Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Molinguet


 

Famille de la bourgeoisie de Riez, qui portait le titre d’écuyer aux XVIe et XVIIe siècles.

Sa filiation remonte à Thomas Molinguet, vivant à Riez au milieu du XVIe siècle. Il était sans doute parent de Jean de Molinguet, moine de Saint-Victor lès Marseille, nommé sacristain de cette abbaye par lettres du 10 décembre 1568, et qui jouissait des revenus du prieuré de Notre-Dame des Salles. La même année année, Antoine et Pierre Molinguet sont recensés dans la liste des protestants de Riez, le premier s’étant retiré à Chaudon.

A la génération suivante, nous trouvons Balthasar de Molinguet, chanoine de la collégiale de Riez, où il fut enseveli en 1651, André de Molinguet dont les deux filles épousèrent des juristes aixois, et enfin Antoine de Molinguet, marié à la fille du seigneur de Mouriès. De ce mariage vinrent trois enfants : Jeanne de Molinguet, mariée en 1638 à l’avocat Honoré de Pena, de Moustiers, François de Molinguet, qui fut admis à l’ordre de Malte et mourut à Riez en 1677, et Melchion de Molinguet ; ce dernier fut père de Balthasar de Molinguet, écuyer de Riez, qui épousa Marie de Barbaroux, de Senez.

A partir de cette génération, la famille Molinguet connaît un surprenant déclin social : Pierre Molinguet, bourgeois des Salles-sur-Verdon, fils des précédents, disparut du domicile conjugal vers 1731. Louis Molinguet, son fils, fut boulanger à Moustiers, père de Jean-Pierre Molinguet, maçon à Régusse, lequel eut deux fils, Toussaint et Basile Molinguet, également maçons. Ces derniers s'établirent en 1817 à Gréoux où leur descendance continua d'exercer le même métier jusqu'au début du XXe siècle.

Le nom Molinguet (Mollinguet, Moulinguet) apparaît comme unique en France ; de ce fait, il est possible que la famille se rattache à un certain Jacques de Molinguet, marchand à Grasse en 1426, qui s’établit en la cité de Gênes en 1428, et qui est la seule mention ancienne que nous ayons de ce nom.

 

 

I - Thomas MOLINGUET bourgeois de la ville de Riez, parrain de son petit-fils Thomas Pothonier en 1587 ; épouse Claudette AMALRIC laquelle reçoit avec son frère Melchior Amalric des lettres de légitimation enregistrées à la cour de Provence. D’où :

  1. Jeanne MOLINGUET épouse 1) vers 1580, Balthasar POTHONIER, capitaine du lieu de Cotignac, fils de Jean, notaire royal, et de Françoise de CORIOLIS. Il meurt entre 1593  et 1595. 2) par contrat passé le 1er janvier 1600 au Castellet les Mées, Jehan GUEYDAN, du Castellet, fils de feu Jehan.
  2. Prob. Antoine qui suit,
  3. Balthasar de MOLINGUET chanoine de l’église cathédrale de Riez et économe du chapitre d'icelle, cité en 1627, inhumé le 19 mai 1651 en l’église de Riez.
  4. André de MOLINGUET bourgeois de Riez, épouse Anne NADAL d’où :

    1. Gabrielle de MOLINGUET baptisée le 16 novembre 1614 en la cathédrale de Riez (parrain Annibal de Castellane, marraine Gabrielle du Mas de Castellane demoiselle d’Allemagne).
    2. Suzanne de MOLINGUET née à Riez, baptisée le 23 novembre 1617 en la cathédrale (parrain Balthasar Molinguet chanoine, marraine Suzanne Audiffret) ; épouse le 19 avril 1653 en la cathédrale d’Aix, Jean BOURRELLY docteur en droits, d’Aix, veuf de Ne, fils de feu Jacques, et de Magdeleine de CHAVIGNOT, en présence des témoins Balthasar Isnard et Jean Payan.
    3. Marguerite de MOLINGUET baptisée le 24 janvier 1621 en la cathédrale de Riez (parrain Jean Périer, avocat, marraine Louise de Périer femme de Mr de Sardou).
    4. Prob. Magdeleine de MOLINGUET épouse Jean ISNARDY procureur du roi en la cour des Comptes de Provence, d’Aix.

