Anciennes familles de Provence
     

 

Puget


 

 

Famille ancienne d’Aix, dont les membres ont exercé principalement, pendant deux siècles, le métier de tailleur d’habits. François Puget, son auteur, originaire de la ville de Pertuis, épouse en 1576 la fille du gipier Jaume Roux : Laurent, Guillaume et Alexandre, leurs trois fils, sont les auteurs des trois grandes branches, dont les deux cadettes se sont éteintes ou ont quitté la ville d’Aix au cours du XVIIIe siècle, tandis que l’aînée, issue de Laurent Puget, s’est poursuivie à Aix, à Marseille puis à Nantes, jusqu’à nos jours. La compositrice de musique Loïsa Puget (1810-1889) très en vogue à Paris sous le règne de Louis-Philippe, appartient à cette famille.

Le nom de Puget était porté à Aix par une autre famille de marchands droguistes, issue d’un fils naturel du seigneur de Fuveau, de la maison de Puget-Chasteuil, anoblie en 1443. A cette seconde famille appartenait l’armateur marseillais Wulfran Puget (1797-1836).

Les Puget d’Aix sont à distinguer de la famille du célèbre peintre et sculpteur Pierre Puget (1620-1694), surnommé le Michel-Ange français, dont les ancêtres sont présents à Marseille dès le XVe siècle avec le surnom de Villasse Puget (voir l’excellent article de M. de Marin de Carranrais dans les Mémoires de l'Académie de Marseille, 1906).

 

I – François PUGET, de Pertuis, décédé avant 1576, épouse Jehannone ENLEURON. D’où :

II - François PUGET dit Bisson ou Besson, maître tailleur d’habits installé à Aix, natif de Pertuis, inhumé le 2 février 1622 aux Observantins d’Aix, devant le grand bénitier, épouse par contrat passé en l'une des chambres de la maison du sieur Michaelis, à Aix, le 8 novembre 1576, devant Me Antoine Rigord notaire, Marie ROUX fille de feu Jacques, gipier d’Aix, et de Louise SEBASTIAN ; l'épouse est assistée de sa mère et de Jacques Marin, marchand d'Aix, son oncle, et autres parents, l'épouse apporte ses droits dans la succession de son père, et en augment l'épouse reçoit de sa mère la somme de 50 florins qui feront tous les droits qu'elle pourra prétendre au jour de son décès, Jacques Marin fait don à sa nièce en augment de dot de la somme de 25 florins, la mère de l'épouse donne encore une vigne qu'elle possède à Aix au lieu dit Abellin de quatre hémines de vignes, la future épouse reçoit enfin de damoiselle Catherine Bordon épouse d'Honoré Michaelis bourgeois d'Aix, la somme de 25 florins ; l'époux fait donation à la future épouse de 50 florins et elle de 25 florins, en présence de Joseph Dol charpentier habitant d'Aix, et de Cannat Ricard, de Saint-Cannat témoins requis. D’où :

  1. Etienne PUGET baptisé le 17 juin 1582 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Etienne Julhoux, marraine Pierra Julhoux).
  2. Antoine PUGET baptisé le 14 juillet 1585 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Roche, marraine Louise Meyronnet).
  3. Antoine André PUGET baptisé le 1er septembre 1586 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Antoine Isnard, marraine Anne de Somati).
  4. Laurent qui suit,
  5. Anne PUGET baptisée le 28 octobre 1588 à Saint-Sauveur (parrain Gaspard de Beccaris, marraine Anne de Fabri).
  6. Jean Jacques PUGET baptisé le 24 juin 1591 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Berbesier, marraine Magdeleine Barbesier).
  7. Alexandre qui a postérité,
  8. Guillaume qui a postérité,
  9. Salomon PUGET baptisé le 17 septembre 1595 à Saint-Sauveur (parrain Salomon Colla, marraine Jeanne Sau...).
  10. Jeanne PUGET baptisée le 26 août 1596 à Saint-Sauveur (parrain Jean Rigot, marraine Jeanne Puget).
  11. Jean Esprit PUGET baptisé le 17 mai 1598 à Saint-Sauveur (parrain Jean Autoard bénéficier de Saint-Sauveur, marraine Sybille de Joannis).
  12. Magdeleine PUGET baptisée le 4 juillet 1599 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Faisan, marraine Catherine de Chartras) inhumée le 5 mars 1621 aux Observantins.
  13. Pierre PUGET baptisé le 22 août 1601 à Saint-Sauveur d’Aix.
  14. Laurent PUGET inhumé le 26 décembre 1607 aux Observantins.

