Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Beaufort


 

Famille présente dans la bourgeoisie d'Aix dès le début du XVIe siècle, qui a donné un notaire, un procureur au parlement, un conseiller à la cour des Comptes en 1604, et s’est illustré dans la médecine : Jean de Beaufort est l’auteur d’un traité publié en 1580 sur les mesures de prophylaxie contre la peste. Si l’origine des Beaufort (Belloforte) reste inconnue, leur nom a été conservé dans la toponymie aixoise par le vaste pré dit de Beaufort, près du cours Saint-Louis, par l’actuelle traverse de Beaufort, et le célèbre café Beaufort. Il est possible qu’ils aient un lien avec une bastide appelée Beaufort située à Puyricard. Les Beaufort avaient leur tombe au couvent des religieux de l'Observance.

 

 

I - Jacques de BEAUFORT teste conjointement avec sa femme le 25 avril 1521 à Aix, épouse Sancie BOMPAR fille de Guillaume, nourriguier d’Aix, et de Marguerite SALLE ; elle teste à Aix le 20 septembre 1504 puis le 28 décembre 1532, d’où :

  1. Jeannette de BEAUFORT
  2. Pierre qui suit,
  3. Nicolas de BEAUFORT
  4. Mitre de BEAUFORT
  5. Catherine de BEAUFORT

II - Pierre de BEAUFORT marchand mercier d’Aix, teste à Aix le 17 mars 1570, épouse Nicolane PATOT d’où :

  1. Jeanne de BEAUFORT épouse Esprit MARQUES, fils aîné de Pierre et de Peyrone BERRET, il teste à Aix le 28 juin 1563 et son épouse le 10 août 1572.
  2. Marguerite de BEAUFORT épouse avant 1565, Honoré CHASSIGNOLLE maître apothicaire, trésorier de l’hôpital Saint-Jacques, fils d’Antoine, couturier, et de Marguerite de VILLA.
  3. François de BEAUFORT
  4. Jacques qui a postérité.
  5. Etienne de BEAUFORT baptisé le 5 février 1539 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Estienne Laborier, marraine Louise Arbaud).
  6. Antoine qui suit,

III - Antoine BEAUFORT marchand, trésorier de la Ville d’Aix au moment de son décès, baptisé le 26 avril 1541 à la Madeleine (parrain Antoine Albert, marraine Jeanne Guiran) ; teste à Aix le 28 février 1591 puis le 1er avril 1594, et meurt avant 1598 ; épouse vers 1570 Françoise d’ALBETTE fille de Florimond, bourgeois de Pertuis, et de Catherine de LOQUES. Elle est tutrice de leurs enfants (compte de tutelle du 25 mai 1598), décédée à Aix et inhumée le 20 février 1639 aux Observantins. D’où :

  1. Catherine BEAUFORT baptisée le 8 juin 1574 à la Madeleine (parrain Honoré Boyer avocat au parlement, marraine Catherine de Loques) épouse par contrat du 16 décembre 1592 à Aix, Guilhen GARRON fils de Jacques et d’Anne GASTIN.
  2. Jean-Pierre BEAUFORT teste à Aix le 1er avril 1593, épouse le 10 avril 1600 à la Madeleine et suivant contrat passé la veille, Angélique de LA ROCHE, de la ville de Marseille, fille de feu Philippe, et de Marcelle de LASSONCE ; présents Antoine Olivier et Jean Luce.
  3. Honoré qui suit,
  4. Philippe de BEAUFORT notaire royal héréditaire d’Aix, greffier des Etats du pays de Porvence, épouse par contrat du 10 juillet 1609 à Aix, Suzanne LIEUTAUD fille de Pierre, marchand, et de Marquise GRANOUX. Elle est inhumée le 30 janvier 1664 aux Observantins, devant la chapelle de Notre-Dame.
  5. André de BEAUFORT baptisé le 7 janvier 1590 à la Madeleine (parrain André Audifredy, marraine Françoise Risse).
  6. Henri BEAUFORT maître apothicaire et bourgeois d’Aix, nommé tuteur de son cousin Jean Beaufort fils de Jacques, inhumé le 13 avril 1639 aux Observantins, devant la chapelle de Notre-Dame de Grâce, épouse par contrat du 21 janvier 1612 à Aix et le 23 en l’église de la Madeleine, Marguerite TAXIL fille d’Antoine, marchand, et de Delphine BRUNI, en présence des témoins Jean Arnaud et Jacques Mille. Elle est inhumée le 20 août 1665 aux Observantins. D’où :

