Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Bandoly


 

Famille présente à Forcalquier dès la fin du XVe siècle, peut-être d’origine piémontaise, qui a exercé le notariat pendant plus de deux siècles (XVe-XVIIIe siècle) et fourni de nombreux hommes de loi. Jean Bandoli, notaire de 1480 à 1517, est sans doute l’auteur de cette famille ; natif de Barcelonnette, il avait épousé en 1476 Jaumette Arendi, sœur du notaire Jacques Arendi.

Les Bandolly ont formé de nombreux rameaux qu’il n’est pas possible en l’état de nos connaissances, d’agencer les uns aux autres. Nous n’en donnerons que trois :

 

 

I - N. BANDOLY père de :

  1. Valéry qui suit,
  2. Pierre qui a fait la branche du Revest,

II - Valéry BANDOLY notaire royal de Forcalquier par lettres de provision du 16 février 1584, consul de la ville, épouse vers 1580 à Apt, Marie de ROYER fille de Jacques marchand chaussetier, bourgeois d’Apt, et d’Anne HORTIE. Valéry Bandoly est assassiné sur le grand chemin de Forcalquier à Sisteron le 17 septembre 1617 par Alexandre de Boniface sieur de Peynier, son débiteur, aidé de son laquais, et inhumé le lendemain à Saint-Mary, Boniface fut condamné par contumace le 1er mars 1618 à périr sur l’échafaud. Marie de Royer est inhumée le 9 octobre 1646 à Saint-Mary. D’où :

  1. Etienne qui suit,
  2. Lucrèce de BANDOLY baptisée le 5 avril 1584 à Saint-Mary (parrain André Amoureux, marraine Lucrèce de Lanfrin) épouse le 26 décembre 1605 à Forcalquier, Annibal de PARISY écuyer, procureur au siège de Forcalquier, fils de Claude, avocat, procureur au siège de Forcalquier, et d’Isabeau BONIFACE.
  3. Clément BANDOLY baptisé le 27 mai 1586 à Saint-Mary (parrain Clément Rampalle, marraine Lucrèce Bandoli).
  4. Louise BANDOLY baptisée le 14 novembre 1591 (parrain Barthélémy Brochier, marraine Louise Bodo).
  5. Claire BANDOLY baptisée le 28 septembre 1595 (parrain capitaine Jean Roy de Passaire, marraine Louise de Jauffroy), épouse le 19 décembre 1610 à Saint-Mary de Forcalquier, Annibal de GODIN docteur en droit et avocat au parlement, fils de Dioclétien, écuyer de Forcalquier, consul, et de Lucrèce SALETTE.
  6. François BANDOLY baptisé le 18 octobre 1597 (parrain Gabriel Royer, marraine Françoise de Cabanes).
  7. Jacques BANDOLY baptisé le 25 janvier 1599 (parrain Claude Charpin, marraine Jeanne du Chemin).
  8. Diane BANDOLY baptisée le 16 mai 1600 (parrain François Valansan, marraine Lucrèce Bandoly).
  9. Catherine BANDOLY baptisée le 1er novembre 1601 (parrain le lieutenant Parisy, marraine Lucrèce Deydet).
  10. Palamède BANDOLY avocat au siège de Forcalquier et à la cour, autorisé ainsi que Claire de Gassaud à accepter sous bénéfice d’inventaire l’héritage de Marie de Royer leur mère et aïeule, par sentence du 12 décembre 1646 ; baptisé le 13 avril 1603 (parrain le sieur de Valavoire, marraine Louise Boniface) ; épouse par contrat du 8 septembre 1624 Marguerite REYSSIER fille de Me Pierre, de Mézel. D’où :

