Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Giningis


 

Famille d’artisans mailliers présente durant tout le XVIe siècle à Aix mais sans doute pas originaire du lieu. Les Giningis (l’orthographe connaissant de nombreuses variantes Goningis, Giningy etc., nous croyons pouvoir dire qu’elle se fixe autour d’une prononciation Giningis) disparaissent d’Aix au début du siècle suivant, le patronyme est présent également à Marseille. Parmi les alliances, notons les Fabre Gallice, les Séguiran d’Auribeau et l’alliance d’Honorade de Giningis vers 1578 avec Melchion Fauchier avocat au parlement.

 

I - Honorat de GININGIS maître maillier d’Aix, épouse Françoise JEAN d’où :

  1. Martin qui suit,
  2. Thomas de GININGIS baptisé le 15 juillet 1539 à la Madeleine (parrain Pierre de Colle alias Mouron, marraine Jaumette Daro ? femme de Bernard Daragon).
  3. Honorat de GININGIS baptisé le 23 octobre 1541 à la Madeleine (parrain Honorat Boysson greffier criminel, marraine noble Isabelle veuve de Pelegrin d’Albis conseiller du roi).

II - Martin de GININGIS dit Galice maître maillier, épouse par contrat du 24 juin 1570 à Aix, Honorade FABRE GALLICE fille de Gabriel Fabre dit Gallice, cardeur à laine, et de Peyrone ALBERT ; elle teste à Aix le 21 octobre 1571 d’où :

  1. Jean qui suit,
  2. Françoise de GININGIS baptisée le 5 avril 1579 à la Madeleine (parrain Jean Louis, marchand d’Aix, marraine Françoise de Guerre) épouse suivant contrat passé le 19 janvier 1598 à Aix, Benoît RIVOIRE maître patissier originaire de Lyon, fils de Benoît, et de Françoise PICOT.
  3. Joseph de GININGIS baptisé le 14 septembre 1582 à la Madeleine (parrain sire Joseph Brueys, marraine Catherine Mitre, d’Aix).

III - Jean de GININGIS maître maillier, baptisé le 29 janvier 1573 à la Madeleine d’Aix (parrain frère Jehan Nicolas prieur de Saint-Jean d’Aix, marraine Françoise Durand) épouse par contrat du 6 janvier 1600 à Aix et le 17 janvier en l’église de la Madeleine, Antoinette SEGUIRAN fille de Gaspard et de Catherine VALANSON, en présence de Michel Jaune et Honoré de Laux. D’où :

  1. Gaspard de GININGY baptisé le 30 janvier 1601 à la Madeleine (parrain Annibal Séguiran sieur d’Auribeau, marraine Honorade Dongris).
  2. Anne de GININGIS baptisée le 11 mars 1606 à la Madeleine (parrain Esprit Parisy avocat en la cour, marraine Anne de Brémond).
  3. Honoré de GININGIS baptisé le 26 novembre 1608 à la Madeleine (parrain Honoré Bery, marraine Marguerite d’André).
  4. Barthélémy de GININGIS baptisé le 25 avril 1611 à la Madeleine (parrain Espérit Toulon, marraine Claudette Brémond).
  5. Jean-Baptiste de GININGIS baptisé le 1er juin 1613 à la Madeleine (parrain Jean-Baptiste Mittre avocat en la cour, marraine Doulce de Libertas).
  6. Marguerite de GININGIS baptisée le 20 septembre 1614 à la Madeleine (parrain Pierre Séguiran d’Auribeau, marraine Marguerite de Villemus).

 

 
contact