Anciennes familles de Provence
     

 

(d') Albette


 

Ancienne et importante famille de Pertuis, connue depuis le XVe siècle et assimilée à la noblesse, mais sans justification, ce qu’elle reconnaîtra d’elle-même en payant l’amende des faux-nobles en 1667. Guillaume Albette était notaire royal de Pertuis en 1470.

Deux lignées de la famille d’Albette existaient à Pertuis : l’une est issue de Grégoire Albette, bourgeois de Pertuis, marié en 1508 à une fille du riche marchand arlésien Floret de Dhuane dit Guigonet. Son fils Florimond Albette, gendre du premier huissier au parlement en 1546, aura deux fils, Pierre et François, qui ont fait chacun une branche. Pierre Albette, consul de Pertuis, est l’ayeul de Pierre d’Albette (1614-1704) avocat au parlement, dont le fils, Joseph d’Albette est mort célibataire en 1730. François Albette, fermier des droits seigneuriaux de Pertuis, prieur de la confrérie du Saint-Esprit de la ville, est père d’Auguste d’Albette, marié en secondes noces à sa parente Marguerite d’Albette, du second lignage, dont il a plusieurs enfants, notamment Pierre, père d’Auguste d’Albette (1690-1763) avocat au parlement, père de Barthélémy d’Albette (1722-1784) également avocat, qui termine la lignée.

Le second lignage des Albette commence avec Louis Albette, qualifié écuyer de Pertuis, qui possédait une partie du fief de la Motte du Caire au nord de Sisteron, dont les fils, Antoine né en 1595 et Louis né en 1617, qualifiés écuyers, désisteront leurs prétentions nobiliaires en 1667. Antoine d’Albette est père d’Elisabeth, mariée en 1657 à l’avocat Esprit Adaoust, qui s’installe dès lors à Pertuis. Louis d’Albette (1617-1685), écuyer, fermier des droits seigneuriaux et viguier de Lourmarin, où il habite, est père de Louis d’Albette, bourgeois et viguier de Lourmarin, dont les enfants semblent les derniers du nom.

 


I – Grégoire ALBETTE bourgeois de Pertuis, épouse par contrat passé le 20 février 1508 à Cavaillon, Angélique de DHUANE alias GUIGONET fille de Floret, d’Arles, et de Catherine CHABESBAUCHE d’où :

II - Florimond ALBETTE bourgeois de Pertuis, épouse par contrat du 25 mars 1546 à Aix, Catherine de LOQUES fille de Jean Louis, premier huissier au parlement de Provence, natif du comté de Nice, et de Gasparde d’ARBAUD. Elle teste à Aix le 21 mai 1587. D’où:

  1. Françoise ALBETTE baptisée le 26 novembre 1553 en l’église de Pertuis (parrain Thadée Anglesy, marraine Françoise Rey), décédée à l’âge de 85 ans à Aix, épouse vers 1572, Antoine BEAUFORT marchand d’Aix, trésorier de la ville, fils de Pierre marchand mercier, et de Nicolane PATOT.
  2. Pierre qui suit,
  3. François qui a postérité.
  4. Honoré ALBETTE baptisé le 13 août 1564 en l’église de Pertuis (parrain Honoré Souteron, marraine Magdeleine Loques).
  5. Lucrèce ALBETTE baptisée le 10 avril 1567 en l’église de Pertuis (parrain Gilles Allix, marraine Hélène Bouchard).
  6. Anne ALBETTE épouse vers 1585 Jacques FABRE docteur en droits et avocat au parlement de Provence, d’où postérité.
  7. Marguerite d’ALBETTE épouse Me André BAYON premier huissier en la cour du parlement de Provence, inhumé le 25 octobre 1612 à Pertuis.

III - Pierre ALBETTE greffier royal de Pertuis, bourgeois, consul de Pertuis (1616), inhumé le 3 août 1624 en l’église de Pertuis ; épouse 1) Béatrix OLIVIER (? née en 1562, fille d’Antoine) 2) le 19 janvier 1605 en l’église de Pertuis, Anne de DURAND, d’Aix, veuve de Barthélémy GUEIRARD, de Berre, fille de Joseph, écuyer, seigneur de Fuveau, consul d’Aix, et d’Anne de ROUBAUD, en présence de Jacques Fabri avocat en la cour, André Bayon premier huissier en la cour. Elle fait don à sa fille Françoise Gueyroard, épouse de son beau-fils Melchion Albette le 10 juin 1608. D’où, du premier lit :

  1. Melchion qui suit,
  2. Melchion ALBETTE baptisé en janvier 1590 en l’église de Pertuis (parrain Denis Bonfils docteur en droit, marraine Isabeau Martelli).
  3. Gaspard ALBETTE baptisé le 10 juillet 1594 à Pertuis (parrain André Roux, marraine Josephe Maurize).
  4. Anne ALBETTE baptisée le 30 janvier 1596 à Pertuis (parrain Jacques Fabre docteur en droits, marraine Anne Arnaud).
  5. Jeanne ALBETTE baptisée le 13 février 1597 à Pertuis (parrain François Michel, marraine Françoise Chabert).
  6. Suzanne ALBETTE baptisée le 10 janvier 1599 à Pertuis (parrain noble François de Moutte, marraine Suzanne Vian), épouse le 6 janvier 1611 en l’église de Pertuis, Mitre GASQUET docteur en médecine. = ? puis 2) Elzéar GUICHARD médecin d’Apt.
  7. Angélique ALBETTE baptisée le 7 juin 1602 à Pertuis (parrain Balthasar de Félix avocat en la cour, marraine Anne de Loques veuve du sieur de Leuze).

