Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Beccaris


 

 

Famille originaire de la ville de Coni en Piémont où elle est connue dès le XVe siècle et où, selon Barcillon, elle continuait de vivre noblement en son temps. Les origines des Beccariis pourraient être plus anciennes, nous voyons en effet Pierre et François de Beccariis citoyens d’Asti, en août 1286.

Fixé à Aix en Provence au début du XVIe siècle, Thomas de Beccariis y acquiert une charge anoblissante de secrétaire du roi et obtient des lettres de naturalité en 1540. Son fils et son petit-fils exercent la charge de lieutenant général aux soumissions du siège d’Aix. Rostaing de Beccaris apparaît comme consul de Marseille pour l'année 1571. La fortune semble les quitter aussitôt après et, bien que maintenus nobles en 1669 et 1708, les Beccaris, transplantés à Saint-Chamas puis à Martigues, finiront dans des familles de négociants marseillais.

Armes : de gueules à un taureau furieux d’or, au chef cousu d’azur à trois fleurs de lys d’or sous un lambel à trois pendants de gueules (privilège accordé par un prince de la maison d’Anjou), ainsi enregistrées à l’Armorial général pour Henry de Beccaris écuyer.

 


I – Melchion de BECCARIIS de la ville de Coni en Piémont, mentionné dans le testament de son fils du 6 janvier 1537. D’où :

  1. Thomas qui suit,
  2. Antoine de BECCARIIS
  3. Jean de BECCARIIS dont la postérité est à Coni.

II – Thomas de BECCARIIS natif de Coni en Piémont, docteur en droits de l’université d’Aix et avocat au parlement d'Aix, pourvu au début du XVIe siècle d’un office de secrétaire du roi référendaire en la chancellerie près ledit parlement, teste le 6 janvier 1537, obtient des lettres de naturalité datées de Chambord le 21 février 1540, épouse 1) Eustachie de TRIBUTIIS, qui lui porte en dot une portion de la seigneurie de Saint-Martin de Renacas, fille de Simon, conseiller au parlement, seigneur de Sainte-Marguerite et en partie d’Aubenas, et d’Antoinette BERTRAND de Carpentras. 2) Marguerite de NAS fille d’Henri, second consul d’Aix (1529), et d’Antoinette de SIGNIER. Elle teste à Aix le 3 juin 1546. D’où :

  1. du premier lit : Camille qui a postérité.
  2. Anne de BECCARIS épouse Jean COTHEREL, secrétaire fiscal du parlement, elle teste à Aix le 10 mai 1551.

  3. du second lit : Gaspard qui suit,
  4. Toussaint de BECCARIS
  5. François de BECCARIS
  6. Françoise de BECCARIS épouse par contrat du 11 juin 1553 à Aix, Jean de JOANNIS docteur en droits et avocat au parlement, célèbre jurisconsulte, assesseur d’Aix et procureur du pays en 1558 et 1578, acquéreur des seigneuries de Châteauneuf-le-Charbonnier et la Brillane, teste le 20 avril 1579, fils de noble Pierre, docteur-en-droits, lieutenant général au siège de l’Amirauté de Marseille, et d’Anne DURAND des sieurs de Fuveau, sa première épouse.

III - Gaspard de BECCARIS écuyer d’Aix, co-seigneur de Saint-Martin et de Sillans (Var), docteur en droit, pourvu le 20 janvier 1558 d’un office de maître rational en la chambre des Comptes, commué en un office de conseiller-maître dans lequel il est reçu le 15 juin 1559, il se démet de cette charge dix ans plus tard afin d’être reçu le 14 mai 1569, suivant provisions royales datées de Metz le 9 avril 1569 en celle de lieutenant général, civil et criminel, et lieutenant des soumissions au siège général d’Aix ; il meurt en 1579. Epouse en 1548 à Aix, Louise de VITALIS fille de Pierre, maître rational en la chambre des Comptes, seigneur de Pourcieux et Fuveau, et de Béatrix MOUTTE. D’où :

  1. Jean-Baptiste qui suit,
  2. Melchion de BECCARIS baptisé le 23 août 1551 à Saint-Sauveur (parrain Melchion Motet, marraine Anthonone Motet) docteur en droit, avocat au parlement, décédé en 1586-7, épouse par contrat du 21 janvier 1582 à Aix, Marguerite THOREL fille de Joseph et de Louise BASTIN ; elle fait un testament le 26 mai 1587 ; d’où :

    1. Marthe de BECCARIS
    2. François de BECCARIS
    3. Melchion de BECCARIS baptisé le 20 janvier 1584 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Melchion Pretor d’Aix, marraine Jeanne Risse dame de Meyrargues).
    4. Louise de BECCARIS née posthume et baptisée le 1er juin 1587 à Saint-Sauveur (parrain Me Claude Thome, marraine Louise Bastin).

