Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Manosque


 

 

Famille de la bourgeoisie d’Aix, issue de marchands néophytes de la ville de Manosque.

Bonjues de Posquières, devenu chrétien sous le nom de Georges de Manosque, est taxé 60 florins comme nouveau converti en 1512. En 1535, l’un de ses neveux, le marchand Jehan de Manosque, s’établit à Aix par son mariage avec une petite-fille du marchand Isaac Salomon de Noves. Pierre, Louis et Joseph de Manosque, ses fils, ont fait les trois branches de cette famille qui se sont toutes éteintes au milieu du XVIIIe siècle, sans fortune ni particule. De fait, les Manosque d’Aix illustrent le cas, plus rare, de ces familles d’origine judaïque n’ayant pas réussi à s’élever socialement malgré un réseau familial important.

Armes : de gueules à la fasce d’or accompagnée de trois mains senestres d’argent. Ce sont les armes inscrites à l’Armorial de la généralité de Provence pour Honoré Manosque, maître perruquier. Elles reprennent naturellement pour motif principal la main, présente dans le blason de la ville de Manosque.

 


I – Jean de MANOSQUE marchand de la ville de Manosque (peut-être le juif Jean de Burgo) épouse Sille GUERIN. D’où :

  1. Bonjues de POSQUIERES converti sous le nom de Georges de MANOSQUE marchand de la ville de Manosque, taxé 60 florins comme nouveau converti en 1512 ; épouse suivant reconnaissance de dot du 27 janvier 1509 à Aix, Anthonette de PODIO fille de Pierre, mégissier d’Aix, sa dot est de 200 florins. D’où :

    1. Gabriel de MANOSQUE épouse par contrat du 22 mai 1559 à Aix, Anne GUIRAUD fille de François et de Jehanne MARGARIT.

  2. Sanche de MANOSQUE épouse suivant reconnaissance de dot du 27 janvier 1509 à Aix, Hugues de PODIO mégissier d’Aix, fils de Pierre mégissier ; l’épouse reçoit 150 florins en dot des mains de son frère Georges et au nom de ses autres frères François et Jean de Manosque.
  3. Jean de MANOSQUE épouse Marguerite ESTIENNE fille d’Honorat.= ? peut-être Jean qui suit,
  4. François de MANOSQUE marchand de la ville de Manosque, épouse Françoise SAUVECANE d'où une fille :

    1. Claire de MANOSQUE héritière de son père, baptisée le 15 février 1549 en l'église Saint-Sauveur de Manosque (parrain Jacques du Mayne, marraine Françoise Sauvecane), décédée le 1er février 1609 et inhumée à Saint-Sauveur de Manosque, épouse 1) par contrat du 4 décembre 1562 à Aix (Raymond Chavignot, notaire), Louis ANDRE marchand de la cité d’Aix, fils de feu Thomassin, marchand, et de Jaumette LOUYS. 2) Esprit de LAVENTURE bourgeois, consul de Manosque, né en 1543, fils d’André et de Marguerite ARNAUD.

II - Jean de MANOSQUE (le Jeune) marchand chaussetier d’Aix, teste les 18 juillet 1551, 16 avril 1556 et 4 août 1561 ; épouse 1) Venture ANTOINE. 2) Jeanne de ROQUEBRUNE fille d’Amédée marchand d’Aix et d’Antonette de SILVECANE. Elle teste à Aix le 28 février 1573. D’où, du second lit :

  1. François qui suit,
  2. Honorade de MANOSQUE baptisée en 1536 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain André Reynaud, marraine Honorade de Pontis).
  3. Honorade de MANOSQUE baptisée le 17 octobre 1537 en l’église Saint-Sauveur (parrain Huguet Martelly, marraine Honorade Meolhon).
  4. Françoise de MANOSQUE fille de Lean de Manosque le Jeune, baptisée en 1541 en la cathédrale d’Aix (parrain Michel de Roquebrune, marraine Françoise André).
  5. Jean de MANOSQUE
  6. ? Jeanne de MANOSQUE baptisée le 3 juillet 1544 en la cathédrale Saint-Sauveur d'Aix (parrain Honorat de Rians, marraine Jeanne Borrilly).

