Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Jujardy


 

 

Famille de robe originaire de Brignoles où elle apparaît avec Michel Jujardi capitaine de Brignoles en 1512 puis notaire et dont le fils, Antoine, et le petit-fils, Pierre, exercent les fonctions de notaire royal et procureur au siège de la ville. Ce dernier eut quatre fils qui sont les auteurs des quatre branches de la famille.

Honoré Jujardy, l’aîné, se fixe à Aix où son fils est reçu conseiller référendaire en la chancellerie du parlement ; sa postérité se termine avec Jean-Baptiste-Louis Jujardy de Granville (1741-1816), commissaire des guerres en 1777, engagé dans la guerre d’indépendance des Etats-Unis en 1781, décoré de la croix de Saint-Louis en 1790. Louis Jujardy, deuxième fils, est l'auteur d’une lignée d’avocats du roi résidants à Brignoles, qui semble se terminer Jean-Baptiste Jujardy (1770-1845), également commissaire des guerres, mort à Marseille. Jacques Jujardy, troisième fils, acquiert la charge de lieutenant particulier au siège de Brignoles qu’il transmet à son fils. Enfin Jean Jujardy, procureur en la cour des Comptes à Aix, dont le fils acquiert la charge de lieutenant particulier au siège de Martigues.

Une branche des Jujardy existait également à Salernes, où elle est connue depuis Louis Jujardy marié vers 1540 à Catherine Renoux, et donna un lieutenant du juge du marquisat du lieu, Honoré Jujardy.

Le nom est écrit Juiardi, Jugeardy, etc.

Armes : d'or au lion de sable tenant un coeur de gueules, ainsi enregistrées à l'Armorial pour Joseph Jujardy écuyer. André Jujardy, gendarme du roi à Istres, variait ses armes par un coeur enflammé de gueules.


I - Michel JUJARDY baile et capitaine de Brignoles en 1512, notaire en 1542 et 1543, épouse Marguerite FIGANIERE, d’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. Elione alias Alayone ou Léone JUJARDY marraine le 17 février 1542 et le 1er avril 1543, épouse Honorat GARCIN.

II - Antoine JUJARDY notaire royal et procureur au siège de Brignoles, épouse Honorade de MONTS d’où :

  1. Pierre qui suit,
  2. Catherine JUJARDI baptisée le 25 décembre 1562 à Brignoles (parrain Gaspard Thanaron fils de Me Louis, marraine Catherine Meyffredi).
  3. Estienne JUJARDY baptisé le 23 décembre 1567 à Brignoles (parrain noble Jacques Bellon, marraine Gasparde Bonnaud).
  4. Timothée JUJARDY baptisé le 22 décembre 1567 à Brignoles, épouse Dauphine GRISOLLE d’où :

    1. Anne JUJARDY baptisée le 1er août 1595 à Brignoles (parrain Jean Raynaudi procureur au siège, marraine Isabeau Ballard fille de Me Antoine, notaire).
    2. Pierre JUJARDY baptisé le 10 octobre 1603 à Brignoles (parrain Pierret N., marraine Camille Guérin).
    3. Honoré JUJARDY baptisé le 22 avril 1610 à Brignoles (parrain Honoré Jujardy son cousin, marraine Magdeleine Greoune fille d’Antoine, de Toulon).
    4. Françoise JUJARDY baptisée le 31 décembre 1611 à Brignoles (parrain Jean Limogat fils de François, marraine Magdeleine Jujardi fille de Pierre).

  5. Marc JUJARDY baptisé le 7 août 1569 à Brignoles (parrain Me Marc Arnaud).
  6. Honorat JUJARDY baptisé le 15 août 1572 jour de l’Assomption de la Vierge, à Brignoles (parrain Honorat Guillelmi alias Frise, marraine Marguerite Sabatier femme de Jean Clavier).

III - Pierre JUJARDY notaire royal et procureur du roi au siège de Brignoles, baptisé le 3 septembre 1560 à Brignoles (parrain Me Antoine de Brignoles, marraine Jeanne N.) décédé à l’âge de 77 ans le 10 juillet 1638 à Brignoles, épouse en 1584 à Brignoles, Marguerite de BEAUMONT née vers 1565, décédée le 3 août 1640 à Brignoles, âgée de 75 ans, fille de Joseph, chaussetier de Brignoles originaire d’Aix, et de Louise BREMOND, d’où :

