Anciennes familles de Provence
     

 

Louys


 

Famille de marchands cardeurs, passementiers et merciers d’Aix, issue du médecin juif Salomon de la Garde, converti avec sa famille dans les dernières années du XVe siècle, et devenu le chrétien Elzéar Louys. Sa postérité, nombreuse et bénéficiant d’un réseau communautaire important, resta toutefois dans le négoce ; seul Pierre Louys, marié en 1607 à une fille du marchand Nicolas Legier, brigua un office de contrôleur général et receveur des tailles. Les deux branches principales des Louys s’éteignent au XVIIe siècle.

Le nom s’est écrit de différentes façons : Louys, Loys, Louis, Lois, Louic, Loicque… que nous avons généralisée sous sa forme Louys. Peut-être en lien avec les Louic, implantés à Bouc.

 

I – Vitalis de LA GARDE épous Regine d’où :

II – Salomon de LA GARDE médecin physicien d’Aix, plusieurs fois baylon ou syndic de sa communauté (entre 1460 et 1479), converti sous le nom d’Elzéar LOUYS teste en sa maison d’Aix le 5 mars 1506, élit sépulture au cimetière du couvent de l’Observance à Aix, puis teste à nouveau le 7 janvier 1507 (Imbert Borrilli notaire), décédé avant 1518; épouse 1) Roussa de CARCASSONNE fille d’Abraham Bonjues de Carcassonne, et de Benestrugia. 2) en 1479, Dulciete de CARCASSONNE dotée de 300 florins, sœur de Roussa sa première épouse, veuve d’Abraham Vitalis CREYSSENT médecin et physicien juif d’Hyères. Devenue chrétienne sous le nom de Louise LOUYS, elle teste chez elle à Aix le 22 septembre 1517 (Michel Mouttet notaire). D’où :

  1. Du premier mariage : Pierre qui suit,

  2. Du second mariage : Durante de LA GARDE, restée juive.
  3. Françoise LOUYS épouse suivant assignation de dot du 15 septembre 1504 passée à Aix, Avinion de SILVECANE marchand d’Aix, fils de Jean marchand néophyte, et d’Honorade ; l’épouse est dotée de 300 florins dont reconnaissance le 13 janvier 1505. Elle teste à Aix le 17 septembre 1558 puis le 3 février 1571.
  4. Honorat LOUYS apprenti chaussetier chez Me Pignani (1518) puis marchand chaussetier, héritier universel de ses parents, né en 1502.

III – Abram Salomon de LA GARDE marchand d’Aix, converti sous le nom de Pierre LOUIS, teste à Aix le 30 juin 1516 puis le 17 mars 1534, épouse Stès JACOB devenue Mabilie de MALESPINE, fille de Salomon Jacob, juif converti de l’Isle-sur-la-Sorgue, et d’Honorade. D’où :

  1. Jeanne LOUYS légataire de son oncle Aymeric de Malespine (25 florins pour son mariage, 1505) et de sa grand-mère Honorate (1508), épouse par suivant promesse du 26 novembre 1509 et reconnaissance de dot du 26 octobre 1510 (Imbert Borrilli not.), François RAYNAUD marchand de la ville de Marseille, âgé de 20 à 25 ans ; la dot de l’épouse est de 300 florins.
  2. Hélène LOUYS légataire de sa grand-mère Honorate Malespine (1508), décédée avant 1534 ; épouse 1) suivant assignation de dot du 10 décembre 1511, Charles de LA TOUR marchand de la ville de Tarascon, fils du néophyte Julien de la Tour, et de Félicie, l’épouse reçoit 400 florins de dot, et 50 en augment de son époux. 2) Jean JACOB alias PLANTIER de Tarascon.
  3. Marguerite LOUYS épouse Louis de MAZARGUES marchand de Marseille, puis d’Aix, trésorier du palais, néophyte, veuf de Gabrielle de MALESPINE, fils de Pierre, marchand, et de Marguerite de LA TOUR. Remarié à Jaumette de SAINT-JACQUES.
  4. ? Pierre qui suit,
  5. ? Anthonette LOUYS épouse par contrat du 18 septembre 1513 à Aix, Pons PEYRON fils de Rostaing.
  6. ? Jaumette LOUYS teste le 14 septembre 1552 à Aix, épouse Thomassin ANDRE.
  7. ? Jehan LOYS épouse Sille d’où :

