Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Lincel


 

 

Ancienne et illustre famille provençale, possessionnée dès l’an 1061 dans la terre de ce nom située près de Forcalquier (qu’elle perdra par morceaux jusqu’au XVIIe siècle et qui sera rachetée entièrement par la famille de Croze), à Roumoules, Saint-Martin-de-Renacas, Thorame. Famille d’épée et d’église, largement représentée à Malte et alliée aux meilleures maisons de sa province, elle a donné deux évêques de Gap, en 1289 et 1316. Maintenue à Aix le 22 mars 1668, déchargée du franc-fief en 1674. Graphies : Laincel, Lincel, latin Lincellum. Armes : de gueules au fer de lance d’argent posé en bande.

Sources : FPB (p.344) ; Notice inédite sur le Livre de raison du Muet de Laincel d’après les manuscrits de Peiresc par Ph. Tamizey de Larroque, 1895 ; Artefeuil (III, 233) ; Annuaire de la Noblesse (1883 p.150) ; Woëlmont de Brumagne (V, 642) ; La Chesnaye ; Robert de Briançon. Données généanautes dont Jean-Michel Pegulu (base pejm) et Gérard Dubois (base mieux1999). Non-consulté : Jean-Charles et Jacques-Claude de Dianous, La famille de Lincel ou Laincel en Provence 1061-1935, 2005.

 

 

I - Louis de LINCEL (que l'on a volontairement choisi pour commencer cette généalogie, il forme le 8e degré de la filiation pour certains auteurs) seigneur de Lincel, Roumoules et Thorame-Basse, épouse vers 1460 Sybille de SERRES d’où :

II - Claude de LINCEL écuyer, seigneur de Lincel, Roumoules et Saint-Martin, pour lesquels il rend hommage à Charles d’Anjou le 4 octobre 1480, épouse Constance de LINCEL, dame en partie de Roumoules et de Moustiers, fille de Louis et de Sybille de SOLEILHAS. D’où :

  1. Gaspard qui suit,
  2. Antoinette de LINCEL épouse Louis de VINTIMILLE seigneur de Montpezat.
  3. Honorade de LINCEL épouse Louis de GUIGONET co-seigneur de Riez.
  4. Jean de LINCEL
  5. Marguerite de LINCEL religieuse.
  6. Bérenger de LINCEL
  7. Olivier de LINCEL chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Raissac en 1519, Cannebières et Gap.

III - Gaspard de LINCEL, écuyer, seigneur de Lincel, Roumoules, Saint-Martin de Renacas et Thorame, teste le 10 mars 1530 (Garini notaire à Riez), épouse Catherine de VILLENEUVE VENCE fille de Giraud, seigneur de Gréolières, Cousegoules et Malvans, et de Philippe MARQUESAN, d’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. Catherine de LINCEL épouse Antoine de LAUGIER seigneur en partie de Thoard.
  3. Etienne de LINCEL chevalier de Saint-Jean de Jérusalem.
  4. Jean de LINCEL chevalier de Saint-Jean de Jérusalem.
  5. Honorade de LINCEL épouse Guillaume de LAUGIER.
  6. Honorade de LINCEL épouse Robert de GOMBERT seigneur de Verdaches et Dromon. Elle ou sa soeur épouse en d'autres noces Jean Antoine PORTANIER juriste de Brignoles, fils de Raynaud, juge de ladite ville.
  7. Louis de LINCEL prêtre et chanoine, teste le 27 décembre 1573 devant Antoine Lambert notaire à Aix.
  8. Yolande de LINCEL épouse Bernardin du BAIL seigneur de la Jarye.

IV - Antoine de LINCEL écuyer, seigneur de Lincel, Roumoules et Saint-Martin, pour lesquel il rend hommage au roi François 1er le 27 avril 1537, puis à nouveau en 1560, décédé peu avant juin 1574 date de l'inventaire de ses biens, épouse par contrat du 22 mai 1524 (Cloes not. Riez et Bertrand not. Roquebrune) Catherine de RASCAS fille de Guillaume, seigneur du Muy, licencié en droit, conseiller et juge des premières appellations de Provence, et de Françoise de BARRAS, d’où :

  1. Antoine auteur de la branche de Saint-Martin-de-Renacas.
  2. François qui suit,
  3. ? Honorade de LINCEL épouse par contrat du 28 juin 1573 à Salon, Gaspard de BAGARRIS.

