Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Gardet


 

Famille de Mallemort, probablement issue de Pierre Gardet, natif de Marsan en Savoie, habitant de Mallemort, qui obtint privilège, en 1541, de vendre et posséder des biens dans le royaume. Ses descendants Jacques Gardet, puis Jean Gardet, tiennent la charge de notaire royal et greffier à Mallemort à la fin du XVIe siècle et commencement du XVIIe siècle. Les Gardet disparaissent ensuite des registres et se tranplantent à Aix où Antoine Gardet, frère de Jean, étudie le droit et acquiert une charge de procureur au parlement ; son fils et son petit-fils seront avocats.

 

 

I – Pierre GARDET savoyard, originaire de Marsan, et habitant de Mallemort, obtient par lettres royaux datées d’avril 1541 à Vauluisant et enregistrées au parlement de Provence la faculté de posséder, vendre et laisser des biens au royaume de France. Il est cité dans le contrat de mariage de sa soeur Mie GARDET, native de Savoie et résidante à Salon, mariée en cette ville par contrat du 8 janvier 1538 (source Généprovence), à Bernard BARRAL, de Cuni en Piémont, résidant à Senas. Pierre Gardet, décédé avant 1558, épouse Blanche MERCIER d’où :

  1. Antoine qui suit,
  2. Maurice GARDET originaire de Mallemort, épouse 1) par contrat de mariage passé le 22 février 1559 (Claude Mérindol, notaire à Mallemort), Gabrielle FELIX originaire de Mallemort, fille de Jehan et de Hugonette ; sont cités dans l'acte Jacques Gardet, fils de feu Anthoine Gardet lui même frère de Maurice Gardet, il existe aussi une reconnaissance de dot du 30 janvier 1558 et une restitutation de dot le 22 juin 1566. 2) par contrat de mariage passé le 6 janvier 1566 (Claude Méridol, notaire à Mallemort), Loyse SANTORNES de Mallemort, fille de Benoist et de Loyse SABAC ; acte fait au terroir de Mallemort à la bastide de Pierre Darles de Salon où habite le dit Santornes. D'où, du premier mariage :

    1. Mathieu GARDET de Mallemort, épouse le 19 mai 1605 à Mallemort, Espérite MARTEL de Mirabeau, fille de feu Bertrand et de Jeanne CLAPPIER. D'où :

      1. Isabeau GARDET baptisée le 7 février 1607 à Mallemort (parrain Louis Colomb, marraine Marguerite Sabac).

II- Antoine GARDET épouse Marie ARQUIER de Lambesc; une reconnaissance de dot est passée le 11 décembre 1556 (Claude Mérindol, notaire), citant Maurice Gardet frère de l’époux, et Antoine et Jacques ses fils, l’époux étant décédé. D’où :

  1. Jacques qui suit,
  2. Antoine GARDET à Lambesc.
  3. Jeanne GARDET de Mallemort épouse par contrat de mariage passé le 29 novembre 1567 à Mallemort (Claude Mérindol, notaire), Benoît COLLANIER de Saint-Cannat, fils de feu Antoine Sielle BELLENELLE, en présence d'Anthoine Collanier, frère de l'époux, Jacques Bellenelle, oncle paternel, Jehanne Gardet, soeur, Jacques Gardet, frère, Maurice Gardet, oncle de l'épouse.

III - Jacques GARDET notaire royal et greffier de Mallemort, épouse le 1er février 1563 à Lambesc, Michelle NARBOTIN fille de Jean, bourgeois de Lambesc, et d’Honorade de VERDIAS d’où :

  1. Jean GARDET notaire royal et greffier de Mallemort, y inhumé le 17 décembre 1646 ; épouse le 6 septembre 1605 à Mallemort Anne de MAGIS d’Avignon, fille de noble Gabriel et de Madeleine de PERUSSIS en présence d’André Escudier et Claude de Lau[ris ?] écuyer des Taillades. D’où :

