Anciennes familles de Provence
     

 

Jaulne


 

 

Famille ancienne de marchands et officiers royaux aixois, qui a fait deux branches. La première est issue d’Etienne Jaulne marié en 1532 à Alayone Aurenge, d’où Louis Jaulne marchand tailleur, marié en 1581 à Françoise Montagne, père de : Catherine Jaulne, mariée au marchand Ange Rabillaud, Pierre et Aubert Jaulne, également marchands. Ce dernier, marié en 1633 à la fille du tanneur Marcellin du Brieu, laissa plusieurs enfants et notamment un fils, Pierre Jaulne, marchand tapissier à Aix, marié en 1664 à Anne Porte, de Mallemort, et qui ne paraît pas avoir laissé de descendance.

La seconde branche, ci-dessous, plus aisée, s’allia aux notaires Brueys et dès lors se tourna vers la basoche. Elle est issue de Jehan Jaulne, marchand, surnommé le Figon, probablement à cause de sa belle-famille, les Alexis, qui portaient ce surnom, père de plusieurs enfants. Michel Jaulne, que l’on pense être l’aîné d’entre eux, est resté dans les annales de la ville pour avoir fait rebâtir à ses frais en 1600 l’hôpital Saint-Eutrope, saccagé sept ans plus tôt par les troupes du duc d’Epernon. Bernardine Jaulne, sa sœur, fut mariée au notaire Pons Mercadier de Verdache, de Brignoles. Claude Jaulne, enfin, marchand drapier, épouse en 1603 la fille du notaire Blaise Brueys. Marc Jaulne, leur fils, fut procureur au siège d’Aix, père de Pierre Jaulne, également procureur au siège, et ayeul de Jean-Antoine Jaulne (1700-1773), greffier de la ville, nommé en 1731 procureur du roi et agent des affaires du pays près le Parlement. Avec lui s'éteint la famille.

Armes : d’azur à un (pied de genet ?) d’or. Elles figurent ainsi à l’Armorial de 1696 pour Pierre Jaune, procureur au siège d’Aix.

 

I - Jean JAULNE dit Figon, marchand bourgeois d’Aix, épouse Marguerite ALEXIS, décédée après 1611. D’où :

  1. P-ê. Michel JAULNE riche marchand d’Aix, chargé par décision du 18 septembre 1580 de réunir à Aix, alors vidée d’une partie de ses habitants à cause de la peste, une centaine de jeunes gens pour seconder la police et maintenir l’ordre et la justice en ville, fait reconstruire à ses frais en 1600 l’hôpital pour hydropiques Saint-Eutrope, ruiné lors du siège de la ville en 1593 par le duc d’Epernon, sur lequel est apposée cette inscription : Michel Jaulne marchand d’Aix a fait édifier cet hôpital en l’honneur de Dieu. 1600.
  2. Gabriel JAULNE baptisé le 3 janvier 1561 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean André, marraine Anthonone Estienne).
  3. Joseph JAULNE épouse par contrat du 28 février 1593 à Aix, Isabeau MAYOL fille de feu Barthélémy et de Jeanne BLANCARD. D’où :

    1. Jeanne JAULNE baptisée le 13 mai 1597 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Michel Jaune, marraine Jeanne Blancard), épouse par contrat du 18 juillet 1612 à Aix, Pierre DALLEN bourgeois de Saint-Rémy.
    2. Claude JAULNE maître cordonnier à Aix, épouse par contrat du 27 février 1628 à Aix, Jeanne SADOUL d’où :

      1. Alexis JAULNE baptisé le 31 septembre 1629 en la cathédrale d’Aix (parrain Alexis Lanteaume, marraine Marguerite Jaune).
      2. Jean-Claude JAULNE baptisé le 16 septembre 1631 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Claude Caire bourgeois d’Aix, marraine Anne Bérard).

  4. Claude qui suit,
  5. Jacques JAULNE (bourgeois) d’Aix, baptisé le 1er mars 1575 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jacques Elie, marraine Thorone Boyer), épouse le 9 septembre 1607 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Andrieue POUCARD fille d’Isnard, marchand d’Aix, et d’Anne BERNARD. Remariée en 1618 à Pierre COLOMB, marchand.
  6. Bernardine JAULNE épouse le 18 février 1602 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, et suivant contrat passé l’avant-veille, Pons MERCADIER dit de VERDACHE praticien de Brignoles, notaire royal d’Aix, fils de Nicolas, seigneur de Verdaches, qualifié écuyer de Brignoles, et de Marguerite DIGNE ; les témoins sont Toussaint de Beaumont et Jacques d’Arian.
  7. Antoine JAULNE marchand, épouse par contrat du 1er février 1609 à Aix, et en l’église Saint-Sauveur, Claire FABRE GALLICE fille de Pierre, maître sellier, et de feue Anne de BECCARIS. Remariée en juin 1632 à Antoine BENIN, bourgeois de Manosque. D’où :

    1. Marguerite JAULNE baptisée le 4 novembre 1611 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre Fabre Galice, marraine Marguerite Alexis).
    2. Magdeleine JAULNE baptisée le 29 juin 1613 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Clément Olivier, marraine Magdeleine Carle).
    3. Lucrèce JAULNE ondoyée le 10 juillet et baptisée le 1er août 1621 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Marc-Antoine d’Augustin, marraine Lucrèce Duron).