V - François de LINCEL dit M. de Roumoules, écuyer, seigneur de Lincel et de Roumoules, teste le 31 octobre 1592 devant Achard notaire à Riez, meurt avant mars 1597, épouse 1) par contrat du 12 mai 1566 à Aix, Anne de PONTEVES veuve de Louis de RASCAS fille de François seigneur de Bargème et du Muy, et d’Anne de GRASSE du BAR. 2) Catherine de BARRAS qui, veuve, lègue la moitié de ses biens à Paul de Marin, sieur de Saint-Michel, le 14 juin 1632. D’où :

  1. Du premier mariage : Louis qui suit,

  2. Du second mariage : Anne de LINCEL épouse par contrat du 5 décembre 1596 à Roumoules, noble René de LA TOUR fils de Balthasar, seigneur de Roumoules, capitaine d’une compagnie de 100 hommes d’armes (1588). Anne de Lincel fait partie de l’Eglise réformée de Riez en 1603-1623.
  3. Catherine de LINCEL décédée le 28 juin 1619, âgée de 34 ans.
  4. Eléonore de LINCEL épouse par contrat du 28 mars 1597, assistée de noble Louis de Lincel seigneur de Lincel et Roumoules son frère, Pierre DURAND de FUVEAU écuyer, seigneur de Fuveau, premier consul d’Aix, fils de noble Joseph écuyer, seigneur de Fuveau, consul d'Aix, et d’Anne de ROUBAUD. Remarié en 1611 à Marguerite de CASTELLANE ESPARRON.
  5. Hélène de LINCEL épouse le 11 et par contrat du 20 octobre 1612 devant Bouchon, notaire à Saint-Michel, Jacques de MARESCAL co-seigneur de Saint-Martin-de-Renacas, fils de Reynaud co-seigneur de Saint-Martin, et de Catherine d'ANDRE THOMASSIN. Séparée de biens d’avec son mari, Hélène fait une transaction avec son neveu Scipion de Lincel concernant les droits qu’elle possède sur les biens de sonmari, le 29 novembre 1651.
  6. Jeanne de LINCEL épouse 1) par contrat du 9 octobre 1612, Pierre de BONIFACE avocat au parlement, capitaine pour le roi, premier conseiller au siège de Forcalquier, seigneur de Peynier, veuf de Lucrèce de LAIDET. 2) André FOURNIER avocat à Marseille. Le 9 novembre 1623, elle fait une donation à sa soeur Marguerite de Lincel de 1.500 livres.
  7. Marguerite de LINCEL épouse par contrat du 20 octobre 1608 Joseph de TRIBUTIIS seigneur de Sainte-Marguerite et de Viens, fils de Melchion, seigneur de Sainte-Marguerite, avocat au parlement, et d’Anne de PANISSE.

VI - Louis de LINCEL écuyer, seigneur de Lincel et de Roumoules, décédé le 22 avril 1630 à Roumoules, épouse par contrat du 25 avril 1593 passé à Roumoules, Françoise alias Françon du BOUSQUET fille d’Esprit, seigneur du Buisson, et de Catherine de GUERIN, décédée en 1639 à Roumoules. D’où :

  1. Scipion qui suit,
  2. Catherine de LINCEL épouse le 26 août 1624 à Roumoules, et suivant contrat reçu par Me Robin, notaire audit lieu, Jean d’ALBERTAS cadet de Villecroze, fils de Gaspard, seigneur de Villecroze, premier consul de Marseille en 1586, et de Claude de BLACAS des sieurs de Taurennes.
  3. Anne de LINCEL épouse le 7 août 1638 en l’église de Roumoules, Charles PERIER co-seigneur de Riez. Il se remarie vers 1680 à Jeanne de REQUISTON.
  4. Claire de LINCEL
  5. Jean de LINCEL décédé en 1636.
  6. Sybille de LINCEL décédée le 7 octobre 1636 à Roumoules.
  7. Lambert de LINCEL né vers 1610.

