Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Raffin


 

 

Famille bourgeoise installée à Sigonce puis à Manosque au XVIIe siècle. Elle a donné un chevalier de Saint-Louis et deux avocats au parlement de Provence ainsi que plusieurs religieux, et s’est éteinte avec M. Jean de Raffin (1742-1826), maire de Manosque et député des Basses-Alpes, mort sans alliance.

Elle est différente de la famille Raffin, paysanne, installée à Lurs vers 1770 et originaire du village d’Arith en Savoie.

Les armes du sieur Raffin, enregistrées à l'Armorial de 1696, sont : de sinople au cheval cabré d'argent, coupé d'argent à la fasce de gueules. Celles de l'abbé Raffin, prieur de Manosque : de sable à la guivre ondoyante d'or, coupé d'or à la barre de sable.

 


I – N. RAFFIN d’où :

  1. Michel qui suit,
  2. Dom Vincent RAFFIN refectorier puis prieur de Ganagobie, nommé en 1615, résigne en 1638 en faveur de Jacques Gaffarel.
  3. René RAFFIN bourgeois de Manosque, procureur au siège du marquisat d’Oraison, épouse par contrat du 9 juin 1619, Marguerite de CHIVALLY de Manosque, décédée en 1672, fille de Jean bourgeois de Manosque, et de Catherine LAUGIER. D’où :

    1. Jean RAFFIN baptisé le 18 février 1624 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Chevally bourgeois, marraine Suzanne Decorio).
    2. Claude RAFFIN baptisée le 13 septembre 1625 à Notre-Dame de Manosque (parrain Michel Raffin son oncle, marraine Catherine Laugier sa grand mère).
    3. Catherine RAFFIN baptisée le 6 janvier 1629 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Etienne Giraudon marchand, marraine Catherine Vallansan femme de Jean Chivally bourgeois).
    4. Claude RAFFIN baptisé le 25 juillet 1630 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Jean Chevally bourgeois, marraine Marguerite Subé).
    5. ?? Esprit RAFFIN docteur épouse Marguerite ANDRE d’où :

      1. Sibille RAFFIN épouse le 22 avril 1686 à Saint-Sauveur de Manosque, Joseph AUDIBERT bourgeois fils de feu Denis et de Louise GARCIN.

II - Michel RAFFIN bourgeois et baile de Sigonce, épouse Marguerite SUBE de Sigonce, d’où :

  1. Isabeau RAFFIN baptisée le 17 septembre 1623 à Sigonce (parrain Jean Martin, marraine Isabeau Auberge).
  2. Mary qui suit,
  3. Clauda RAFFIN baptisée le 6 juillet 1631 à Sigonce (parrain le prieur de Ganagobie Donin Raffin, marraine noble Claude de Reillane dame de Sigonce).
  4. Honorade RAFFIN épouse par contrat du 18 novembre 1646, Louis CHANUT, notaire royal de Forcalquier, procureur au siège de la ville, fils de Claude, notaire, et de Lucrèce de VACHERES sa seconde épouse. Remarié en 1657 à Lucrèce ROMANY.

III - Mary de RAFFIN écuyer et bourgeois de Manosque, natif de Sigonce, décédé le 26 août 1696 inhumé à Notre-Dame, âgé d’environ 78 ans, épouse le 4 février 1657 à Saint-Sauveur de Manosque et suivant contrat du 8 suivant, Claire de GOUGON née en 1639, décédée le 9 juillet 1673 inhumée le lendemain à Saint-Sauveur de Manosque, fille d’Alexandre, bourgeois, consul de Manosque, et de Claire MOLINY sa première épouse. D’où :

  1. Honorade de RAFFIN épouse par contrat du 10 décembre 1678 et en l’église de Manosque, Louis d’AILLET, avocat en parlement, d’Hyères, fils de Pierre, lieutenant général au siège d’Hyères, et de feue dame Ursule de MARIN, l’époux est assisté de Pierre Gardanne, écuyer d'Hyères, et de Joseph d'Auby, lieutenant des submissions au siège d’Hyères, l’épouse de messire Spérit Raffin, bachelier en théologie, prébendé en l'église Saint-Sauveur de Manosque.
  2. Alexandre de RAFFIN bourgeois et écuyer de Manosque, décédé à l’âge d’environ 75 ans le 9 inhumé le 10 décembre 1734 à Notre-Dame, épouse 1) le 14 décembre 1688 à Dauphin, Catherine de GASSAUD, de Forcalquier, décédée à Manosque en lendemains de couches le 3 août 1690, fille de Pierre marchand bourgeois, et de Marguerite de LIEUTAUD sa première épouse, en présence de Mr de Saint-Martin, Paul Arnaud, Esprit Raffin frère, Mme de Gassaud, Mr de Julien, beau-frère, et de Me Gombert notaire. 2) le 9 novembre 1700 à Saint-Sauveur de Manosque, Elisabeth AUTHEMAN décédée le 3 novembre 1743 à l’âge de 72 ans inhumée le lendemain, fille de Joseph et de Jeanne SAUTEYRON. D’où, du premier lit :