  1. Anne JUJARDY baptisée le 6 octobre 1586 à Brignoles (parrain André Beaumont, marraine Anne André, de Lorgues).
  2. Honoré qui suit,
  3. Louis auteur de la deuxième branche.
  4. Blanche JUJARDY baptisée le 20 mai 1596 à Brignoles (parrain Hugues de Vaubelle sieur de Villemus drapier du monastère Saint-Victor de Marseille, marraine Blanche Portanier, de Brignoles).
  5. Jacques auteur de la troisième branche.
  6. Madeleine JUJARDY baptisée le 25 juin 1600 à Brignoles (parrain Antoine Amic avocat, marraine Gasparde Franc femme du capitaine François Imbert).
  7. Pierre JUJARDY baptisé le 29 mars 1603 à Brignoles (parrain Pierre Bragueti greffier du sénéchal, marraine Françoise Bragueti).
  8. Jeanne JUJARDY baptisée le 30 mars 1606 à Brignoles (parrain Jean Fournier notaire royal, marraine Jeanne Bellon).
  9. p-ê. Jean auteur de la quatrième branche.

IV - Honoré JUJARDY praticien de Brignoles, habitant d’Aix, procureur au parlement de Provence, résigne son office en faveur de Jacques Perrache qui en est investi par lettres du 14 avril 1642, baptisé le 14 novembre 1589 à Brignoles (parrain Honoré Callènes, de la Roque, marraine Honorade Michelle de Rabasse) épouse par contrat du 1er septembre 1610 à Aix, Anne de BRISSY fille de Philippe, procureur à la cour, et de Magdeleine ACHARD, d’où :

  1. Pierre qui suit,
  2. Anne JUJARDY épouse par contrat du 8 février 1637 à Aix, Honoré POTHONIER avocat au parlement, fils de feu Melchion, bourgeois, et de feue Gasparde REILLANE, de Cotignac, d’où postérité.
  3. Madeleine JUJARDY baptisée le 20 janvier 1618 en l'église de la Madeleine à Aix (parrain Jean-François Rayolle procureur du roi au siège de l’amirauté de Martigues, marraine Magdeleine Pontier).
  4. Marguerite JUJARDY baptisée le 3 avril 1622 à la Madeleine.
  5. Louis JUJARDY baptisé le 4 juin 1624 à la Madeleine d’Aix.
  6. Jean-Baptiste JUJARDY baptisé le 13 novembre 1626 à la Madeleine.

V - Pierre JUJARDY conseiller du roi référendaire en la chancellerie de Provence, épouse le 9 février 1640en l'église Sainte-Madeleine d’Aix, Catherine de COLOMB fille de feu Pierre, et d’Andrete BOUCART, d’Aix, témoins Claude Millet et Toussaint Deste ; d’où :

  1. Anne de JUJARDY baptisée le 19 décembre 1640 à la Madeleine d’Aix (parrain Honoré Jujardy, marraine Anne Bernard).
  2. Honoré de JUJARDY baptisé le 20 octobre 1643 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Annibal Augier conseiller du roi auditeur en la cour des Comptes, marraine Jeanne de Colomb).
  3. Joseph qui suit,
  4. Catherine de JUJARDY épouse par contrat du 24 et le 26 février 1661 à la Madeleine d’Aix Julien AUQUIER, bourgeois de Manosque, avocat au parlement de Provence, fils de Toussaint, bourgeois de Manosque, et de Marguerite de GOUGON.
  5. Suzanne de JUJARDY baptisée le 11 mars 1647 à la Madeleine d’Aix (parrain Louis Jujardy, greffier, marraine Suzanne de Lieutaud).
  6. Thérèse de JUJARDY baptisée le 14 mai 1649 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Honoré Pontonnier avocat en la cour, marraine Antoinette Imbert), épouse le 7 novembre 1666 à Aix, Florent de GABRIELLIS procureur au parlement de Provence, fils de Louis, et d’Anne LONGIS.

VI – Joseph JUJARDY avocat au parlement de Provence, baptisé le 20 juillet 1645 en l'église de la Madeleine à Aix (parrain Louis Poucard bourgeois d’Aix, marraine Anne de Jujardy); épouse 1) le 28 décembre 1685 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Jeanne d’AUTHEMAN, fille de feu Louis, docteur en droits, et d’Anne de TRETS, témoins Marc Fache, Henri Franc, André Rostolan, docteur en droits, Antoine Aucane Emeric, docteur en médecine, de Lanson. 2) Geneviève d’ARBAUD de PORCHERES qui teste à Brignoles en 1726. D’où, du second lit:

