Anciennes familles de Provence
   

 

branche d'Aix


 

IV – Claude d’ORGON (fils d'Antoine) écuyer de Pertuis, capitaine, teste à Aix le 9 octobre 1586 ; partisan du duc de la Valette lors des Guerres de la Ligue, il est nommé capitaine gouverneur à la défense du village de Jouques, assiégé le 17 novembre 1588 par les troupes du sieur de Vins, et y est tué le surlendemain (voir l'Histoire de Foulquet Sobolis); épouse Marguerite ROSIERE d’où :

  1. Diane d’ORGON
  2. Louise d’ORGON
  3. Louis d’ORGON
  4. François d’ORGON
  5. Jean qui suit,

V - Jean d’ORGON écuyer de Pertuis, baptisé le 25 août 1588 en l’église Saint-Sauveur de Manosque (parrain caitaine Jean de Jessé, maréchal des logis de la compagnie d’ordonnance de M. le baron de Montaut, marraine Lucrèce d’Arnaud fille de noble Etienne, de Pertuis), épouse en 1617 (A. Servel) ou le 9 novembre 1614 (R. Rey) à Apt, Marguerite de GUICHARD fille d’André, notaire royal d’Apt, et de Louise ASTOAUD. D’où :

  1. Jean-François qui suit,

VI - Jean-François d’ORGON bourgeois, installé à Aix, épouse 1) le 29 décembre 1653 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Benoîte alias Bénigne BONTEMPS habitante d’Aix, fille de feu Jean, et de Marie BELIER, présents, ainsi que les témoins Louis Sieune, Jean-Baptiste Pellicier, Honorat Daumas et François Bonamy. 2) le 18 septembre 1690 en l’église Sainte-Madeleine, Melchionne CARLAVAL fille de feu Pierre et de feue Marguerite RAYMOND. D’où, du premier lit :

  1. François qui suit,
  2. Jean d’ORGON bourgeois d’Aix, baptisé le 15 août 1658 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean André greffier, marraine Gabrielle Lerre), épouse en l’église de la Madeleine à Aix, le 22 janvier 1687, Marie LIEUTAUD fille d’Antoine, maître chirurgien à Aix, et d’Anne de VENTAILLAC d’AIGUEILLES. D’où :

    1. Jean-Antoine d’ORGON né le 15 mai 1700 à Aix, baptisé le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Antoine Lieutaud, marraine Jeanne d’Orgon).
    2. Anne Marie d’ORGON célibataire, née le 30 décembre 1701, baptisée le même jour en l’église de la Madeleine (parrain Jean Michel praticien, marraine Anne Dallier), décédée à l’âge de 75 ans le 14 mai 1777, inhumée le lendemain.
    3. Claude Sauveur d’ORGON bourgeois d’Aix, célibataire, décédé à Aix le 26 avril 1757, âgé de 68 ans, inhumé le 27 paroisse de la Madeleine.

  3. Madeleine d’ORGON baptisée le 23 juillet 1662 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean Brunel, marraine Françoise Gaffarel).
  4. Louis d’ORGON baptisé en février 1664 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jean-Barthélémy Raspaud, marraine Diane de Vella).
  5. Michel d’ORGON baptisé le 29 septembre 1665 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Michel d’Orgon, marraine Anne de Meaux).

VII - François d’ORGON procureur du roi au siège général d’Aix, épouse le 6 mars 1685 en l’église de la Madeleine d’Aix, Isabeau FREGIER âgée de 22 ans, née en 1662 à Aix, fille de Jean, conseiller du roi greffier audiencier en la cour des Comptes de Provence, et de Jeanne GUINAUD ; en présence des témoins Jean Roustan bourgeois, Antoine Lombard ecclésiastique, Laurent Le Comte maître horloger, et Gaspard Mollin procureur au siège. D’où :

