Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Revest


 

 

Famille ancienne de Saint-Zacharie, où elle possédait terres et vignes dès le milieu du XVIe siècle et exerçait les principales fonctions communales (consul, trésorier, greffier, notaire). Attirée à Aix pour ses affaires, elle y acquiert une charge de secrétaire du roi en 1687, puis entre au parlement de Provence en 1691 grâce à un office de conseiller acheté par Pierre Revest de Monvert (1664-1733) et dont est pourvu à sa mort, quarante ans plus tard, son fils, Joseph-François de Revest de Monvert (1700-1785). Malgré ces conditions suffisantes pour justifier de leur noblesse, les Revest de Monvert n’ont fait l’objet d’aucun jugement de maintenue. N’ayant, du reste, jamais cherché à porter de qualificatifs nobiliaires avant leur anoblissement par charge, ils ne furent pas inquiétés lors des premières vérifications.

Ils possédaient à Saint-Zacharie le domaine de Monvert (ou Montvert), comprenant château, terres et vignes, dont ils prirent le nom. Ils achetèrent également à Aix, en 1695, l’hôtel Silvecane, revendu en 1734 au conseiller Jean-Baptiste du Pignet-Guelton.

Concernant le patronyme Revest, il est assez répandu dans le Var et en Haute-Provence. Une famille Revest appartenait à la bourgeoisie de Forcalquier aux XVIe et XVIIe siècles, une autre vivait dans le même temps à Manosque. Plus anciennement, Jean de Revest (de Revesto), de Nice, chevalier, docteur et professeur en droit, juge d’Aix en 1320, juge mage de Piémont en 1322, fut maître rational de la cour de Provence de 1336 à 1347, année de sa mort ; marié à Sybille dame de Châteauneuf, Clans et Coaraze, il eut un fils Jean de Revest, le Jeune, sieur de Clans et de Lambesc, qui fut maître rational de 1347 à 1360. Il ne paraît toutefois pas possible, ni prudent, d’envisager un lien entre les juges du XIVe siècle et les Revest de Monvert.

Armes : d'or à une hirondelle de sable volant en bande, renversée sur le dos (alias : une hirondelle au naturel volante en bande montrant l’estomac), au chef d'argent chargé de trois roses de gueules. Elles figurent ainsi à l’Armorial général de Provence pour Pierre de Revest, seigneur de Monvert, conseiller au parlement. Son frère aîné, Joseph Revest, avocat en la cour et greffier des Etats de Provence, portait quant à lui : d’or à une hirondelle de sable volant en bande, et trois roses de gueules en chef.

 

I - Antoine REVEST élu premier consul de Saint-Zacharie en 1582 et 1595, trésorier de la communauté en 1601, épouse Hugone REYNAUD, laquelle est inhumée le 1er juillet 1614 à Saint-Zacharie. D’où :

  1. Marguerite REVEST baptisée le 3 avril 1565 à Saint-Zacharie (parrain Guichard Pacan, marraine Marguerite Mantilery).
  2. Jeanne REVEST baptisée le 16 février 1568 à Saint-Zacharie (parrain Antoine Blanc, marraine Jeanne Chanteduc).
  3. Honorade REVEST baptisée le 7 mars 1571 à Saint-Zacharie (parrain Jean Garcin, marraine Honorade Lambert épouse  d’Antoine Reynaud).
  4. Jean REVEST baptisé le 18 novembre 1573 à Saint-Zacharie (parrain Louis Espitalier, de Barjols, marraine Marquise Capion fille de Louis), décédé le même jour.
  5. Barthélémy qui suit,
  6. Jaumette REVEST épouse Isnard PONS, elle est marraine en 1583.

II - Barthélémy REVEST notaire royal de Saint-Zacharie, premier consul de la ville en 1603, 1617, 1622, 1631, 1637, 1639, greffier de la communauté en 1643, propriétaire de terres et vignes, baptisé le 13 juin 1580 à Saint-Zacharie (parrain Barthélémy Chanteduc, marraine Arbiane de Bédarrides, de Marseille) ; épouse Françoise BLANC baptisée le 28 octobre 1588 à Saint-Zacharie, fille de François, notaire royal, greffier, et d’Anne MICHEL. Elle meurt à l’âge de 85 ans et est inhumée le 16 janvier 1674 à Saint-Zacharie. D’où :