    1. Françoise de BEAUFORT baptisée le 7 novembre 1612 à la Madeleine (parrain Antoine Taxil, marraine Françoise Aubet).
    2. Antoine de BEAUFORT baptisé le 6 avril 1618 à la Madeleine (parrain Melchion Félix conseiller du roi en la cour des Comptes, marraine Jeanne Geoffroy).
    3. Marie de BEAUFORT inhumée le 4 décembre 1649 aux Observantins d’Aix, épouse le 22 septembre 1642 à la Madeleine, Honorat REVEST, négociant, habitant d’Aix, veuf de Thérèse CHASSIGNOLLE, fils de Me Barthélémy, notaire royal de Saint-Zacharie, et de Françoise BLANC, témoins Jacques Maurin, Charles Bernard, notaire royal, Bernard Gardet, d’Aix, et Honoré Clenchard.

IV - Honoré BEAUFORT marchand d’Aix, baptisé le 28 juin 1580 à la Madeleine (parrain Honorat de Chassignoles, marraine Marguerite N.), épouse le 10 novembre 1599 à la Madeleine et par contrat du 15 novembre 1599 à Aix Françoise BOUCHE fille de feu Balthasar, et de feue Claire AUBIN, d’où :

  1. Françoise BEAUFORT baptisée le 18 août 1601 à la Madeleine (parrain Me Pierre Aubette, marraine Françoise Aubette) inhumée le 9 janvier 1608 aux Observantins.
  2. Honoré qui suit,
  3. Paul BEAUFORT baptisé le 13 mars 1605 à la Madeleine, inhumé le 26 décembre 1607 aux Observantins.
  4. Catherine BEAUFORT baptisée le 15 novembre 1606 à la Madeleine (parrain Claude de Chazelles, marraine Catherine de Cheylan).
  5. Guillaume de BEAUFORT baptisé le 27 octobre 1609 à la Madeleine d’Aix.
  6. Marguerite de BEAUFORT inhumée le 1er août 1613 aux Observantins.
  7. Henri BEAUFORT baptisé le 6 janvier 1614 à la Madeleine (parrain Henri Beaufort, marraine Magdeleine Bouc).
  8. Lucrèce BEAUFORT baptisée le 11 décembre 1616 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Philippe Beaufort notaire, marraine Lucrèce de Saint-Marc), décédée à l’âge de 63 ans et inhumée le 15 avril 1680 aux Observantins, épouse le 8 janvier 1641 à la Madeleine, Jean-Baptiste AVRIL maître pharmacien alias apothicaire d’Aix, décédé avant 1680, fils de feu Isaac, et de Louise de BONFILS, présents Jacques Marrot, Esprit Jaubert, de Barsillon, Christophe Aurillon et Jean Cabane.
  9. Claire de BEAUFORT baptisée le 25 juillet 1622 à la Madeleine (parrain Balthasar Bouche bourgeois, marraine Anne de Beaufort femme de Jean Bonnet greffier des Etats), épouse le 7 avril 1641 à la Madeleine, Jean AUDRANI, notaire royal de Barrème diocèse de Séez, fils de feu Jean-Baptiste, et de Diane BAUDOUIN, témoins Annibal Augier, conseiller du roi et auditeur à la cour des Comptes, le sieur Bouche, Etienne Augier, Antoine Roubaud, Honoré Baile et Pierre Luce notaire.