  1. Joseph (Daniel) qui suit,
  2. Louis JUJARDI décédé à 8 ans inhumé le 8 septembre 1699 à Brignoles.
  3. François
  4. Geneviève
  5. Jean Alexandre JUJARDI né et baptisé le 19 mai 1694 à Brignoles (parrain Jean Jujardy, marraine Honorade de Brun).
  6. Bruno JUJARDY baptisé le 13 août 1696 à Brignoles né le même jour (parrain Bruno Jujardy, marraine Françoise de Ballardi).
  7. Hyacinthe JUJARDI né et baptisé le 9 décembre 1699 à Brignoles (parrain François Jujardi son frère, marraine Geneviève Jujardi sa soeur) décédé à 8 mois inhumé le 10 septembre 1700 à Brignoles.
  8. Pierre JUJARDY baptisé le 30 juin 1701 à Brignoles né la veille (parrain Bruno Jujardy bourgeois, marraine Madeleine de Motton veuve du sieur de Porchères).
  9. Marie Anne de JUJARDY baptisée le 6 décembre 1702 à Brignoles née le même jour (parrain Jacques de Bellon, marraine Magdeleine de Croset) épouse le 18 juin 1726 à la Madeleine d’Aix Alexandre Joseph de FABRY fils de Jean-Baptiste, conseiller du roi, et son juge en la ville de Brignoles, et de Marthe de CROSE de LINCEL, présent Honoré Chave huissier au parlement.
  10. Jean-Baptiste Joseph JUJARDY né et baptisé le 15 juillet 1704 à Brignoles (parrain François Ange Jujardy, marraine Madeleine de Mouton).
  11. Vénérande JUJARDY baptisée le 31 octobre 1709 née du même jour (parrain Alexandre Jujardy, marraine Anne Marie Jujardy).
  12. Louis JUJARDY baptisé le 28 juillet 1711 à Brignoles né du même jour (parrain Louis Joseph Ballardi, marraine Claire Rose Pascalis).

 

VII – Joseph de JUJARDY officier de la Marine, sert durant 34 ans dans cette administration ; épouse 1) Catherine AUGIER. 2) le 2 mars 1729 en l'église Saint-Martin de Marseille, (Marie Anne) Victoire MALLARD, de Toulon, fille de Jean Antoine et de Thérèse Françoise BLAQUIER, en présence de Jean François Fourton, Joseph Rodolphe, Jean Joseph Rise, Jean François Courton. Elle meurt à Paris rue Condé en mars 1786. D’où, du second lit :

  1. Marguerite Victoire JUJARDY décédée à l’âge de 86 ans le 11 juillet 1819 à Brignoles.
  2. Vénérande Geneviève JUJARDY décédée à l’âge de 86 ans le 15 avril 1821 à Brignoles.
  3. Jean-Baptiste Louis qui suit,

VIII – Jean-Baptiste Louis JUJARDY de GRANVILLE officier d’administration de la marine du 8 mai 1756 au 7 mars 1758, dragon au régiment Colonel général du 1er avril 1758 au 25 février 1763, commis au département de la Guerre le 1er mai 1763, commissaire des guerres en 1777, employé le 9 février 1779, rejoint le corps expéditionnaire de Rochambeau en Amérique en juillet 1781, chevalier de Saint-Louis en 1790, nommé commissaire ordonnateur le 1er octobre 1792, suspendu le 1er octobre 1793 à la suite d’une dénonciation de la société populaire de Poitiers, réintégré le 12 octobre 1795, sous-inspecteur aux revues le 28 février 1800, retraité le 18 mars 1802, emprisonné cinq ans pour dettes sous l’Empire, demande à être employé sous la Restauration ; né à Marseille le 10 septembre 1741, décédé à l’âge de 75 ans le 26 octobre 1816 à Paris. Epouse le 31 janvier 1769 en l’église Saint-Louis de Versailles, Marie Adélaïde ALLOUARD, âgée de 16 ans et demi, née le 9 juin 1752 à Versailles, fille de Louis Etienne, ancien commis principal au bureau de la guerre à Versailles, et de Marie-Jeanne VALLANTIN de MONBRUN, en présence des parents des époux, de René François Poirier, commis de la guerre, Henry Félix Benjamin Mazelaygue, commis de la guerre, Claude Antoine Combault de Boncourt, commis de la marine, et Joseph Daniel de Jujardy, receveur général du tabac, demeurant à Paris, rue d’Anjou paroisse Saint-André des Arcs, l’époux signe Jujardy de Granville. Le couple se sépare.

 

 

 
contact