  1. Antoine REVEST baptisé le 17 décembre 1606 à Saint-Zacharie (parrain Antoine Revest, son grand-père, marraine Anne Michel sa grand mère maternelle). Est peut-être Antoine Revest religieux dominicain, docteur en théologie, élu prieur du couvent royal de Saint-Maximin de la Sainte-Baume le 21 avril 1646, agréé par lettres patentes du roi en date du 4 juin, est renouvelé dans ses fonctions avec la direction et d’administration du collège dudit couvent par lettres du 5 juillet 1662.
  2. Anne REVEST baptisée le 18 février 1610 à Saint-Zacharie (parrain François Blanc notaire, son grand père maternel, marraine Hugone Raynaud sa grand mère paternelle) = ? épouse Jean GINOTI.
  3. Honoré qui suit,
  4. Jean REVEST premier consul de Saint-Zacharie (1651), trésorier, notaire royal de ladite ville, agent des Etats de Provence, épouse par contrat en 1644 à Aubagne, Julie CONSTANS. D’où :
    1. François REVEST baptisé le 6 mai 1646 à Saint-Zacharie, y inhumé le 22 octobre 1653, âgé de 7 ans.
    2. Anne REVEST baptisée le 4 février 1649 à Saint-Zacharie (parrain Jacques Barthélémy, bourgeois de Trets, marraine Françoise Blanc sa grand-mère).
    3. Joseph REVEST baptisé le 10 septembre 1655 à Saint-Zacharie.
    4. Gabrielle REVEST baptisée le 21 janvier 1657 à Saint-Zacharie (parrain Aubert Varage, de Marseille, marraine Magdeleine Gras épouse de Jacques Vert).
    5. Louis REVEST baptisé le 25 août 1659 à Saint-Zacharie.
    6. Catherine de REVEST baptisée le 28 mai 1662 à Saint-Zacharie (parrain Joseph Blanc, marraine Catherine Coste), décédée à l’âge de 47 ans, inhumée le 24 juin 1709 en l’église de la Madeleine à Aix, épouse le 18 janvier 1684 en ladite église Sainte-Madeleine, François ROUX procureur au parlement de Provence, âgé d’environ 27 ans, fils d’Antoine notaire royal de Riez, et de Thérèse BERARD, en présence de François Honoré de Gras conseiller au parlement, Gaspard Bonardy conseiller du roi référendaire aux chancelleries, Joseph Blanc avocat au parlement, et Joseph Rabillaud avocat au parlement, l’épouse signe Catherine de Revest.
    7. François REVEST baptisé le 13 octobre 1663.
  1. François REVEST baptisé le 6 janvier 1622 à Saint-Zacharie (parrain François Blanc avocat en la cour et procureur, marraine Anne Blanc fille de François notaire).
  2. Jeanne REVEST née le 23 baptisée le 27 décembre 1627 à Saint-Zacharie (parrain Jean Michel, marraine Anne Revest épouse du parrain).
  3. Jeanne REVEST baptisée le 28 mars 1629 à Saint-Zacharie (parrain Jacques Barthélémy, marraine Jeanne Barthélémy, tous deux de Trets).
  4. Anne REVEST baptisée le 17 janvier 1631 à Saint-Zacharie (parrain Isnard Beuf de Saint-Maximin, marraine Anne Michel), épouse par contrat du 11 avril 1649 à Auriol, Joseph GUINOARD fils de Jean-François, marchand, et de feue Marguerite LAGET.

III - Honoré REVEST négociant puis agent des affaires du pays, greffier des Etats de Provence, acquiert en 1687 une charge de conseiller secrétaire du roi, maison et couronne de France et audiencier en la chancellerie près la cour des Comptes de Provence, il est propriétaire à Saint-Zacharie, et notamment du domaine de Monvert ; baptisé le 7 juillet 1613 à Saint-Zacharie, décédé en 1696 ?; épouse 1) le 22 septembre 1642 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Marie de BEAUFORT fille d’Henri, maître apothicaire, et de Marguerite TAXIL. 2) le 30 avril 1651 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, avec dispense du 3e degré d’affinité, Thérèse CHASSIGNOLLE fille de Joseph, maître apothicaire, et de Marguerite BRUEYS, en présence des témoins Raymond Grangier, Joseph Bonnet, Antoine Boutard, Claude Brueys, et Antoine Aleric. 3) le 21 novembre 1657 en l’église cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Marguerite de BONNET fille de Jean, commis au greffe criminel d’Aix, et de feue Anne de GILLY, en présence de Jean Thiers et Noël Jusquin. D’où :

  1. Du premier mariage: Philippe REVEST né à Aix, baptisé le 16 avril 1644 en l’église Sainte-Madeleine.
  2. Joseph REVEST baptisé le 21 juin 1647 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Barthélémy Revest, marraine Marguerite Taxi), décédé à l’âge de presque deux ans, inhumé le 14 mai 1649 à Saint-Zacharie.

  3. Du deuxième mariage : Joseph de REVEST avocat au parlement, greffier des Etats de Provence, bourgeois d’Aix, fait enregistrer ses armes à l’Armorial de 1696 ; baptisé le 17 août 1652 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix (parrain Joseph Chassignolle, marraine Marguerite Brueys), décédé le 11 février 1720 en la dite paroisse Sainte-Madeleine d’Aix, âgé de 67 ans.

