Anciennes familles de Provence
   

 

branche du conseiller Paul Brunet


 


II - Me Paul BRUNET (fils supposé de Me François Brunet) docteur en droit, conseiller du roi au siège de Forcalquier, installé le 1er septembre 1572, fut révoqué de ses fonctions comme religionnaire par édit du 18 décembre 1573, rétabli ensuite, après avoir abjuré la religion réformée, par lettres du 31 décembre 1574 ; baptisé le 21 décembre 1542 à Saint-Sauveur de Manosque, inhumé le 13 septembre 1629 à Saint-Mary de Forcalquier, épouse en 1592, Marie de JEHAN alias Joannis, fille de noble capitaine Elie, écuyer de Bédoin. Elle meurt le 20 juillet 1609 inhumée en l’église Saint-Sauveur de Manosque. D’où :
  1. Jean-Paul qui suit,
  2. Scipion de BRUNET chanoine de Saint-Mary de Forcalquier.
  3. Joseph de BRUNET écuyer.
  4. Pierre de BRUNET dont le destin est inconnu, baptisé le 11 octobre 1598 à Saint-Mary (parrain Balthasar Rebut avocat, marraine Anne Jehan).
  5. Jean-François BRUNET baptisé le 8 septembre 1604 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Josepg Garin procureur, marraine Jeanne Bermond).
  6. André de BRUNET baptisé le 13 septembre 1608 (parrain Scipion Brunet chanoine, marraine Diane de Villeneuve).

III - Jean-Paul BRUNET avocat en Parlement, conseiller du roi au siège de Forcalquier à la suite de son père en 1629, il eut un procès au sujet des attributions de sa charge contre Polidore du Teil juge de Forcalquier. Doyen des avocats au siège de Forcalquier, inhumé le 23 septembre 1658 à Saint-Mary, épouse par contrat du 1er janvier 1617, et le 3 janvier à la Madeleine d’Aix, Catherine de FAURIS inhumée le 10 avril 1655 en l’église concathédrale Saint-Mary de Forcalquier, fille de Pierre écuyer, seigneur de Néoules, Saint-Vincent, avocat au parlement, et d’Anne de GAGNON. D’où :

  1. Anne de BRUNET baptisée le 27 novembre 1617 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Paul Brunet conseiller du roi au siège, marraine Anne de Gagnon), décédée le 9 octobre 1684 inhumée le lendemain en l’église des Pères Observantins de Manosque, épouse le 24 mai 1638 à Saint-Mary de Manosque, Jean d’AUDIFFRED avocat en la cour, né en 1612, décédé en 1696, fils de Jean, bourgeois de Manosque, et de Françoise de TRIBUTIIS.
  2. Scipion de BRUNET avocat en la cour du parlement, baptisé le 11 novembre 1621 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Scipion Brunet, marraine Catherine de Fauris), décédé le 11 septembre 1690, inhumé à Saint-Sauveur, épouse par contrat du 29 octobre 1645, Catherine ARNAUD décédée le 31 juillet 1690 inhumée en l’église Saint-Sauveur, fille de Claude, bourgeois de Forcalquier ; d’où :

    1. Balthasar de BRUNET baptisé le 25 août 1662 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Balthasar Brunet chanoine de Forcalquier, marraine Catherine d’Icard).

  3. Marguerite de BRUNET décédée le 12 décembre 1702 et inhumée le même jour à Saint-Mary ; épouse par contrat du 28 mars 1644 et le même jour à Saint-Mary, Etienne de GODIN conseiller au siège de Forcalquier, né en 1618, décédé en 1661, fils d’Annibal, avocat au parlement, et de Claire de BANDOLY.
  4. Louis de BRUNET écuyer de Forcalquier.
  5. Paul qui suit,
  6. Balthasar de BRUNET chanoine de Saint-Mary, baptisé le 27 mai 1629 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Balthasar Berluc avocat en la cour, marraine Sybille de Parisy).
  7. Joseph de BRUNET baptisé le 29 octobre 1633 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Joseph Brunet écuyer, marraine Suzanne Revest femme de François de Pontevès sieur de Saint-Barnabé).
  8. Pierre de BRUNET baptisé le 17 décembre 1634 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Scipion Brunet, marraine Anne Brunet).
  9. Antoine de BRUNET baptisé le 15 mars 1637 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Antoine Lourd chanoine, marraine Anne Brunet).
  10. Marie de BRUNET baptisée le 2 mars 1639 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Gaspard de Brunet, marraine Marguerite de Brunet), épouse le 4 avril 1663 à Notre-Dame de Manosque, et suivant contrat passé le même jour, Claude d’AUGERY bourgeois ou écuyer, fils de feu Claude, avocat en la cour, d'Aix, et d'Elionne de DESIDERY, l'époux est assisté de Gaspard d'Augery prieur de Magagnosc et de Saint-Louis son frère, l'épouse de Balthasar de Brunet chanoine de Saint-Mary de Forcalquier son frère, et Antoine de Fauris sieur de Néoules son oncle.
  11. Philippe de BRUNET baptisé le 2 juin 1640 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain le révérend père Philippe de Fauris, marraine Anne de Brunet), décédé le 10 mai 1641 inhumé le lendemain.

