Anciennes familles de Provence
   

 

deuxième branche


 

II - Antoine CAZENEUVE fils d’Honorat, épouse par contrat du 17 janvier 1534 à Aix, Claire MOTTET fille de Mathurin, et de Françoise CLERICY ; d’où :

  1. Vincent qui suit,
  2. Louise CAZENEUVE baptisée le 19 mars 1538 à Saint-Sauveur (parrain Laurent Régis, marraine Louise Laurent).
  3. Honorade CASENEUVE baptisée le 29 août 1539 à Saint-Sauveur (parrain Louis Fabre, marraine Honorate Gentile).
  4. Joseph CASENEUVE baptisé le 27 janvier 1542 à la Madeleine.

III - Vincent CASENEUVE écuyer, sergent royal d’Aix, épouse 1) par contrat du 4 juin 1582 à Aix, Isabeau BOURDON fille de Jean, bourgeois d’Aix, seigneur en partie de Bouc, et de Françoise de VENTO, sa première épouse. 2) le 10 mai 1607 à la Madeleine, Marguerite MORIER, en présence de Jean Antoine Chieusse et Pierre Esmenart. D’où :

  1. du premier mariage : Antoine qui suit,
  2. Marguerite CAZENEUVE baptisée en février 1585 à la Madeleine (parrain Melchior Bourdon, marraine Pierra de Guyard) épouse en 1602 à Aix, Pierre COUSSON avocat.
  3. Magdeleine de CAZENEUVE épouse par contrat passé à Lançon le 13 février 1611, et le lendemain en l’église de Lançon, Honoré du GLANDIER fils de David et d'Anne DELADEFORES (merci à M. Barriault).
  4. Suzanne de CAZENEUVE née vers 1585, décédée le 27 novembre 1663 à Martigues, âgée de 78 ans, inhumée le même jour, épouse le 18 décembre 1612 en l’église de Lançon, Etienne COSTE fils de Michel et d’Honorade de LAYE, de la ville de Martigues.
  5. Jehan CAZENEUVE avocat au parlement de Provence et garde de la Monnaie, baptisé le 26 mars 1596 en l’église de Lançon, décédé à l'âge de 58 ans et inhumé le 5 février 1655 aux Observantins d'Aix, épouse en 1617 à Aix, Marguerite COURAUT DURAND. D'où :

    1. Jean-François CASENEUVE baptisé le 8 mars 1618 à Saint-Sauveur (parrain Jean Couraud dit Durand, marraine Isabeau Bourdon).


  6. du second mariage : Louise CASENEUVE baptisée le 2 novembre 1608 à la Madeleine, épouse par contrat du 20 novembre 1627 à Aix, André ROMAN, ménager, de Rousset, fils de Guillaume, maître cordonnier, et de Jeanne MICHEL.
  7. Magdeleine CASENEUVE baptisée le 31 juillet 1611 à la Madeleine (parrain François Siméonis, marraine Marguerite Siméonis).
  8. Claire CASENEUVE baptisée le 17 mars 1614 à la Madeleine (parrain Pierre Fabry dit de Galice, marraine Madeleine de Gaide).
  9. Françoise CASENEUVE baptisée le 28 août 1616 à la Madeleine (parrain Vincent Aurenge, marraine Françoise Fabre).

IV - Antoine de CASENEUVE épouse par contrat du 7 mars 1623 à Lançon de Provence, Marguerite de BURLE veuve de Jean GALLOT, fille de Balthasar conseiller du roi, et d’Angélique BILHIOTTI sa seconde épouse ; d’où :

  1. Jean Louis qui suit,
  2. Vincent de CASENEUVE baptisé le 20 mars 1632 à Lançon (parrrain M. le viguier Michel, marraine Madeleine de Rouard).
  3. Suzanne de CASENEUVE baptisée le 17 avril 1633 à Lançon (parrain Honoré Teissier, marraine Isabeau Bourdon veuve).

V - Jean Louis de CASENEUVE écuyer d’Aix, avocat, conseiller du roi juge et garde de la Monnaie de Provence, baptisé le 17 novembre 1630 à Lançon (parrain Jean Louis Burle avocat, marraine Anne Isnarde), décédé à l’âge de 69 ans le 27 décembre 1689 aux Observantins, épouse le 22 juin 1652 à Saint-Sauveur, Marguerite de PARET fille de Jean Paul, bourgeois d'Aix, et de Marguerite COURT, présents Etienne Cougourdan, Jean Louis de Burle, avocat, Jean Caseneuve. D’où :

  1. Jean-François Louis CASENEUVE baptisé le 23 janvier 1653 à Saint-Sauveur, inhumé le 24 janvier 1653 aux Observantins.
  2. Marguerite CASENEUVE baptisée le 28 février 1654 à Saint-Sauveur, inhumée le 10 octobre 1680 aux Observantins.
  3. Thérèse CAZENEUVE baptisée le 20 février 1657 à Saint-Sauveur, épouse le 17 février 1688 à Saint-Sauveur, Pierre Paul BEC seigneur du Bourguet et de Bagaris, conseiller du roi, reçu visiteur général de gabelles, veuf de Magdeleine de GROGNARD, fils de Mathieu, avocat, procureur au parlement, et de Marguerite BERMOND ; en présence des témoins Joseph Bouis avocat à la cour, Gilles Brémond avocat à la cour et son frère Alphonse Brémond procureur aux comptes.
  4. Marie Magdeleine CAZENEUVE épouse en 1694 à Saint-Sauveur, Joseph Emmanuel GIBOIN avocat à la cour, fils de feu Joseph et d’Anne de DEMANDOLX, en présence des témoins Mre Michel Blacas prêtre, prieur de Ventabren, François de Villeneuve, conseiller du roi, Jean Dedons, conseiller du roi en la cour des comptes, César Miollis procureur au parlement, Guillaume Arnaud et François Cadry, prêtres. D’où postérité.

 

 

 
contact