II - Antoine de MOLINGUET bourgeois de Riez, qualifié écuyer, épouse peu avant 1596, Anne de CHAILAN fille d’Antoine, seigneur en partie de Mouriès et du Castellet de la Robine, et de Jeanne GOMBERT de VERDACHES. Elle est inhumée le 3 mai 1626 à Riez. D’où :

  1. Prob. Melchion qui suit,
  2. Claire de MOLINGUET baptisée le 21 mai 1617 en la cathédrale de Riez (parrain Pierre de Cheilan sieur du Castellet, son oncle, marraine Honorade d’ahine ? femme du sieur de Saint-Julien) ; épouse le 14 septembre 1652 en la cathédrale de Riez, Esprit HUBAUD.
  3. Jeanne de MOLINGUET épouse par contrat passé à Moustiers le 15 avril 1638, Honoré de PENA docteur en droit et avocat en la cour du parlement de Provence, écuyer de Moustiers, co-seigneur dudit lieu, veuf de Catherine de VINTIMILLE MONTPEZAT, fils de Louis, et de Marguerite CARBONNEL.
  4. prob. François de MOLINGUET chevalier de l’ordre de Malte, décédé le 6 mars 1677, inhumé le même jour en la cathédrale de Riez.

III - Melchion de MOLINGUET écuyer de Riez ; épouse Isabeau de JASSAUD, de Digne, née vers 1610, fille de noble Jean, seigneur de Thorame Basse, et de Jeanne GENEZE. D’où :

  1. Françoise de MOLINGUET, de Riez, épouse le 24 novembre 1671 en l’église de Thorame Basse, Jean ROUX de Colmars, fils de feu Honoré, en présence de Joseph Boyer, prêtre et curé de Thorame Basse, et Jacques Albaye, notaire royal dudit lieu.
  2. Prob. Balthasar qui suit,
  3. Prob. Jeanne de MOLINGUET décédée à l’âge d’environ 60 ans, inhumée en la paroisse de Riez le 6 novembre 1703 ; épouse le 27 décembre 1661 à Riez, Gaspard BONARDY, bourgeois de Riez, veuf de Thérèse MONGE.

IV - Balthasar de MOLINGUET écuyer de Riez, est en litige contre Pierre Barbaroux chanoine de Senez, au sujet de l’héritage de sa femme, s’installe en la paroisse des Salles-sur-Verdon, où il meurt le 16 décembre 1704, âgé de 60 ans et est inhumé au cimetière, épouse vers 1674 (à Senez), Marie de BARBAROUX (fille de Pierre, et de Suzanne de VILLENEUVE). Elle meurt le 7 juillet 1691 aux Salles, âgée de 45 ans. D’où :

  1. Claire de MOLINGUET baptisée le 22 avril 1675 en la cathédrale de Riez (parrain Frère François de Molinguet chevalier de Malte, marraine Claire de Molinguet), décédée à l’âge d’un an, inhumée le 8 septembre 1676 à Riez.
  2. Jacques de MOLINGUET baptisé le 28 décembre 1677 en la cathédrale de Riez (parrain Jacques de Barbaroux sieur de Mauchon, marraine Jeanne de Molinguet femme de Gaspard Bonardy) né le 25, décédé à l’âge de 4 jours le 1er janvier 1678 et inhumé le lendemain en la cathédrale.
  3. Elisabeth alias Isabelle de MOLINGUET célibataire, baptisée le 24 mars 1679 en la cathédrale de Riez (parrain Honoré Ogier, marraine Marie Germain), décédée à l’âge de 27 ans le 7 janvier 1705, en la paroisse des Salles sur Verdon.
  4. Thomas de MOLINGUET baptisé le 2 novembre 1681 en l’église de Riez, né le 29 octobre (parrain Thomas d’Arnaud, marraine Blanche de Gassendi), décédé à l’âge de 16 ans le 6 août 1697 aux Salles sur Verdon.
  5. André de MOLINGUET baptisé le 18 août 1683 en la cathédrale de Riez, né la veille (parrain André Aruel notaire, marraine Catherine Bec).
  6. Pierre qui suit,
  7. Anne de MOLINGUET née le 1er octobre 1690 aux Salles sur Verdon, décédée le 4 juillet 1694, âgée de 3 ans.