II - Claude JAULNE marchand drapier, bourgeois d’Aix, est nommé tuteur des enfants de son frère Joseph Jaulne ; baptisé le 4 avril 1572 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Claude Gautier, marraine Marguerite Jubert), décédé après 1644, épouse par contrat du 13 avril 1603 en la maison du père de l’épouse à Aix (Hercule Rencurel, notaire), et le 20 en la cathédrale Saint-Sauveur, Jehanne de BRUEYS née en août 1586, fille de Blaise, notaire royal d’Aix, et de feue Françoise CABASSOL sa première épouse ; l’époux est assisté de ses parents présents, et reçoit un quart des biens de son père, l’épouse autorisée de son père, reçoit 1500 livres de dot plus coffres, robes et joyaux, les témoins sont Jean Paul de Vias écuyer, Poncet Guion maître tailleur, Etienne Burel maître taillandier, Antoine Giraudy curé de Saint-Sauveur et capitaine Mathieu Roux ; une reconnaissance de dot et augment a lieu le 16 juillet 1603, et le 26 juillet 1607. D’où :

  1. Françoise JAULNE baptisée le 5 juillet 1607 en la cathédrale d’Aix (parrain Simon Vincent officier à la cour, marraine Honorate Boisson), épouse par contrat du 7 octobre 1634 à Aix, Louis FRANCOIS praticien d’Aix, huissier en la cour du parlement originaire de Chartres, fils de feu Nicolas, et de Marguerite EVERARD.
  2. Jean JAULNE baptisé le 13 janvier 1609 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Jaune, marraine Anne Pérégrin).
  3. Claire JAULNE baptisée le 6 juillet 1612 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Meyronnet, marraine non nommée).
  4. Jacques JAULNE baptisé le 11 décembre 1613 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Simon Vincens huissier à la cour, marraine Bernardine Jaulne).
  5. Catherine JAULNE baptisée le 24 août 1616 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Paul Meyronnet, marraine Catherine Brueys), épouse le 1er novembre 1640 à la Madeleine d’Aix, Henri SAUVECANE bourgeois d’Aix, né en 1605 à Aix, fils d'Henri, praticien, et d'Anne GIRARD.
  6. Marc qui suit,
  7. Anne JAULNE baptisée le 23 juillet 1623 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Nicolas Mille, marraine Anne Caire).

III  - Marc JAULNE procureur au siège d’Aix, bourgeois, baptisé le 25 avril 1621 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Jean Louis Brueis, marraine Lucrèce Brueis), décédé après 1691 ; épouse le 2 janvier 1644 à la Madeleine d’Aix, Anne LAUGIER fille de Claude, procureur au parlement de Provence, et d’Espérite GASTAUD (décédée en 1672), en présence des parents et témoins Raphaël Rousset, Paul Guiramand, Jean Saint-Girons, et Jean Saint-Jacques. D’où :

  1. Jeanne JAULNE baptisée le 23 juin 1645 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Claude Jaulne, marraine Esprite Gastaud).
  2. Anne JAULNE baptisée le 19 août 1646 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Claude procureur au siège d’Aix, marraine Françoise Jaulne).
  3. Marguerite JAULNE baptisée le 1er janvier 1649 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre Issautier, marraine Marguerite Blanc).
  4. Joseph JAULNE baptisé le 1er octobre 1652 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Raphael Rousset procureur en la cour, marraine Marguerite Vitte).
  5. Chrétienne JAULNE baptisée le 19 mars 1655 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Charles Jorna avocat en la cour, marraine Catherine d’Astier), épouse le 10 février 1676 à Saint-Sauveur d’Aix, Honoré MEYNIER docteur en droits et avocat en la cour, juge du bourg Saint-André dans l’enclos d’Aix, fils de Jean-Baptiste huissier à la cour des comptes, et de Mrguerite SIGAUD.
  6. Jean JAULNE baptisé le 27 août 1658 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Bertrand premier huissier en la cour des comptes, marraine Anne Blancard).
  7. Françoise JAULNE baptisée le 6 janvier 1660 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Claude Laugier, marraine Anne Lieutaud).
  8. Pierre qui suit,
  9. Anne JAULNE célibataire, baptisée le 19 novembre 1663 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Michel Borrelly marchand, marraine Anne Dodon), décédée à l’âge de 62 ans le 11 septembre 1726 inhumée le lendemain à la Madeleine.
  10. Françoise JAULNE baptisée le 23 août 1666 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre Bonaud sieur de Saint-Pons, marraine Françoise de Martincourt).
  11. Marie JAULNE née le 7 août 1668 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Antoine Silvecane, marraine Christine Jaulne).
  12. Antoine Mitre JAULNE né le 13 novembre 1669 à Aix, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Antoine François de Pontevès de Giens, marraine Magdeleine d’André de Nibles).