VII - Scipion de LINCEL écuyer, seigneur de Lincel et de Roumoules, né en 1605 à Roumoules, décédé en 1653 à Forcalquier, épouse pc du 26 octobre 1635 et le 28 à Roumoules, Suzanne d’ISOARD de FONTIENNE, née à Fontienne, décédée le 1er avril 1689 à Fontienne, fille de feu Charles, seigneur de Fontienne et en partie de Roumoules, et de Lucrèce de DEMANDOLX. Veuve et tutrice de ses enfants mineurs, Suzanne vend le reste du fief de Lincel à la maison de Crose. D’où :

  1. Françoise de LINCEL née le 4 novembre 1636 à Roumoules.
  2. André de LINCEL officier de cavalerie.
  3. Lucrèce de LINCEL née à Forcalquier, inhumée le 9 mars 1657 à Saint-Mary de Forcalquier.
  4. Marguerite de LINCEL
  5. Louis de LINCEL écuyer, co-seigneur de Roumoules, maintenu avec ses frères dans leur noblesse par jugement de la commission du 22 mars 1668 (15e degré noble), né en avril 1639 à Roumoules, baptisé le 17 avril 1641 à Roumoules.
  6. Jacques de LINCEL officier de cavalerie, baptisé le 10 septembre 1640 à Roumoules (parrain Jacques d’Isoard, marraine Lucrèce de Demandolx de la Palud).
  7. Magdeleine de LINCEL née en 1643, baptisée le 26 février 1646 à Roumoules, inhumée le 10 mars 1657 à Saint-Mary de Forcalquier.
  8. Paul de LINCEL écuyer, co-seigneur de Roumoules, officier de cavalerie, maintenu avec ses frères en 1668, baptisé le 3 novembre 1647 à Saint-Michel (parrain Paul de Marin, sieur de Saint-Michel, marraine Diane d’Arnaud).
  9. Scipion de LINCEL écuyer, co-seigneur de Roumoules, maintenu avec ses frères en 1668, décédé le 20 novembre 1678 à Saint-Etienne les Orgues.
  10. Anne François Joseph qui suit,
  11. Honorade Françoise de LINCEL baptisée le 2 mars 1652 à Forcalquier.

VIII– Joseph Anne de LINCEL du BOURGUET chevalier, seigneur du Buisson et autres terres en Comtat (succession d’Esprit du Bousquet), né le 1er mars 1646 à Forcalquier, baptisé le 2 mars 1651 à Forcalquier, sert avec distinction comme lieutenant de cavalerie dans le régiment Dauphin, décédé le 20 juin 1726 à Sarrians en Comtat, âgé de 80 ans, épouse le 24 février 1705 à Sarrians, Françoise de SAVONE de BEAUVEZET de FONTANILLE veuve de Jean Antoine de GLANDEVES, décédée le 19 décembre 1738 à Sarrians, fille de Joseph, et de Marguerite de BIONNEAU, d’où huit enfants :

  1. Marguerite de LINCEL baptisée le 21 octobre 1707, religieuse au monastère des Dames Célestes de la ville d'Avignon, décédée le 9 octobre 1772.
  2. Joseph Hyacinthe de LINCEL né le 26 baptisé le 27 décembre 1711 à Sarrians.
  3. Victor (Antoine Louis) qui suit,
  4. Thérèse Catherine de LINCEL née le 2 baptisée le 3 mars 1716 à Sarrians, décédée au mois d’avril suivant.
  5. Thérèse de LINCEL née le 15 baptisée le 18 mai 1718 à Sarrians, décédée après 1752 à Marseille, épouse le 4 août 1750 en l’église Saint-Martin de Marseille, alors résidante depuis dix ans à Marseille, Jean Louis RENAUD négociant marseillais, seigneur de Beaupré, fils de feu Jean et de Catherine LAVABRE ; ils légitiment leur fille Thérèse Reine, baptisée en l’église des Accoules le 21 mai 1745, les témoins sont Louis Lavabre, Etienne Escallon, Jean-Jacques Ployard, et Jean-Claude Gide tous négociants à Marseille.
  6. Charlotte de LINCEL née le 29 septembre 1723 à Sarrians, baptisée le 10 octobre 1723, religieuse au monastère des Ursulines de Saint-Rémy.
  7. Dominique Vincent de LINCEL né le 28 baptisé le 29 juin 1724 à Sarrians.
  8. Marie-Louise de LINCEL née le 7 baptisée le 8 octobre 1725 à Sarrians, religieuse au monastère des Ursulines de Saint-Rémy, décédée en 1797.