III - Laurent PUGET maître tailleur d’habits, décédé à aix et inhumé le 24 mai 1658 aux Observantins, épouse le 10 octobre 1607 à Saint-Sauveur, Anne JULHOUX alias GILLOUX, fille de Jean maître tailleur, et de Marguerite MARROUIN, d’où :

  1. Claude qui suit,
  2. Louise PUGET baptisée le 11 septembre 1614 à Saint-Sauveur (parrain Louis Eyssautier, marraine Marguerite Roux).
  3. Jean-Baptiste qui a postérité.
  4. Jean PUGET inhumé le 9 août 1620 aux Observantins.
  5. Antoine PUGET baptisé le 11 août 1619 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Laugier, marraine Honorade Puget).
  6. Jean Louis PUGET baptisé le 29 août 1621 à Saint-Sauveur (parrain Jean Marguerit, marraine Claire du Mas) inhumé le 24 juillet 1623 aux Observantins.
  7. Gabrielle PUGET baptisée le 26 octobre 1623 à Saint-Sauveur (parrain Jean Augustin de Foresta conseiller, marraine Louise de Castellane) inhumée le 5 juin 1640 à Aix aux Observantins, près du grand bénitier, épouse par contrat du 12 août 1634 à Aix, Antoine VITALIS marchand d’Aix originaire de Tourtour.
  8. Lucrèce PUGET inhumée le 10 mai 1624 aux Observantins.
  9. Marc Antoine PUGET épouse le 7 décembre 1659 à Saint-Sauveur d’Aix, Magdeleine de BORRILLY âgée de 27 ans, née en 1632 à Aix, fille de feu Louis, écuyer d'Aix, et de Marie d’AYMAR PIERRERUE. Remariée en 1675. D'où :

    1. Joseph PUGET baptisé le 10 septembre 1660 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean-Baptiste de Bonfils avocat en la cour, marraine Françoise de Borrily).
    2. Antoine PUGET baptisé le 17 janvier 1662 à Saint-Sauveur (parrain Jean Mérindol, marraine Catherine Darbon.

IV - Claude PUGET maître tailleur d’habits, décédé après 1688 ; épouse le 25 avril 1638 à Saint-Sauveur, Louise DURAND âgée de 18 ans, née à Aix en 1620, fille de Nicolas, maître menuisier d’Aix, et d’Honorade SABAC, d’où :

  1. Gaspard qui suit,
  2. Honorade PUGET inhumée le 4 novembre 1667 aux Observantins, près du bénitier, épouse le 30 décembre 1660 à Aix, Gaspard FABRE maître tapissier d’Aix originaire de Rognes, fils de Jacques, et de feue Suzanne PECOUL.
  3. Jean Michel PUGET maître tailleur d’habits à Aix, né vers 1645, inhumé le 4 octobre 1677 aux Observantins, épouse à l’âge de 25 ans, le 2 février 1671 à Saint-Sauveur, Marguerite PEITRAL âgée de 22 ans, d’Aix, fille de feu Jean et de Lucrèce ANTHOINE, en présence des parents de l’époux, de Jean-Baptiste Puget maître boutonnier, et Etienne Puget garçon chirurgien frères de l’époux, Jean Anthoine marchand de Martigues, oncle maternel de l’épouse, et Joseph Apvril sous-diacre ; d’où :