    1. Suffren LOYC (Loiqui) marchand d’Aix, teste à Aix le 19 juillet 1563, épouse par contrat du 15 juin 1530 à Aix, Philippa ROUX fille de feu Pierre et de Jeanne BELIARD. Elle teste le 14 novembre 1571. D’où :

      1. Espérite LOUYS épouse vers 1573, Pierre de MANOSQUE maître apothicaire d'Aix.
      2. Jeanne LOUYS baptisée le 14 juin 1542 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean Bonard, marraine Jeanne Bonfils).
      3. Jeanne LOUYS baptisée le 27 mai 1549 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Maurice de Gréoux, marraine Marguerite Aguilhenc).
      4. Jeanne LOUYS née jumelle, baptisée le 15 juin 1550 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Barthélémy Teric, marraine Jeanne Beliard) ; épouse par contrat du 18 août 1575 à Aix, Louis de MANOSQUE fils de feu Jehan, marchand, et de Douce de MONTLAUX.
      5. Jeanne LOUYS jumelle, baptisée le 15 juin 1550 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Maurice de Gréaux, marraine Guillerma Barbut).
      6. Honoré LOUYS
      7. Esprit LOUYS
      8. Antoine LOYC marchand et bourgeois d’Aix, baptisé le 27 novembre 1537 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Anthoine Arrea, marraine Gasparde Arbaud), teste le 8 août 1580 ; épouse Louise de SEILLANS fille de Jean, prévôt général de la maréchaussée en Provence, et d’Anne FOURNIER. D’où :

        1. Philippa LOUYS épouse par contrat du 9 juin 1603 à Aix, Laurent SALVY praticien du Val, fils d’Honoré, bayle et lieutenant de juge du Val, et de feue Catherine BORJONIER.
        2. Suffren LOUYS qualifié écuyer d’Aix, baptisé le 16 août 1586 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Suffred Audibert, procureur au siège, marraine Françoise Olivier).
        3. Jeanne LOUYS baptisée le 26 août 1589 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Louis de Manosque, marraine Jeanne Aguilhenque).
        4. Guillaume LOUYS baptisé le 8 août 1591 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Guillaume Pascal, marraine Victoire Olivier).
        5. Jeanne LOUYS baptisée le 5 mars 1593 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jacques Burle, marraine Jeanne de Manosque), épouse par contrat du 3 juin 1612 Aix, André DARBES praticien, fils de Louis, notaire royal, et de Marguerite ANDRE.
        6. Diane LOUYS épouse par contrat du 18 février 1614 à Aix, Paul SIGAUD praticien, fils d’Antoine et d’Anthonette BONNET.

La famille se poursuit avec :

IV - Pierre LOUYS épouse vers 1510, Marguerite MARGUERIT d’où :

  1. Peyron qui suit,
  2. Arnaud LOUYS épouse par contrat du 18 septembre 1539 à Aix, Jaumette FORNIER fille de Nicolas et d’Honorade de REVEST.
  3. Claude LOUYS cardeur à laine, épouse 1) par contrat du 14 mars 1544 à Aix, Gilette ALEXIS fille de Vincent et de Jehanne FABRE. 2) par contrat du 27 avril 1561 à Aix, Jaumette ISNARD fille de feu Guilhen et de feue Jehanne MONTAUBAN. D’où, du premier lit :

    1. Andrieue LOUYS épouse par contrat du 16 février 1561 à Aix, Hugon AUDIARD fils de Jehan et d’Anne HUGUET. 2) par contrat du 13 mai 1581 à Aix, Guillaume VIAL dit Marente fils de Barthélémy, et de Marguerite N.

  4. Laugier auteur de la seconde branche.
  5. ? Elzias LOUYS cardeur, teste le 27 avril 1541 à Aix, épouse 1) Ne. 2) Anthorone PIOLLE.

