Anciennes familles de Provence
     

 

(d') Escalis


 

 

Importante famille consulaire de Marseille, où elle est installée dès le début du XIVe siècle, et exerce le notariat pendant tout le XVe et le XVIe siècle.

Armes : d’or au griffon de gueules au baton de sable brochant sur le tout. Henri d’Escalis de Sabran seigneur de Bras et Ansouis, portait ses armes écartelées au 2 et 3 de gueules au lion d’argent.

Les Descalis ont formé de nombreuses branches :

 

  • Tronc principal issu de Pons d'Escalis notaire de Marseille, c.1427

    • Branche des barons de Bras et d'Ansouis. Fixée au début du XVIe siècle à Aix, y fait fortune rapidement, à la faveur de charges au parlement de Provence et à la cour des Comptes, et d'alliances, acquiert les seigneuries de Bras et d’Estoublon, puis la baronnie d’Ansouis par héritage des Sabran en 1614, et finit en 1690 dans la maison de Villeneuve.

    • Rameau issu de Gaspard d'Escalis, à Marseille.

    • Branche du Puy Sainte-Réparade. Issue de Louis d'Escalis, écuyer, qui vit au village du Puy Sainte-Réparade en l'an 1600, cette branche collatérale, bien que demeurée paysanne, relève vers le milieu du XVIIIe siècle le nom de Sabran pour l'accoler au sien. Elle a formé deux rameaux principaux, et compte toujours des représentants.

    • Branche des notaires Descalis, à Marseille.

    • Branche d'Escalis Guiton, à Marseille

 

 
contact