Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Grassy


 

 

Ancienne famille d’Aix, issue de Pierre Grassy, docteur en médecine et notable d’Aix, qui teste en cette ville le 18 août 1594. Elle a formé trois branches, de condition inégale, éteintes dans le courant du XVIIIe siècle : la première, habituée au droit, bien que n’ayant eu aucune charge, s’est alliée aux familles de robe les plus en vue (Arbaud, Pontevès, Boutiny, Thomassin) et a fourni deux consuls d’Aix et procureurs du pays de Provence. La seconde branche est restée dans le négoce. La troisième, après deux générations d’avocats, revient dans le commerce et finit dans une condition très modeste à la veille de la Révolution.

Selon l’historien Roux-Alphéran, les Grassy seraient de même souche que les Grassi, qui officiaient dans le notariat à Aix à la fin du XIVe siècle. Elzéard et Jean Grassi, notaires, et Jacques Grassi, étaient syndics de la ville en 1381, 1385, 1416 et 1421. Bertrand Grassi était également notaire de 1425 à 1427, après Jean Grassi son père. Enfin, frère Bernard Grassi, prêtre de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, avait été élevé aux fonctions éminentes de prieur de son ordre le 24 août 1394, ce qui le plaçait juste au-dessous du grand-maître et lui conférait des prérogatives dignes d'un évêque. A ce titre, il avait été missionné, en juin 1409, pour annoncer la nouvelle de l’élection du pape Alexandre V à tous les princes de la chrétienté. Les Grassi ont laissé leur nom au domaine de Grassi situé aux environs d’Aix, au-dessous du faubourg Notre-Dame.

Armes : d’argent au cœur enflammé de gueules, au chef d’azur chargé de trois étoiles d’or. Elles figurent ainsi à l’Armorial général pour Joseph Grassy, consul d’Aix et procureur du pays.

 

 

I – Antoine GRASSY épouse Jeanne TURYER d’où :

II - Pierre GRASSY docteur en médecine, teste à Aix le 18 août 1594, épouse vers 1570, Genebre de DURANT p-ê. fille de noble Jacques, écuyer d’Aix, co-seigneur de Fuveau, élu premier consul d’Aix et procureur du pays, et de Jeanne de GASQUY. D’où :

  1. Andrieue GRASSY baptisée le 13 juillet 1571 en la basilique Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Digne, barbier, marraine Andrieue Boyer).
  2. Jean-Louis qui suit,
  3. Françoise GRASSY épouse le 17 novembre 1603 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, suivant contrat notarié le 5 novembre précédent, Joseph BENOIST écuyer d’Aix. Remarié en 1608 à Anne de La Palud.
  4. Honoré qui a postérité.

III – Jean-Louis GRASSY docteur en médecine, conseiller et médecin ordinaire du roi ; épouse 1) par contrat du 28 août 1597 à Aix, Françoise BOUTINY, fille de Pierre procureur général du roi en la cour des comptes, et de Louise ARBAUD. 2) le 31 août 1605 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Jeanne d’ARBAUD, née vers 1578, fille de Pierre, écuyer, seigneur de Bargemon, premier consul et procureur au pays de Provence, et d’Honorade ISOARD de MATHERON. Elle teste en 1645 (Alpheran, notaire à Aix). D’où :

  1. Du premier lit : Anne GRASSY baptisée le 29 septembre 1599 (sts i35), épouse par contrat du 24 novembre 1619 à Aix, Hercule de PONTEVES avocat au parlement de Provence, puis consul d’Aix, veuf d’Anne de VIVAUD, fils de François, avocat et procureur au parlement, et de Catherine de FORESTA sa seconde épouse.
  1. Du second lit : Michel qui suit,
  2. Peut-être Antoine qui a postérité.
  3. Louise de GRASSY épouse par contrat du 14 décembre 1626 à Aix (Alpheran notaire), Jean ALBERT avocat au parlement de Provence.
  4. Honorade GRASSY épouse par contrat du 23 avril 1634 à Aix, Jean de L’ISLE conseiller du roi au siège de Grasse.

IV - Michel GRASSY docteur en droits et avocat au parlement de Provence, épouse le 20 février 1642 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Lucrèce de TIRAN fille de feu Antoine, conseiller du roi trésorier général de France, bourgeois d’Aix, et de Catherine d’AYCARD. Décédée après 1685. D’où :

  1. Joseph qui suit,
  2. Anne de GRASSY épouse le 10 décembre 1672 en la cathédrale d’Aix, Charles GEOFFROY sieur du Rouret de la ville de Grasse fils de feu Charles, avocat, et de Renée de BARBAROUX dame du Rouret.
  3. Honorade de GRASSY épouse le 28 avril 1682 en l’église Saint-Sauveur d’Aix, Louis BLANC, avocat au parlement de Provence.