III - François de MANOSQUE marchand d’Aix, fermier des seigneuries de Vinon et Ginasservis, épouse par contrat du 8 juin 1558 à Aix, Anne de MAZARGUES née novembre 1542 à Aix, décédée à l’âge de 68 ans, inhumée le 7 juin 1611 aux Observantins devant l’autel de Saint-Joseph. Remariée le 3 décembre 1588 à Jacques d’ISOARD sieur de Lincel, veuf de Magdeleine ARNYN, fils de Sébastien et d’Anne LIEUTAUD. D’où :

  1. Louis qui suit,
  2. Marguerite de MANOSQUE épouse par contrat du 7 novembre 1587 à Aix, Antoine ANDRE fils de Joseph et de Catherine BEDARRIDES.

IV – Louis de MANOSQUE bourgeois d’Aix, baptisé le 16 novembre 1563 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Louis de Mazargues, marraine Jeanne de Roquebrune), épouse le 3 décembre 1588 à Aix, suivant le même contrat que sa mère, Catherine d’ISOARD fille de Jacques, sieur de Lincel, et de Magdeleine ARNYN.

 

La filiation des Manosque d'Aix n'est établie toutefois que depuis :

I - Honoré de MANOSQUE marchand épouse Alione PROVENSAL, d’où :

  1. Jean qui suit,
  2. ? Alyone de MANOSQUE native de la ville de Manosque, épouse à Marseille, par contrat du 14 octobre 1513, Bertrand d’ENTRECASTEAUX, d’Aix, fils de Gaspard. Il teste à Aix le 29 janvier 1536.

II - Jean de MANOSQUE marchand d’Aix, cité le 7 septembre 1532 dans une transaction avec Pierre André travailleur de l’île de Martigues, et en 1537 dans une autre transaction avec Pierre et Louis de Montlaur, marchands d’aromate, ses beaux-frères, il teste le 13 septembre 1558 et le 31 janvier 1565. Il épouse par contrat du 21 novembre 1535 à Aix, Douce de MONTLAUX ou Montlaur (de Montelauro), fille de François, dit de Cluse, marchand d’Aix, et de Marthe CISTE. Elle teste à Aix le 27 septembre 1584 puis le 9 juillet 1586. D’où :

  1. Magdeleine de MANOSQUE épouse Bernardin ANDRE.
  2. Magdeleine de MANOSQUE épouse par contrat du 15 février 1558 à Marseille, François FRANÇOIS fils de feu Armieu et de Martone CONSTANS. Il teste à Marseille en 1574.
  3. Jeanne de MANOSQUE épouse par contrat du 8 septembre 1561 à Aix, Jean BAFFIER notaire royal de Pertuis, fils de Barthélémy, et de Jeanne JEHAN, de Pertuis.
  4. Pierre qui suit,
  5. Louis qui a postérité.
  6. Joseph qui a postérité.
  7. Jehan de MANOSQUE épouse à Marseille, décédé avant 1620, par contrat du 14 février 1573, Marguerite FRANÇOIS fille de Pierre, marchand, et de Jeanne BORDE. D’où :

    1. Marguerite de MANOSQUE épouse à Marseille, par contrat du 10 août 1592, Louis SALLINDRE marinier, fils de Balthasar, et d’Alyone LENTIER.
    2. Douce de MANOSQUE épouse par contrat du 30 janvier 1595 à Marseille, Gaspard GRIMAUD.
    3. Jeanne de MANOSQUE baptisée le 19 juillet 1586 en l’église Notre-Dame des Accoules à Marseille (parrain Balthasar Capeau, marraine Jeanne de Saint-Suffred).
    4. Raynaud de MANOSQUE épouse le 8 août 1620 en l’église de la Major à Marseille, et 17 septembre, Françoise NAPOLLON fille de Balthasar et de Marquise BERTRAND.

  8. ? Françoise de MANOSQUE (fille de Jean de Manosque) baptisée le 2 décembre 1544 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain François Armeric, marraine Françoise de la Roquette).
  9. Honorade de MANOSQUE baptisée en mars 1549 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Augier Clemont de Louis, marraine Honorade Joyne), épouse par contrat du 11 août 1566 à Aix, Antoine GILLES.

