Anciennes familles de Provence
   

 

seconde branche


 

III - Jacques BONNET (fils de Jean procureur, et de Françoise Fresquière) procureur au parlement de Provence, épouse par contrat du 9 mai 1608 à Aix, Françoise de VILLARS fille de Jean, qualifié écuyer d’Aix, et de Marguerite de CLAVEL, d’où :

  1. Etienne BONNET baptisé à la maison le 7 décembre 1609.
  2. Louise BONNET baptisée le 7 juin 1611 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean de Castellane sieur de la Verdière, marraine Louise de Dornane).
  3. Anne de BONNET baptisée le 25 avril 1613 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean-Baptiste d’Arbaud, procureur au siège d’Aix, marraine Françoise Fresquière), décédée à l’âge de 75 ans, inhumée le 3 juin 1688 au couvent des Grands Augustins à Aix, épouse le 11 octobre 1637 en l’église de la Madeleine et suivant contrat passé le même jour, Honoré MEYRONNET bourgeois et écuyer d’Aix, âgé de 30 ans, né en 1606 à Aix, fils d’André marchand bourgeois, consul d’Aix, et de Marguerite SAVOURNIN.
  4. Jean BONNET procureur au parlement de Provence, décédé à Aix et inhumé au couvent des Grands Augustins le 9 janvier 1688 ; épouse 1) le 9 mars 1639 en l’église de la Madeleine d’Aix, Magdeleine d’AUDIBERT fille de Gaspard, procureur du roi au siège d’Aix, et de Suzanne de GILLIS, en présence d’Honoré Arréat et Jacques Vincens. 2) le 21 décembre 1641 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Anne de COLLA fille de feu Jean-Baptiste et de Marguerite de COCULAT, présente, ainsi que le sieur Gailhard oncle, Colla oncle paternel de l’épouse, et Gailhard cousin, et les sieurs Mercurin et Barthélémy, et Mathieu de Fuveau, sacristain. D’où, du second lit :

    1. Jean BONNET baptisé le 10 octobre 1644 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean Roquebrune, marraine Jeanne de Coculat).
    2. Jean Baptiste BONNET baptisé le 20 août 1649 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean-Baptiste Guérin, marraine Anne de Bonnet).
    3. Anne BONNET baptisée le 18 janvier 1652 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean-Baptiste Arbaud procureur au siège, marraine Anne de Bonnet).
    4. Gabrielle BONNET décédée à l’âge d’environ 80 ans le 20 novembre 1741, inhumée au couvent des Grands Augustins.

  5. François BONNET baptisé le 20 décembre 1617 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Charles Bonnet, avocat en la cour, marraine Louise Mathieu).
  6. Jean-Baptiste qui suit,

IV – Jean-Baptiste BONNET écuyer d’Aix, décédé à Aix et inhumé le 18 mars 1680 au couvent des Grands Augustins ; épouse le 21 janvier 1644 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Claude de FORESTA fille de feu Marc Antoine, conseiller du roi et professeur de médecine à la faculté d’Aix, et d’Isabeau de ROBOLIS, les témoins sont Jacques Boeuf et Philippe de Gallice. D’où :

  1. Anne BONNET baptisée le 31 octobre 1644 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Pierre Darbès audiencier en la cour, marraine Anne Bonnet).
  2. Françoise BONNET baptisée le 3 mars 1647 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean Bonnet procureur au parlement, marraine Honorade de Barthélémy).
  3. Honoré BONNET baptisé le 26 janvier 1648 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Honoré de Meyronnet écuyer d’Aix, marraine Anne Colla).
  4. Joseph BONNET baptisé le 15 juillet 1652 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Boniface de la Palud receveur des décimes du diocèse d’Aix, marraine Angélique de Fagou).
  5. Pierre qui suit,
  6. Jean Augustin BONNET baptisé à la maison le 9 septembre 1655 suppléments de baptême le 18 suivant en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean Antoine Roboly, marraine Françoise Bioulès), décédé à l’âge d’un mois, inhumé le 15 octobre 1655 aux Grands Augustins.
  7. Charles BONNET baptisé le 19 septembre 1658 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Esprit Bonnet sieur de Marignon, marraine Blanche de Mimet).

V - Pierre BONNET procureur au siège général d’Aix, fait enregistrer ses armes à l’armorial général, baptisé le 20 avril 1654 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Pierre de Pinchinat, marraine Thérèse de Tournefort), épouse le 26 avril 1685 en ladite église de la Madeleine, Jeanne d’ESTIENNE, âgée d’environ 18 ans, fille de Félix, seigneur de Rousset, et de feue Marguerite de LAGET, en présence de Pierre d’Aymar sieur de Beauveset, Joseph Silvy notaire royal de la Ciotat, Etienne Demine, et Jean-Baptiste d’Estienne avocat. D’où :

  1. Aymée Thérèse BONNET née le 28 mai 1687, baptisée le 31 mai en l’église du Saint-Esprit à Aix (parrain Charles François de Vintimille des comtes de Marseille, seigneur comte du Luc, capitaine commandant d’une des galères du roi, commandeur de la commanderie de Saint-Lazare d’Aix, marraine Aymare Thérèse de Forbin d’oppède épouse de Pierre Joseph de Laurens marquis de Brue, conseiller du roi et son procureur général au parlement), décédée à l’âge de 4 mois et demi le 9 octobre 1687, inhumée le même jour au couvent des Grands Augustins.
  2. Anne BONNET inhumée le 13 août 1689 aux Grands Augustins.
  3. Pierre qui suit,
  4. Magdeleine de BONNET décédée le 1er janvier 1762 à Céreste, épouse le 8 juillet 1708 en l’église du Saint-Esprit à Aix, Jacques RASPAUD, bourgeois de Céreste, âgé de 19 ans, né le 12 août 1688 à Céreste, fils de feu Joseph (1661-1695) et de Claire de MONIER, en présence des parents de l’épouse et des témoins Guillaume Giraud, Joseph de Rougery, Jean Antoine Boule, bourgeois de Marseille, Paul d’Arnaud, seigneur du Revest, et Joseph d’Hupais. Il meurt à Céreste le 21 septembre 1758, âgé de 70 ans.
  5. Marguerite de BONNET épouse le 17 février 1716 en l’église du Saint-Esprit d’Aix, Dominique ROBOLIS écuyer, sieur de Saint-Martin, avocat en la cour, né en 1695 à Aix, décédé en 1768 à Arles, fils d’Etienne et de feue Anne DARBES, en présence des parents de l’épouse, et des témoins Jean Joseph Laforest, Jacques Raspaud, Pierre Bonnet, Jean-Baptiste Ganteaume, Joseph Aubert et Charles Bonnet. Remarié en décembre 1718 à Anne TOURNIAIRE, d’Arles.

VI – Pierre BONNET avocat au parlement de Provence, épouse le 23 janvier 1731 en l’église du Saint-Esprit, Thérèse de GARIDEL âgée de 35 ans, née à Aix en 1695, fille de Jean Joseph, avocat au parlement, conseiller du roi au siège d’Aix, et de Marguerite de LEGRIN. Thérèse de Garidel décède le 20 janvier 1732, peut-être en lendemain de couches.


 

 

 
contact