    1. Jeanne Marguerite GARDET jumelle baptisée le 5 septembre 1607 à Mallemort (parrain Jacques Gardet son grand-père, marraine Marguerite Gardet sa tante) inhumée le 26 septembre 1608.
    2. Jeanne GARDET jumelle baptisée le 5 septembre 1607 à Mallemort (parrain Alexis Boatier, marraine Françoise Mérindol) inhumée le 19 septembre suivant.
    3. Nicolas GARDET baptisé le 1er novembre 1609 à Mallemort (parrain Nicolas Perrin avocat et conseiller référendaire en la chancellerie de Provence, marraine Michelle Narbotin sa grand-mère) inhumé le 14 octobre 1610 à Mallemort.
    4. François GARDET baptisé le 3 juin 1612 à Mallemort (parrain Jacques Gardet son grand père, marraine Isabeau de Saint-Sixt dame d’Antraigues, d’Avignon), décédé l’âge de 3 ans et demi, inhumé le 25 novembre 1615 à Mallemort.
    5. Claire GARDET baptisée le 14 septembre 1613 à Mallemort (parrain Antoine Gardet, son oncle, procureur au parlement, marraine Claire Joseph, de Lambesc, sa tante), épouse par contrat de mariage passé le 25 janvier 1633 (source Généprovence) à Alleins, Antoine AUGIER, originaire de Salon, fils de Cézar et d'Isabeau ROUYERE.
    6. Magdeleine GARDET baptisée le 19 septembre 1616 à Mallemort (parrain Robert Gardet, marraine Magdeleine de Thasil) vivante en 1655.
    7. Diane de GARDET épouse le 20 avril 1646 à Mallemort Jean Louis FAUQUE, de l’Isle de Venise diocèse de Cavaillon, fils de Jean et de Marguerite SYLVESTRE, en présence d’Antoine Gardet et Nicolas Reynaud.
    8. Catherine GARDET baptisée le 4 mars 1624 à Mallemort (parrain Louis Estienne écuyer de Lambesc, marraine Catherine Sollier), y décédée le 25 novembre 1704, âgée de 80 ans ; épouse le 1er février 1655 à Lambesc, Sébastien de GAILLIET sieur des Champs.

  2. Antoine qui suit,
  3. Magdeleine GARDET épouse le 25 avril 1607 en la cathédrale Saint-Sauveur d'Aix, et suivant contrat reçu par Me Innocent Reyne, notaire à Mallemort, Nicolas CABASSOL, fils de Michel, maître ouvrier de la Monnaie, et d’Anthorone ALEXIS sa seconde épouse; une reconnaissance de dot est passée le 3 janvier 1619 (Rencurel, notaire à Aix) citant Jean, Antoine, Robert et Imbert Gardet, frères de l’épouse.
  4. Elisabeth GARDET décédée le 20 juin 1635 à Cucuron, épouse le 14 septembre 1597 à Pélissanne, Gaspard de MERINDOL, capitaine de la ville de Cucuron, y décédé le 7 février 1634, fils de Pierre, écuyer, lieutenant du juge de Cucuron, et de Jeanne de LAURIS.
  5. Robert GARDET vivant en 1609.
  6. Richard GARDET inhumé le 20 décembre 1610 à Mallemort, âgé de 15 ans.
  7. Marguerite GARDET épouse 1) par contrat de mariage passé le 2 mai 1601 (source Généprovence) (Denis Audier, notaire à Alleins), François ROUX de Cucuron, fils de feu Jean, et de Louise GLATIER. 2) Imbert BOUFFARD.
  8. Imbert GARDET épouse Catherine de SOLLERY alias Sollier fille de Valéry, et de Marguerite BASTET ; elle est inhumée le 23 décembre 1645 à Mallemort ; d’où :

    1. Antoine GARDET baptisé le 9 janvier 1618 à Mallemort (parrain Jacques Gardet notaire, son grand père, marraine Marguerite Bastet sa grand mère).

IV - Antoine GARDET praticien, pourvu d’un office de procureur au parlement de Provence par lettres données à Compiègne le 21 juin 1624, natif de Mallemort, épouse par contrat du 12 novembre 1611 à Aix et à Saint-Sauveur d’Aix, Marie d’ALBINOT, inhumée le 30 septembre 1681 aux Observantins, fille de Claude, procureur, et de Marguerite BORRILLI, d’où :

  1. Marguerite de GARDET baptisée le 6 octobre 1616 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Jean Louis Fabrot avocat en la cour, marraine Marguerite d’Albinot), épouse le 18 janvier 1633 à la Madeleine, Jacques HERAUD conseiller du roi en la chancellerie de Provence, âgé de 22 ans, né à Aix en 1610, fils de Melchion, procureur au parlement de Provence, et de Marguerite de THOME, témoins Jacques Martin, d’Aix, et Jean-Baptiste Fournier.
  2. Ne GARDET inhumée le 4 janvier 1617 à Mallemort.
  3. Jacques GARDET inhumé le 22 juin 1619 aux Observantins.
  4. Victoire de GARDET baptisée le 13 décembre 1620 à la Madeleine (parrain Jean Antoine de Thoron avocat, marraine Victoire de Porcellet de Fos) inhumée le 24 octobre 1628 aux Observantins.
  5. Gabriel de GARDET baptisé le 3 septembre 1622 à la Madeleine (parrain Gabriel Estienne sieur de Saint-Jean, conseiller en la cour, marraine Anne de Gaillard).
  6. Jean Bernard qui suit,
  7. Thérèse de GARDET baptisée le 17 mai 1626 à la Madeleine (parrain Jean Gardet, notaire royal, marraine Josèphe de Saint-Chamas).
  8. Françoise de GARDET baptisée le 14 juin 1629 à la Madeleine d’Aix (parrain Jacques Artaud procureur à la cour, marraine Françoise Sauvecane), épouse le 22 décembre 1648 à la Madeleine Etienne ALLEMAND avocat à la cour du parlement, d’Aix, fils de Barthélémy, et de Magdeleine de GARCIN, en présence de Michel d’Albert, Louis Darbès, François Bougerel et Antoine Upaïs.
  9. Eléonore de GARDET inhumée le 17 septembre 1638 aux Observantins, dans le choeur près de la porte de la sacristie.

