Anciennes familles de Provence
   

 

deuxième branche


 

VI - François de COLONIA écuyer d'Aix (fils de Jean procureur, et de Louise de Pontevès) docteur en droits et avocat en la cour du parlement, décédé après 1639, épouse le 6 juin 1608 à la Madeleine d’Aix et par contrat du 15 juin devant Barthélémy Maurel, notaire, Catherine de RUFFI décédée avant 1639, fille de Jacques, docteur en droits et avocat en la cour du parlement, et d'Honorade DURAND. D’où :

  1. Magdeleine de COLONIA baptisée le 14 mars 1609 à la Madeleine d’Aix (parrain François Ruffi, avocat en la cour, marraine Sybille de Ravelli).
  2. Magdeleine de COLONIA baptisée le 12 mars 1611 à la Madeleine (parrain Antoine de Capisuchi dit de Boulogne, écuyer de Digne, marraine Magdeleine de Coriolis).
  3. Jacques qui suit,
  4. Anne de COLONIA baptisée le 23 juin 1614 à la Madeleine (parrain Claude Pigenat, marraine Honorate Durant), épouse le 23 janvier 1634 à la Madeleine d’Aix Honoré de BEAUFORT fils d’Honoré, marchand d'Aix, et de Françoise BOUCHE.
  5. André de COLONIA baptisé le 10 septembre 1616 à la Madeleine (parrain André de Moreau de Marseille, marraine Françoise Durand), religieux de l’ordre des minimes, canoniste, mort en 1688 à Marseille. Auteur de plusieurs ouvrages, tels que les Eclaircissemens sur le légitime commerce des intérêts (1675) ou le Calvinisme proscrit par la piété héroïque de Louis le Grand (1686).
  6. Jean-François de COLONIA avocat au parlement de Provence, seigneur de Champourcin, né à Aix, baptisé le 8 novembre 1617 en l’église de la Madeleine (parrain Jean de Colonia procureur en la cour, marraine Marguerite de Boulogne) ; épouse 1) le 29 juillet 1641 en la cathédrale de Digne, Jeanne de FABRY fille de Jean-Baptiste, et d’Anne de MEYNIER. 2) le 12 mars 1683 en la cathédrale de Digne, Marie de MICHEL, fille de feu Jean, et d’Anne VENTRE. D’où, du premier mariage :

    1. Antoine de COLONIA avocat au parlement de Provence, seigneur de Champourcin, épouse 1) le 1er mars 1683 en la cathédrale de Digne, Anne de MICHEL fille de feu Antoine et d’Anne de CHEVALIER. 2) par contrat du 10 décembre 1687 (Guiton notaire) et le surlendemain en la cathédrale de Digne, Gabrielle de GLANDEVES de PUIMICHEL fille de feu Jean-Antoine et de Marguerite de BIONNEAU.
    2. Claire de COLONIA épouse le 29 avril 1669 en la cathédrale de Digne, Honoré Pierre PASCALIS fils de Pierre et de Magdeleine JAUBERT.

  7. Pierre de COLONIA baptisé le 3 octobre 1620 à la Madeleine (parrain Jacques Sabatier, marraine Catherine de Foresta).
  8. Catherine de COLONIA baptisée le 11 décembre 1626 à la Madeleine (parrain Jacques Clappier, avocat, marraine Anne de Colonia).

VII - Noble Jacques de COLONIA écuyer, sieur de Bardaches, docteur en droits à son mariage, puis avocat à la cour, baptisé le 27 mars 1612 à la Madeleine (parrain Jacques Ruffi, avocat en la cour, marraine Louise de Pontevès) épouse par contrat du 29 octobre 1639 passé à Arles (Me Loys) et le même jour en l’église Saint-Julien, (Louise) Claire de CHIAVARI de cette paroisse de la ville d'Arles, âgée de 14 ans et demi, filleule du grand Peiresc, fille de Robert et de feue Madeleine de CONSTANTIN sa première épouse ; d’où :

  1. Jean qui suit,
  2. Thérèse de COLONIA baptisée le 31 octobre 1643 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Louis de Chiavary sieur de Montredon, marraine Françoise de Roumieu dame de Mauvans).
  3. Françoise de COLONIA baptisée le 9 novembre 1647 à la Madeleine d’Aix (parrain Pierre de Roussargues sieur du Baron, marraine Diane de Velle de Vergons), épouse le 12 juin 1663 à la Madeleine d’Aix Joseph du FORT avocat en la cour, conseiller du roi, fils de feu Melchion, et de Louise du MAS, en présence d’Honoré Beaufort et Pierre Messié.
  4. Marguerite de COLONIA inhumée le 26 septembre 1673 aux Grands Augustins.
  5. Magdeleine de COLONIA baptisée le 8 juillet 1651 à la Madeleine (parrain Jean Bonfillon, procureur au siège d’Aix, marraine Thérèse de Colonia sa soeur) épouse le 14 novembre 1673 à la Madeleine d’Aix, âgée d’environ 20 ans, François de CASTILLON écuyer, seigneur de Castillon, habitant à la Cadière, âgé d’environ 37 ans, lieutenant de la compagnie des Gardes Marines, décédé le 25 décembre 1685, fils d’Antoine seigneur d’Autrages, et d’Isabeau de GARNIER, en présence d’Antoine Audibert, notaire de la Cadière, Guillaume Richaud, Dominique Gueydan, Jean Rostan, bourgeois d’Aix.
  6. François de COLONIA d’Aix, habitant la Ciotat, avocat à la cour, juge général de l’abbaye de Saint-Victor lès Marseille, baptisé le 31 mai 1658 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain François de Pontevès avocat, marraine Charlotte de Cambe d’Orves dame de la Coste) ; épouse le 14 avril 1692 à Saint-Sauveur Magdeleine de SAINT MARC fille de feu Honoré, écuyer, et de Marguerite de MAZARGUES, présents Louis de Saint-Marc, conseiller du roi et doyen du parlement, Joseph Dufort, conseiller du roi assesseur en la maréchaussée, Jean Carrière, prêtre secrétaire de Mgr l’archevêque, et Guillaume Arnaud, prêtre.

