Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Chauvet

puis Chalvet


 

Famille de l’ancienne bourgeoisie de Riez, issue du marchand Claude Chauvet vivant à la fin du XVIe siècle, et dont l’épouse appartenait aux co-seigneurs de la ville, de la maison de Fabre. Deux de leurs fils furent avocats du roi : Claude Chauvet, également juge de la ville de Riez, allié à sa parente Fabre de Mezel, et Marc-Antoine Chauvet, qui acquiert une charge de contrôleur général du taillon en Provence.

Etienne Chauvet (1626-1676), son fils, lui succéda et fut père de François Chauvet, avocat et greffier de l’évêché, et ayeul de Jean-Baptiste Chalvet, avocat, mort sans postérité apparemment. Marc-Antoine Chalvet, fils aîné d’Etienne, s’installa à Marseille où il fut nommé assesseur et se distingua par son éloquence et son goût des lettres. Son arrière-petit-fils, Jean Chalvet, procureur au siège de Marseille, épousa la veuve du négociant Barbaroux, mort ruiné aux Antilles, et accueillit en son cabinet pour le former son beau-fils Charles Barbaroux (1767-1794) futur membre de la Convention nationale de 1792, proscrit et arrêté avec les principaux Girondins, enfui à Bordeaux, et mort sur l’échafaud.

Les Chauvet ont eu des alliances avec les principales familles de Riez, et également avec les Pontevès par le mariage, le 11 juin 1641, de Françon de Chauvet et Scipion de Pontevès seigneur de Saint-André.

Trois membres de cette famille ont été inscrits à l’Armorial général, mais avec des armes de facture systématique : Etienne Chauvet, avocat à Riez, d’argent à la barre d’azur, coupé de sinople au lous passant d’argent, Balthasar Chauvet bourgeois de Riez, d’argent au sautoir de gueules, coupé de sinople au rhinocéros d’argent, Jean Chauvet bourgeois de Riez, d’argent au pal de sinople, coupé de sinople au chien passant d’or.


Le nom Chauvet, à mesure que la famille gagna en notoriété, est devenu Chauvety puis Chalvet.

 

I - Claude CHAUVET marchand de Riez, se trouve dans un procès avec les villes d’Hyères et de Moustiers et le trésorier de Provence Gilbert Badier, épouse Hippolyte de FABRE, d’où :

  1. Marc Antoine qui suit,
  2. Melchion CHAUVET bourgeois, écuyer de Riez, inhumée le 26 décembre 1673 en l’église des Cordeliers de Riez, épouse Anthorone PAUL d’où :

    1. Marc Antoine CHAUVET baptisé le 17 janvier 1621 en l’église cathédrale de Riez (parrain Marc Antoine Chauvet conseiller du roi et son contrôleur du taillon en Provence, marraine Catherine d’Arnaud).
    2. François CHAUVET baptisé le 27 décembre 1623 en l’église cathédrale de Riez (parrain Honoré Paul, de Cotignac, marraine Hyppolite de Fabre), décédé à l’âge d’environ 54 ans, inhumé en l’église des cordeliers le 9 février 1681.
    3. Claude CHAUVET baptisé le 2 avril 1626 en l’église cathédrale de Riez (parrain Claude Chauvet son oncle, avocat en la cour, marraine Margot Bonard femme de Joseph Chauvet frère dudit Melchion).
    4. Marguerite CHAUVET baptisée le 5 juillet 1637 en l’église de Riez (parrain Gaspard Bonnard, marraine Marguerite de Cotignac).

  3. Joseph CHAUVET bourgeois de Riez, épouse le 22 avril 1618 en l’église cathédrale de Riez, malgré l’opposition de la mère de l’époux, Marguerite BONARDI fille de Gaspard, notaire, et de Suzanne de TROUGNON, d’où :

    1. Annibal CHAUVET né le 14 août 1621 baptisé le 9 février 1622 en l’église cathédrale de Riez (parrain Annibal Augier procureur au parlement, marraine Anthorone Paul).
    2. Melchior CHAUVET baptisé le dernier février 1623 en l’église cathédrale de Riez (parrain Melchion Baudon, marraine Suzon d’Aguilhier).
    3. Catherine CHAUVET baptisée le 4 février 1625 en l’église cathédrale de Riez (parrain Marc Antoine Chauvet son oncle, marraine Hyppolite de Fabri sa grand mère).
    4. Gabrielle CHAUVET baptisée le 24 août 1637 en l’église cathédrale de Riez (parrain Jean Bonardi chevalier, marraine Gabrielle de Saint-Julien).
    5. Angélique CHAUVET inhumée le 8 avril 1655 en l’église des cordeliers de Riez.

  4. Claude CHAUVET avocat en la cour et juge de la ville de Riez, décédé le 4 avril 1677, inhumé le lendemain en l’église des cordeliers de Riez ; épouse Angélique de FABRE de MEZEL inhumée le 19 janvier 1679 en l’église des cordeliers de Riez, probablement fille de Balthasar, écuyer de Riez, seigneur de Mezel, et de Louise d’AILLAUD. D’où :

    1. Balthasar CHAUVET
    2. Angélique CHAUVET baptisée le 14 janvier 1639 en l’église cathédrale de Riez (parrain Mr Fort, marraine sa femme).
    3. Marguerite CHAUVET baptisée le 8 novembre 1648 en l’église cathédrale de Riez (parrain Balthasar Chauvet frère, marraine Marguerite de Pontevès).
    4. Joseph CHAUVET baptisé le 19 juin 1651 en l’église cathédrale de Riez (parrain le contrôleur Etienne Chauvet, marraine Claire de Fabry de Mezel tante maternelle).