  3. Catherine de BECCARIS baptisée le 6 décembre 1552 à Saint-Sauveur (parrain Raynaud de..., marraine Catherine de Castellane dame de Mimet).
  4. Marguerite de BECCARIS baptisée le 3 juin 1554 à Saint-Sauveur (parrain Etienne Vitalis conseiller à la cour des Comptes, marraine Alionne Brunel), épouse en 1576 à Aix, Victor CASTELLAN bourgeois de Marseille et de Barjols, fils de Jean, marchand, rentier des droits de la prévôté de Marseille, propriétaire hostelier à Barjols, et d’Honorade POURCEL.
  5. Jean-Paul de BECCARIS baptisé en novembre 1555 à Saint-Sauveur (parrain Jean Paul, marraine Benedicte Vitalis).
  6. Balthasar de BECCARIS baptisé le 15 février 1557 à Saint-Sauveur (parrain Balthasar Catin lieutenant de sénéchal de Marseille, marraine noble Anne Arbaud dame d’Astoin).
  7. Claude de BECCARIS baptisé le 30 octobre 1558 à Saint-Sauveur (parrain Claude Ferrier, marraine Lucie de Tributis).
  8. Marguerite de BECCARIS baptisée le 28 octobre 1559 à Saint-Sauveur (parrain Michel Bruni prévot de Saint-Sauveur, marraine Marguerite Forbin) épouse en 1582 Jean de BARCILLON écuyer, co-seigneur de Mauvans, avocat au parlement, puis conseiller-maître en la cour des Comptes (1590), assesseur d’Aix, et syndic de la noblesse de Provence, fils de Georges, écuyer, co-seigneur de Mauvans et de Saint-Paul-lès-Vence, et d’Anne du PORT.
  9. Gaspard de BECCARIS baptisé le 1er décembre 1560 à Saint-Sauveur (parrain Gaspard seigneur de Falcon, marraine Magdeleine de Castellane).
  10. Anne de BECCARIS inhumée le 28 juin 1628 à Saint-Sauveur, épouse par contrat du 18 janvier 1596 à Aix, Jean de COLLONGIS, écuyer d’Aix, avocat au parlement de Provence.

IV - Jean-Baptiste de BECCARIS écuyer d’Aix, seigneur de Sillans, nommé conseiller du roi lieutenant général des soumissions au siège d’Aix suivant provisions du 14 juillet 1572, 22 septembre 1572 et 15 septembre 1574 sur résignation de son père, reçu le 5 janvier 1575, baptisé à Saint-Sauveur le 28 mars 1549, décède à Aix en novembre 1603. Epouse en 1584 Françoise de CASTELLANE fille d'Alexis, seigneur de Salernes. Elle meurt à Aix et est inhumée le 29 juillet 1639 aux Observantins, près de la chapelle de Mr d’Aymar. D’où :