V - Jean Bernard GARDET avocat à la cour du parlement, bourgeois d’Aix, baptisé le 19 août 1624 à la Madeleine d’Aix (parrain Antoine Perrin conseiller référendaire en la chancellerie, marraine Marguerite de Borrilly), décédé à l’âge de 82 ans et inhumé le 12 mars 1707 aux Observantins, épouse le 12 décembre 1652 à la Madeleine d’Aix, Louise de FERAPORTE fille de Joseph, écuyer d’Aix, et d’Honorade de RIPPERT ; en présence de Michel Albert et Honoré Villeneuve ; elle est inhumée le 2 juillet 1700 aux Observantins, d’où :

  1. Joseph de GARDET baptisé le 7 septembre 1655 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean Jacques Ripert, marraine Marie d’Albinot).
  2. François qui suit,
  3. Anne de GARDET baptisée le 30 mai 1658 à la Madeleine d’Aix (parrain Michel d’Albert, marraine Anne de Ripert), inhumée le 2 octobre 1690 aux Observantins, épouse le 8 septembre 1680 à Sainte-Madeleine, âgée de 22 ans, François MARGUERIT avocat au parlement, âgé d’environ 24 ans, né en 1656 fils de Jean-François, bourgeois d’Aix, et de Claire MARTINOT. Remarié en 1692 à Claire de BONARDY.
  4. Marguerite de GARDET baptisée le 29 mai 1665 à la Madeleine (parrain Jean Bernard Gardet avocat, marraine Marguerite Eyssautier).
  5. Françoise de GARDET célibataire, inhumée le 1er mars 1713 aux Observantins.

VI - François GARDET avocat au parlement d’Aix, inhumé le 13 février 1728 aux Observantins, âgé d’environ 75 ans, épouse le 9 avril 1684 à la Madeleine, âgé d’environ 27 ans, Marguerite de BLANC d’Aix, âgée de 21 ans, née en 1662 à Aix, fille de feu Etienne, bourgeois, procureur au siège d’Aix, originaire de Pelissanne, et de Lucrèce de FERMIER, présents Me Charles Fermier, jadis procureur au siège général d’Aix, ayeul de l’épouse, Me Jean Hellié, avocat, beau-frère de l’épouse, Me Honoré Montagnier, notaire royal de Pelissanne, curateur de l’épouse, Me François Marguerit avocat, et en présence des parents de l’époux. Elle est inhumée le 13 décembre 1700 aux Observantins. D’où :

  1. Jean Bernard de GARDET né et baptisé le 11 juillet 1686 à la Madeleine (parrain Jean Bernard Gardet, avocat, marraine Thérèse de Blanc) inhumé le 22 juillet 1686 aux Observantins.
  2. Jean Bernard de GARDET décédé à un an le 3 septembre 1688.
  3. Joseph Etienne Pascal de GARDET baptisé le 10 avril 1689 au Saint-Esprit, né la même jour.
  4. N. de GARDET inhumé le 20 septembre 1689 aux Observantins.
  5. Bernard qui suit,
  6. N. de GARDET inhumé le 15 décembre 1702 aux Observantins.
  7. Anne de GARDET inhumée le 4 avril 1695 aux Observantins
  8. Elisabeth de GARDET décédée le 3 septembre 1770 à Mallemort, âgée de 70 ans ; épouse le 11 mai 1724 en l’église de la Madeleine d’Aix, majeure de 25 ans, et avec dispense du 4e degré de parenté, Pierre des AIFRES de LA BASTIDE, fils de François, présent et consentant, et d’Elisabeth des CHAMPS, de Mallemort, les témoins ont été Louis Reyne prêtre, Louis Charbonnier bourgeois, Jean Jérôme Fion.

VII - Bernard GARDET bourgeois d’Aix, baptisé le 15 mars 1694 en l’église du Saint-Esprit, né le même jour (parrain Bernard de Féraporte écuyer, marraine Thérèse de Blanc), décédé à l’âge de 49 ans, inhumé le 26 juillet 1743 aux Observantins, épouse le 30 avril 1743 à la Madeleine, avec dispense de parenté, Françoise BICHEIRON fille de défunts Louis, bourgeois, notaire royal de Vernègues, et de Claire de PODIO, présente et consentante, témoins Jacques Cornille, prêtre, noble François d’Adaoust, écuyer, Joseph Benoît, ecclésiastique, et Etienne Imbart.


 
contact