II – Marc-Antoine CHAUVET avocat au parlement, conseiller du roi contrôleur général des deniers du taillon en Provence, premier consul de le ville de Riez en 1624, épouse Isabeau BONNARDEL fille d’Antoine, bourgeois de Riez, et de Marguerite de POITEVIN. D’où :

  1. Marguerite CHAUVET baptisée le 4 janvier 1616 en l’église cathédrale de Riez (parrain le sieur avocat Poitevin, marraine Eléonore de la Tour veuve du sieur avocat Fabry).
  2. François CHAUVET baptisé le 1er février 1617 en l’église cathédrale de Riez (parrain Etienne Bonnardel chanoine, son oncle, marraine Marguerite de Poitevin sa grand mère), inhumé le 14 juillet 1667 aux cordeliers.
  3. Isabeau CHAUVET baptisée le 25 février 1618 en l’église cathédrale de Riez (parrain Honoré Feautrier bourgeois son oncle, Françoise de Feautrier sa cousine).
  4. Marguerite CHAUVET baptisée le 23 août 1619 en l’église cathédrale de Riez (parrain Jacques Marrot procureur en la cour du parlement, marraine Marguerite Bonnardel femme du sieur Feautrier).
  5. Claude CHAUVET baptisé le 20 juillet 1622 en l’église cathédrale de Riez (parrain Claude Chauvet avocat en la cour, oncle du baptisé, marraine Anthorone Paul femme de Melchion Chauvet bourgeois).
  6. Thomas CHAUVET baptisé le 21 août 1623 en l’église cathédrale de Riez (parrain Thomas Bonnardel, marraine Marguerite de Poitevin sa grand mère), inhumé le 6 décembre 1631.
  7. Etienne qui suit,

III – Etienne CHAUVET conseiller du roi contrôleur du taillon de Provence, né le 11 janvier 1626 baptisé le surlendemain en l’église cathédrale de Riez (parrain Etienne Bonnardel, chanoine, marraine Angélique de Fabre femme du sieur avocat Chauvet oncle et tante du baptisé), décédé à l’âge de 50 ans le 19 février 1676 inhumé aux cordeliers le lendemain ; épouse en 1644 en l’église cathédrale de Riez, Catherine d’ANDRE décédée après 1708 ; d’où :

  1. Marc Antoine qui a postérité.
  2. Etienne CHALVET ondoyé le 5 février et baptisé le 11 septembr 1650 en l’église cathédrale de Riez (parrain Charles Chauvet oncle paternel, marraine Anthorone Paul).
  3. Isabeau CHALVET baptisée le 2 février 1653 en la cathédrale de Riez (parrain Pierre d’Aiminy archidiacre de Riez, Angélique de Fabre du sieur juge Chauvet).
  4. Thérèse CHALVET baptisée le 26 août 1665 en la cathédrale de Riez (parrain Marc Antoine Chauvet avocat en la cour, marraine Louise Carbonnel).
  5. Anne CHALVET née le 17 baptisée le 22 mai 1670 en la cathédrale de Riez (parrain Charles Chauvet prêtre, marraine Anne Bonnardel) ; décédée le 29 octobre 1677 inhumée le lendemain.
  6. Agnès Françoise CHALVET baptisée le 6 juin 1673 en la cathédrale de Riez, née le 3 (parrain François Chauvet son frère, marraine Françoise Chauvet).
  7. François qui suit,

IV – François CHALVET avocat en la cour, greffier de l’évêque de Riez, bourgeois de Riez, signe Chalvet en 1703, épouse le 5 juin 1703 en l’église cathédrale de Riez, Anne POURRET fille de Jean et de feue Magdeleine SEILLON, originaire de Bauduen, habitante de Riez, en présence des parents et des témoins Joseph Chabrier, Charles Bausset prêtre bénéficier de la cathédrale, Jean-Baptiste Dumas tailleur d’habits et Henri Giraud travailleur. 2) le 7 juin 1724 en la cathédrale de Riez, avec dispense du 3e au 4e degré de parenté, Magdeleine PONS âgée de 36 ans, né en mars 1688, veuve de Mathieu GELIN, fille de Claude maître chirurgien, et de Marie CHALVET. D’où, du premier mariage:

  1. Magdeleine CHALVET baptisée le 2 novembre 1708 en la cathédrale de Riez, née le même jour (parrain Jean Seillon maître apothicaire, marraine Catherine d’André veuve du sieur contrôleur Chalvet).
  2. Catherine CHALVET épouse le 9 septembre 1733 en la cathédrale de Riez, Antoine MONGE fils de Joseph médecin, et d’Anne GEOFFROY du lieu de Montagnac.
  3. Jean Baptiste qui suit,
  4. Anne CHALVET épouse le 18 juin 1749 en la cathédrale de Riez, Joseph BLANC, fils de Joseph et d’Anne ARNAUD, bourgeois de Puymichel.
  5. Jacques CHALVET inhumé à l’âge de 5 ans aux cordeliers le 31 janvier 1719.

V - Jean-Baptiste CHALVET avocat au parlement de Provence, né le 8 baptisé le 9 juin 1715 en la cathédrale de Riez (parrain Jean-Baptiste Cotta, marraine Marie Isnardy), décédé à l’âge de 31 ans le 22 novembre 1746 inhumé au cimetière), épouse le 3 avril 1742 en la cathédrale de Riez, Marguerite ARENE fille de feu Joseph, marchand, et de feue Elisabeth CASTEL, de Riez, en présence des témoins nommés Honoré David accolyte, Jean-Baptiste Renoux ecclésiastique, Jean-Baptiste Lati, de Puymoisson, et Joseph Darbès.

 

 
contact