V - Pierre MOLINGUET bourgeois des Salles-sur-Verdon, disparaît vers 1731 ; est né à Riez et baptisé le 3 septembre 1684 en la cathédrale (parrain Pierre Isnardy chanoine de Riez, marraine Magdeleine de Pontevès veuve de Mr de Roux) ; épouse le 11 août 1710 en l’église des Salles sur Verdon, Eléonore PIOLLE veuve de Jean-François BURLE, née à Saint-Martin de Palières le 28 janvier 1681, fille d’Honoré et de Marguerite PHILIBERT. Elle meurt à l’âge de 58 ans, et est inhumée le 12 juin 1739 en la cathédrale de Riez. D’où :

  1. Martin MOLINGUET bourgeois des Salles-sur-Verdon, baptisé le 9 juillet 1711 en l’église dudit lieu (parrain Martin Gassier, bourgeois d’Aiguines, marraine Elisabeth Piolle, de Moustiers), épouse le 24 juillet 1753 en l’église métropolitaine Saint-Sauveur à Aix, Anne ALLEMAND âgée d’environ 30 ans, fille d’Antoine, bourgeois, et de feue Marie BREINIER, en présence de Jean Lambert, Henri Rencurel bourgeois, Jean-Baptiste Martelli tailleur d’habits, et Jean-Baptiste Couture, bourgeois de la ville de Martigues.
  2. Louis qui suit,
  3. Magdeleine MOLINGUET née le 19 août 1716 à Salles, baptisée le même jour (parrain Pierre Girard, de Bauduen, marraine Magdeleine Malvillan).
  4. Pierre MOLINGUET baptisé le 10 juin 1718 en l’église des Salles sur Verdon (parrain Pierre Bagarris, marraine Claire Jean, du lieu de Rosset).
  5. (Anne) Marguerite MOLINGUET célibataire, née le 24 mai 1721 aux Salles, baptisée le surlendemain (parrain Joseph Paul Roux, marraine Marguerite de Courtès), décédée à l’âge de presque 54 ans le 22 mai 1775 en la paroisse Saint-Martin de Marseille.
  6. Jean-François MOLINGUET né le 13 avril 1723, baptisée le lendemain en l’église des Salles (parrain Jean Simon Berlus, marraine Thérèse Berlus).
  7. Thérèse MOLINGUET née le 24 septembre 1726 aux Salles, baptisée le même jour en l’église paroissiale (parrain Jean Lieutaud, de Riez, marraine Thérèse Berlus),  décédée à Riez le 1er mars 1797 (11 ventôse an V), âgée de 70 ans ; épouse vers 1750, Paul POILROUX.

VI – Louis MOLINGUET boulanger à Moustiers, puis sous-brigadier des fermes à Manosque, également qualifié ménager ; baptisé le 11 janvier 1714 à Salles (parrain Louis Terrasson, de Beaudinard, marraine Anne Jean, de Saint-Martin de Palières) ; épouse le 20 janvier 1751 en l’église d’Aups, Marie-Anne CASTELLAN fille de Gaspard et de Catherine VILLET, d’Aups, en présence d’Henri Martel, Jean-Baptiste Pourret tailleur, Louis Abbat tailleur, et Louis Boyer témoins, l’époux obtient une sentence de consentement en l’absence de son père porté disparu depuis environ 20 ans. Elle meurt en 1783. D’où :