IV – Melchion ALBETTE bourgeois de Pertuis, qualifié écuyer mais paie l’amende de 50 livres pour usurpation de qualifications nobiliaires en 1667, inhumé le 16 août 1677, épouse 1) le 19 janvier 1605 en l’église Saint-Nicolas de Pertuis, Françoise GUEYRARD, fille de feu Barthélémy, et d’Anne de DURAND FUVEAU, l’épouse est assistée de Joseph Arquier, Balthasar Gantelmy, Honoré Grassy, et Esprit de la Palud, ses oncles et cousins. 2) par contrat du 1er mai 1613 à Aix, Suzanne de MARGUERIT d’Aix, fille de Philibert marchand drapier d’Aix, et de Françoise SAUVECANE. Elle est inhumée le 21 octobre 1678 en l’église Saint-Nicolas de Pertuis, âgée de 86 ans environ. D’où :

  1. Du premier lit : Pierre d’ALBETTE baptisé le 28 octobre 1608 à Pertuis (parrain Pierre Albette son grand père, marraine Lucrèce de Saint-Marc, d’Aix).
  2. Gaspard d’ALBETTE inhumé le 19 janvier 1612 à Pertuis.

  3. Du second lit : Pierre qui suit,
    Jean d’ALBETTE baptisé le 10 novembre 1615 à Pertuis (parrain Jean de Marguerit, marraine Jeanne de Durand), décédé à l’âge de 87 ans, inhumé le 31 juillet 1703 ; épouse le 13 février 1652 en l’église de Pertuis, Jeanne Gabrielle de MARTELLY fille de Clément, et de Marie de SOLLIER. Elle meurt le 16 juillet 1687 et est inhumée en l’église paroissiale. D’où :

    1. Melchion d’ALBETTE avocat, célibataire, baptisé le 4 janvier 1653 à Pertuis (parrain Melchior d’Albette, marraine Jeanne de Fallot), décédé le 17 décembre 1686, inhumé en l’église paroissiale de Pertuis.
    2. Clément d’ALBETTE prêtre de l’oratoire, baptisé le 17 mai 1654 à Pertuis né la veille (parrain Clément Martelly docteur en droit, marraine Suzanne de Marguerit).
    3. Pierre d’ALBETTE né le 3 septembre 1655, baptisé le même jour en l’église de Pertuis (parrain Pierre d’Albette avocat en la cour, marraine Cécile Fresquière).
    4. Joseph d’ALBETTE né le 28 janvier 1657, baptisé le même jour en l’église de Pertuis (parrain Philippe d’Albette prêtre, marraine Magdeleine d’Albette).
    5. Suzanne d’ALBETTE née le 17, baptisée le 18 juin 1658 à Pertuis (parrain Melchion d’Albette, marraine Claire d’Albette).
    6. Jean Honoré d’ALBETTE baptisé le 18 décembre 1659 à Pertuis (parrain Pierre Croze, marraine Marguerite de Martelly).
    7. Marguerite d’ALBETTE née le 17 juin 1661, baptisée le lendemain en l’église de Pertuis (parrain Melchion d’Albette, marraine Marguerite de Sollier).
    8. Magdeleine d’ALBETTE baptisée le 20 janvier 1663 à Pertuis (parrain Melchion d’Albette, marraine Magdeleine d’Albette).
    9. André d’ALBETTE baptisé le 9 mars 1664 à Pertuis (parrain Melchion Albette son frère, marraine Marguerite Sollier), décédé à l’âge de 10 ans, inhumé le 27 août 1674.
    10. Simon d’ALBETTE né le 6 février 1666, baptisé le lendemain à Pertuis (parrain Joseph Simon, marraine Suzanne de Marguerit).
    11. Cécile d’ALBETTE célibataire, baptisée le 6 juin 1667 à Pertuis (parrain Michel Sollier avocat, marraine Sibille Fresquière), décédée à l’âge de 45 ans, inhumée le 25 mars 1713 à Pertuis.
    12. Marie Marguerite d’ALBETTE née le 7 décembre 1668, baptisée le lendemain à Pertuis (parrain Clément d’Albette son frère, marraine Marguerite de Martelly), décédée à l’âge de 4 ans, inhumée le 10 mars 1673.
    13. Jean Baptiste d’ALBETTE né le 12 février 1670, baptisé le lendemain en l’église paroissiale de Pertuis (parrain André d’Albis, marraine Suzanne d’Albette), décédé à l’âge de presque 3 ans, inhumé le 19 janvier 1673.
    14. Anne d’ALBETTE jumelle née le 18 juillet 1672, baptisée le même jour en l’église de Pertuis (parrain Melchior d’Albette, marraine Madeleine d’Albette), inhumée le 20 juillet 1674.
    15. Françoise d’ALBETTE jumelle de la précédente, née et baptisée le 18 juillet 1672 à Pertuis (parrain Pierre d’Albette, marraine Suzanne d’Albette).