    1. Anne PUGET baptisée le 27 décembre 1671 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Claude Puget, marraine Lucresse Anthoine) ; épouse 1) le 24 janvier 1695 à Saint-Sauveur, Augustin RABUIS chirurgien d’Aix fils de feu Gaspard et d’Espérite ABY ; témoins Joseph Blanc ecclésiastique, Gaspard Puget maître tailleur d’habits, Raymond Estienne, bénéficier. Inhumé le 22 octobre 1697 à Saint-Sauveur. 2) le 19 septembre 1702 en l’église Saint-Sauveur d’Aix, Charles THIERS commis aux archives de la Cour des Comptes de Provence, fils de feu Jean-Baptiste, maître chirurgien et bourgeois d’Aix, et de Magdeleine de COLLA. Remarié en 1706 à Melchionne EYSSAUTIER.
    2. Françoise PUGET née le 25 septembre 1673 à Aix, baptisée le lendemain en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Henri Guiran, maître gantier, marraine Françoise Barbier femme d’Esprit de Bézieux, d'Aix), décédée à l’âge de presque 24 ans, inhumée le 18 août 1697 aux Observantins.
    3. Claire PUGET baptisée le 28 janvier 1675 en la cathédrale d’Aix (parrain Jean-Baptiste Puget, marraine Claire Jaubert), décédée 7 jours plus tard, inhumée le 5 février 1675 aux Observantins.
    4. Antoine PUGET baptisé le 18 juin 1676 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Darbon, marraine Magdeleine Bonnet), décédé à l’âge de 1 an et demi, inhumé le 28 décembre 1677 aux Observantins.
    5. Thérèse PUGET inhumée le 3 septembre 1693 aux Observantins.

  4. Jean-Baptiste PUGET maître boutonnier d’Aix, baptisé le 3 mars 1647 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, décédé avant 1725 ; épouse le 6 octobre 1689 en l’église Saint-Sauveur, Claire GIRAUD, de Valensole habitant Aix, fille de Charles et de Marguerite de SARRASIN, présente, témoins Thomas Fouque bourgeois et Jean Saint-Jacques bourgeois. D’où :

    1. Marguerite PUGET née le 9 janvier 1691, baptisée le même jour en l’église métropolitaine Saint-Sauveur d’Aix (parrain Gaspard Puget oncle paternel, marraine Marguerite de Sarrasin sa grand mère maternelle), inhumée le 20 novembre 1691 aux Observantins.
    2. Thérèse PUGET baptisée le 30 janvier 1693 en la cathédrale Saint-Sauveur, née la veille (parrain Pierre Giraud chirurgien, marraine Thérèse Voulonne), inhumée le 5 septembre 1695 aux Observantins.
    3. Anne PUGET baptisée le 31 octobre 1695 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Louis Jourdan, officier au siège, marraine Anne Poitevin).
    4. Françoise PUGET installée avec sa mère à Marseille, née et baptisée le 17 décembre 1700 à Aix en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean Olivier, maître cordonnier, marraine Françoise Jourdan) ; épouse le 8 octobre 1725 en l’église de la Major, Jean Paul BAYARD écrivain de vaisseau, fils de feu Barthélémy, et de Magdeleine LOUP, en présence d’Honoré Fabry bourgeois, Albert Cadière marchand boutonnier, Honoré Boeuf bourgeois et Antoine Laure clerc.

  5. Blaise PUGET baptisé le 4 février 1649 à Saint-Sauveur (parrain Laurent Guiran, marraine Anne Giloux).
  6. Pierre PUGET baptisé le 6 septembre 1654 à Saint-Sauveur.
  7. Jean François PUGET baptisé le 30 mai 1656 à Saint-Sauveur (parrain Jean-François Fauris, marraine Gabrielle Grassi).
  8. Etienne PUGET chirurgien, né vers 1657 à Aix, inhumé le 10 octobre 1689 au couvent des Observantins, épouse à Marseille, en l’église Saint-Martin, le 16 mars 1681, Claire CHAUMET, âgée d’environ 18 ans, de Marseille, fille de Pierre et de Louise LAUGIER. D’où :

    1. Jacques PUGET épouse le 15 août 1723 en l’église Notre-Dame des Accoules, Louise Claire FABRE fille de feu Antoine et de Louise AURIGNAIRE, en présence des mères des époux, et des témoins requis, Honoré Fabre, Jean François Brunel, Nicolas Poilroux diacre et Jean-Baptiste Lieutaud prêtre.