V - Pierre alias Peyron LOUYS marchand mercier et ménager d’Aix, teste à Aix le 29 juillet 1577, 21 mars 1578 puis le 5 février 1580, épouse vers 1535, Peyrone de SAINT-CANADET, qui teste le 19 juin 1586. D’où :

  1. Louise LOUYS baptisée le 23 septembre 1537 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Anthoine de la Coste, marraine Louise Penne), décédée après 1577, épouse 1) par contrat du 20 juillet 1555 à Aix, Jehan CAUDIER fils de Perrin, et de Jaumette TORCAT. 2) Peyron alias Pierre ARNAUD décédé avant 1577.
  2. Jehan LOUYS marchand mercier d’Aix, épouse par contrat du 10 mai 1562 à Marseille, Alix ALLEMAND ou Alamand, fille de feue Pierre et d’Anthorone PATRON. D’où :

    1. Peyrone LOUYS baptisée le 12 septembre 1566 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Joseph Page, marraine Peyrone de Saint-Canadet), épouse par contrat du 17 juillet 1588 à Aix, Jehan Anthoine LIONS fils d’Etienne, et de Françoise DOUDON.
    2. Magdeleine LOUYS épouse par contrat du 8 mars 1589 à Aix, Jehan BRUN fils de Jehan et de Claudie CASSUT.
    3. Marie LOUYS baptisée le 25 mars 1575 en l’église Sainte-Madeleine (parrain François de Morlac, marchand d’Aix, marraine Bernardine Loique), épouse par contrat du 8 novembre 1598 à Aix, et le 15 en l’église de la Madeleine, Jean Pierre CARBONNIER maître charpentier, fils de Jehan, maître charpentier, et de feue Catherine RIBOT.

  3. Bernardine LOUYS décédée le 15 juin 1628, inhumée au couvent des Cordeliers, épouse suivant contrat du 29 octobre 1564 devant Me Martelly notaire à Aix, Blaise TROUILLAS marchand d’Aix, fils de Pons et de Clémence DEIDIER.
  4. Andrieue LOUYS
  5. Claire LOUYS baptisée le 7 février 1545 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Alexandre Ollion, marraine Poncette Albe).
  6. Magdeleine LOUYS épouse par contrat du 2 novembre 1559 à Aix, Pierre GARDET fils de Jehan et de Louise RICHARD.
  7. Jeanne LOUYS épouse par contrat du 2 avril 1566 à Aix, Joseph PAGE fils de Bérenguier, et de Delphine CHRISTOL.
  8. Jehan LOUYS prêtre.
  9. Estienne LOUYS
  10. Anne LOUYS épouse par contrat du 15 février 1583 à Aix, Pancrace MARGUERIT âgé de 18 ans, fils de Pierre, le Mineur, et de Françoise BONFILS sa première épouse.
  11. Michel LOUYS marchand bourgeois d’Aix, baptisé le 19 novembre 1556 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Bertrand Perrel, marraine Catherine Estienne), teste à Aix le 25 septembre 1590 ; épouse Anne FERRIER de SAINT-CHAMAS. Elle meurt à Aix et est inhumée le 24 janvier 1625 au couvent des Observantins. D’où :

    1. Peyrone LOUYS
    2. Louise LOUYS baptisée le 24 septembre 1590 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Etienne Perrin, marraine Louise Louys).

  12. Joseph LOUYS
  13. Hugues qui suit,

VI – Hugues alias Huguet LOUYS marchand bourgeois d’Aix, teste à Aix le 25 août 1592 ; épouse par contrat du 9 mars 1573 à Aix, Bernardine SAUVECANE âgée de 15 ans, née en septembre 1557, fille de Laurent, marchand passementier, et d’Anthorone ESTIENNE. D’où :

