Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Cazeneuve


.

.

I – Honorat CASENEUVE décédé avant 1545, marié, s'il s'agit du même, deux fois, d'abord avec Claude CHAPEAUROUGE, puis avec Laurence GARRON, d'où :

  1. Venturon qui suit,
  2. Crapassy alias Crapace de CAZENEUVE (fils de feu Honorat et de Claude Chapeaurouge) receveur particulier du siège d’Aix, teste à Aix le 14 février 1577, et est inhumé le 2 mars 1577 à Saint-Sauveur, épouse 1) par contrat du 22 janvier 1545 à Aix, Magdeleine MOUTET fille de Mathurin, et de Françoise CLERICY. 2) Honorade MEOLHON qui teste le 5 avril 1585, d’où, du second mariage :

    1. Magdeleine de CAZANEUVE baptisée le 3 février 1557 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Thomas Boysson archivaire, marraine Magdeleine Meolhon).
    2. Jean de CAZANEUVE écuyer, seigneur de Chandol, avocat, baptisé le 12 mars 1558 à Saint-Sauveur (parrain Jean André Thomassin avocat au parlement, marraine Marguerite Séguiran), épouse pc du 3 juin 1587 à Lançon, Lucrèce de MAZARGUES soeur de Joseph ci-dessous. D'où :

      1. Joseph de CASENEUVE baptisé le 27 mars 1588 à Saint-Sauveur (parrain Joseph de Masargues, sénateur à la cour, oncle, marraine Honorade de Mévolhon son ayeule).
      2. Claire de CASENEUVE baptisée le 13 mars 1589 à Saint-Sauveur (parrain César Aymar, marraine Claire de Masargues).

    3. Françoise de CAZENEUVE épouse par contrat du 3 juin 1587 à Lançon, Joseph MAZARGUES, fils de feu Louis, marchand d'Aix, trésorier du palais, et de Jaumette de SAINT-JACQUES.
    4. Suzanne de CAZENEUVE épouse par contrat du 27 janvier 1597 à Aix (Anglès not.) Pierre LAUGIER, docteur en droit, avocat, fils de Charles, lieutenant de viguier, du lieu des Baux. Il fit ériger dans la nef de la métropole Saint-Sauveur une inscription à son épouse : AV DIEV TRINVN, A TRES VERTVEUSE ET TRES EXEMPLAIRE DAMOISELLE SVZANNE CASANEVFVE SA FIDELE ET TRES CHERE CONSORTE, ME PIERRE LAVGIER DOCTEVR ES DROITS ET ADVOCAT AV PARLEMENT TRES REGRETEVX ET TRES MARRI MARI A ERIGE CE MONVMENT, l’inscription est suivie de deux poèmes restranscrits en 1823 dans l’Aix ancien et moderne de J.F. Porte.

  3. Honorade de CAZENEUVE (fille d’Honorat et de Laurence Garron), mariée par contrat du 19 novembre 1543 à Aix, à Antoine BONNET fils de Jean et de Jaumette GASSIER. D'où postérité.

II - Venturon CAZENEUVE bourgeois d'Aix, épouse par contrat du 20 janvier 1550 à Marseille, Catherine SAVIN fille de feu Antoine, d’où :

  1. Barthélémy qui suit,
  2. Jean CASENEUVE baptisé le 9 novembre 1559 à la Madeleine (parrain Antoine Caseneuve).
  3. Marguerite CASENEUVE baptisée le 23 août 1566 à la Madeleine (parrain Claude Boysseli, marraine Anthonone Lautier).
  4. Marc CAZENEUVE baptisé le 30 novembre 1569 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Joseph Tiran, marraine Jeanne Malsa).