  9. Jeanne PUGET baptisée le 14 avril 1659 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Magnan, marraine Marguerite Olivier).

V - Gaspard PUGET maître tailleur d’habits à Aix, né vers 1642, décédé vers octobre 1697, épouse 1) le 27 juillet 1664 à la Madeleine, Jeanne CHEVALIER fille de Claude et de feue Marguerite NEGRE, témoins Gaspard Jaubert, Pierre Asse, Jean Isnard, et sieur Claude Puget lequel signe Claude Puget. 2) à l’âge d’environ 45 ans, le 7 octobre 1687 à la Madeleine, Françoise BOUCHARD, âgée de 22 ans, fille de Charles, et de Marguerite de VOUX, présents et consentants, témoins Charles Bouchard père, Elzéar Girard, Antoine Lombard diacre. D’où :

  1. du premier mariage : Laurent PUGET baptisé le 22 juin 1669 à Aix en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Claude Puget, marraine Claudie Ginier).
  2. Delphine PUGET baptisée le 17 juillet 1671 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Ludovic Chambe, marraine Delphine Granier), épouse le 28 septembre 1688 à Saint-Sauveur, Pierre BLAIVILLE maître boulanger à Aix, fils de feu Jacques maître boulanger, et d’Angélique GOURRET.
  3. Pierre qui suit,
  4. Jacques PUGET né le 5 juillet 1678 baptisé le même jour à Saint-Sauveur (parrain Jacques Durand sculpteur, marraine Elisabeth Meyffre).
  5. Henri PUGET baptisé le 9 novembre 1679 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Henri Gaudin, marraine Claire Jaubert).
  6. Antoine PUGET baptisé le 29 janvier 1681 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Anthoine Aillaud, marraine Marguerite Cuireti).
  7. Joseph PUGET épouse le 22 septembre 1707 en l’église de la Madeleine, Marguerite PELENC fille de feu André, maître tailleur d’habits, et de Catherine BOUCHET présente, témoins Antoine Juramy, Gaspard Guigues, Honoré Paul et Lambert Paronceau. D’où :

    1. Jacques Joseph PUGET né le 24 mars 1711 baptisé le même jour à la Madeleine d’Aix (parrain Jacques Durand huissier au parlement, marraine Marie Silvy).
    2. Dauphine PUGET épouse le 18 septembre 1736 à Saint-Sauveur, Frédéric LAMBERT fils de Sébastien et de Jeanne ROBERT, de la Colle diocèse de Vence, témoins Joseph Lambot, François Jaubert, Joseph Marius Durand et Maurice Bas.
    3. Joseph PUGET baptisé le 17 novembre 1718 à Aix en l’église Sainte-Madeleine (parrain Joseph Durand, marraine Hélène Ferry).
    4. Marguerite PUGET née et baptisée le 1er juillet 1721 à Aix en l’église Sainte-madeleine (parraine Esprit Gay, marraine Marguerite Robert).
    5. Charles Gaspard PUGET né le 8 mars 1725 baptisé le même jour à la Madeleine d’Aix (parrain Charles Lebret, marraine Elisabeth Paul).
    6. Marie Barbe PUGET baptisée le 5 décembre 1727 à la Madeleine d’Aix, née la veille (parrain Melchior Isnard, marraine Marie David).

