Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Badet


 

 

Famille aixoise, qui a donné plusieurs conseillers au parlement de Provence et assesseurs d’Aix de 1539 à 1628, et posséda une partie de la seigneurie de Gardanne par héritage de la famille de Gras en 1582, la terre de Gardanne passe ensuite pour partie, semble-t-il, aux Séguiran mais surtout en 1635 aux d’Arbaud-Gardanne qui en possédaient une autre partie.

Armes : d’azur au dragon d’or ayant la tête retournée et mordant sa queue terminée en cercle, au centre est un oiseau d’or, d’azur et de gueules, et au premier canton une étoile d’or.

 

 

I - Bernard de BADET (appelé Bernard dans le relevé de son cm AG13, corrigé en Bertrand par Clapiers-Collongues, Roux-Alpheran donne les deux, il doit s'agir de deux personnes dictinctes : le premier étant Bernard, le second Bertrand, ou plutôt Jean Bertrand d'après le mortuaire de 1627, son parent, peut-être un de ses fils ?) conseiller au parlement de Provence, pourvu par lettres données à Paris le 7 juillet 1539, reçu le 3 octobre suivant en la charge de Marcellin Guiramand, il est l’un des magistrats attaqués en justice dans l’affaire du massacre des hérétiques de Mérindol perpétré en 1545 (les autres magistrats furent le président d’Oppède, le président de la Font, le conseiller Tributiis et l’avocat général Guérin. Les deux présidents furent emprisonnés, et Guérin décapité en 1552). En 1556, il permute sa charge avec Bertrand Rostagni. Il obtient des lettres de noblesse. Il avait épousé 1) par contrat du 7 juin 1542 à Aix, Magdeleine CHAUCHARD fille de Georges. 2) par contrat du 26 mai 1553 à Marseille, Jeanne de LA CEPEDE, fille de Jean, et de Marguerite de VENTO. Jeannette de la Cépède est mariée en d’autres noces à Jacques GERENTE (d’où trois fils morts sans héritiers) et à Vivaud BONIFACE (d’où une fille mariée au conseiller Désideri). D’où, du second lit :

  1. Antoine qui suit,
  2. Violante de BADET épouse par contrat du 12 novembre 1566 à Aix, Maurice BONIFACE, fils de Vincent, et de Catherine de RUSSAN.
  3. Marguerite de BADET baptisée le 8 mai 1560 à la Madeleine (parrain Jean de Sade conseiller du roi, sieur de Mazan, marraine Marguerite de Pontevès dame de Senas et de Cabanes) épouse le 27 novembre 1577 à Marseille, en l’église Notre-Dame des Accoules, Lazarin FANTIN, fils de feu Jean et d’Honorate EYGUESIER, en la maison de noble Jean Boniface général, en présence de Me Pierre Blanc, notaire, et d’Antoine Hermite écuyer.
  4. peut-être Jean Bertrand de BADET conseiller au parlement, inhumé aux Grands Carmes le 26 juin 1627 (Monsr le conseillier Badet Jean Bertrand).

II - Antoine de BADET assesseur d’Aix en 1596, docteur en droits, conseiller clerc au parlement de Provence par provisions données à Paris le 28 février 1597, reçu le 19 janvier 1598 en la charge de Jean d’Arcussia, seigneur de Gardanne, inhumé aux Grands Carmes d’Aix le 19 mars 1621, épouse par contrat du 25 mars 1582 reçu Arnoux Gillet, notaire à Aix, Florette de GRAS dame en partie de Gardanne, fille de Michel, des seigneurs de la Tour du Val en Dauphiné, et d’Anne RAIMBAUD, d’où :