  1. Pierre MOLINGUET né vers 1753, décédé à l’âge d’environ 11 ans, inhumé le 6 avril 1764 à Moustiers.
  2. Anne Rosalie MOLINGUET née le 25 mai 1755 à Moustiers, baptisée le surlendemain en l’église dudit lieu (parrain Joseph Roubion, ménager, marraine Anne Allemand), épouse 1) le 30 septembre 1776 en l’église de Tourtour, Gaspard MICHEL négociant, fils de feu jacques, négociant, et de Charlotte CHABERT, l’époux est assisté de son curateur Gaspard Chabert, négociant de Régusse, et de sa mère, l’épouse de Louis Molinguet ménager, son père, en présence d’Honoré Fouques lieutenant de juge, Antoine Blanc négociant, Jacques Giraud ménager et Mathieu Blanc. 2) le 17 avril 1780 en l’église de Tourtour, Antoine SISTERON tisseur à toile, âgé de 29 ans, fils de Denis, tisseur à toile, et de Magdeleine ROUX, demeurant à Tourtour, en présence de François Simian, Antoine Troin, Jean-Louis Ferrier ménager et Mathieu Denans maître armurier.
  3. Joseph MOLINGUETné le 15 octobre 1756 à Moustiers, baptisé le même jour en l’église dudit lieu (parrain Joseph Laugier bourgeois, marraine Elisabeth Abert Chaudon), décédé à l’âge de 2 ans et demi, inhumé le 6 août 1759 au cimetière de Moustiers.
  4. Jean-Pierre qui suit,
  5. Joseph Paul MOLINGUET né le 12 novembre 1761 à Moustiers, baptisé le lendemain (parrain Joseph Clappier notaire royal de Moustiers, marraine Catherine Paule Rebory), inhumé le 26 septembre 1762 au cimetière de Moustiers, âgé d’à peine un an.
  6. Joseph MOLINGUET né le 12 décembre 1762 à Moustiers, baptisé le lendemain en l’église dudit lieu (parrain Joseph Clappier notaire royal de Moustiers, marraine Catherine Paule Rebory).
  7. Louis Jacques MOLINGUET né le 24 août 1765 à Riez, baptisé le même jour en la cathédrale (parrain Jacques Beuf, marraine Magdeleine Isoard Poitevin).
  8. Marie Catherine MOLINGUET née le 23 avril 1767 à Manosque, baptisée le même jour en l’église Saint-Sauveur (parrain Antoine Guion hôte, marraine Catherine Juliany épouse d’André Juliany).
VII - Jean-Pierre MOLINGUET maçon à Régusse, né à Moustiers où il a été baptisé le 12 juin 1658 (parrain Pierre Genis hôte, marraine Marguerite Aune) ; épouse le 3 mai 1784 en l’église de Régusse, Marie Modeste JEAN fille de François, cordonnier, et de Marie GALUY, l’époux est assisté de son père et l’épouse de ses deux parents, en présence de Toussaint, François,  et Joseph Jean, ses frères, Antoine et Ignace Hilaire Lombard, témoins. Elle meurt à Régusse le 30 vendémiaire an IX. D’où :
  1. Toussaint qui suit,       
  2. François MOLINGUET né le 24 septembre 1787 à Régusse, baptisé le lendemain (parrain François Jean cordonnier, son oncle, marraine Thérèse Ambrois), y décédé le 25 mai 1788, inhumé le lendemain, âgé de 8 mois.
  3. (Jean-Baptiste) Basile MOLINGUET maçon à Régusse, installé par son mariage à Gréoux, né le 6 mars 1789 à Régusse, baptisé le même jour (parrain Jean-Baptiste Roux, tailleur d’habits, de Clumans, marraine Marie Fabre), décédé le 16 août 1837 à Gréoux, âgé de 48 ans, épouse le 2 septembre 1817 à la mairie de Gréoux, Marie (Thérèse) RAVEL née à Montmeyan le 7 messidor IV, fille de Pierre, maçon, et de Marie Rose VIDAL. D’où :

    1. Marie Fortunée MOLINGUET née le 2 novembre 1818 à Gréoux.
    2. Marie Caroline MOLINGUET née le 11 juillet 1820 à Gréoux.
    3. Victoire MOLINGUET née le 25 juillet 1822 à Gréoux, épouse vers 1842, Odilon DAUPHIN tailleur d’habits puis employé au chemin de fer, d’où postérité.
    4. Joseph Benoît MOLINGUET né le 8 juin 1824 à Gréoux, y décédé en 1825.
    5. Joseph Benoît MOLINGUET né le 10 mars 1827 à Gréoux, décédé le 21 mars suivant.
    6. Grégoire Edoard MOLINGUET né le 25 novembre 1828 à Gréoux, y décédé en 1830.
    7. Hilaire Justin MOLINGUET né le 2 mars 1834 à Gréoux.

  4. Jean Joseph MOLINGUET né le 7 mars 1791 à Régusse, baptisé le lendemain (parrain Jean-Joseph-Marie Raynier, notaire royal, marraine Magdeleine Rigordy), décédé à l’âge de 7 mois le 22 octobre suivant, inhumé le lendemain.