  1. Magdeleine d’ORGON née le 24 décembre 1685, baptisée le lendemain en l’église de la Madeleine (parrain Me Jean Frégier audiencier en la cour des Comptes, marraine Bénigne de Bontemps).
  2. François qui suit,
  3. Henry d’ORGON bourgeois installé à Marseille, né le 5 avril 1695, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Henry Frégier audiencier en la cour des Comptes, marraine Thérèse de Chailan), épouse le 30 octobre 1724 en l’église Saint-Martin de Marseille, Françoise PASSARD veuve de François ROUSTAN, fille de feu Joseph François, et de Thérèse de SACQUET, de Pertuis résidante à Marseille, en présence d’Honoré Hibert, Philippe Reynaudy, Joseph Lieutaud et Jean Carrière.
  4. Louis Michel d’ORGON baptisé le 23 février 1701 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Michel Fabry Borrelly, marraine Anne de Cipière épouse de Louis Court conseiller du roi), décédé et inhumé le 20 septembre suivant.

VIII - François d’ORGON officier dans le régiment de Flandres, bourgeois d’Aix, né le 17 mai 1688 à Aix, baptisé le même jour en l’église de la Madeleine (parrain François d’Orgon, marraine Thérèse Touche), décédé à l’âge de 62 ans le 2 octobre 1750 à Aix, inhumé le lendemain ; épouse le 8 juillet 1710 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Louise de GARIDEL née le 2 juillet 1687 à Aix, décédée à l’âge de 53 ans le 8 décembre 1740, fille de Jean-Joseph conseiller du roi au siège général d’Aix, et de Marguerite de LEGRIN, en présence du père de l’époux, et des témoins Gaspard Bruis avocat, Laurent d’André Magis, Jean-Louis Granet et Charles Rippert avocat. D’où :

  1. Marguerite Thérèse d’ORGON née le 27 septembre 1716 à Aix, baptisée le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean d’Orgon, marraine Thérèse de Garidel).
  2. Marie Thérèse d’ORGON née le 24 juillet 1720, baptisée le 28 en l’église de la Madeleine (parrain Henri Frégier greffier en chef en la cour des comptes, marraine Thérèse de Lieutaud).
  3. Marguerite Bénigne d’ORGON née le 8 avril 1725, baptisée le lendemain en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain François Frégier, marraine Marguerite de Garidel).
  4. Etienne d’ORGON né le 24 novembre 1726, baptisé le lendemain en l’église de la Madeleine (parrain Etienne Demine conseiller au siège d’Aix, marraine Louise de Garidel).
  5. Henry qui suit,
  6. P-ê. François d’ORGON bourgeois d’Aix épouse Louise SEGNORET d’où :

    1. Joseph François d’ORGON né le 9 mars 1754, baptisé le même jour en l’église de la Madeleine (parrain Joseph Poujol, marraine Marcelline Leydet Bremond), décédé et inhumé le même jour.

IX - Henri d’ORGON bourgeois d’Aix, né le 17 juin 1729 à Aix, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, épouse 1) le 8 mars 1753 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Josephe Marie SIGNORET âgée de 20 ans, du lieu de Saint-André en Lille de Flandres, résidante à Aix depuis trois ans, fille de feu François, et de Jeanne DETON, assistée de jean-Baptiste Roubaud marchand perruquier son curateur, l’époux étant mineur est assisté de Jean-Baptiste Germon huissier au parlement, son curateur, témoins Jean-François Reynaud ecclésiastique, Louis Rilhaud hoste, Pierre Marcel, Louis Melchior Barras ecclésiastique et François Collet. 1) Jeanne Marie MAYET. D’où :

  1. du premier mariage : Jean-Baptiste Henry d’ORGON né le 17 janvier 1756 à Aix, bapisé le lendemain en l’église de la Madeleine (parrain Jean-Baptiste Martel, marraine Madeleine Guintrand).

  2. du second mariage : Catherine Henriette d’ORGON née le 18 août 1779 à Aix, baptisée le même jour en l’église de la Madeleine (parrain Antoine Montauban maître tailleur d’habits, marraine Catherine Arnoux épouse du sieur Bachan).


 

 
contact