  4. André d’ALBETTE baptisé le 23 juillet 1617 à Pertuis (parrain Pierre d’Albette, marraine Marguerite d’Albette).
  5. Marguerite d’ALBETTE baptisée le 13 novembre 1619 à Pertuis (parrain Pierre d’Albette, marraine Marguerite de Marguerit).
  6. Magdeleine d’ALBETTE baptisée le 26 décembre 1621 à Pertuis (parrain Jean-Pierre Monier docteur en médecine, marraine Magdeleine N.), décédée à l’âge de 64 ans, inhumée le 24 juin 1686, épouse Pierre CROSE.
  7. Philippe d’ALBETTE prêtre agrégé de la paroisse Saint-Nicolas de Pertuis, baptisé le 26 octobre 1627 à Pertuis (parrain Pierre d’Albette son frère, marraine Françoise de Sauvecane), décédé à l’âge de 79 ans, le 7 mars 1707 inhumé le lendemain en sa paroisse.
  8. Isabeau d’ALBETTE baptisée le 21 janvier 1630 à Pertuis (parrain François d’Albette, marraine Isabelle Amoureux).
  9. Françoise d’ALBETTE baptisée le 22 août 1633 à Pertuis (parrain Philippe Beaufort, marraine Marguerite d’Albette).
  10. Ursule d’ALBETTE baptisée le 16 juillet 1635 à Pertuis (parrain Jean d’Albette, marraine Suzanne d’Albette).
  11. Claire d’ALBETTE baptisée le 27 juin 1641 à Pertuis (parrain Jean d’Albette, marraine Marguerite d’Albette), épouse le 27 décembre 1668, André de BOULLIERS fils de feu Georges et de Jeanne PERRELLE, de Vaugine.

V – Pierre d’ALBETTE avocat du roi au parlement de Provence, né en 1614, décédé à l’âge de 90 ans, inhumé le 1er juin 1704 en l’église de Pertuis ; épouse le 3 novembre 1652 en l’église cathédrale d’Aix, Anne de REDORTIER fille de Joseph, avocat, et de Jeanne de CHABERT. Elle est inhumée le 13 avril 1715 à Pertuis. D’où :

  1. Melchion d’ALBETTE né le 18 septembre 1654, baptisé le lendemain en l’église de Pertuis (parrain Melchion d’Albette son grand-père, marraine Jeanne de Chabert).
  2. Jean Joseph qui suit,
  3. François d’ALBETTE baptisé le 4 octobre 1661 en l’église cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain François Gentil, marraine Magdeleine d’Albette).
  4. Honorade d’ALBETTE baptisée le 19 août 1668 en l’église cathédrale d’Aix (parrain Esprit de Redortier, marraine Honorade de Redortier), épouse le 2 janvier 1692 en l’église de Pertuis, Pierre BARBIER avocat en la cour du parlement, fils d’Honoré et d’Anne de PEZET, en présence de Joseph de Joannis, conseiller en la cour des comptes, Guillaume de Colonia, et François Subreville.
  5. Marie Anne d’ALBETTE épouse le 9 novembre 1693 en l’église de Pertuis, Sauveur ARNAUDY, de Cucuron, fils de Barthélémy et de Marie de PLANIS.
  6. Thérèse d’ALBETTE née le 9 baptisée le 11 janvier 1675 en l’église du Saint-Esprit à Aix (parrain Joseph Rostagny avocat en la cour, marraine Anne de Vincent femme d’Esprit de Redortier).
  7. Madeleine d’ALBETTE baptisée le 30 août 1676 en l’église du Saint-Esprit à Aix.
  8. Marguerite d’ALBETTE décédée le 15 mai 1762, inhumée le lendemain à Pertuis, épouse le 13 mai 1743 en l’église Saint-Jean-Baptiste du faubourg d’Aix, Auguste de GRAS de VALGAST officier des armées du roi, âgé de 49 ans, né à Pierrevert le 30 août 1694, fils de César, sieur de Valgast, et de Marthe de CONCORDE.

VI – Jean Joseph D’ALBETTE écuyer de Pertuis, baptisé le 9 septembre 1659 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Chabert, marraine Claire Roulier), décédé le 17 avril 1730 âgé de 70 ans, inhumé le lendemain à Pertuis.

 

 

 

 
contact