    1. Félix de RAFFIN décédé le 20 août 1690 à environ 3 semaines, inhumé le même jour.

  3. Pompée RAFFIN bourgeois de Manosque, baptisé le 2 novembre 1661 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé le 16 mars 1714, inhumé en la paroisse Saint-Sauveur, épouse Jeanne de CHAIX des Mées, décédée à l’âge d’environ 60 ans le 14 juin 1730. D’où :

    1. Marie Anne RAFFIN épouse le 10 octobre 1745 à Notre-Dame avec dispense de parenté, François CHAIS fils de feu Paul, bourgeois, et de Cécile AGUILLON, des Mées. Il se remarie le 26 août 1749 à Oraison avec Rose HONORE, veuve ROLANDI.
    2. Marguerite RAFFIN décédée à l’âge de 3 ans et demi le 3 septembre 1700, inhumée le même jour à Saint-Sauveur.
    3. Louis RAFFIN baptisé le 2 juillet 1698 à Notre-Dame, né le dernier jour de juin (parrain Louis Raffin, prêtre, marraine Magdeleine Chais), décédé et inhumé le 11 septembre 1700 à Saint-Sauveur de Manosque.
    4. Louis RAFFIN baptisé le 7 mars 1701 à Notre-Dame, décédé 5 jours plus tard.
    5. Anne Magdeleine RAFFIN née le 2 baptisée le 3 mai 1702 à Notre-Dame (parrain François Chaix son oncle, marraine Anne Magdeleine Arnoux).
    6. Joseph RAFFIN baptisé le 4 septembre 1703 à Notre-Dame (parrain Joseph Audibert, marraine Anne Bonardy).
    7. Jeanne Luce RAFFIN baptisée le 14 décembre 1705 à Notre-Dame, épouse le 14 septembre 1723 à Gréoux, Louis PASCAL bourgeois de Gréoux, fils de feu Joseph, et d’Anne PASCALI.
    8. Jean Pierre RAFFIN né le 24 baptisé le 25 juin 1707 à Notre-Dame (parrain Pierre Raffin avocat au parlement, marraine Isabeau Audibert), décédé et inhumé à Saint-Sauveur le 16 mai 1710.
    9. Joseph RAFFIN né le 2 baptisé le 3 octobre 1709 à Notre-Dame (parrain Joseph Beaudiny avocat en la cour, marraine Anne Marie Raffin sa soeur), décédé le 11 inhumé le 12 octobre 1720 à Saint-Sauveur de Manosque.
    10. Magdeleine RAFFIN épouse le 25 octobre 1739 à Notre-Dame, noble Louis de VERDILLON fils d’Etienne, seigneur de Châteauredon, et de Marie Catherine THOMASSIN, de Tourtour. Il meurt à Aix le 14 mai 1761 et est inhumé le lendemain.

  4. Jean Joseph RAFFIN capitaine au régiment Dauphin dragons, chevalier de l’ordre militaire et royal de Saint-Louis, baptisé le 12 février 1663 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé le 14 juin 1725, inhumé le lendemain à Notre-Dame.
  5. Marguerite RAFFIN baptisée le 25 septembre 1664 à Saint-Sauveur de Manosque.
  6. (Jean) Pierre qui suit,
  7. Esprit RAFFIN bachelier en théologie, prieur de Saint-Lazare, prêtre prébendé de l’église Saint-Sauveur de Manosque, décédé le 4 avril 1700 inhumé le lendemain à Saint-Sauveur.
  8. Louis RAFFIN prêtre, curé de Saint-Sauveur de Manosque.
  9. Françoise RAFFIN décédée à l’âge d’environ 77 ans le 27 novembre 1744, inhumée en la paroisse Saint-Sauveur de Manosque, épouse le 9 novembre 1689 à Saint-Sauveur de Manosque, Paul Joseph LOTH avocat en la cour, conseiller secrétaire du roi près la cour des Comptes, fils de Noël, bourgeois, et de Catherine BARBARIN. D’où postérité.

