Anciennes familles de Provence
     

 

André dit Miraillet


 

Famille ancienne de Riez, qui posséda une partie de cette ville en fief (ainsi que les Arnaud et les Fabre), et prit le parti de la Réforme. Claude André Miraillet est consul de Riez en 1552, recensé comme protestant absent de Riez en 1569. Honorade André dite Miraillet épouse en 1536 Melchion d’Arnaud, tige de la maison d’Arnaud-Miravail. Raymond André dit Miraillet, son frère, est lieutenant principal au siège de Digne. Claire de Miraillet sa fille, épouse en 1590 Balthasar de Parisy, avocat au parlement.

Une branche installée à Forcalquier dès le commencement du XVIe siècle, puis à Mane, y perdure jusqu’au début du XVIIIe siècle. Capitaine Guillerme Miraillet meurt à Forcalquier en 1599. Gaspard André dit Miraillet est élu prévôt cabiscol et économe de l’église concathédrale Saint-Mary en 1605 jusqu’en 1639 au moins.

 

I - Capitaine André ANDRE dit MIRAILLET fermier des lattes à Forcalquier, épouse 1) Marguerite ROUBAUD. Et sans doute 2) Delphine de CODERC alias CODUR, d’où :

  1. Du premier mariage : André ANDRE MIRAILLET baptisé le 18 août 1591 à Saint-Mary (parrain capitaine André Madon de Roussillon).
  2. Jean André ANDRE dit MIRAILLET installé à Marseille puis Aix, baptisé le 21 février 1593 à Saint-Mary (parrain André Amoureux procureur au siège de Forcalquier, marraine Marguerite Brémond), épouse le 8 août 1624 en l’église Notre-Dame des Accoules, Magdeleine ESTEPHANE, habitante de Marseille, fille de feu Vincent, et de Claire TROILLANY ? ; d’où :

    1. Louis MIRAILLET baptisé le 22 février 1627 en l'église Sainte-Madeleine d’Aix.
    2. Anne MIRAILLET baptisé le 23 février 1629 en l'église Sainte-Madeleine d’Aix.

  3. Catherine MIRAILLET baptisée le 26 septembre 1596 à Saint-Mary (parrain Antoine Bonard, marraine Catherine Brémond).
  4. Charles qui suit,

  5. Du second mariage : Antoine MIRAILLET baptisé le 20 décembe 1598 à Saint-Mary (parrain André Miraillet, marraine Claude Baudric).
  6. Elzias MIRAILLET baptisé le 16 novembre 1602 à Saint-Mary (parrain Elzias Coduc, marraine Marguerite Béraud).

II – Charles MIRAILLET praticien de Forcalquier, décédé à l’âge d’environ 80 ans le 10 et inhumé le lendemain 11 mars 1679 à Lurs (i327) en présence de Laurent Aubergier et Jean Bernard ; épouse 1) Magdeleine FAURE. 2) le 12 décembre 1634 à Saint-Mary de Forcalquier, Isabeau d’ARNAUD, en présence de François Mirailhet écuyer, et Jean Arnaud chirurgien. Elle meurt le 4 septembre 1684 inhumée le lendemain à Notre-Dame des Anges à Lurs, âgée de 80 ans. D’où:

  1. du premier lit : Claude qui suit,

  2. du second lit : Magdeleine MIRAILHET décédée le 13 août 1707 inhumée le lendemain aux Récollets de Forcalquier.
  3. Jean-Pierre MIRAILHET bourgeois de Forcalquier, décédé le 16 novembre 1712 inhumé le lendemain à Saint-Mary, épouse le 25 juillet 1680 en l’église Notre-Dame des Anges de Lurs, Suzanne SAURIN de Sisteron, fille de Gaspard et de feue Jeanne GUERIN; d’où :

    1. Jeanne MIRAILHET jumelle baptisée le 4 octobre 1681 à Saint-Mary (parrain Ange Eymar procureur au siège, marraine Magdeleine Mirailhet tante).
    2. Jean François MIRAILHET jumeau baptisé le 4 octobre 1681 à Saint-Mary (parrain Claude Mirailhet maître chirurgien, marraine Isabeau Seguin) inhumé le lendemain.
    3. Elisabeth MIRAILHET née le 7 baptisée le 8 mars 1683 à Saint-Mary (parrain Jean Saurin vicaire de Peypin son oncle, marraine Magdeleine Miraillet) inhumée le 16 mars 1687.

III - Claude MIRAILHET maître chirurgien de Forcalquier habitant de Mane ; épouse le 12 juin 1656 à Saint-Mary et suivant contrat passé la veille, Louise AUBERGE née en 1631, fille d’André, avocat en la cour, et de Magdeleine AMOUREUX. D’où :

  1. Charles MIRAILHET baptisé le 23 mai 1657 à Saint-Mary (parrain Charles Mirailhet son grand père, marraine Lucrèce d’Amoureux femme de Pierre Guion procureur).
  2. André MIRAILHET baptisé le 14 mai 1659 à Mane (parrain André Auberge avocat en la cour, marraine Isabeau Arnaud).
  3. Lucrèce MIRAILHET baptisée le 18 avril 1661 à Mane (parrain Valéry Auberge, marraine Lucrèce Amoureux femme de Mr Guion procureur à Forcalquier), épouse le 20 janvier 1693 à Mane, Pierre Jean POURPE, bourgeois de Banon, maître d’hôtel, résidant à Mane, fils de Jean-Louis bourgeois de Banon, et de feue Suzanne VIVAREL.
  4. Pierre MIRAILHET né le 5 baptisé le 6 mai 1668 à Mane (parrain Pierre Auberge, marraine Magdeleine Miraillet).
  5. Louise MIRAILHET épouse le 26 novembre 1697 à Mane, Pierre GLEIZE chirurgien de Mane, fils de feu Gaspard et de Marguerite ROME.
  6. Magdeleine MIRAILHET
  7. Louis MIRAILLET maître apothicaire natif de Mane, épouse le 4 novembre 1687 à Saint-Mary, Anne de BANDOLY fille de Jean-Claude avocat en la cour, et de Claire de MAGNAN, en présence de François Lombard maître apothicaire de Manosque et autres. D’où :

    1. Louis MIRAILHET né le 6 baptisé le 7 septembre 1688 à Saint-Mary (parrain Jean Magnan avocat, marraine Louise Auberge).
    2. Balthasar MIRAILHET né le 6 baptisé le 7 janvier 1691 à Saint-Mary.
    3. Louis MIRAILHET né et baptisé le 27 juillet 1694 à Saint-Mary.
    4. Jean-Pierre MIRAILHET ecclésiastique, décédé le 8 avril 1719 inhumé le même jour à Saint-Mary.
    5. François MIRAILHET né le 5 baptisé le 6 mai 1697 à Saint-Mary (parrain François Lombard apothicaire de Manosque, marraine Lucrèce Miraillet), inhumé le 26 janvier 1698.
    6. Louise MIRAILHET épouse le 24 novembre 1727 à Saint-Mary Joseph DEBOUT apothicaire fils de feu Germain et de Marguerite Benoit.

 


 

 
contact