  1. Honorade de BADET dame d’une partie de Gardanne, épouse par contrat du 30 novembre 1604 à Aix, André SEGUIRAN docteur en droits, avocat au parlement, co-seigneur de Gardanne du chef de sa femme, fils d’Henri, avocat, seigneur de Bouc, et d’Anthorone MALESPINE.
  2. Jeanne de BADET baptisée le 10 décembre 1585 à la Madeleine (parrain Henri Serre, général de la Province, marraine Jeanne de la Cépède) épouse le 6 février 1605 à la Madeleine, Artur de CORMIS docteur en droits et avocat, fils cadet de Claude, écuyer, seigneur de Beaurecueil et de Fénages, et de Marguerite de BAUDON; en présence des témoins Boniface Capucy et Pierre Astier. Il deviendra assesseur d'Aix et primicier de l'université.
  3. Jean qui suit,
  4. Barnabé de BADET baptisé le 16 mai 1589 à la Madeleine (parrain Barnabé d’Arnaud, docteur en droits, marraine Anne de Gras).
  5. Marc Antoine de BADET baptisé le 13 novembre 1598 à la Madeleine (parrain Marc Antoine d’Escalis, conseiller au parlement, marraine Claire de Boniface).
  6. Françoise de BADET baptisée le 23 mai 1600 à la Madeleine (parrain Jean Pierre Olivary conseiller du roi, marraine Françoise d’Herbi).
  7. Henri Simon de BADET seigneur en partie de Gardanne, conseiller au parlement de provence, par provisions données à Paris le 11 mars 1626, reçu le 15 décembre 1626 en la charge de son père, inhumé aux Grands Carmes d’Aix le 26 mai 1628, épouse en 1626 à Aix, Honorade de THOMASSIN, fille d’Alexandre (1574-1644), écuyer, seigneur d'Ainac, avocat général puis conseiller au parlement de Provence, et de Lucrèce d’ARBAUD de BARGEMON dame de Peynier. D’où :

    1. Jean Antoine de BADET baptisé le 7 novembre 1627 à la Madeleine (parrain Jean Etienne de Thomassin conseiller et avocat général en la cour, marraine Florette de Gras).
    2. N. de BADET inhumé le 27 janvier 1628 aux Grands Carmes d’Aix.

III - Jean de BADET co-seigneur de Gardanne, avocat au parlement de Provence et assesseur d’Aix en 1618, conseiller au parlement de Provence, baptisé le 28 octobre 1587 à la Madeleine (parrain Jean de la Cépède, conseiller président de la cour, marraine Benete de Gras), inhumé le 13 décembre 1638 aux Grands Carmes, épouse le 6 décembre 1615, Jeanne FORBIN LA BARBEN fille de Gaspard, seigneur de la Barben, Eguilles et Goy, gouverneur d’Antibes, viguier de Marseille, et de Marguerite de SADE. Elle se remarie à Sylvain d’AYMAR. D’où :

  1. Marguerite de BADET baptisée le 28 octobre 1618 à la Madeleine (parrain Antoine de Badet sieur de Gardanne, conseiller au parlement, marraine Marguerite de Lagoy dame de la Barben), épouse le 11 juillet 1635 Jacques de GRILLE, d'Arles, fils de Valentin, et de Madeleine de LESTANG.
  2. Gaspard de BADET baptisé le 12 février 1620 à la Madeleine (parrain Gaspard de Forbin sieur de la Barben, marraine Florette de Grasse dame de Gardanne).
  3. Jeanne de BADET dame en partie de Gardanne, baptisée le 6 août 1621 à la Madeleine d’Aix (parrain Henri de Badet, marraine Honorade de Badet), épouse par contrat passé en la maison seigneuriale de la Barben devant Colla, notaire à Aix, le 28 août 1635, Jean Augustin d’ARBAUD seigneur de Gardanne, conseiller du roi à la cour des Comptes de Provence, reçu le 20 octobre 1631, né à Aix et baptisé le 13 mars 1592 à Saint-Sauveur, fils de Joseph, seigneur de Gardanne, avocat général en la cour des Comptes, et de Louise de THOMASSIN. Il fait un testament olographe à Aix le 3 novembre 1649 déposé le même jour chez Me Colla, notaire, et est inhumé le 3 août 1670 aux Observantins. Sa veuve, Jeanne de Badet, teste devant Régina notaire le 7 mai 1683 et meurt à l’âge de 64 ans, ses funérailles ont lieu le 15 mai 1685 à Saint-Sauveur et l’inhumation le 16 aux Observantins.

 

 

 
contact