IV – Pierre RAFFIN avocat en la cour, juge de la baronnie de Corbières, baptisé le 12 septembre 1665 à Saint-Sauveur de Manosque, épouse le 31 décembre 1691 à Saint-Saturnin-lès-Apt, Claudette de TAMISIER née en 1673, fille de Charles, bourgeois de Saint-Savournin, et de Marie Magdeleine BELLIARD, en présence de Pompée Empereur, Paul Joseph Loth, Léon Martin et Joseph Raphael. D’où :

  1. Françoise de RAFFIN née le 4 baptisée le 5 avril 1696 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Charles Tamisier, de Saint-Savournin, marraine Françoise de Raffin femme de Paul Joseph Loth avocat en la cour) ; décédée le 6 juin 1698 inhumée le 7 à Notre-Dame, âgée d’environ 2 ans.
  2. Joseph qui suit,
  3. Alexandre de RAFFIN né et baptisé le 27 septembre 1700 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Alexandre Raffin bourgeois, marraine Marthe de Frépat).
  4. Marie Elisabeth alias Isabeau de RAFFIN célibataire, née et baptisée le 11 janvier 1711 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Paul Joseph Loth écuyer, conseiller secrétaire du roi, marraine Isabeau d’Autheman), décédée le 25 février 1775.
  5. Jeanne de RAFFIN née et baptisée le 14 novembre 1712 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain dom Pompée Raffin religieux profès de l’ordre de Cluny réfecturier du couvent de Notre-Dame de Ganagobie et prieur du doyenné de Valensole, son oncle paternel, marraine Jeanne d’Amy), épouse le 13 juin 1735 à Saint-Sauveur de Manosque, Antoine SAUTEYRON fils de feu Jean et d’Honorade de PESET.

V - Joseph de RAFFIN avocat en la cour, juge de la baronnie de Corbières, pourvu par lettres du provisions du 12 juillet 1722, prête serment le 23 juillet 1723, premier consul de Manosque en 1756, né le 26 baptisé le 28 mai 1693 à Saint-Sauveur (parrain Mary Raffin ayeul, marraine Marie Magdeleine Belliard), décédé le 6 janvier 1766 inhumé le lendemain à Notre-Dame de Romigiers, épouse le 28 mai 1727 à Saint-Sauveur de Manosque, Rose de GARIDEL née en 1702, décédée le 2 mai 1773, fille de Jean-Baptiste, avocat au parlement, capitaine d’infanterie et maire de Manosque, et de Thérèse de BURLE CHAMPCLOS. D’où :

  1. Jean Pierre de RAFFIN né le 22 baptisé le 26 septembre 1728 à Saint-Sauveur de Manosque.
  2. Pierre Paul de RAFFIN né et baptisé le 30 juillet 1731 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé et inhumé le 15 septembre 1731.
  3. Alexandre de RAFFIN né et baptisé le 1er mars 1733 à Saint-Sauveur de Manosque.
  4. Françoise Rose de RAFFIN née et baptisée le 15 février 1735 à Saint-Sauveur de Manosque.
  5. Marie Elisabeth de RAFFIN baptisée le 27 septembre 1737 à Saint-Sauveur de Manosque, décédée le 11 juin 1808 à Manosque, épouse le 24 février 1760 à Saint-Sauveur de Manosque, Paul d’AUDIFFRED de BEAUCHAMPS écuyer, seigneur de Beauchamps, né en 1732, fils de Christophe Etienne écuyer de Manosque, et de Marie de BESSIERE.
  6. Jean qui suit,

VI - Jean de RAFFIN officier dans l’armée du roi, cornette dans le régiment Royal cavalerie en 1758, participe à la bataille de Minden, quitte l’armée, retourne à Manosque en 1763 et devient maire et premier consul de la ville, capitaine de la milice en 1789, major de la Garde nationale des Basses-Alpes en 1790, juge de paix en janvier 1791, élu député des Basses-Alpes à la Législative le 2 septembre 1791, élu maire de Manosque le 14 germinal an VIII, puis conseiller municipal de Manosque, membre du collège électoral départemental, riche propriétaire, né le 16 mai 1742 baptisé le même jour à Saint-Sauveur de Manosque (parrain noble Jean de Burle de Champclos, marraine Jeanne de Sauteiron), décédé en son domicile à Manosque faubourg Sonnerie, le 4 novembre 1826.

 

 
contact