IX - Victor de LAINCEL du BOUSQUET né en 1712, habite à Sarrians en Comtat, fait un testament le 10 février 1742 à Saint-Rémy (Lieutard not.) faisant des legs à ses soeurs et pour héritier universel institue Joseph Etienne de Meyran Lacetta fils du marquis de Lagoy, décédé en novembre 1784 au Pradet (Var), épouse 1) le 19 juin 1745 à Nîmes, Antoinette DELON. 2) le 18 août 1760 à Avignon, Claire Elisabeth Catherine de CATELIN la GARDE née en 1737 à Toulon, décédée le 11 juillet 1796 à Nice, fille de Joseph, sieur de la Garde, lieutenant des vaisseaux du roi, chevalier de Saint-Louis, et d’Antoinette de PIERRE d’ESPORT, d’où :

  1. Du premier mariage : Delphine de LAINCEL baptisée en 1746 à Nîmes.
  2. Louis François de LAINCEL né le 20 mars 1747 à Nîmes, page de Mgr le prince de Conti, puis officier de son régiment de cavalerie, prend part en 1789 aux assemblées de la noblesse de Provence tenues à Aix et Arles, décédé le 27 août 1820 à Paris.

  3. Du second mariage : Victor qui suit,
  4. Marie Elisabeth Sophie de LAINCEL née le 21 baptisée le 22 novembre 1762 en Avignon, chanoinesse de l’abbaye royale de Saint-André à Chiéri, décédée après 1817.
  5. Ludovique Claire de LAINCEL née le 23 avril 1764 en Avignon, épouse en 1792 en l’église Sainte-Réparate de Nice, Louis Jacques Laurent de LOQUES, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, né le 16 novembre 1765 à Entrevaux.
  6. Rosalie de LAINCEL décédée le 29 septembre 1767 à l’âge de 2 ans.
  7. Claire Adélaïde de LAINCEL née le 19 septembre 1766 en Avignon.

X - Victor de LAINCEL appelé le marquis de Laincel, chevalier, co-seigneur de la Garde-lès-Toulon, propriétaire du château de Pradet audit lieu, admis garde-marine à Toulon le 1er juillet 1780, fut sucessivement garde du pavillon le 17 juin 1781, élève de la marine de 1ère classe le 1er mai 1786, congédié le 22 avril 1787, fait ses preuves pour entrer aux Etats de Provence en 1787, passé dans l’armée de terre il devient chef d’escadron et aide de camp du comte de Caraman en 1789 et 1790, émigre à Nice en juillet 1790 puis à Bologne en 1792-1796, rentré en France en 1797, se fixe à Arles, exerce les fonctions de maire des Saintes-Maries-de-la-Mer de 1807 à 1814, assesseur de la cour d’Aix en 1814, prévôt des Bouches-du-Rhône de 1816 à 1818, il reçoit la croix de chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis le 27 novembre 1814 ainsi que le grade de capitaine de vaisseau le 31 décembre suivant ; né le 31 juillet et baptisé le 1er août 1761 à Avignon, décédé le 12 novembre 1822 à Aix, âgé de 61 ans ; épouse le 16 mai 1786 en Arles, Anne Thérèse d'ARQUIER de BARBEGAL née en 1761 à Arles, décédée le 28 janvier 1838 à Sérignan du Comtat, fille de Louis, seigneur de Barbegal, et de Marie Cécile de PIQUET de MEJANES soeur du marquis de Méjanes qui fit don à la ville d’Aix de sa riche bibliothèque; d’où :