  1. Isabeau LOUYS épouse par contrat du 27 décembre 1599 à Aix et le même jour à la Madeleine, Jehan ROGIER marchand d’Aix, fils de Durand, marchand drapier, et de Lucie LANTELME, en présence d’Antoine Olivier, et d’Etienne Augier.
  2. Françoise LOUYS épouse par contrat du 18 et le 27 mai 1602 à Saint-Sauveur, Jehan MARGUERIT marchand drapier d’Aix, fils de feu Pierre, marchand, et de Batrone ARNAUD, en présence d’Artaud Mathieu et Honoré Ruffi.
  3. Pierre qui suit,
  4. Jean LOUYS
  5. Guilhem LOUYS
  6. Michel LOUYS maître passementier, baptisé le 19 juin  1588 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Michel Vidal, marraine Marie Arbaud), épouse le 30 novembre 1630 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Isabeau CUERT d’où :

    1. Catherine LOUYS baptisée le 21 décembre 1631 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Pierre Louys, marraine Catherine Brouchier).
    2. Jeanne LOUYS baptisée le 28 mai 1634 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean Antoine Trouillas receveur général, marraine Jeanne Moricaud).
    3. Victoire LOUYS épouse le 19 avril 1654 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Balthasar MICHEL, fils de feu Claude et de Lucrèce LEYDIER.
    4. Thérèse LOUYS épouse le 24 juin 1660 à Aix, Jacques MICHEL, fils de feu Antoine, et de Jeanne HEYLE.
    5. Honorade LOUYS baptisée le 24 mars 1647 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Hugues Burel, marraine Sybille Perrin).
    6. Anne LOUYS baptisée le 10 juillet 1650 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Etienne Bernard, marraine Catherine Pille).
    7. Catherine LOUYS baptisée le 12 juin 1652 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Catelin Monyroux ?, marraine Catherine Souchet).

  7. Peyrone LOUYS baptisée le 15 novembre 1589 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Nicolas Gardet, marraine Peyrone de Saint-Canadet), épouse le 15 octobre 1611 à Saint-Sauveur, Jean BERENGUIER fils de feu Jacques, praticien, et de Laurence AUBESPIN.
  8. Anne LOUYS baptisée le 24 février 1594 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain François Icard, marraine Anne de Michaelis).

VII - Pierre LOUYS marchand bourgeois d’Aix, conseiller du roi contrôleur général et receveur des deniers des tailles, épouse par contrat du 17 janvier 1607 à Aix, et le 20 en l’église de la Madeleine, Delphine LEGIER fille de feu Nicolas, marchand orfèvre et bourgeois d’Aix, et de Marguerite BON, en présence d’Etienne Citrany et Barthélémy Ode. D’où :

  1. Bernardine LOUYS épouse 1) par contrat du 5 mars 1634 à Aix, Michel GEOFFROY grenetier pour le roi au grenier à sel de Berre, fils de feu François, également grenetier au grenier  à sel de Berre, et de Marguerite ARQUIER. 2) le 17 juin 1645 en l’église cathédrale d’Aix, Antoine TRAVERSERY conseiller du roi greffier en la généralité de Provence, âgé de 23 ans, né en 1622 à Aix, en présence de la mère de l’épouse, du père de l’époux, les témoins sont Pierre Vallette, Balthasar de Coreis et André Bertrand.
  2. Huguet qui suit,
  3. Marguerite LOUYS baptisée le 6 octobre 1621 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Claude Artaud, marraine Marguerite Ausel).
  4. François LOUYS jumeau baptisé le 24 février 1624 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain François Legier, marraine Françoise Louys).
  5. Michel LOUYS jumeau baptisé le 24 février 1624 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Michel Silvecane docteur en médecine, marraine Marguerite de Marguerit).

VIII – Huguet LOUYS avocat au parlement de Provence, épouse 1) par contrat du 18 avril 1633 à Aix et le même jour en l’église Saint-Sauveur, Catherine ESTIENNE fille d’Honoré, écuyer, et de Marguerite BLEGIER. 2) par contrat du 18 juin 1634 à Aix, Françoise BORRILLI fille de Boniface, notaire royal d’Aix, et d’Honorade BLANC. D'où, du premier mariage :

  1. Marguerite LOUYS baptisée le 18 mars 1634 en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Pierre Louys, conseiller du roi contrôleur du taillon, marraine Marguerite Blégier).

 

 

 
contact