Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Cabanes


 

Importante famille de robe installée à Aix et Marseille, et issue de médecins de la ville de Trets, sans doute d'origine judaïque. Les Cabanes se sont agrégés à la noblesse par qualifications et fonctions au parlement et à la Cour des Comptes, puis par obtention du collier de Saint-Michel en 1634. Seule une branche obtient une maintenue de noblesse en 1667. Preuves pour Saint-Cyr en 1691.

Les Cabanes ont formé trois branches. La branche aînée a possédé la baronnie de Viens ainsi que les seigneuries d'Oppedette, Saint-Quentin et Saint-Savournin en Haute-Provence.

Ils sont peut-être parents d'autres Cabanes, présents à Aix depuis le milieu du XVIe siècle.

Les Cabanes de Puimoisson (dont le général de brigade de Cabanes, baron de l’Empire en 1808), présents à Béziers avant la Révolution, ont prétendu appartenir à cette famille, et en ont repris les armes.

Armes : de gueules à la licorne furieuse d’argent. Joseph de Cabanes, conseiller au parlement de Provence, portait ses armes parties d’or à l’arbre de sinople et au sautoir de gueules brochant. Devise : volat fama per orbem.

 

blason réalisé par J.F. Binon
pour le site FranceGenWeb
avec nos remerciements

 

I – Pierre CABANES épouse par contrat passé en 1493 à Trets, Anne TREMELAT d’où :

  1. Bertrand qui suit,
  2. p-ê. Melchion CABANES marchand à Saint-Maximin, signalé dans un acte du 21 août 1512.
  3. p-ê. Jean CABANES médecin, marié par contrat en 1539 à Trets, à Jeanne DOZOL. D’où :

    1. Jeanne CABANES épouse par contrat du 18 juin 1570 à Marseille Jacques BERGER fils de Barthélémy et de Catherine MICHEL.

II - Bertrand CABANES docteur en médecine, apothicaire à Trets, décédé avant 1586, épouse par contrat du 19 octobre 1522 (Bertrand Garnier, notaire à Trets), Marie ESTIENNE proche parente d’honnête homme Honoré Estienne, de Trets, avec qui elle apparaît dans un acte du 11 décembre 1527, et d'Antoine Estienne, tous deux fils de Jean Estienne ; d’où :

  1. Claude qui suit,
  2. Barthélémy auteur d'une branche à Aix,
  3. Jean Augustin de CABANES docteur en droit et avocat au parlement de Provence, lors de son mariage, épouse suivant contrat du 20 septembre 1586 devant Me Arnaud Raynaud, notaire à Aix, Jeanne DEDONS fille de feu Hugues, avocat, conseiller à la cour des comptes de Provence, et de Lucrèce d’ESCALIS, l'épouse est assistée de sa mère et de Pierre Dedons conseiller au parlement son frère. D'où :

    1. Marguerite de CABANES baptisée le 30 octobre 1593 en l’église Saint-Martin de Marseille (parrain Pierre Hostagier, marraine Marguerite de Blanc).
    2. Honoré de CABANES baptisé le 26 avril 1595 en l’église Saint-Martin de Marseille (parrain Honoré Boyer, conseiller du roi, marraine Jeanne Domergue).
    3. Lucrèce de CABANES inhumée le 21 septembre 1627 aux Grands Carmes d’Aix, épouse en février 1604 à Saint-Sauveur, Joseph de MICHAELIS conseiller du roi à la cour des Comptes, fils d'Esprit, bourgeois d'Aix, et de Marie d'ARBAUD.
    4. Anne de CABANES baptisée le dernier jour de février 1600 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille (parrain Claude de Cabanes, docteur en médecine, marraine Marguerite de Materon), décédée à l’âge de 50 ans le 5 septembre 1650 ; épouse le 27 mars 1620 en l’église de la Madeleine d’Aix, Antoine de VIAS docteur en droits (1615) et avocat à Marseille, âgé de 22 ans, né à Marseille le 21 avril 1597, fils de Jacques (1554-1629), aussi docteur en droits, assesseur de Marseille, conseiller et maître des requêtes de la reine Catherine de Médicis, consul de France à Alger, et de Delphine de SOMATI (1554-1636) de Marseille, témoins Jean Arselin et Antoine Rancurel. Suivant contrat de mariage passé le lendemain des noces, Anne de Cabanes se constitue en dot 13.300 livres (représentées par des maisons et des vignes à Aix et Marseille, indivises avec sa soeur Lucrèce de Cabanes), plus 3.600 livres, elle reçoit en outre 2.000 de son époux, lequel reçoit de ses parents une somme de 24.000 livres à prendre à leur décès. Antoine de Vias, élu assesseur de la ville de Marseille pour l’année 1633, est l'auteur d'un livre de raison, il teste le 11 octobre 1660 et meurt le 9 novembre 1660 en son domicile rue Droite à Marseille, son corps est inhumé dans le tombeau familial aux Grands Augustins. Il a de son épouse dix enfants, dont quatre lui survivront.