    1. Lucrèce BANDOLY épouse par contrat du 28 avril 1647, Melchion BERMOND écuyer, fils de feu Gaspard, co-seigneur de Malcor, et de feue Madeleine de RIVES, de Limans.
    2. Pierre BANDOLY bourgeois de Mézel, baptisé le 7 mars 1627 (parrain Pierre Bandoly, marraine Honorade Rascas), épouse le 7 avril 1662 en l’église de Mézel, Françoise de SALLETTE fille de Charles et de Lucrèce de MONTOUX.
    3. Lucrèce BANDOLY baptisée le 15 janvier 1630 (parrain Antoine Eymar procureur au siègre, marraine Lucrèce Bandoly).
    4. Marie BANDOLY baptisée le 29 septembre 1633 (parrain Jean Gueydan, marraine Marie de Brieugne).
    5. Etienne BANDOLY inhumé le 16 juin 1672 à Saint-Mary.
    6. Marthe de BANDOLY épouse 1) N. 2). le 29 janvier 1657 en l’église de Mézel, Jean-Pierre GUICHARD avocat à Digne, natif de Thoard, fils de Louis et de Françoise CANTEL.

  11. Pierre qui a postérité,

III - Me Etienne BANDOLY notaire royal et procureur au siège de Forcalquier, baptisé le 14 juin 1581 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Bernardin Bandoly, marraine Claire Allier) décédé avant 1632, épouse 1) par contrat du 4 mars 1601 à Forcalquier, Louise de PARISY fille d’Esprit, conseiller du roi, lieutenant des soumissions au siège de Forcalquier, et d’Anthonone d’ESTIENNE. 2) le 17 février 1613 en l’église de Digne, Lucrèce d’ORAISON, d’où :

  1. du premier lit, Lucrèce de BANDOLY épouse 1) par contrat du 8 février 1618, Me Honoré GIRAUD avocat au parlement de Provence, fils de Me Antoine, notaire royal de Manosque, et de Cassandre de REDORTIER. 2) par contrat du 25 octobre 1627 Me Antoine EYMAR, notaire royal et procureur au siège de Forcalquier, fils de feu Me Pons, notaire royal, et d’Honorade MERCIER. Veuve, Lucrèce de Bandolly fait un testament solennel le 16.11.1678, par lequel elle fait des legs à sœur Honorade Eymar religieuse profès de l’ordre de Saint-Augustin à Poncet, à Joseph Eymar chanoine de Saint-Mary, à frère Etienne Eymar religieux profès des Frères mineurs, à Marguerite Eymar, ses enfants, et à Diane d’Eyriès sa petite-fille, et fait héritiers universels Jean-François et Ange Eymar, ses deux autres enfants, l’un viguier et l’autre notaire royal et procureur de Forcalquier.
  2. Françoise BANDOLY baptisée le 20 octobre 1610 (parrain François Rigolet bourgeois d’Apt, marraine Françoise Episcopi de Sisteron).

  3. du second lit, César BANDOLY licencié en droit et avocat, institué à l’office de procureur au roi au siège de Forcalquier par don de son oncle Jean Parisy à l’occasion de son mariage en 1632, n’est pourvu que le 22.7.1635 (lettres de provisions données à Paris le 20 juillet 1635), et installé le 3 octobre suivant. Il sera remplacé à sa mort par Mathieu Gassan, seigneur des Eissarts en 1644 (lettres du 20.4.1644). Il fait donation d'une terre située à Forcalquier, quartier de la Bonnefont, à Lucrèce d'Oraison, sa mère, le 8.1.1637, baptisé le 23 février 1614 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Valéry Bandoly bourgeois, marraine Anne de Mathieu) décédé en 1644 ; épouse par contrat du 22 novembre 1632 Madon de LAUGIER fille de Jean, sieur de Verdaches, Thoard et Châteauredon, lieutenant des soumissions au siège de Digne, et de Jeanne de ROUX.
  4. Jean BANDOLY sous tutelle de sa mère Lucrèce d’Oraison, il est bourgeois de Forcalquier, docteur en droit, lorsqu’il réclame à prendre l’héritage sous bénéfice d’inventaire de son père Etienne Bandolly, procureur, le 27 février 1647, fut baptisé le 28 octobre 1615 à Saint-Mary.
  5. Claire BANDOLY baptisée le jour de Sainte-Claire en août 1617, décédée le 27 août 1618 inhumée à Saint-Mary.

 

 
contact