VIII - Jean de COLONIA écuyer d'Aix, conseiller et avocat du roi au siège général d'Aix, reçu le 1er janvier 1667 en l’office de Joseph de Mazargues, baptisé le 27 novembre 1645 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean de Colonia écuyer, marraine Marguerite des Alrics du Rousset), inhumé le 21 mai 1718 aux Augustins, épouse 1) le 28 mars 1688 en l’église du Saint-Esprit, Anne de MENC, fille de François, écuyer, et de Lucrèce de BELLANGER sa seconde épouse. 2) le 16 juillet 1697 à Saint-Sauveur, Anne SILVECANE fille de Jean Baptiste, avocat, et de Magdeleine de BOUGEREL. Elle décède à l’âge d’environ 65 ans le 13 février 1734 et est inhumée paroisse de la Madeleine à Aix. D’où :

  1. du premier mariage : Claire de COLONIA née le 22 décembre 1688 à Aix, baptisée le même jour en l’église de la Madeleine (parrain Jacques de Colonia avocat en la cour, marraine Claire de Beaumont).
  2. Lucrèce de COLONIA née le 22 baptisée le 23 juin 1690 à la Madeleine (parrain Joseph de Menc conseiller secrétaire du roi et greffier en chef de la cour des Comptes, marraine Lucrèce de Béranger).
  3. Jean Joseph de COLONIA né et baptisé le 9 août 1691 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean Joseph de Colonia, marraine Françoise de Menc de Martin).
  4. Jacques de COLONIA né le 18 septembre 1692 et baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Jacques de Peyssonel avocat au parlement, marraine Magdeleine de Cabane).
  5. Melchior qui suit,
  6. Joseph Pompée de COLONIA né le 2 mars 1695, baptisé le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain noble Joseph de Pontevès de la ville de Barioulx, marraine Marie Magdeleine d’Oppède de Piolenc).

  7. du second mariage : Magdeleine de COLONIA baptisée le 4 mai 1698 en l’église de la Madeleine (parrain Louis Silvecane avocat au parlement, oncle maternel, marraine Magdeleine de Bougerel ayeule), épouse le 23 juin 1717 à la Maldeine d’Aix, Pierre BONAUD de SAINT-PONS écuyer d'Aix, fils de Jean-Louis, seigneur de Saint-Pons et de la Galinière, conseiller du roi auditeur en la cour des Comptes, et de Thérèse d’ESTIENNE de VILLEMUS, ils reconnaissent pour leur fils Pierre né et ondoyé dans la maison du sieur de Colonia le 10 février précédent.
  8. Pierre de COLONIA né le 26 mars 1700 à Aix, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre de Roux baron de Saint-Estève, conseiller du roi en la cour des comptes, marraine Françoise de Colonia).
  9. Rose Ursule de COLONIA baptisée le 22 octobre 1701 en l’église Sainte-Madeleine, née la veille (parrain Louis Silvecane avocat en la cour, marraine Rose Silvecane).
  10. François de COLONIA né le 13 baptisé le 14 mai 1705 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain noble François de Chailan écuyer, marraine Elisabeth de Silvecane).
  11. Elisabeth de COLONIA née le 12 décembre 1706 et baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain noble François du Fort, avocat en la cour, marraine Elisabeth Silvecane).

IX - Melchior de COLONIA écuyer, capitaine du bataillon de l’Inde, né le 26 décembre 1693 à Aix, baptisé le même jour en l'église de la Madeleine (parrain Melchior de Menc écuyer, marraine Isabeau de Béranger), décédé le 8 juillet 1773 à Pondichéry (Inde), âgé de 79 ans ; épouse le 19 août 1765 en l’église de la Madeleine à Aix, alors âgé de 71 ans, Rose QUINARD âgée d’environ 30 ans, de Charleville, diocèse de Reims, paroisse Saint-Rémy, fille de feu Martin, et de Claude ROUX PETITFILS. Ils reconnaissent leur fils Joseph, âgé d’un an, et spécifient qu’ils entendent que ce dernier puisse succéder à tous leurs biens présents et à venir, ainsi que les autres enfants pouvant naître de leur union. D’où :

  1. Joseph de COLONIA né le 21 juillet 1764 à Aix, baptisé le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Joseph Baudry, marraine Catherine Crousier).
Melchior de Colonia eut d’une liaison avec Marguerite ANCELLE, décédée en 1814, fille de Jean et de Marguerite DESPREZ (A. de Place, Dict. généa. et armorial de l’Inde frse, 1997) :
  1. Marie-Marguerite Henriette de COLONIA née vers 1764, décédée en 1832, épouse 1) le 22 août 1791 à Pondichéry, Ambroise JOUET de LA TUILERIE capitaine de vaisseau du roi, né à Redon vers 1757, fils de Julien, docteur en médecine, et d’Elisabeth des PLACES. 2) le 20 février 1792 à Pondichéry, Louis d’EGMONT capitaine d’infanterie, natif de Lorient, fils de Jean-Jacques-Balthasar, écuyer, et de Marie Magdeleine REMASEILHE.


 
contact