IV – Paul de BRUNET écuyer de Manosque, conseiller du roi, maire perpétuel de Manosque, fait enregistrer ses armes à l’armorial, baptisé le 5 août 1627 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Scipion Brunet chanoine de Saint-Mary, marraine Anne de Gagnon), inhumé le 17 septembre 1674 à Saint-Mary, épouse par contrat du 19 octobre 1659 et le même jour à Saint-Mary, Isabeau de REBUTY née en 1644, inhumée le 6 décembre 1675 à Saint-Mary, fille de Jean-François, avocat au parlement, seigneur de Fontienne, et d’Anne d’ALLEMAND sa première épouse. D’où :

  1. Jean François de BRUNET baptisé le 20 juin 1661.
  2. Jeanne de BRUNET célibataire, née et baptisée le 4 septembre 1670, décédée le 6 inhumée le 7 janvier 1728 à Saint-Sauveur de Manosque.
  3. Antoine qui suit,

V – Antoine de BRUNET bourgeois de Manosque, né vers 1671, décédé et inhumé le 13 novembre 1736 à Saint-Sauveur de Manosque, âgé d’environ 65 ans, épouse le 30 juin 1700 à Saint-Mary de Forcalquier, Rossoline de BREUGNE âgée de 22 ans, née en 1677, décédée le 2 janvier 1748 inhumée le lendemain à Saint-Sauveur, fille de Bonaventure, bourgeois de Forcalquier, et de Marguerite de GIRAUD. D’où :

  1. Hélène de BRUNET célibataire, née le 25 baptisée le 26 mai 1701 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Bonaventure Breugne, marraine Hélène de Brunet femme noble Christophe de Fauris), décédée le 7 juin 1739 inhumée le lendemain.
  2. Marie de BRUNET née le 24 baptisée le 26 mars 1705 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jacques Charnier bourgeois, marraine Marie de Peynier), décédée le 11 avril 1722 inhumée le même jour.
  3. Marguerite Rose de BRUNET née le 3 baptisée le 4 août 1703 à Saint-Sauveur de Manosque.
  4. Paul Benoît de BRUNET né le 30 mars baptisé le 4 avril 1707 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Joseph Francoul avocat au parlement de Marseille, marraine Anne Breaugne sa tante), décédé le 16 juillet 1710.
  5. Jean Louis de BRUNET né le 2 décédé le 4 octobre 1709.
  6. Marc de BRUNET né et baptisé le 7 janvier 1711 à Saint-Sauveur de Manosque, inhumé le 5 février suivant.
  7. Nicolas qui suit,
  8. Suzanne de BRUNET née et baptisée le 27 décembre 1715 à Saint-Sauveur de Manosque, décédée 7 jours plus tard.
  9. Catherine de BRUNET née le 28 baptisée le 29 décembre 1717 à Saint-Sauveur de Manosque, décédée et inhumée le 24 octobre 1722.

VI - Nicolas de BRUNET écuyer de Manosque, né vers 1713, épouse 1) le 9 juin 1750 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Anne GAL âgée d’environ 40 ans, originaire des Mées, résidant à Aix, veuve de Pierre Marin, fille de Marc Antoine et d’Honorade ALPHAN, témoins Jean Gaspard de Blieux docteur en médecine, Jean Antoine Leydet, Charles Honoré Taxil et Etienne Héraud. 2) le 5 juin 1780 à Lurs, Geneviève BOIN âgée de 28 ans, veuve de Pierre BOIN, fille de feu Pierre (1716-1779), bourgeois de Lurs, et de Marguerite Aillaud. D’où :

  1. Marie Geneviève Julie de BRUNET célibataire, née à Manosque le 11 mai 1784 baptisée le même jour à Notre-Dame, décédée à Manosque en sa maison de campagne quartier de la Dautane, le 28 mars 1839 âgée de 54 ans.

 

 
contact