  1. Delphine de LAINCEL née le 25 février 1787 à Toulon, décédée le 12 octobre 1854 à Sérignan, épouse le 14 décembre 1807 à la mairie d’Arles, Alexandre de DIANOUS de la PERROTINE, fils de Pierre Joseph Marie, lieutenant colonel d’infanterie, chevalier de Saint-Louis, et de Marie Catherine Henriette de GASSIN, en présence de Joseph de la Tour propriétaire, 65 ans, cousin de l’épouse, Charles Claude Selle contrôleur aux douanes, 31 ans, cousin par alliance de l’épouse, Pierre Xavier d’Icard, propriétaire, 50 ans, et Magloire François Gabriel de Bonijol du Brau, propriétaire, 34 ans. Né le 20 décembre 1767 à Sérignan, officier, général du génie, baron de l’Empire, décédé à Sérignan le 4 février 1859, D’où postérité.
  2. Frédéric de LAINCEL né le 11 mars 1788 à Toulon, décédé le 4 mai 1792 à Nice.
  3. Gabriel qui suit,
  4. Victorine de LAINCEL née le 22 baptisée le 23 novembre 1791 à Nice, décédée le 7 avril 1847, épouse le 9 mai 1813 à la mairie d’Aix, Raphaël de ROUBIN premier adjoint à la mairie de Villeneuve-les-Avignon, conseiller général du Gard, chevalier de la Légion d’Honneur, né le 1er juin 1787 à Villeneuve-les-Avignon, décédé au château de Montalivet à Villeneuve-lès-Avignon le 9 septembre 1875, fils de Marie Joseph Augustin, ancien officier d’infanterie, et d’Anne Marguerite Mathilde de CALVET de MONTALIVET, en présence de Joseph Antoine d’Isoard, grand prévôt des douanes, président de la cour prévôtale, François Louis Nicolas de Bausset, propriétaire, Jean-Baptiste Florentin Gabriel de Meyran Lagoy, propriétaire, et Ignace Pierre Auguste d’Adaoust, propriétaire.
  5. Bérenger Louis Adolphe de LAINCEL né le 14 octobre 1793 à Bologne, chevalier de Saint-Jean-de-Jérusalem, décédé le 4 septembre 1796 à Nice.
  6. Aimé de LAINCEL né le 4 septembre 1797 en Arles, épouse le 26 janvier 1841 à Aix, Léonie CASTEL née le 8 septembre 1809 à Aix, fille d’Honoré Paulin, propriétaire, et de Marie GRANDIN de SALIGNAC, en présence de Jean-Batpiste Honoré Bernard Bertrand de Fonscutersa, oncle de l’épouse, Louis Auguste Bérage, conseiller à la cour royale d’Aix, cousin germain de l’épouse, Paul Toussaint Joursin, capitaine de frégate en retraite, chevalier de Saint-Louis, ami, et Ambroise Roux-Alpheran, ancien greffier en chef à la cour royale d’Aix, aussi ami des époux.
  7. Adolphe Félicité Jules de LAINCEL né le 10 juillet 1802 en Arles, décédé le 1er janvier 1866 à Sérignan, sans alliance.

XI - Gabriel de LAINCEL dit le comte de Laincel propriétaire, né le 28 septembre 1789 à Toulon, décédé le 20 octobre 1845 à Néris les Bains (Allier), épouse le 29 octobre 1812 à Carpentras, Emilie de VENTO des PENNES, héritière de sa maison, née en 1784, décédée le 8 mars 1865 au château de Suze-la-Rousse en Dauphiné, fille de Jean Paul Louis, 4e marquis de Vento des Pennes, chevalier de Malte, et d’Olympe de LA BAUME-SUZE. D’où :