  1. Marguerite de BECCARIS baptisée le 19 mai 1585 à Saint-Sauveur (parrain Jean Barcillon co-seigneur de Mauvans, et avocat au parlement, marraine Marguerite de Joannis).
  2. Marguerite de BECCARIS baptisée le 11 septembre 1586 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean de Castellane, marraine Marguerite de Villeneuve).
  3. Gabrielle de BECCARIS baptisée le 4 octobre 1587 à Saint-Sauveur (parrain Claude d’Allagonia seigneur de Meyrargues, marraine Marthe de Versoris).
  4. Marie de BECCARIS inhumée le 5 mai 1675 au couvent des Observantins d’Aix, épouse en octobre 1608 à Saint-Sauveur Pierre de RIQUETI avocat, sieur de Negreaux, fils de feu Jean, seigneur de Mirabeau, premier consul de Marseille (1562), fermier de la boucherie de Marseille, et de Marguerite de GLANDEVES de Cuges, en présence de Pierre Chabaud, bénéficier, et de Jean-Baptiste Mitre.
  5. Gaspard de BECCARIS baptisé le 12 janvier 1589 à Saint-Sauveur (parrain Hubert seigneur de Vins, marraine Claire du Périer).
  6. Balthasar qui suit,
  7. Suzanne de BECCARIS baptisée le 9 juin 1598 à Saint-Sauveur (parrain Balthasar de Pontevès, marraine Suzanne de Villeneuve) épouse par contrat du 4 mai 1615 à Aix, François BORRILLI écuyer d’Aix, fils de feu Nicolas, notaire royal, syndic puis trésorier des notaires d’Aix, et de Louise de MERINDOL.
  8. François de BECCARIS baptisé le 28 mai 1602 à Saint-Sauveur (parrain Roland de Castellane, seigneur de Montmeyan, marraine Claire de Pontevès). Inhumé le 15 mai 1612 aux Observantins.

V – Balthasar de BECCARIS écuyer d’Aix, baptisé le 30 septembre 1590 à Saint-Sauveur (parrain César de Castellane, seigneur d’Ampus, marraine Diane d’Ambres) décédé avant 1678, épouse le 13 mai 1623 à Bonnieux, Marguerite d’AYDIN fille de Victor, avocat en la cour, et d’Honorade de CARDEBAT; d’où :

  1. François de BECCARIS écuyer d’Aix, résidant à Saint-Chamas, maintenu noble par jugement de la commission du 6 janvier 1669, décédé à Aix et inhumé le 22 juin 1689 aux Observantins.
  2. Thomas de BECCARIS écuyer d’Aix, résidant à Saint-Chamas, maintenu noble par jugement de la commission du 6 janvier 1669.
  3. Henri qui suit,
  4. Magdeleine de BECCARIS épouse le 16 octobre 1678 en l’église de Saint-Chamas et par contrat du même jour reçu Calamand, notaire, Jean-Baptiste de GILLES, alias Gilly, de Lambesc, fils de feu Guillaume, écuyer, sieur de Mousse, et de feue Elisabeth de GILLES.

VI – Henri de BECCARIS écuyer d’Aix, résidant à Saint-Chamas, maintenu noble par jugement de la commission du 6 janvier 1669. Epouse le 20 mars 1672 à Saint-Chamas – union déjà consommée - Madeleine de LAVEISON en présence de Claude Bernard et Vincent Chappus, bourgeois de Saint-Chamas. Ils ont eu pour enfants :

  1. Balthasar qui suit,
  2. Joseph de BECCARIS écuyer de Saint-Chamas, officier, né le 22 décembre 1676 à Saint-Chamas, baptisé le 23 (parrain Hercule Venerosy de Pesciolini, marraine Marguerite de Bruni femme de M. Athenoux médecin) épouse à 48 ans le 13 janvier 1724 à Istres, Anne de LAUGIER, d’Istres, âgée d’environ 48 ans, veuve de noble Antoine de FERRIER, fille de feu Pierre, conseiller au siège de Martigues, et de feue Marguerite de GOA, en présence de Joseph Arnaud, Joseph Orselly, prêtre, François Emeric et Joseph Ricard.
  3. Jean-Baptiste de BECCARIS baptisé le 2 avril 1679 à Saint-Chamas, né du même jour (parrain noble Jean-Baptiste de Gilly, de Lambesc, marraine Melchionne Surian, femme de Jean-Louis Chappus).
  4. Melchion de BECCARIS écuyer de Saint-Chamas, baptisé le 13 août 1681 à Saint-Chamas né le 10 (parrain Pierre de Laveison, avocat, marraine Marthe de Bessière), il fait donation de ses biens, par acte du 30 juin 1768 à sa nièce Marguerite de Beccaris, femme Reynaud, résidante à Marseille.
  5. Thérèse de BECCARIS baptisée le 5 mai 1684 à Saint-Chamas (parrain Balthasar de Beccaris, son frère, marraine Magdeleine Edouisse).
  6. Marie-Anne de BECCARIS baptisée le 27 octobre 1685 à Saint-Chamas (parrain Joseph Leydet, prêtre, marraine Jeanne Leydet).