III - Barthélémy CAZENEUVE bourgeois d'Aix, épouse 1) par contrat du 12 janvier 1578 à Aix, Sibille SAULNIER fille d’Etienne et de Barthélémie de BON. 2) par contrat du 15 mai 1582 à Aix, Louise ALPHERAN fille d’Honorat et de Douce BOUYN, d’où, du second mariage:

  1. Jean Antoine qui suit,
  2. Catherine CAZENEUVE baptisée le 30 novembre 1592 en l’église Saint-Mary de Forcalquier (parrain Sébastien Laidier de Sisteron, marraine Anne Beaudin), épouse par contrat du 29 juin 1624 à Aix, François SIMEONIS bourgeois d'Aix originaire de Correns.
  3. Anne CAZENEUVE baptisée le 29 juillet 1596 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain André Février, marraine Isabeau Tiran).
  4. Anne CAZENEUVE baptisée le 15 octobre 1600 à Saint-Sauveur (parrain Jean Gerbier, marraine Anne de Villars), épouse en 1624 à Aix, Claude de LARMET.
  5. Pierret CAZENEUVE baptisé le 14 octobre 1604 à la Madeleine.

IV - Jean Antoine CAZENEUVE huissier au parlement et au siège général d'Aix, sergent royal, baptisé le 29 avril 1590 en l’église Saint-Mary de Forcalquier (parrain Jean Antoine Francou, marraine Jeanne Daudet), décédé à l’âge de 78 ans, inhumé le 16 décembre 1668 au couvent des Grands Carmes ; épouse en janvier 1611 à Saint-Sauveur, Marguerite MICOLET baptisée le 21 mars 1593 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Pons, marraine Marguerite Marin), fille de Pierre et de Lucrèce MARIN. D’où :

  1. Thomas qui suit,
  2. Magdeleine CAZENEUVE baptisée le 2 décembre 1612 à Saint-Sauveur (parrain Mathieu Lieutaud, procureur, marraine Marguerite Marinas), épouse par contrat du 27 novembre 1629 à Aix, Antoine PELISSIER, apothicaire, fils de Jean Antoine, et de Denis LATIL.
  3. Marguerite CAZENEUVE épouse par contrat du 12 avril 1636 à Aix, Laurent BOUCHE, fils de Pierre et de Marguerite REINSAC.
  4. prob. Marie CASENEUVE épouse Jacques ROUGIER d'Aix.

V - Thomas CAZENEUVE huissier à la cour du parlement, décédé âgé d’environ 76 ans, le 27 inhumé le 28 avril 1698 à Saint-Sauveur. Il épouse le 24 septembre 1643 à Saint-Sauveur, Marie de PARET fille de Jean Paul et de feue Jeanne de TRETS, présents Jean Beausin et Antoine Pellissier. D’où :

  1. Jean Joseph qui suit,
  2. Joseph CAZENEUVE avocat à la cour, baptisé le 4 janvier 1649 à Saint-Sauveur, épouse à l’âge de 50 ans, le 3 mars 1699 à Saint-Sauveur et suivant contrat passé la veille en présence de la mère de l’époux, de Vincent Caseneuve son frère, d’Alexis Pellissier marchand confiseur son cousin, Magdeleine GUINET de Peyrolles fille de Claude, notaire royal de Peyrolles, et de feue Louise ARLAUD, assistée de son père et de Joseph Guinet avocat en la cour, et Joseph Pena bourgeois de Jouques, ses cousins germains ; la dot de l’épouse est de 6.000 livres.
  3. Thérèse Lucrèce CAZENEUVE épouse le 26 novembre 1672 à Saint-Sauveur, âgée de 22 ans, Jean AUDE huissier au parlement, âgé de 24 ans, fils de Pierre, marchand, et de Magdeleine AUBANEL, en présence de Pierre Aubanel maître cordonnier, oncle du marié, Joseph Bouche procureur au siège, cousin germain de l’épouse, Joseph Caseneuve avocat en la cour, frère, et Pierre Broquier prêtre bénéficier de l’église Saint-Sauveur.
  4. Louise CAZENEUVE baptisée le 21 avril 1653 à Saint-Sauveur.
  5. Vincent CAZENEUVE baptisé le 26 septembre 1655 à Saint-Sauveur (parrain Vincent de Bouyer sieur d’Eguilles conseiller du roi, marraine Anne d’Estagier).
  6. Mitre CAZENEUVE baptisé le 17 novembre 1658 à Saint-Sauveur.
  7. Antoine CASENEUVE baptisé le 4 novembre 1665 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Traversery, marraine Marguerite de Curet).

