Malte, marraine Blanche de Forbin veuve de Jacques du Port). Morte en bas-âge.
  3. Chrétienne de CROSE LINCEL née le 12 septembre 1673, baptisée le lendemain en l’église du Saint-Esprit d’Aix (parrain Jean-Baptiste de Forbin écuyer de la ville d’Arles, marraine Chrétienne de Crose femme d’Esprit de Gassendy conseiller du roi lieutenant particulier au siège général d’Aix), épouse par contrat du 15 juillet 1696 François de VIGUIER, d'Arles, elle fut donataire de sa tante Blanche de Forbin le 29 décembre 1703 (Raybaud à Arles).
  4. Blanche de CROSE LINCEL née à Aix le 4 novembre 1674 baptisée en l’église du Saint-Esprit le 13 suivant (parrain Jean-François de Gantès, marraine Blanche de Meyran de Nans). Epouse par contrat du 11 novembre 1695 (Beaudin notaire à Lincel, et Vaugier notaire à Arles) Joseph-Etienne de MEYRAN marquis de Lagoy, gouverneur de Saint-Rémy de Provence, né en 1668, décédé le 12 mars 1742 à Arles, fils de Jean et de Marthe d'ARCUSSIA.
  5. Madeleine de CROSE LINCEL née et baptisée à Aix Saint-Esprit le 18 février 1676 (parrain Joseph-Baptiste de Suffren, marraine Madeleine de Guérin épouse de François de Monier).
  6. Joseph-Alexis qui suit,
  7. Marc-Antoine de CROSE LINCEL baptisé le 26 août 1678 en l’église du Saint-Esprit à Aix (parrain Pierre Beausin notaire royal, marraine Chrétienne de Crose femme du lieutenant Gassendy).
  8. Marthe de CROSE LINCEL baptisée à Aix Saint-Esprit le 28 octobre 1681 (parrain Joseph-Christophe de Viani conseiller aux Comptes, marraine Marthe de Crose sa tante).
  9. Marie Thérèse de CROSE LINCEL baptisée le 15 octobre 1685 à Lincel (parrain Joseph de Matheron sieur d’Aubenas, marraine Chrétienne de Crose d’Aix).
  10. Marthe-Marguerite de CROSE LINCEL née et baptisée à Aix Saint-Esprit le 28 avril 1687 (parrain Antoine Agnelier).
  11. Jean-Baptiste-Henri de CROSE LINCEL écuyer d'Aix, né à Aix le 10 septembre 1689 baptisé le même en l'église du Saint-Esprit (parrain Jean-Baptiste Baudry bachelier ès droits, marraine Catherine Vincent épouse du notaire Beausin) ; il est donataire universel de sa mère le 5 décembre 1698 (Beausin à Aix) avec réserve de 32.000 livres et meurt à Arles le 1er mai 1775 (Saint-Lucien).
  12. Anne Marie de CROSE LINCEL née et baptisée à Aix Saint-Esprit le 31 août 1691 (marraine Anne Beausin fille du notaire)
  13. p-ê. Gabrielle de CROSE LINCEL religieuse visitandine à Forcalquier.

IX - Joseph Alexis de CROSE PEYRONETI seigneur de Lincel et Saint-Paul né et baptisé à Aix Saint-Esprit, le 19 avril 1677, teste à Arles le 3 mars 1743 (Me Boeuf), meurt à Arles et est enseveli en la paroisse Sainte-Anne le 15 décembre 1750, épouse à Arles en l'église Saint-Laurent, le 4 mai 1710 et par contrat du lendemain (Me Aulanier), Madeleine PERRIER fille de feu Pierre et de Marthe AUPHANT. Inhumée à Arles en l'église Sainte-Croix le 5 novembre 1761. D’où :

  1. Jeanne Françoise Marie Madeleine de CROSE PEYRONETI née à Arles le 9 mars 1723, y épouse le 8 juin 1741, Etienne de PERRIN fils de Jacques et d’Anne d’AYMINI.
  2. Henri-Alexis qui suit,
  3. Antoine François de CROSE LINCEL né à Arles le 29 août 1729, mort jeune.
  4. Antoine François de CROSE LINCEL chevalier de Malte en 1741, né à Arles le 10 mai 1730.

X - Henri de CROSE PEYRONETI de LINCEL chevalier, seigneur de Valmarès et de Lincel, officier de marine, d’abord garde de l’étendard à Marseille le 21 mars 1740, brigadier des gardes le 1er mars 1745, enseigne de galère du roi le 1er janvier 1746, se retire du service le 1er janvier 1749 ; né à Arles le 21 janvier 1724, baptisé le 27 juillet suivant en l’église Saint-Martin, décédé le 20 juin 1787 à Arles, âgé de 63 ans ; épouse par contrat du 18 septembre 1752 (Teyssier, notaire à Lançon), Marie Anne GEBOIN de VALMARES fille de feu Jean, seigneur de Caseneuve et Valmarès, et d’Anne d’ASTOIN ; elle fait un testament olographe le 10 mars 1753. D’où :

  1. Augustin Joseph Alexis qui suit,
  2. Pauline Madeleine de CROSE LINCEL née à Arles le 18 septembre 1754, morte sans alliance le 13 juin 1768.
  3. Adélaïde Henriette de CROSE LINCEL baptisée le 18 août 1758 à Arles (Sainte-Anne), chanoinesse de Malte, mourut à Constance, dans le Grand Duché de Bade, le 27 février 1856.

XI - Augustin Joseph Alexis de CROSE LINCEL dit le marquis de Lincel, chevalier, seigneur de Lincel, né à Arles le 11 juillet 1753, épouse Marguerite de BEAURIEU d’où :

  1. Anne Henry de CROSE LINCEL née à Arles le 16 février 1782, décédée à l'âge de 52 ans le 14 juillet 1835 à Marseille, épouse le 16 septembre 1804 à la mairie de Reillane, Claude Mathieu comte de GARDANNE général de birgade puis maréchal de camp, ambassadeur en Perse, comte d'Empire, commandeur de la légion d’Honneur, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis et du grand Ordre du Soleil de Perse, né le 11 juillet 1766, mort subitement au château de Lincel chez son beau-père le 23 janvier 1818, fils d’Ange-Nicolas ancien consul de France à Chypre et Tripoli, et de Claire d’EIGUESIER des TOURRES de LIBERTAT, sa seconde femme.

 

 

 
contact