  4. Jeanne Marthe CABANES baptisée le 13 février 1549 à Saint-Sauveur (parrain Jean Cabanes, médecin, marraine Marthe Silvy).

III - Claude de CABANES docteur en médecine à Marseille, natif de Viens, épouse le 8 février 1583 en l'église Notre-Dame des Accoules à Marseille, Anne de BIONNEAU fille de Jean, sieur de Trousseau, trésorier général de France en la généralité de Provence, et de Douce GANTEAUME, d’où :

  1. Marguerite de CABANES baptisée le 19 janvier 1584 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille (parrain Jean Vitalis, marraine Douce Ganteaume), épouse vers 1604 à Marseille, Alexandre AGUILLENQUY, bourgeois de Marseille, fils d’Alexandre, marchand, et de Françoise ANTELMY sa seconde épouse.
  2. Balthasar de CABANES baptisé le 26 octobre 1586 en l’église Notre-Dame des Accoules (parrain Balthasar Granier, lieutenant, marraine Blanche de Villeneuve).
  3. Antoine de CABANES baptisé le 8 décembre 1588 en l’églsie Notre-Dame des Accoules (parrain noble Antoine Félix, marraine Françoise Vaccon).
  4. Isabeau de CABANES baptisée le 30 décembre 1589 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille (parrain Bertrand de Forbin conseiller du roi et commissaire général de la mer du Levant, marraine Isabeau de Castillon).
  5. Louise de CABANES baptisée le 20 février 1597 à Notre-Dame des Accoules (parrain Pierre Fort, marraine Louise de Paul).
  6. Lucrèce de CABANES baptisée le 7 novembre 1598 en l’église des Accoules à Marseille (parrain Etienne Borauleau, marraine Lucrèce de Gérente).
  7. Jean Augustin de CABANES baptisé le dernier février 1600 en l’église Notre-Dame des Accoules (parrain Jean Augustin de Cabanes docteur en droits, marraine Jeanne Doumergue).
  8. Jean auteur d'une branche à Marseille,
  9. Balthasar qui suit,

IV - Balthasar de CABANES de VIENS écuyer, seigneur et baron de Viens, Oppedette et Saint-Quentin, longtemps avocat puis conseiller du roi, reçu président à la chambre des comptes Aides et Finances de Provence en 1640, né en 1610, décédé à Aix et inhumé le 26 février 1671 au couvent des Grands Carmes à Aix; épouse, alors résidant à Marseille, par contrat du 1er mars 1635, Madeleine dite Madon de VALAVOIRE fille de Pierre, chevalier, seigneur de Volx, viguier de Marseille (1628), maréchal des camps et armées du roi (1649) et de Gabrielle de FORBIN de SOLLIERS, sa première épouse ; soeur entre autres du marquis de Valavoire-Volx, de l’évêque de Riez (Nicolas de Valavoire), et demi-soeur de Mmes de Coriolis-Corbières et de Castellane-Montmeyan. D’où :

  1. Elisabeth alias Isabeau de CABANES de VIENS baptisée le 25 janvier 1638 en l'église Notre-Dame des Accoules à Marseille (parrain Pierre de Valavoire sieur de Voux, marraine Isabeau d’Hostagier), épouse le 18 novembre 1653 en l’église Sainte-Madeleine à Aix, et suivant contrat du surlendemain, Elzéar de SABRAN écuyer, baron de Baudinard, capitaine au régiment de Provence, fils de Jean, baron de Baudinard, viguier de Marseille en 1626, et de Marie de GRASSE du BAR  ; l’épouse reçoit en dot une somme de 24.000 livres. Nommé syndic de la noblesse de Provence, il meurt entre 1707 et 1709.
  2. Pierre de CABANES de VIENS baptisé le 10 avril 1641 en l'église de la Madeleine d’Aix (parrain Jean Augustin de Cabanes).
  3. Suzanne de CABANES de VIENS baptisée le 17 janvier 1643 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Jean de Cabanes sieur de Saint-Savournin, marraine Suzanne d’Agout femme de M. le conseiller de Mouriers).
  4. François Augustin qui suit,
  5. Léone de CABANES de VIENS baptisée le 7 juin 1648 en l'église de la Madeleine (parrain Henry de Boisson conseiller du roi auditeur en la chambre des Comptes, marraine Léone de Valavoire).
  6. Henry de CABANES de VIENS baptisé le 15 août 1649 complément de baptême le 14 février 1655 en l'église de la Madeleine d’Aix (parrain Henry de Lorraine duc de Guise prince de Joinville, sénéchal héréditaire de Champagne, grand chambellan de la maison du roi, général de l’armée de Provence etc., marraine Lucrèce de Forbin de Souliers).
  7. Jean Balthasar de CABANES de VIENS né en 1650 ou 1651, nommé évêque de Grasse au mois de novembre 1688 et se démet avant de prendre possession, nommé en avril 1686 évêque de Vence, sacré seulement en 1693, décédé le 9 mai 1697 à Tournai.
  8. Jean de CABANES de VIENS écuyer d’Aix, sert dans les armes puis se consacre à la littérature et à la poésie dès 1697, auteur de pièces de théâtre en provençal, contes et recueil de proverbes, et d’un poème historique (L’Histourien sincère sur la campagno dou duc de Savoye en Prouvenço, 1707, relatant notamment le siège de Toulon) baptisé le 27 décembre 1653 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean de Pontevès, marraine Marie d’Amat), décédé le 26 février 1717 à Aix.
  9. Anne de CABANES de VIENS baptisée en même temps que son frère le 27 décembre 1653 à la Madeleine (parrain Elzéar de Beaudinar, marraine Anne de Moriès).
  10. Nicolas de CABANES de VIENS baptisé à la maison le 2 février 1655 compléments de baptême le 16 février 1655 en l'église de la Madeleine à Aix.
  11. Thérèse de CABANES de VIENS baptisée le 7 novembre 1656 en l'église de la Madeleine (parrain Palamède de Valavoire, marraine Thérèse de Paul).