V - Honoré de BEAUFORT bourgeois d’Aix, baptisé le 9 février 1603 à la Madeleine (parrain Honoré de Puy procureur au siège, marraine Louise Meyronnet), décédé à l’âge de 67 ans et inhumé le 11 septembre 1670 aux Observantins, devant la chapelle de Notre-Dame, épouse le 23 janvier 1634 à la Madeleine d’Aix, Anne de COLONIA âgée de 19 ans, baptisée le 23 juin 1614 à Aix, fille de François avocat à la cour, et de Catherine de RUFFI. D’où :

  1. Philippe qui suit,
  2. Marie de BEAUFORT baptisée le 29 mars 1641 à la Madeleine (parrain Balthasar Bouche, écuyer, marraine Catherine de Beaufort).
  3. Marguerite de BEAUFORT baptisée le 27 janvier 1643 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Philippe Beaufort notaire royal et greffier des Etats de Provence, marraine Marguerite Tassy), inhumée le 20 juin 1645 aux Observantins.
  4. Anne BEAUFORT baptisé le 30 août 1648 à la Madeleine (parrain Philippe Beaufort, marraine Anne Beaufort).

VI - Philippe de BEAUFORT qualifié écuyer d’Aix, sieur du Castellar (par son mariage) procureur au parlement de Provence, avocat en la cour, épouse le 17 octobre 1666 à la Madeleine, Anne de GANTELMY fille d’Honoré seigneur de Castellard, présent, et de feue Jeanne de VITALIS, en présence des parents de l’époux, et des témoins Jean Revest, Antoine Boutard notaire, Bernard Pellicot et Jean Isnard. D’où :

  1. Jeanne de BEAUFORT épouse le 27 mars 1685 à la Madeleine, âgée d’environ 17 ans, Joseph BERTRAND bourgeois d’Aix, âgé d’environ 19 ans, fils de feu Jean, et de feue Anne de MARGUERIT, en présence des parents de l’épouse et des témoins Honoré Brun, Michel Bourdon, Pierre Bonnet consulaire et noble François de Frapat.
  2. Honoré de BEAUFORT baptisé le 2 septembre 1669 à la Madeleine d’Aix (parrain Honoré de Gantelmy avocat sieur du Castellard, marraine Anne de Colonia).
  3. Claire de BEAUFORT née le 6 septembre 1670 baptisée le même jour à la Madeleine, inhumée le 29 août 1671 aux Observantins.
  4. Marguerite de BEAUFORT née le 2 mai 1672 baptisée le lendemain à la Madeleine d’Aix (parrain Jacques de Colonia avocat, marraine Marguerite de Bonnet), épouse le 14 janvier 1693 à la Madeleine, âgée d’environ 21 ans, noble Jacques HERAUD avocat en la cour du parlement, fils de Melchion, conseiller secrétaire du roi maison couronne de France, audiencier en la chancellerie, et de feue Louise de BOUGEREL, âgé d’environ 29 ans, en présence de Joseph Bertrand bourgeois, Me Jean Romette huissier en la cour de parlement, messire Pons André prêtre, Me Cyprien Fournier huissier au parlement.
  5. Antoine de BEAUFORT baptisé le 10 juin 1673 à la Madeleine d’Aix, né le même jour (parrain Antoine de Beaufort avocat, marraine Catherine d’Eyguesier).
  6. François de BEAUFORT inhumé le 19 octobre 1674 aux Observantins.
  7. Jean de BEAUFORT inhumé le 19 octobre 1674 aux Observantins.
  8. Jean François de BEAUFORT né le 29 et baptisé le 30 septembre 1679 à la Madeleine (parrain François de Frapat, écuyer du Revest, marraine Jeanne Beaufort).

 

 

 
contact