III - Pierre de MANOSQUE maître apothicaire d’Aix, décédé avant 1606, épouse Espérite LOUYS ou Loique, fille de Suffren et de Philippa ROUX. D’où :

  1. Françoise MANOSQUE baptisée le 22 août 1574 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Antoine Loic, marraine Françoise de Regis) ; épouse en 1607 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Jean LAUTIER marchand, fils de feu Honoré et d’Anthonette OLIVIER.
  2. Jean qui suit,
  3. Jean-François de MANOSQUE baptisé le 14 juillet 1586 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean-François de Manosque, marraine Jeanne Bertier).

IV - Jean MANOSQUE maître tailleur d’habits, baptisé le 6 février 1576 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Louis de Manosque, marraine Magdeleine Torcat), décédé avant 1645, épouse par contrat du 26 août 1606 à Aix, Magdeleine BRUN veuve de Pierre GUIGOU, maître tailleur d’habits, fille de feu Gabriel, et de Marguerite VINCENS. D’où :

  1. Marguerite MANOSQUE épouse par contrat du 25 février 1629 à Aix, et le lendemain en la cathédrale Saint-Sauveur, Jean CLARET apothicaire, fils de feu Honoré, et de Catherine PEYRON, de la ville de Digne.
  2. Mathieu qui suit,
  3. André MANOSQUE (bourgeois) d’Aix épouse le 4 février 1645 à Saint-Sauveur, Anne BONFILS, âgée de 24 ans, née en 1620 à Aix, fille cadette de feu Gaspard ménager d’Aix, et de Marie FABRE, de Marignane, en présence de la mère de l’époux, et de la mère de l’épouse, et des témoins Charles Belier du lieu de Caron, Antoine Chauvet, d’Aix, Pierre Michel et André Bertrand. D’où :

    1. Marie MANOSQUE épouse le 3 mars 1664 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Jean-Baptiste BRUN fils de Mathieu, et de Françoise BESSON.
    2. Marthe MANOSQUE épouse le 21 avril 1681 en l’église Saint-Sauveur d’Aix, Philippe ARNAUD, d’Aix, fils d’Honoré présent, et d’Honorade MICHEL, en présence de Jacques Manuel procureur au siège, Lazare Magis bourgeois, Jean-Baptiste Gautier praticien et Jean Monier.

V - Mathieu MANOSQUE bourgeois d’Aix, décédé à l’âge d’environ 70 ans, inhumé le 29 août 1685 en l’église Saint-Sauveur ; épouse le 8 mars 1642 à Saint-Sauveur, Marguerite PASTEUR fille de Melchior, docteur en droit et avocat au parlement de Provence, et professeur, et d’Elisabeth PASCAL. Elle décède à Aix le 23 avril 1672, âgée d’environ 40 ans, et est inhumée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur. D’où :

  1. Elisabeth MANOSQUE baptisée le 26 août 1644 en la cathédrale d’Aix (parrain Gabriel Guigou, marraine Elisabeth Pascal).
  2. Magdeleine MANOSQUE baptisée le 28 janvier 1647 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Melchion Pasteur, marraine Magdeleine Brun).
  3. Gabrielle MANOSQUE épouse le 22 février 1677 en la cathédrale Saint-Sauveur, Jean-Baptiste GAUTIER écrivain, fils de Vincent écrivain et de feue Marthe ARNAUD, en présence du père de l’épouse, et des témoins Claude Minuty et Joseph Minuty, Pierre Broquier prêtre bénéficier et Paul Vial.
  4. Gabriel MANOSQUE baptisé le 1er janvier 1661 en la cathédrale d’Aix (parrain Gabriel Guigou prêtre bénéficier de l’église Saint-Sauveur, marraine Thérèse Marion).
  5. Thérèse MANOSQUE baptisée le 29 septembre 1663 en la cathédrale d’Aix (parrain Melchion Manosque, marraine Thérèse d’Audibert).
  6. Jean-Baptiste MANOSQUE baptisé le 5 septembre 1666 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Melchion Manosque avocat en la cour, marraine Gabrielle Manosque). Il est peut-être Jean-Baptiste Manosque, natif d’Aix, caporal de la « Colonnelle du Régiment de Provence », où il a servi pendant 26 ans, estropié de la jambe gauche d’un coup de fusil reçu à la bataille de Malplaquet (11 septembre 1709), admis à l’hôtel des Invalides le 25 avril 1710, et décédé au détachement de Mézières le 4 janvier 1730.

 

 
contact