Anciennes familles de Provence
   

 

Eyssautier alias

(d') Issautier


 

 

La famille Eyssautier ou Issautier apparaît à Manosque vers 1580, avec Pascal Eyssautier marchand, marié à une parente du notaire Pierre Gervais. Leur postérité se divise en deux branches : l’aînée s’illustrera par trois générations de médecins distingués : Honoré (1579-1631), François (1628-1689), et Joseph Issautier (v.1661-1750). Ce dernier, élu premier consul de Manosque en 1700, épouse la même année une fille du marchand Jean Vachier, anobli par charge de secrétaire du roi. Leur fils Jean-François Issautier (1701-1758), avocat au parlement de Provence, aura deux fils, l’aîné également avocat et juge de paix, le cadet brillant officier d’artillerie. Les enfants de ce dernier éteindront leur branche vers le milieu du XIXe siècle.

La seconde branche resta dans l’artisanat jusqu’à la Révolution.

Les Eyssautier de Manosque sont probablement issus des Eyssautier de Barcelonnette, famille importante qui fit de nombreuses branches en Provence, dont l’une à Aix. Leur nom, originairement écrit sous la forme Eyssautier, apparaît dès la fin XVIIe sous la forme Issautier qu’elle ne quittera plus qu’occasionnellement.

Joseph Eyssautier, docteur en médecine de Manosque, reçut pour armes, inscrites à l'Armorial d'Hozier : de sinople au sautoir d'argent engrelé de sable.

 

 

I - Me Pascal EYSSAUTIER marchand couturier de Manosque, décédé avant 1601, épouse Dauphine GERVAIS sans doute proche parente du notaire Pierre Gervais, de Manosque, elle meurt le 9 septembre 1601 et est inhumée en l’église Notre-Dame. Pascal a probablement un frère, Jean Eissautier marié vers 1588 Magdeleine Guiguet. D’où :

  1. Pierre EYSSAUTIER baptisé le 16 décembre 1576 à Notre-Dame de Manosque (parrain Pierre Gervais notaire, marraine Claudie Guignot femme de Pierre Roux).
  2. Honoré qui suit,
  3. Louise EYSSAUTIER baptisée le 15 octobre 1581 à Notre-Dame de Manosque (parrain Bernard de Laurat, marraine Louise Gervais).
  4. Jean auteur de la seconde branche.

II - Honoré EYSSAUTIER docteur en médecine de Manosque, baptisé le 26 juillet 1579 à Notre-Dame de Manosque (parrain Honoré Marrot cordonnier, marraine Anthonone Féraud femme de Perrin Laugier), décédé le 19 janvier 1631 inhumé à Notre-Dame, épouse 1) par contrat du 13 septembre 1609, Marie DECORIO âgée de 13 ans, née en 1595, décédée le 1er juillet 1625 inhumée à Notre-Dame, fille d’Antoine écuyer, sieur de Rochas, et de Françon de CABANES sa première épouse. 2) par contrat du 21 septembre 1625 à Aix, Anne MOLINY d’Aix, fille de Barthélémy bourgeois d’Aix, et de Claire de PONTEVES, décédée le 21 décembre 1645 inhumée à Notre-Dame de Manosque, d’où :

  1. François qui suit,
  2. Barthélémy EYSSAUTIER décédé le 22 mai 1638 inhumé à Notre-Dame.

III – François EYSSAUTIER docteur en médecine, baptisé le 22 février 1628 à Notre-Dame, décédé à l’âge de 71 ans le 20 décembre 1689, inhumé le lendemain en l’église Notre-Dame de Romigiers, épouse le 8 juin 1654 à Saint-Sauveur de Manosque, Marthe de FREPAT fille de feu Jean, écuyer de Sisteron, et de Magdeleine PAYAN. Elle est inhumée le 4 janvier 1706 en la paroisse Notre-Dame, décédée la veille. D’où :

  1. Barthélémy ISSAUTIER prêtre, docteur en théologie, vicaire perpétuel de Notre-Dame de Manosque, décédé et inhumé le 21 février 1727 en sa paroisse.
  2. Jean Louis EYSSAUTIER prêtre prébendé en l’église paroissiale Saint-Sauveur de Manosque, décédé le 25 inhumé le 26 décembre 1714 à Notre-Dame, âgé d’environ 56 ans.
  3. Claire ISSAUTIER épouse le 8 janvier 1685 à Notre-Dame de Manosque, Louis BOIN bourgeois, fils de feu Bernardin et de Marguerite ROGONI, du lieu de Lurs, en présence des parents des parties et de gaspard Teissier chirurgien, Jacques Charnier bourgeois, François Roux bourgeois, Mary Raffin aussi bourgeois.
  4. Joseph qui suit,
  5. Jean Antoine ISSAUTIER docteur en médecine, décédé le 21 avril 1721 inhumé le lendemain à Notre-Dame, âgé d’environ 58 ans, épouse le 19 juillet 1700 à Notre-Dame de Manosque, Marguerite LARDEYRET fille de feu Esprit, bourgeois, et de Françoise PELLICOT, en présence de Paul Guinaud maître chirurgien, Joseph Lardeyrety notaire royal, Barthélémy Julien maître tailleur d’habits et Antoine Sauvan clerc. Elle meurt le 30 et est inhumée le 31 mars 1747 à Notre-Dame. D’où :