IV – Pierre JAULNE procureur au siège général de la ville d’Aix, fait enregistrer ses armes à l’Armorial général de Provence ; baptisé le 11 juin 1662 en l’église Sainte-Marie Magdeleine d’Aix (parrain Pierre Amblard, marraine Louise Castagnier) ; épouse le 22 novembre 1691 en ladite église Sainte-Madeleine, Thérèse de LANET, fille de Firmin, présent, et de feue Catherine DAVID, du lieu d’Allein, l’alliance est célébrée par Claude Jaulne, prêtre, en présence de Pons André, prêtre, Honoré Maynier avocat en la cour, Pierre Bernard, Joseph Barlatier procureur au siège d’Aix, et Honoré David, de Saint-Chamas. Elle meurt le 12 janvier 1750 âgée de 78 ans, et est inhumée le même jour au cimetière de la Madeleine. D’où :

  1. Joseph Firmin JAULNE né le 24 décembre 1692 à Aix, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Firmin Lanet, marraine Chrestienne Jaulne).
  2. Rose JAULNE née le 24 février 1694 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Joseph Jaulne, marraine Gabrielle Gazy), décédée le 5 mai 1740 à Aix, inhumée en la paroisse de la Madeleine le lendemain, âgée de 46 ans ; épouse 1) le 6 février 1714 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Joseph Bernard CHAUVET, de Forcalquier, habitant d’Aix, fils de feu Jean et d’Elisabeth BERNARD, présente, ainsi que les parents de l’épouse et les témoins François Honnoré, accolyte, Joseph Berlus avocat en la cour et Laurent Bernard. 2) le 30 octobre 1717 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Honoré DIGNE bachelier en droit lors de son mariage, puis procureur au siège d’Aix, habitant d’Aix depuis longtemps, fils de feu Laurent, et de Catherine PASCALY, consentante par devant Michel Gedde notaire à Figanière, les témoins sont Antoine Juramy prêtre, Pierre Laugier, Boniface Digne, notaire royal et Joseph Jaulne.
  3. Jeanne Thérèse JAULNE née le 16 octobre 1698 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Honoré de Maynier avocat en la cour, marraine Jeanne de Silvecane).
  4. Jean Antoine qui suit,
  5. Marie Magdeleine JAULNE née le 25 juin 1701 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Antoine Dalbon docteur en médecine, marraine Magdeleine de Marguerit).
  6. Jean Joseph JAULNE baptisé le 29 octobre 1703 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Bourges procureur au siège, marraine Anne Minuty).
  7. Gabrielle (Marguerite) JAULNE née le 19 novembre 1705 à Aix, baptisée le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Gabriel Avon procureur au siège, marraine Marguerite Eyssautier), épouse le 17 mars 1722 en l’église de la Madeleine à Aix, Jean-Pierre Paul AILLAUD procureur en la cour des Comptes, fils de feu Claude, procureur en la même cour, et de Magdeleine HODOUL, en présence des parents et témoins Louis Bérard, Joseph Digne, François Foliot ecclésiastique, et François Ricard conseiller du roi greffier en chef en la cour des Comptes.
  8. Pierre JAULNE avocat au parlement de Provence, né le 30 avril 1709 à Aix, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre Simon avocat en la cour, marraine Rose Jaulne), décédé à Aix le 19 avril 1762, à l’âge de 52 ans, inhumé le lendemain en l’église des pères servites.

V – Jean Antoine JAULNE praticien, nommé procureur du roi et agent des affaires du pays au parlement de Provence suivant lettres de provision du 7 décembre 1731, en remplacement de Me Agarrat, également greffier de la ville d’Aix, né à Aix, baptisé le 23 janvier 1700 en l’église de la Madeleine (parrain Jean-Antoine Silvecane, marraine Marguerite Elisabeth de Grimaldy marquise d’Espinouse), décédé le 19 juillet 1773, âgé de 73 ans, inhumé le lendemain en l’église paroissiale Sainte-Madeleine.

 

 
contact