V - Joseph de GRASSY écuyer d’Aix, tiers consul d’Aix et procureur du pays de Provence, fait enregistrer ses armes à l’Armorial de Provence, né vers 1651, décédé à Aix, à l’âge d’environ 48 ans, le 27 septembre 1699, inhumé le lendemain en la cathédrale Saint-Sauveur, épouse le 5 mars 1685 en l’église cathédrale d’Aix, Magdeleine de THOMASSIN décédé après 1699, fille de feu Jean-François écuyer d’Aix, avocat du roi, et de Thérèse d’AUDIBERT, en présence des témoins Jean-Louis de Thomassin, Louis Blanc, avocat, Jacques Broquier bénéficier de l’église Saint-Sauveur, et Jean-Baptiste Gilles ecclésiastique, l’épouse signe Magdelene de Thomassin. D’où :

  1. Lucrèce de GRASSY née le 9 juillet 1686 à Aix, ondoyée à la maison et baptisée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Alexandre de Thomassin d’Ainac conseiller au parlement, marraine Lucrèce de Tiran).
  2. Marie-Thérèse de GRASSY née le 5 août 1687 à Aix, baptisée le surlendemain en la cathédrale d’Aix (parrain Alexandre de Thomassin d’Ainac seigneur de Peynier, conseiller au parlement, marraine Honorade de Grassy), épouse le 16 avril 1703 en la cathédrale d’Aix, François du FORT avocat en la cour d’Aix, puis conseiller du roi assesseur en la maréchaussée de Provence, fils de Joseph également assesseur en la maréchaussée, et de Françoise de COLONIA, présents ainsi que la mère de l’épouse.
  3. Jean Joseph de GRASSY né le 28 novembre 1690, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean Joseph d’Audibert écuyer, marraine Honorade de Grassy).
  4. Jean-Louis qui suit,
  5. Jeanne Sexte de GRASSY née le 8 mai 1697, baptisée le 18 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Joseph Hubert de Vintimille des comtes de Marseille, chevalier, seigneur de Seisson, Jean-Baptiste de Gastaud avocat en la cour, et Paul de Michaelis seigneur du Bignosc, écuyer, consuls et assesseur d’Aix procureurs du pays, marraine Jeanne de Thomassin dame de Peynier), épouse le 24 mai 1722 en la cathédrale d’Aix, Jean Jérôme François d’ANDRE, fils d’Alexandre, conseiller du roi notaire garde note du Saint-Siège, greffier du bureau souverain du clergé de Provence et de l’archevêché d’Aix, et de Véronique de ROUGON.
  6. Magdeleine de GRASSY née posthume le 20 mars 1700 à Aix, baptisée le même jour en l’église cathédrale d’Aix (parrain Antoine Poulat licencié en droits, marraine Thérèse de Grassy sa sœur), épouse le 4 avril 1745 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Jean Joseph de REGINA professeur royal de médecine, âgé de 52 ans, né le 13 février 1693 à Aix, fils de Michel, bourgeois d’Aix, et de Jeanne ROSTOLAN.

VI - Jean-Louis de GRASSY bourgeois d’Aix, tiers élu consul d’Aix et procureur du pays de Provence en 1730 et 1745 ; né le 10 mars 1693 à Aix, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean-Louis François de Thomassin de Peynier, conseiller au parlement, marraine Marguerite de Thomassin), épouse 1) le 28 mai 1722 en l’église de la Madeleine, Magdeleine de MICHEL fille de Louis Charles, avocat en la cour, ancien consulaire d’Aix, et de Claudine de Boyer, présents et consentants. 2) le 9 septembre 1725 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Marie Magdeleine BROCHIER fille d’Alexandre, bourgeois, et d’Anne DARBES, présents et consentants, en présence de la mère de l’époux, et de Jean-François de Séguiran avocat en la cour, Joseph Giraudin avocat en la cour, Claude François Raspaud, notaire royal, et Jean Joseph Bourge procureur au siège.  3) le 9 février 1745 en la cathédrale Saint-Sauveur, Marie-Thérèse ISNARDY fille de feu Jean-Baptiste, avocat en la cour, et de Magdeleine LAUGIER, en présence d’Auguste Gautier chapelain, François Darbès, Esprit Darbès fils, et Joseph Honoré d’André. D’où :

  1. Jean-François de GRASSY né le 3 mars 1723 à Aix, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain François du Fort assesseur à la maréchaussée, marraine Claudine de Bougerel).
  2. Marianne de GRASSY née le 15 août 1726 à Aix, baptisée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain François du Fort, assesseur, marraine Marie Chousse ?).
  3. Joseph Alexandre de GRASSY né le 7 avril 1728 à Aix, baptisé le surlendemain en l’église Saint-Sauveur (parrain Alexandre Brouchier, marraine Magdeleine de Thomassin de Grassy).

 

 

 

 

 

 

 
contact