  8. du second mariage : Jeanne PUGET baptisée le 13 janvier 1693 à la Madeleine (parrain Gaspard de Mours, marraine Jeanne Isnard).
  9. Louise PUGET décédée à l’âge d’environ 25 ans, inhumée le 23 mars 1721.
  10. Charles PUGET né posthume le 9 avril 1698 baptisé le même jour à la Madeleine (parrain Charles Bouchard, marraine Delphine Puget).

VI - Pierre PUGET maître tailleur d’habits à Aix, épouse alors garçon tailleur, baptisé le 15 juillet 1676 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Pierre Durand, marraine Antonie Jaubert), décédé en 1746, âgé de 70 ans ; épouse le 2 octobre 1703 en l’église du Saint-Esprit, Marguerite ESCARTEFIGUE fille de Pierre maître cordonnier, présent, et de Jeanne GROS, qui marient le même jour leur autre fille Catherine Escartefigue avec le sieur Moutte, d’où :

  1. Pierre qui suit,
  2. Ursule PUGET née vers 1711, épouse le 22 août 1741 à Saint-Sauveur, Paul JOUVET âgé d’environ 46 ans, fils de Pierre présent, et de feue Lucrèce CLERMONT, présents Sébastien Féraud trompette de la ville, Jean Castagnet maître perruquier, Antoine Bues perruquier.
  3. Marguerite PUGET née le 10 mars 1712 baptisée le même jour en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Thomas Dreveton, marraine Marguerite Sauvan).

VII - Pierre PUGET marchand et maître tailleur d’habits, né le 7 août 1706 baptisé le même jour à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Escartefigue ayeul, marraine Dauphine Puget), décédé après 1777 ; épouse à l’âge de 35 ans, le 9 janvier 1742 à la Madeleine, Thérèse BEISSON âgée d’environ 22 ans, fille de feus Jean-Baptiste et de Magdeleine IMBERT, témoins Louis François Bassier, Paul Jouvet, Jean-Pierre Boisselin, Etienne Alexis Borrelly et en présence des parents de l’époux ; d’où :

  1. Magdeleine Marguerite PUGET née le 9 février 1743 baptisée le lendemain à la Madeleine (parrain Sauveur Beisson, marraine Marguerite Escartefigue Puget).
  2. Claire PUGET décédée et inhumée le 29 mars 1744 à Saint-Sauveur.
  3. Louise PUGET née le 3 septembre 1746 baptisée le même jour à la Madeleine, épouse à l’âge de 17 ans le 25 octobre 1763 en l’église Sainte-Madeleine, Jean Gaspard PIN marchand orfèvre, âgé d’environ 32 ans, fils de Jean Joseph, présent, et de feue Magdeleine GIRARD, en présence du père de l’épouse, et des témoins Jean-Pierre Boisselin maître tailleur, André Guigou marchand passementier, Jean Claude Vian potier d’étain, et Jean Chevalon marchand libraire.
  4. Nicolas PUGET né le 25 novembre 1747 baptisé le lendemain à la Madeleine (parrain Nicolas du But, marraine Thérèse Bertière Doche).
  5. Jean Mathieu qui suit,
  6. Ursule PUGET épouse le 8 avril 1766 en l’église Sainte-Marie Magdeleine d’Aix, Claude MICHEL tailleur d’habits à Marseille, paroisse Saint-Martin, fils d’Antoine, aussi tailleur d’habits, et de feue Catherine GAUTIER, en présence du père de l’épouse, et des témoins André Barthélémy Fabre marchand pelletier, Jean-Pierre Soutetête tapissier, Jean-Pierre Boisselin maître tailleur d’habits, Antoine Albert Daumas bourgeois, l’épouse signe Ursule Puget.

