Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Cornaille


 

 

Famille ancienne de Saint-Michel près de Forcalquier, qui dut son élévation à Antoine Cornaille, héritier d’une parcelle de la terre du Revest-des-Brousses, marié à la fille du capitaine Collongue, puis nommé en 1633 viguier de Forcalquier, et enfin capitaine de la ville et commissaire aux inventaires. Il eut deux fils avocats au parlement. Son petit-fils Alphonse de Cornaille du Revest, marié à Aix en 1676 à la fille du sieur de Pourcieux, semble terminer cette branche.

Alphonse de Cornaille sieur de Vachères reçut des armes parlantes, ainsi inscrites à l’Armorial d’Hozier : d’or à une corneille de sable.

 

I - Antoine CORNAILLE seigneur en partie du Revest-des-Brousses par héritage de Melchion de Vachères (donation de 1627), et d’Aiguebelle, nommé viguier de Forcalquier en 1633, jusqu’en 1645, acquiert l’office de capitaine pour le roi de la ville de Forcalquier, au prix de 614 livres, duquel il est pourvu par lettres du 21 décembre 1639, installation le 1er février 1642, également conseiller du roi commissaire des inventaires établis en la ville de Forcalquier ; donataire des biens de Spérite Reyne, de Saint-Michel, en 1640 ; inhumé 15 juin 1644 à Saint-Mary, épouse le 26 novembre 1628 à Notre-Dame de Manosque, Anne de COLLONGUE inhumée le 12 juin 1635 à Saint-Mary de Forcalquier, fille de Paul capitaine, et d’Eléonor BRETON ; ils ont pour enfants :

  1. Paul de CORNAILLE né le 12 septembre 1629 baptisé le 3 novembre suivant en l’église Saint-Mary de Forcalquier (parrain Paul de Collongue écuyer de Manosque, marraine Françoise de Périer dame de Porchières et de Lincel).
  2. Barthélémy de CORNAILLE de VACHERES co-seigneur de Vachères, demande à être pourvu d’un curateur, attendu « qu'il a dessein d'aller servir le Roy en ses armées pour volontaire dans le régiment des chevau-Iégers d'Adhémar de Grignan », le 10 février 1646, devient cornette au régiment de cavalerie de Condé, est reçu en 1687 chevalier de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel.
  3. Joseph qui suit,
  4. Antoine de CORNAILLE sieur d’Aiguebelle, avocat en la cour, fait donation le 23 mars 1683 de tous ses biens en faveur de son neveu Alphonse de Cornaille sieur du Revest ; sous réserve d’une pension annuelle et viagère de 200 livres. Baptisé le 28 juin 1634 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Antoine de Jacques avocat en la cour, marraine Anne de Thomassin femme de Joseph de Collongue conseiller du roi au siège de la ville). Il signe D’aiguebele en 1679. Il eut un enfant naturel :

    1. Marguerite CORNAILLE née de Louise LAUGIER, fille de Melchion travailleur et de Diane PAISSIER, baptisée le 13 juillet 1673 en l’église de Saint-Michel (parrain Esprit Bermond, marraine Suzanne Michel ménagère, femme d’Antoine Paissier ménager).

II - Joseph de CORNAILLE sieur du Revest, Aiguebelle, le Petit Gubian, Vachères, avocat en la cour du parlement, baptisé le 5 avril 1633 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Joseph de Collongue conseiller au siège, marraine Hortense de Périer femme d’André de Beauchans conseiller), épouse par contrat du 16 février 1654, Claude de VACHERES du REVEST, fille de César seigneur de Vachères, et de Catherine de GRIMALDI ; l’époux est assisté de Joseph de Collongue lieutenant principal criminel au siège de Forcalquier, son oncle, et d’Antoine de Cornaille d’Aiguebelle, avocat, son frère, l’épouse de Charles de Vachères écuyer, son cousin, et d’Ambroise de Bourgarel co-seigneur de Vachères, son oncle ; d’où :

  1. Anne de CORNAILLE baptisée le 18 février 1656 au Revest (parrain Antoine Cornaille, marraine Catherine de Grimadi de Vachières), épouse le 30 avril 1675 en l’église Saint-Mary de Forcalquier, Jean Antoine DEZEIN avocat en la cour du parlement de Provence, fils de feu Pierre, juge royal de Labaud, et de Marie de JACQUES de Digne, en présence d’Antoine Coquillat avocat en la cour, oncle de l’époux, et Antoine Jacques, son cousin, Alphonse de Cornaille sieur du Revest, et messieurs les lieutenants de Collongue père et fils, l’épouse signe Anne de Cournaille.
  2. Alphonse qui suit,

III – Alphonse de CORNAILLE du REVEST écuyer, seigneur du Revest, Vachères et du Petit-Gubian, baptisé le 20 février 1658 au Revest (parrain Alphonse de Mathieu, seigneur du Revest, marraine Marguerite de Mathieu), épouse le 14 juillet 1676 à la Madeleine d’Aix, Catherine de VITALIS POURCIEUX fille de Charles, écuyer d’Aix, sieur de Pourcieux, et de Catherine EYGUESIER de LA JAVIE. Elle meurt en 1706.

 

 
contact