    1. Marthe ISSAUTIER née et baptisée le 19 avril 1701 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Barthélémy Issautier vicaire perpétuel de Notre-Dame de Romigiers, marraine Marthe de Frépat veuve de François Issautier médecin) ; inhumée le 1er décembre 1703 à Notre-Dame, âgée de 2 ans et 9 mois.
    2. Joseph ISSAUTIER né et baptisé le 18 juillet 1702 à Saint-Sauveur de Manosque.
    3. Marguerite ISSAUTIER née et baptisée le 26 mars 1704 à Saint-Sauveur de Manosque, inhumée le 27 août 1704 à Notre-Dame.
    4. Thérèse ISSAUTIER née et baptisée le 5 septembre 1705 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Mathieu Zacharie, marraine Marguerite Couty veuve de Jean Quintrand), épouse le 12 novembre 1726 à Saint-Sauveur de Manosque, Gaspard BOUTEILLE fils d’André, bourgeois de Manosque, et de feue demoiselle ARNAUD.
    5. François ISSAUTIER né et baptisé le 1er octobre 1708 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé et inhumé le 16 septembre 1711 à Notre-Dame.
    6. Marthe ISSAUTIER née et baptisée le 19 juillet 1710 à Saint-Sauveur de Manosque, inhumée le 23 août 1712.
    7. Marguerite ISSAUTIER née le 3 baptisée le 4 avril 1714 à Saint-Sauveur de Manosque, décédée et inhumée le 27 juillet 1714.
    8. Jean-Louis ISSAUTIER bourgeois de Manosque, né le 18 baptisé le 19 juin 1715 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé le 13 février 1758, âgé d’environ 43 ans, inhumé le lendemain.
    9. Jeanne Louise ISSAUTIER née le 19 baptisée le 20 octobre 1712 à Saint-Sauveur de Manosque, inhumée le 18 août 1719, décédée le même jour.
    10. Anne ISSAUTIER née et baptisée le 16 mai 1717 à Saint-Sauveur de Manosque, décédée et inhumée le 26 août 1719.
    11. Claire ISSAUTIER née et baptisée le 7 janvier 1719 à Saint-Sauveur de Manosque.
    12. Barthélémy ISSAUTIER né et baptisé le 25 mars 1720 à Saint-Sauveur de Manosque, décédé et inhumé le 8 septembre 1723.

  6. Honoré ISSAUTIER né et baptisé le 19 septembre 1670 à Notre-Dame (parrain Barthélémy Eyssautier son frère, marraine Claire Eyssautier sa soeur).

IV - Joseph ISSAUTIER docteur en médecine, premier consul de Manosque en 1700, né vers 1661, décédé à l’âge de 89 ans et inhumé en la paroisse Notre-Dame le 16 août 1750, épouse par contrat du 9 février 1700 et le lendemain à Notre-Dame de Manosque, Marguerite de VACHIER née en 1676, décédée le 22 janvier 1727 inhumée le lendemain à Notre-Dame, fille de Jean marchand bourgeois de Manosque, et de Jeanne GIRAUDON; il est assisté de Barthélémy Eyssautier, docteur en théologie, vicaire perpétuel de Notre-Dame de Romigiers, et de Jean-Louis Eyssautier, prébendier en l’église Saint-Sauveur. D’où :