VII – Balthasar de BECCARIS écuyer de Saint-Chamas, maintenu noble par ordonnance de l’intendant du 17 août 1708, né à Saint-Chamas le 13 novembre 1672 baptisé le même jour (parrain Gilles Laveison, marraine Jeanne Laveison), décédé avant 1742. S’installe à Martigues où il épouse le 24 avril 1702 à l’île de Martigues, Françoise CUCUREL fille d’Antoine, marchand de Martigues, et de Françoise BOYER, de ladite paroisse, en présence de Nicolas Bussy accolyte, Jean-Honoré de Courmes d’Hostagier, Jean Icard ancien maire des Saintes Maries, et Joseph Marguerit serviteur de M. de Beccary. Elle meurt avant 1740. D’où :

  1. Magdeleine de BECCARIS née en 1703, décédée à l’âge de 29 ans à Marseille le 3 janvier 1732, inhumée le lendemain en l’église des Accoules.
  2. Henry de BECCARIS né et baptisé à l’île de Martigues le 25 février 1705 (parrain Henry de Beccaris, marraine Françoise Boyer).
  3. Jean-Baptiste qui suit,
  4. Paul Balthasar de BECCARIS né et baptisé le 6 septembre 1711 à l’île de Martigues (parrain Me Coste avocat en la cour, marraine Véronique Aubrette).
  5. Jean-François de BECCARY né le 21 juillet 1714 à l’île de Martigues (parrain François Durand d’Hostagier, seigneur de Courmes, marraine Catherine Ardisson) décédé le 18 novembre 1715 à Martigues.
  6. Suzanne de BECCARY baptisée le 1er octobre 1716 à l’île de Martigues, née la veille (parrain Jean-Baptiste de Séguiran, gouverneur de la Tour de Bouc, marraine Suzanne de Monteil) épouse le 5 juin 1740 à Marseille, église Notre-Dame des Accoules âgée de 24 ans et demi, née à Martigues, résidant à Marseille rue Baussenque, Jacques BREMOND, orfèvre à Marseille résident en la grand rue, âgé d’environ 27 ans, fils d’Antoine, orfèvre, et de Valentine CAISSON, en présence des témoins Pierre Denisse, maître teinturier, Jean-Joseph Mourier, marchand de soie, Pierre Barberet, orfèvre, et François Mourier, bourgeois ; l’épouse déclare ne savoir signer, non plus que la mère de l’époux.
  7. Antoine de BECCARY né le 27 mars 1718 baptisé le même jour à Martigues (parrain Antoine Reynaud, receveur des gabelles du roi, marraine Catherine de Girard) décédé le 11 août 1719 âgé de 15 mois, inhumé en l’église de l’île.
  8. Marie Marguerite de BECCARY née à Martigues, donataire de son oncle en 1768; épouse le 25 mars 1753 à Saint-Martin de Marseille, âgée de 31 ans, résidante depuis 20 ans sur ladite paroisse, Pierre REYNAUD bourgeois de Marseille, âgé de 46 ans, fils de feu Jean-Louis et d’Elisabeth FABRE ; les témoins sont Antoine Silvestre, prêtre de Saint-Martin, Pierre Maria, maître perruquier demeurant sur le Cours, Jean-Louis Masse, maître maçon derrière Saint-Martin, et Me Balthasar Louis Blanc, docteur en médecine, agrégé au collège des médecins de Marseille. D’où postérité.

VIII – Jean-Baptiste de BECCARY écuyer de Marseille, capitaine de navire marchand domicilié à Marseille au moment de son mariage, épouse le 19 juillet 1742 à Marseille, église Saint-Laurent, âgé de 33 ans, Catherine JOURDAN, âgée de 22 ans, fille d’Ambroise, négociant, et de feue Thérèse LANTIER, en présence de François Lantier, Jean-Jacques Long, négociant, Joseph Oraison, marchand chapellier, et Jacques Brémond, orfèvre. Elle meurt à Marseille le 24 mars 1780. D'où :

  1. Ambroise de BECCARY né en 1743.

 

 

 
contact