VIII - Toussaint MOLINGUET tailleur de pierres et maçon à Régusse, installé par son mariage en 1817 à Gréoux, né le 9 février 1785 à Régusse (Var), baptisé le lendemain en l’église dudit lieu (parrain Toussaint Jean, son oncle, marraine Marie Galuy Jean son ayeule), décédé en son domicile dans l’enceinte et grande rue de Gréoux le 22 février 1854, âgé de 69 ans ; épouse le 2 septembre 1817 à la mairie de Gréoux, Marie REILLE, née à Gréoux le 18 ventôse an V, fille de Jean Joseph, boucher, et de Marie-Anne POURRIERE, les témoins sont Jean Henry Imbert propriétaire, oncle paternel de l’épouse, Antoine Nevière, propriétaire, Antoine Reille, boucher, frère de l’épouse, et Jean-Antoine Blanc, ménager, oncle de l’épouse. Elle meurt le 15 mars 1874 en son domicile à Gréoux, âgée de 77 ans. D’où :

  1. Hilaire qui suit,
  2. Jean-Baptiste Amable MOLINGUET chasseur au 6e régiment d’infanterie légère, né à Gréoux le 22 août 1822, entré le 2 octobre 1844 à l’hôpital militaire d’Orléansville (Algérie) où il est décédé le 22 suivant, de la fièvre typhoïde.
  3. Basile Thomas MOLINGUET né jumeau le 21 décembre 1824 à Gréoux, y décédé à l’âge de cinq jours le 26 décembre 1824.
  4. Jean Joseph Thomas MOLINGUET né jumeau le 21 décembre 1824 à Gréoux, y décédé à l’âge de 9 jours le 30 décembre 1824.
  5. Joseph Casimir MOLINGUET né le 29 juillet 1826 à Gréoux, décédé le 11 septembre 1827, âgé d’un an.
  6. (Jean) Joseph MOLINGUET tailleur d’habits installé à Paris, né le 14 novembre 1828 à Gréoux, épouse à Paris vers 1893, Elisabeth VAKULA fille de Jarko.
  7. (Marie) Virginie MOLINGUET née à Gréoux le 18 mai 1830, y décédée le 15 avril 1899 âgée de 68 ans ; épouse le 25 juin 1850 à la mairie de Gréoux, François LECLUSE tailleur de pierres à Gréoux, né à Huisseau sur Casson (Loir et Cher) le 11 juin 1819, fils de Joseph, carrier, et de Marie Madeleine RAYON (décédée le 22 novembre 1827).

IX - Hilaire MOLINGUET tailleur de pierres à Gréoux, né le 6 septembre 1820 à Gréoux (i392), y décédé le 30 avril 1886, à l’âge de 65 ans ; épouse Clémentine RICHAUD née en 1825. D’où :

  1. Philémon qui suit,
  2. Paulin Martin MOLINGUET né le 30 juin 1850 à Gréoux, mort jeune.
  3. Marie (Nathalie) MOLINGUET née le 7 février 1854 à Gréoux.
X - Philémon MOLINGUET tailleur de pierres à Gréoux, né en cette ville le 20 février 1847, décédé après 1899 ; épouse le 8 janvier 1874 en la mairie de Ginasservis, Célestine MENUT couturière, âgée de 21 ans, née à Ginasservis le 5 janvier 1853, fille d’Ange Gabriel, menuisier audit lieu, et de Zoé Claire Pauline RICHAUD. D’où :
  1. Gabriel qui suit,
  2. Edouard MOLINGUET tailleur de pierres, soldat au 7e génie à Marseille ; né le 30 mars 1877 à Gréoux, y décédé le 16 février 1946, à l’âge de 68 ans.
  3. Auguste MOLINGUET né le 18 juillet 1881 à Gréoux, y décédé le 24 août 1895, à l’âge de 14 ans.
  4. Germaine MOLINGUET célibataire, née le 19 octobre 1884 à Gréoux, y décédée le 13 janvier 1954, âgée de 69 ans.
  5. Henri MOLINGUET tailleur de pierres, marsouin au 1er régiment d’infanterie coloniale, « brave soldat, plein d’entrain, tombé glorieusement pour la France le 25 septembre 1915 à Souain » (Marne), âgé de 25 ans, croix de guerre avec étoile de bronze ; était né à Gréoux le 2 janvier 1890.
XI - Gabriel MOLINGUET tailleur de pierres à Gréoux, incorporé comme soldat au 120e régiment d’infanterie territoriale, blessé au combat, mort à l’ambulance des Monthairons (Meuse) le 14 janvier 1917, à l’âge de 41 ans, inscrit sur le Monument aux Morts de Gréoux ; était né à Gréoux le 27 mars 1875. Epouse le 7 janvier 1904 à la mairie de Gréoux, Madeleine CHABAUD âgée de 22 ans, née à Gréoux le 22 juillet 1881, fille de Joseph, cultivateur, et de Clara MATHERON. D’où :
  1. Eugène Barthélémy MOLINGUET pupille de la Nation.

 

 
contact