Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Curet


 

 

Famille d’avocats et procureurs du roi au parlement d’Aix, issue de Louis Curet, vivant à la fin du XVIe siècle, et qui s’éteint, semble-t-il, quatre générations plus tard, à la fin du XVIIe siècle.

Le patronyme Curet est répandu en Provence ; plusieurs lignées d’artisans ou ménagers existaient à Aix, à Bouc, à Simiane ; une lignée bourgeoise fut anoblie à Marseille par l’exercice d’une charge de trésorier général acquise en 1642.

Plus anciennement, et peut-être en lien avec eux : Jean Curet secrétaire et conseiller du roi René, nommé en 1469 maître rational en la cour des Comptes de Provence, reçut de son suzerain en 1472 la seigneurie de Saint-Vincent au baillage de Sisteron ; son fils, Amédée Curet, fut nommé en 1502 procureur général au parlement d’Aix ; Antoinette de Curet hérita des terres de Saint-Vincent et Châteauneuf-Miravail qu'elle légua en 1577 à sa fille Jeanne de Forcalquier.

Les armes des Curet d’Aix sont : d’or à trois pals de gueules au chef d’azur chargé de trois mollettes d’argent. Elles furent enregistrées par François Curet, écuyer, par Jean-Baptiste Curet, bourgeois, et par Jean Curet, écuyer, et par Louis Curet bourgeois de Cassis.

 


I - Louis CURET docteur en droits et avocat au parlement d’Aix, épouse Françoise BLEGIER d’où :

  1. Jean Melchior CURET avocat au parlement de Provence, baptisé le 22 juillet 1569 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean Parreli chanoine de... docteur en théologie, marraine Pierra Granet) ; épouse Marguerite d’ARBAUD = ? née en décembre 1561, fille de Balthasar procureur, et de Françoise de ROQUEBRUNE, d’où :

    1. Pierre CURET avocat au parlement, baptisé le 20 octobre 1591 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Pierre Blancard, marraine Anne de Simiane), décédé avant 1652, épouse le 14 novembre 1621 à Aix, Anne de TOURNON fille de Guillaume, avocat au parlement, et d’Anne de SEILLANS sa première épouse, témoins Me Antoine Allemandy avocat en la cour, et Me Ollivier Rancurel notaire. D’où :

      1. Guillaume CURET baptisé le 20 janvier 1623 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Guillaume Tournon avocat en la cour, marraine Marguerite Arbaud).
      2. Anne CURET baptisée le 12 octobre 1624 en l’église de la Madeleine d’Aix.
      3. Jeanne de CURET épouse le 22 septembre 1652 à la Major de Marseille, Honoré BOZE fils de feu Antoine et de Marguerite TEISSIER, en présence de Gabriel Bartaud et Marguerite de Tournon.
      4. Marie CURET baptisée le 25 mars 1644 en l’église de la Madeleine (parrain Charles Blégier, marraine Marguerite de Bonnet).
      5. Joseph CURET baptisé le 19 mars 1647 à la Madeleine d’Aix (parrain Honoré de Mazargues, marraine Claire Brémond).

    2. Louis CURET baptisé le 6 juillet 1594 en l’église de la Madeleine (parrain Louis Curet avocat, marraine Françoise de Roquebrune).

  2. François qui suit,
  3. Gaspard CURET baptisé le 22 septembre 1574 en l’église de la Madeleine (parrain Gaspard Remusat conseiller au siège d’Aix, marraine Françoise Roy).
  4. Jean Balthasar CURET baptisé le 18 août 1579 en l’église de la Madeleine (parrain Jean Balthasar Blégier, marraine Honorade d’Albis femme du greffier Fabry).
  5. Jeanne CURET baptisée le 18 août 1579 à la Madeleine (parrain Giraud de Vallelhis bourgeois de Marseille, marraine Jeanne de Labenier femme de Jeanne de Labesque bourgeois d’Aix).
  6. Jean-Pierre CURET baptisé le 18 février 1583 à la Madeleine d’Aix (parrain Gaspard Olivier, marraine Marguerite Margailhet).