  1. Delphine de LAINCEL née le 22 août 1813 à Carpentras, décédée le 12 avril 1860, âgée de 46 ans, épouse le 19 octobre 1840 en la mairie de Suze-la-Rousse (Drôme), Auguste baron de VANEL de LISLEROY ancien capitaine de dragons, chevalier de la Légion d’Honneur, domicilié à Saint-Marcel d’Ardèche, âgé de 45 ans, veuf d'Amélie d’ABRIEU décédée à Saint-Marcel d’Ardèche le 21 avril 1825 (d'où une fille, Mme Plantin de Villeperdrix), né à Chomérac (Ardèche) le 24 germinal an III alias 13 avril 1795, fils d’Auguste, baron de Lisleroy, seigneur de Saint-Vincent en Vivarais, ancien officier d’infanterie, maire de Chomérac, domicilé au Pont-Saint-Esprit, et de feue Euphémie de ROUX de SAINT-VINCENT, dame de Saint-Vincent-de-Barrès, les témoins des mariés sont le comte Jules des Isnards, cousin de l’épouse, le chevalier Raphael de Roubin, oncle par alliance de l’épouse, Louis de Vanel de Lisleroy, frère de l’époux, et le chevalier Louis de Digoine, beau-frère de l’époux. Il décède le 2 novembre 1872. Dont postérité.
  2. Henri de LAINCEL décédé le 21 août 1818.
  3. Ernestine de LAINCEL née le 16 juin 1815 à Aix, épouse le 28 avril 1846 en la mairie de Suze-la-Rousse (Drôme), Henry de LA FEUILLADE docteur en médecine, propriétaire à Montélimar, né à Villeneuve de Berg (Ardèche) le 1er novembre 1809, fils de feu Athanase, décédé à Montélimar le 8 juin 1845, et de Pauline Marie SABOUL de BEAUFORT, les témoins sont Louis marquis de Laincel, frère de l’épouse, Auguste de Vanel chevalier de Lisleroy, son beau-frère, Raphael de Roubin, oncle de l’épouse, membre de la Légion d’Honneur et maire de Villeneuve lès Avignon, et Florentin Crouzet notaire à Privas. Il meurt à Lyon le 28 juin 1851. D’où une fille, Henriette Feuillade née à Montélimar le 4 mars 1847, mariée le 16 décembre 1865 au capitaine Ferdinand Percin (1836-1900), plus tard général de brigade, commandeur de la Légion d’Honneur.
  4. Louis qui suit,

XII – Louis de LAINCEL VENTO dit le marquis de Laincel, dernier mâle de sa maison, longtemps bibliothécaire du palais de Compiègne puis attaché à la Bibliothèque nationale, écrivain catholique, auteur de plusieurs publications sur la Provence et le Comtat, propriétaire demeurant en son château de Suze-la-Rousse où il décède le 7 mai 1882, âgé de 63 ans, était né le 14 juillet 1818 à Aix; épouse le 17 mai 1847 à la mairie d'Aix, Loïsa LE BLANC de CASTILLON âgée de 20 ans, née le 22 mai 1826 à Aix, décédée le 11 mai 1895 à Apt, fille de Prosper, conseiller à la cour royale, et de Loïsa de BOVIS BEAUVOISIN, en présence d’Amédée François Louis Pazery de Thorame, oncle issu-de-germain de l’époux, Louis Prosper Xavier de Meyran marquis de Lagoy, cousin de l’époux, Pierre André François Dufaur, allié de l’épouse, et Charles Paulin Duranti de la Calade, receveur municipal d’Aix, allié de l’épouse. D’où quatre enfants :

  1. Alice de LAINCEL VENTO châtelaine de Suze, gagne un certain renom dans les Lettres sour le pseudonyme de Claude Vento (les Grandes dames d’aujourd’hui, 1886), elle teste le 15 juin 1922 et lègue ses peintures, dessins, et sculptures, au Musée Calvet d’Avignon, elle décède le 28 mars 1924 à Paris, inhumée à Versailles au cimetière des Gonards.
  2. Raphaël Marie Elzéar de LAINCEL VENTO né en septembre 1851 à Suze-la-Rousse, décédé le 28 janvier 1852 à Aix.
  3. Renée de LAINCEL VENTO née le 1er septembre 1853 au château de Suze la Rousse, épouse le 4 mai 1881 à Bollène (Vaucluse) et le 15 à Suze, Raphaël LEROY (d’ARUNDEL) commissaire de la marine, ancien zouave pontifical et officier d’infanterie, blessé près de Sedan le 3 décembre 1870, chevalier de la Légion d’Honneur, fils d’Onézime (1818-1857) et de Zélie d’ARONDEL des HAYES (1827-1900)
  4. Guy de LAINCEL VENTO né en 1857, décédé avant son père, à l’âge de 24 ans, le 26 juin 1881 à Montélimar.

 


 
contact