VIII – Jean Mathieu PUGET marchand quincailler bijoutier, installé vers 1769-1771 à Marseille, fut préposé aux transports et convois militaires, né vers 1748, décédé le 28 juillet 1808 à Paris, épouse 1) le 7 janvier 1776 en l’église Saint-Martin, Rose SUQUE fille de feu Joseph Donat, et d’Anne Marie GASTAUD, présente et consentante, l’épouse est née à la Martinique et vit depuis son enfance à Marseille, en présence de François Emmanuel Mathieu, négociant, Marc Antoine Cresp négociant, Pierre Palhion négociant, et Jean-Pierre Bresson négociant. 2) le 17 octobre 1777 à Saint-Martin de Marseille, Anne BERAUD veuve de Jean François CORREARD, fille mineure d’Honoré, et d’Anne EUSTACHE, en présence du père de l’époux, et de Joseph Vitalis, Joseph Yvan commis marchand, Louis Arnaud de Calavon et Michel Séchier bourgeois d’Aubagne. Elle meurt à Marseille le 30 janvier 1816. D’où, du second lit :

  1. Adélaïde dite Adèle PUGET née le 31 août 1778 à Marseille, épouse le 5 avril 1810 à la mairie de Venelles, alors âgée de 31 ans, Antoine BEISSON architecte, propriétaire, âgé de 46 ans, né à Aix le 19 décembre 1763, fils de feu Pierre Joseph, propriétaire, décédé à Aix, et de feue Louise ESTELLE décédée à Aix le 2 avril 1772. Il meurt à Aix le 10 juin 1844. D'où postérité.
  2. Honoré Jean Pierre qui suit,
  3. César PUGET commis, né en 1785.
  4. Joseph PUGET employé au ministère des Cultes à Paris, puis receveur de rentes et négociant, épouse à Paris, Ne qui fut cantatrice en province. D’où :

    1. Loïsa PUGET compositrice de musique, amie d'enfance de George Sand, acquit une certaine renommée grâce à ses romances qu’elle chantait lors de concerts ou dans les salons, sous la monarchie de Juillet, surnommée par la presse « la reine de la romance », née à Paris le 8 janvier 1810, décédée à l'âge de 79 ans le 15 octobre 1889 à Pau. « Depuis plusieurs années, lit-on dans la presse, elle vivait fort retirée. Ce n’était plus cette blonde, vive, spirituelle, dont parlent ses biographes et qu’on recherchait tant autrefois dans les salons, mais une bonne petite vieille avenante qui parlait rarement du passé » (Le Figaro 18 oct. 1889) ; épouse en 1842, Gustave LEMOINE auteur dramatique notamment de vaudevilles, et son parolier, chevalier de la Légion d’Honneur (1869), né le 24 janvier 1803 à Arles, décédé à l’âge de 82 ans le 22 août 1885 à Pau, fils de Michel Auguste, commissaire près l’Octroi d’Arles, et de Henriette Marie DEVILLA, il est le frère d’Adolphe Lemoine dit Montigny, directeur du théâtre de la Gaieté puis du Gymnase. D'où postérité (famille Puget-Lemoine).

  5. Jean Joseph Marie Dominique dit Marius PUGET architecte puis agent voyer de l’arrondissement d’Aix, né le 14 octobre 1792 à Marseille, décédé le 2 mai 1869 en son domicile 13 rue Saint-Michel à Aix, âgé de 77 ans, épouse le 12 décembre 1839 à la mairie de Marseille, Anastasie DAIME née le 19 février 1811 à Aix, décédée le 4 octobre 1877 à Vif, âgée de 66 ans, fille de Vincent, aubergiste, et de Marguerite DAUPHIN. D’où :

    1. Adélie PUGET née le 8 décembre 1840 à Aix, décédé en 1930 épouse le 5 février 1878 à la mairie d’Aix, Louis CROUZET huissier, propriétaire, né le 11 juin 1840 à Lambesc, décédé le 11 juin 1902 à Aix, fils de Jean Joseph, cultivateur, et d’Emilie GROS, en présence de Joseph Daime médecin, oncle de l’épouse, et Louis Daime ingénieur son cousin.
    2. Alphonse PUGET employé à la construction des chemins de fer du Midi, né le 13 avril 1845 à Aix, décédé en 1905 ; épouse Anne SABATIER née en 1855. D’où :

      1. Anastasie Marie PUGET née en 1873 à Brioude, décédée le juin 1876 à Vif.
      2. Fortuné PUGET né le 23 janvier 1876 à Vif, décédé le 22 février 1961 à Aix, âgé de 85 ans ; épouse le 22 octobre 1901 à la mairie de Vif, Laure MORIN.
      3. Louis PUGET né 12 mars 1878 à Vif.