  4. Du troisième mariage : Anne de REVEST baptisée le 16 février 1659 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain Jean Bonnet audiencier civil en la cour, marraine Françoise d’Aymar), épouse le 10 mai 1681 et suivant contrat reçu le 14 par Me Joseph Darbès notaire à Aix, Honoré de GRAS co-seigneur du Rousset (1678), conseiller au parlement de Provence (reçu le 29 janvier 1669), ancien lieutenant général criminel et juge royal au siège d’Aix (reçu le 29 octobre 1661), veuf d’Hélène de THOMASSIN de LAINCEL, fils de François, et de Catherine de RICHERY. Doyen des conseillers en 1710, il teste à Aix le 2 octobre 1708, meurt le 29 mars 1712 et est enseveli au tombeau de sa famille dans la chapelle des Pénitents noirs à Aix.
  5. Pierre qui suit,
  6. Catherine REVEST baptisée le 4 mars 1666 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Philippe Revest, marraine Catherine de Moricaud).
  7. Jean-Baptiste REVEST né le 16 février 1669 à Aix, baptisé le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean-Baptiste d’André consul et procureur du pays, marraine Lucrèce Jujardy).
  8. Thérèse REVEST née le 12 octobre 1671 à Aix, baptisée le surlendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Jean de Bonnet, marraine Anne Revest).
  9. Honorade REVEST née le 23 juillet 1673 à Aix, baptisée le lendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Paul de Meyronnet greffier, marraine Honorade de Blanc).
  10. Gabrielle REVEST née le 14 avril 1675 à Aix, baptisée le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Pierre Revest, marraine Anne Revest) = ? fille inhumée le 16 août 1678 à Saint-Zacharie.

IV - Pierre REVEST de MONVERT écuyer, sieur du domaine de Monvert (comprenant château, terres et vignes) et autres biens au terroir de Saint-Zacharie, obtient le 27 octobre 1686 du grand prieur Philippe de Vendôme le brevet de capitaine de ses chasses à Saint-Zacharie, pourvu de l’office de conseiller du roi au parlement de Provence par lettres du 21 septembre 1691, reçu le 19 octobre suivant en la charge d’Alexandre de Guérin, acquiert en 1695 l’hôtel Silvecane à Aix, fait enregistrer ses armes à l’Armorial de Provence ; né à Aix, baptisé le 16 mai 1664 en l’église Sainte-Madeleine, décédé à Aix et enseveli au couvent des Dominicains le 16 janvier 1733, âgé de 68 ans ; épouse le 24 février 1693 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Gabrielle de CREYSSEL fille de Gabriel, écuyer, seigneur de la Motte Lussan, conseiller du roi trésorier général des Etats de Provence (1690), et de feue Anne de LAUGIER, en présence du père de l’épouse, des parents de l’époux, de messire Pons André prêtre, Gaspard Girard, Esprit Taneron et Christophe Dinely prêtre. D’où :

  1. Gabrielle de REVEST de MONVERT baptisée le 3 mai 1694 en l’église de la Madeleine (parrain Honoré Revest écuyer, sieur de Monvert conseiller secrétaire du roi audiencier en la chancellerie et greffier des Etats, marraine  Marie Anne de Laugier).
  2. Gabriel Honoré de REVEST de MONVERT
  3. Honoré Pierre de REVEST de MONVERT né à Aix le 27 décembre 1698, baptisé le même jour en l’église Sainte-Madeleine (parrain Honoré d’André proconsul d’Aix, procureur du pays, marraine Isabeau de Creyssel).
  4. Joseph François qui suit,
  5. Catherine Marguerite de REVEST de MONVERT baptisée le 2 décembre 1702 en l’église de Saint-Zacharie (parrain Gabriel Honoré Revest, son frère, marraine Catherine Revest).
  6. Françoise Gabrielle de REVEST de MONVERT née le 26 décembre 1714 à Aix, baptisée le surlendemain en l’église Sainte-Madeleine (parrain Joseph François de Revest de Monvert, marraine Catherine Marguerite de Revest de Monvert), décédée à l’âge de 49 ans, inhumée le 10 mars 1764 en la paroisse de la Madeleine, épouse le 25 janvier 1745 en l’église de la Madeleine à Aix, Guillaume de GAUFRIDY de TRETS chevalier, baron de Trets, âgé de 29 ans, fils de Jacques Joseph (1674-1741), chevalier, baron de Trets, seigneur d’Auriac, Saint-Estève, Magnane, avocat général au parlement de Provence, et de Thérèse de ROUX de SAINT-ESTEVE.

V – Joseph-François de REVEST de MONVERT écuyer, seigneur de Monvert, nommé conseiller du roi au parlement de Provence par lettres données à Versailles le 18 mars 1734, reçu le 6 avril suivant en la charge de son père ; la même année il vend l’hôtel qu’il possède à Aix à son cousin issu de germain Jean-Baptiste du Pignet-Guelton conseiller au parlement, résigne sa charge en 1746 au sieur Bruny baron de la Tour d’Aigues ; né à Aix, baptisé le 11 janvier 1700 en l’église de la Madeleine (parrain Joseph de Revest avocat en la cour, greffier des Etats de Provence, marraine Elisabeth de Creyssel femme de Mr d’Icard conseiller secrétaire du roi audiencier dans les chancelleries), décédé le 24 avril 1785 à Saint-Zacharie, inhumé le lendemain dans le cimetière, âgé de 85 ans, célibataire.

 

 
contact