II – François CURET procureur au siège d’Aix, baptisé le 13 octobre 1572 en l’église de la Madeleine (parrain François Estienne avocat, marraine Marguerite de Burle) ; épouse le 8 décembre 1609 en l’église de Pertuis, Marguerite de REGIS alias Rey, fille du capitaine Eyriès, et d’Anthonone de RIANS, sa seconde épouse. D’où :

  1. Jean Louis qui suit,
  2. Jean CURET baptisé le 20 mars 1616 à Saint-Sauveur (parrain Jean Pierre Curet, marraine Renée de Laugier).
  3. François CURET procureur au siège d’Aix, baptisé le 20 octobre 1618 à Saint-Sauveur (parrain Eyriès Roy écuyer de Pertuis, marraine Marguerite Blégier femme d’Honoré d’Agut conseiller au parlement d’Aix), inhumé le 4 décembre 1669 aux Grands Augustins.
  4. Noël CURET baptisé le 28 janvier 1621 à Saint-Sauveur (parrain Noël Régis, marraine Anthorone de Rians).
  5. François CURET bourgeois d'Aix, né vers 1632, épouse le 30 août 1672 en l’église du Saint-Esprit à Aix, Suzanne CLARION âgée d’environ 40 ans, veuve d’Esprit LIOUSSE, fille de feu Pierre et de Genèbre PAULET, présente ainsi que pour témoins Balthasar de Brignolles, Nicolas Darbès notaire, Huguet Gilles marchand droguiste, Louis Roard tailleur et Jacques Manuel praticien. D'où :

    1. François CURET baptisé le 21 juillet 1674 à Aix en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain François Perrin, docteur en droits, marraine Anne Girard).
    2. Claire CURET baptisée le 22 mars 1676 à Aix en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Philippe Bouchard, docteur en médecine, marraine Claire de Mayolis).

  6. Jean François CURET baptisé le 8 août 1637 en l’église de la Madeleine (parrain François Pochet docteur en médecine, marraine Demoiselle de Barbesieux).

III - Jean Louis CURET procureur au siège général d’Aix, baptisé le 3 juin 1611 à Saint-Sauveur (parrain Jean Melchior Curet avocat au parlement de provence, marraine Thorone de Rians), (inhumé le 11 mai 1675 au couvent des Grands Augustins d’Aix) ; épouse le 9 février 1638 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille, Oriane BLANCON de Marseille, fille de feu Jean et de Constance de VALOIS, en présence des parents et témoins Reynaud Tapis et Etienne Roux. Elle est inhumée le 6 décembre 1684 au couvent des Grands Augustins. D’où :

  1. Marguerite CURET épouse le 18 janvier 1660 à Saint-Sauveur, Jean-Baptiste CHAPUS, notaire royal de Pertuis, fils d’Antoine et de Jeanne de REGINA.
  2. François CURET baptisé le 11 mars 1646 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain François de Foresta, marraine Marguerite de Chazelles).
  3. Marguerite CURET baptisée le 2 août 1648 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean-Baptiste Régis, trésorier général de France, conseiller du roi, marraine Marguerite de Villages), épouse le 21 juin 1671 à Saint-Sauveur, Joseph SILVY procureur en la cour des Comptes, fils de Jean procureur en la même cour, et d’Anne ENGUERRAN, en présence de Michel d’Enguerran bourgeois de Berre, oncle maternel de l’époux, François Taulany bourgeois d’Aix, oncle d’alliance de l’époux, Jean-Baptiste Chapus notaire royal de Pertuis, beau-frère de l’épouse, et Honoré Guinaud procureur aux Comptes, cousin d’alliance de l’épouse.
  4. Claire CURET baptisée le 20 août 1652 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean-Baptiste Arbaud, procureur du roi au siège d’Aix, marraine Claire de Beaumond).
  5. Joseph CURET baptisé le 19 février 1656 à Saint-Sauveur (parrain Joseph Menc conseiller du roi greffier en la cour des Comptes, marraine Magdeleine d’André de Nibles), inhumé le 6 juin 1660 aux Grands Augustins.
  6. Jean-Baptiste qui suit,
  7. Magdeleine CURET baptisée le 14 janvier 1661 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean-François Bouchard docteur en médecine, marraine Magdeleine de Nibles).
  8. Marie CURET baptisée le 19 octobre 1663 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Joseph de Foresta, commandeur, marraine Marie de Durand).

IV - Jean-Baptiste CURET bourgeois d’Aix, fait enregistrer ses armes à l’Armorial de 1696 ; baptisé le 27 août 1658 à Saint-Sauveur, épouse le 21 janvier 1690 en l’église du Saint-Esprit à Aix, Thérèse MULETY fille de Louis, avocat en la cour, et d’Anne de COUSINERY, présents Raymond Mulety frère de l’épouse, François Bompar, cousin germain de l’épouse, Jean-Baptiste Chapus, notaire royal de Pertuis, beau-frère de l’époux, et Louis Menc, écuyer, neveu de l’épouse. D’où :

  1. Anne CURET née le 17 février 1691 baptisée le 19 à Saint-Sauveur (parrain Jean-Baptiste Chappus notaire royal de Pertuis, marraine Anne de Cousinery).

 

 

 
contact