VI - Jean Joseph CAZENEUVE huissier au parlement, épouse le 24 novembre 1684 en l’église de la Madeleine à Aix, âgé d’environ 30 ans, Marguerite de THABOL fille de Jean-Baptiste bourgeois d’Aix, et de Louise ROUX, d’Aix, âgée d’environ 21 ans, en présence d’Antoine Lombard ecclésiastique, Paul Henricy vicaire de Gardanne, Jean Durand maître gipier, et Jean d’Orgon. Marguerite Tabot veuve, âgée de 80 ans, décédée la veille, est inhumée le 1er novembre 1738 à Saint-Sauveur. D’où :

  1. Gaspard qui suit.
  2. Elisabeth CAZENEUVE née et baptisée le 17 mars 1687 à la Madeleine (parrain Joseph Casneufve avocat en la cour, marraine Isabeau de Marquesi de Ramatuelle), épouse le 13 mars 1709 à Saint-Sauveur, Jean BERMONT fils de feu François et de Catherine BERMONT, de la ville de Cassis, présents Gaspard Cazeneuve huissier à la cour du parlement, frère de la mariée.
  3. Marie-Anne CAZENEUVE née le 25 novembre 1688 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean-Baptiste Espitalier conseiller secrétaire du roi contrôleur en la chancellerie, marraine Marie de Parret).
  4. Thomas CASANEUVE né et baptisé le 17 mai 1691 à la Madeleine (parrain Me Thomas Caseneuve huissier au parlement, marrain Lucrèce Caseneuve).
  5. Charles CAZENEUVE né la veille et baptisé le 15 octobre 1695 à Saint-Sauveur (parrain Charles Thabol procureur au parlement, marraine Jeanne Silvecane) épouse le 11 janvier 1724 à Saint-Sauveur, Thérèse BONAUD fille de feu Sauveur et d’Honorade PASCAL.
  6. Gabrielle CAZENEUVE née et baptisée le 27 mai 1698 à Saint-Sauveur, épouse le 12 février 1720 à Saint-Sauveur, André BISSON commis du greffe civil de la Cour, fils de feu Jean et d’Anne CHAVE.
  7. François CAZENEUVE huissier au parlement, épouse 1) en 1730 Jeanne GUIRAN fille Jean, maître boulanger, et de Françoise CARNAUD. 2) le 10 décembre 1765 en l’église Saint-Sauveur, Ursule DURAND, cousine de Jeanne Guiran ci-dessus, née en 1734, décédée en 1804, fille de Jean sculpteur, et d’Elizabeth REDORTIER. François Caseneuve décède à l’âge de 75 ans, le 2 mars 1775, et est inhumé le lendemain en l’église des Chanoines réguliers de la Sainte-Trinité, paroisse Sainte Madeleine.

VII - Gaspard CAZENEUVE huissier au parlement, mort doyen des huissiers le 11 avril 1760 âgé d’environ 75 ans, inhumé le lendemain aux Pères Trinitaires Déchaussés paroisse Sainte-Madeleine ; épouse le 22 juillet 1720 à la Madeleine, Magdeleine BOISSON fille d’André, présent, et de feu Claire ROLAND, témoins Jean-Baptiste Isnard, Louis Laget, Michel Aubin, Louis Gérard ecclésiastique. D’où :

  1. Marguerite CAZENEUVE épouse le 10 janvier 1765 à la Madeleine, âgée d’environ 40 ans, François de CORTASSE âgé d’environ 44 ans, docteur en médecine et écuyer de la ville d’Apt, fils de François, avocat en la cour et écuyer, et de Marie Thérèse de SILVESTRE, en présence de Joseph Autheman prêtre, Jacques Viguier, Joseph Viguier, marchand confiseur et Jean-Baptiste Lantoin.
  2. Claire Thérèse CAZENEUVE née le 15 juin 1723 baptisée le même jour à la Madeleine.

.

.

.

 
contact