    3. Alexandre PUGET licencié en droit, employé à la construction des chemins de fer, puis chef du contentieux de la compagnie Paris-Lyon-Méditerranée, domicilié à Vif puis à Paris, né à Aix le 16 août 1848, épouse le 4 octobre 1875 en la mairie de Vif sur Isère et suivant contrat passé chez Me Bertrand notaire dudit lieu, Alice TEILLON âgée de 20 ans, née à Vif le 15 septembre 1855, fille de Xavier, pharmacien, et de feue Julie Eugénie CAILLAT, ménagère, en présence de la mère de l’époux, d’où :

      1. Adélie PUGET née le 15 août 1876 à Vif, décédée le 3 octobre 1945 à Moret-sur-Loing, âgée de 69 ans, épouse 1) le 3 janvier 1898 à la mairie d’Aix, Eugène ROUZIER journaliste à Paris, rédacteur au Journal L’Eclair, né à Meyrargues le 19 octobre 1872, fils de Jean, chef de gare à Gap, présent, et de feue Angèle BERNARD. Divorcés en 1902. 2) le 22 mai 1909 à la mairie de Paris (17e), Alphonse BEISSON.
      2. Abel PUGET ingénieur à la société PLM, né le 25 avril 1879 à Vif, décédé sans postérité le 16 février 1966 à Cogolin (Var), épouse le 20 octobre 1908 à la mairie de Paris 9e, Marcelle Louise Eugénie WILDEHEN.

  6. Marie Louise Adélaïde PUGET née en 1797, décédée le 27 août 1800 à Aix.

IX – Honoré Jean Pierre PUGET négociant, arbitre de commerce, né le 2 août 1779 à Marseille, y décédé le 8 octobre 1840, âgé de 61 ans, épouse le 13 février 1804 à la mairie d'Aix, et le lendemain en l’église Saint-Jean-Baptiste, Lucie Eugénie GIRAUD âgée de 25 ans, née à Saint-Pierre de la Martinique le 24 décembre 1778, décédée à Nantes le 17 décembre 1854, fille de feu Jean-François, et de Marguerite NAU. D’où :

  1. Françoise Thérèse Louise PUGET née en mars 1805 à Marseille.
  2. Joseph César Eugène PUGET né en mars 1806 à Marseille.
  3. Jean-Baptiste Jean Antonin PUGET né le 10 mai 1807 à Marseille.
  4. Joseph Adélaïde Jean Mathieu PUGET né en octobre 1808 à Marseille.
  5. Julie PUGET née le 23 décembre 1809 à Marseille, épouse le 9 septembre 1844 à la mairie de Nantes, Eugène GARREAU négociant, né le 26 janvier 1810 à Machecoul, fils reconnu de François Nicolas, rentier, et d’Euphrosie GRY, demeurants à Machecoul.
  6. Adélaïde Suzanne Luce PUGET née en août 1811 à Marseille.
  7. Paul qui suit,

X – Paul PUGET négociant, puis agent de l’Urbaine, établi avec sa mère et sa soeur à Nantes, né le 8 février 1814 à Marseille, décédé le 8 mars 1902 à Nantes, à l’âge de 88 ans ; épouse 13 janvier 1845 à la mairie de Nantes, Louise MARION de PROCE âgée de 21 ans, née le 31 janvier 1824 à Nantes, fille de Pierre Martin, docteur en médecine, et d’Anne Eudoxie LEBRETON.

Descendance subsistante.

 

Loisa Puget (1810-1889)
compositrice de musique


(Gallica BnF)

 
contact