  1. Jean-François qui suit,
  2. Jeanne ISSAUTIER née et baptisée le 19 février 1703 à Notre-Dame (parrain Barthélémy Issautier vicaire perpétuel de Notre-Dame, oncle paternel, marraine Jeanne de Giraudon son ayeule maternelle), décédée quelques jours après ses premières couches le 14 octobre 1729 inhumée le même jour en la paroisse Notre-Dame ; épouse le 26 avril 1728 à Notre-Dame de Manosque, Antoine de PONSON lieutenant de cavalerie au régiment de Luynes, fils de feu François et de Marie d’AUDIBERT, en présence des parents et amis et des témoins Paul Dulme avocat en la cour, et François d’Eyroux.
  3. Marie ISSAUTIER née et baptisée le 17 avril 1706 à Notre-Dame (parrain Paul Dulme avocat en la cour, marraine Jeanne Vachier), inhumée le 17 septembre 1706.
  4. Marguerite ISSAUTIER née et baptisée le 17 mars 1708 à Notre-Dame (parrain Jean Antoine Issautier médecin son oncle, marraine Louise de Vachier sa tante).
  5. Joseph ISSAUTIER né et baptisé le 17 janvier 1711 à Notre-Dame (parrain Jean Joseph Cestier licencié en droit, marraine Marguerite de Lardeyret), inhumé le 23 suivant.
  6. Paul ISSAUTIER bourgeois de Manosque, célibataire, né et baptisé le 18 octobre 1712 à Notre-Dame (parrain Jean de Burle de Champclos, marraine Jeanne Vachier de Saint-martin sa tante), décédé à l’âge de 76 ans le 26 juillet 1789 inhumé le lendemain au cimetière.
  7. Magdeleine ISSAUTIER née le 6 baptisée le 7 juin 1715 à Notre-Dame, inhumé le 25 juillet suivant.
  8. Marthe ISSAUTIER née et baptisée le 5 octobre 1716 à Notre-Dame, inhumée le 10 septembre 1717.
  9. Pierre Joseph ISSAUTIER né et baptisé le 28 juin 1719 à Notre-Dame, inhumé le 25 septembre 1721 à Notre-Dame.

V – Jean-François ISSAUTIER bachelier en droit en 1719, avocat au parlement d’Aix, auteur d’une histoire ecclésiastique de Manosque restée manuscrite, « laissa la réputation d’un jurisconsulte éclairé, d’un écrivain judicieux et d’un parfait honnête homme » selon les auteurs de la Biographie des hommes remarquables des Basses-Alpes ; né le 29 baptisé le 30 janvier 1701 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Vachier son ayeul, marraine Marthe de Frépat), décédé à l’âge de 56 ans le 1er janvier 1758, inhumé le lendemain à Notre-Dame de Manosque, épouse le 23 avril 1736 à Saint-Sauveur de Manosque, Magdeleine de BEAUDINY fille de feu Joseph, avocat en parlement, et d’Anne de BONARDY ; elle meurt le 12 septembre 1757 âgée d’environ 47 ans, inhumée le lendemain paroisse Notre-Dame, d’où :

  1. Jean Joseph d’ISSAUTIER avocat au parlement de Provence, juge au tribunal civil de Manosque, arrêté par le comité de surveillance révolutionnaire le 2 novembre 1793 pour avoir été président des sections, juge de paix, propriétaire, baptisé le 26 août 1737 à Notre-Dame, décédé à Manosque à l’âge de 66 ans le 23 brumaire an XII, sans alliance.
  2. Paul Antoine Jean d’ISSAUTIER né et baptisé le 13 juin 1739 suppléments le 15 à Notre-Dame (parrain Paul Issautier son oncle, marraine Marguerite Issautier sa tante).
  3. Jean Antoine d’ISSAUTIER né et baptisé le 17 septembre 1742 à Notre-Dame (parrain Antoine Ponson ancien officier de cavalerie, marraine Marguerite Lardeyret veuve de Jean Antoine Issautier), inhumé le 20 avril 1744.
  4. Jean Louis Antoine Gabriel qui suit,

VI – Jean-Louis d’ISSAUTIER officier d’artillerie au régiment de l’Affaire, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis, riche propriétaire, membre du collège électoral du département, né le 25 et baptisé le 26 mars 1744 à Notre-Dame, décédé à l’âge de 82 ans à Manosque le 21 mai 1826 ; épouse le 20 février 1775 à Notre-Dame de Romigiers, Marie Jeanne de BOUTEILLE, fille de Joachim Claude, négociant à la Martinique, et de Marie Rose de NEUFVILLE, habitants de la Martinique. D’où :

  1. Jean François André qui suit,
  2. Emilie ISSAUTIER héritière de la fortune de sa famille, bienfaitrice des établissements religieux de sa ville, entre au couvent de Notre-Dame de la Présentation et prend le nom de soeur Saint-benoît, née à Manosque le 19 juillet 1777 ondoyée à la maison baptisée le 11 avril 1778 (parrain Joachim Bouteille son ayeul, négociant à la Martinique, marraine Josèphe Claire Rochon).
  3. Rose ISSAUTIER née le 5 baptisée le 23 mars 1781, décédée à l’âge de 34 ans le 27 avril 1815 en la maison paternelle à Manosque, sans alliance.

VII – Jean François André ISSAUTIER propriétaire, né le 29 novembre 1775 ondoyé à la maison le même jour, suppléments de baptême le lendemain à Notre-Dame, décédé à Manosque le 9 décembre 1832, sans alliance.

 

 
contact