IV - François Auguste de CABANES de VIENS écuyer, seigneur et baron de Viens, Oppedette et Saint-Quentin, conseiller à la cour des Comptes reçu le 21 février 1675 en l'office d'Alphonse de Thomassin, né le 13 mai 1647 à Aix, baptisé le 31 juillet 1648 en l’église de la Madeleine (parrain François Auguste de Valavoire seigneur de Voulx, maréchal de camp des armées du roi, marraine Catherine de Boisson dame de Lamanon), inhumé le 13 décembre 1729 à l'Oratoire d'Aix, épouse à l’âge de 28 ans, le 7 juillet 1675 à la Madeleine d’Aix, Marguerite de BOYER de BANDOL d’Aix, âgée d’environ 30 ans, fille de Jules, seigneur de Bandol, Saint-Julien et autres places, gentilhomme de la chambre et capitaine-lieutenant de la galère du Cardinal Mazarin, et d’Eléonore de FORESTA dame de Rogiers, en présence de Michel d’Albert prieur de Saint-Victoret, Nicolas de Cavaillon avocat en la cour, Noé Fauchier habitant d’Aix et Pierre Espérandieu de Salon. D’où :

  1. Magdeleine de CABANES de VIENS née le 20, baptisée le 23 décembre 1677 en l'église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain François Lantelme, marraine Gabrielle Arnaud), épouse le 10 octobre 1701 en l’église paroissiale de Viens, Pierre de JOUFFREY alias Jauffroy, écuyer, seigneur de Sainte-Cécile et des Ambiers, fils de Pierre Antoine écuyer, seigneur de Sainte-Cécile et des Ambiers, conseiller au parlement de Provence, et de Claire d’HENRICY, d’Aix.
  2. Nicolas de CABANES de VIENS né le 17 octobre 1676 baptisé le 13 novembre en l'église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Nicolas de Valavoire évêque de Riez, marraine Eléonore de Foresta de Rougiers grand mère), inhumé en la chapelle Sainte-Anne du couvent des Grands Carmes le 15 avril 1678.
  3. N. de CABANES de VIENS baptisé le 19 janvier 1680 en l'église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean-Baptiste du Chesne grand vicaire du diocèse, marraine Isabeau de Foresta marquise de la Roquette et baronne de Trets).
  4. Balthasar Melchior qui suit,

V – Balthasar Melchior de CABANES de VIENS écuyer, seigneur et baron de Viens, né le 8 août 1684 à Marseille, conseiller à la cour des comptes, acquiert l’hôtel qui porte toujours son nom au 13 de la rue Goyrand à Aix, décédé le 18 mai 1751 à Aix, épouse Marie Barbe d’ARCHIAS de SABLIERES fille de François, écuyer, seigneur de Sablières, et de Marguerite de SAINT-REMY sa seconde épouse, d’où :

  1. Marguerite de CABANES de VIENS ondoyée le 21 octobre 1715, baptisée le 13 novembre 1717 à Viens.
  2. Magdeleine de CABANES de VIENS baptisée le 5 novembre 1716 à Viens.
  3. Marie Marguerite Barbe de CABANES de VIENS baptisée le 9 avril 1721 à Viens, épouse le 12 avril 1742 en l’église du Saint-Esprit à Aix, âgée d’environ 20 ans, Jean-François César de RENAUD d’ALLEIN marquis d’Allein, âgé de 19 ans, fils de Philippe Emmanuel marquis d’Alein, et d’Anne de MILAN de CORNILLON, en présence de Joseph Scipion de Damian seigneur de Vernègues, Louis Joseph François de Capisuchi, Jean-François Trouche seigneur de Sablière et Claude Dambrun marchand perruquier.

 

 
contact