Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Mimata


 

Famille venue d’Avignon à Aix dans la seconde moitié du XVIe siècle, florissante peu de temps dans l'exercice du droit et le service de l’Eglise d'Aix (Saint-Sauveur) ; elle eut sa demeure à Aix rue de la porte Saint-Louis.

 

 

I - Thomas de MIMATA néophyte originaire d’Avignon, installé à Aix après 1512, docteur en droits et juriste renommé, il sera nommé à la fin de sa vie à l’une des deux chaires de professeur à la faculté de droit d’Aix lors de son rétablissement en 1568, régent de l’université, épouse Françoise ANTOINE d’où :

  1. Barthélémy de MIMATA baptisé le 10 décembre 1540 à Saint-Agricol d’Avignon (parrain Barthélémy Castellane, archidiacre, marraine Marguerite N. femme du sieur docteur Pérussis).
  2. Marie de MIMATA épouse par contrat du 3 décembre 1564 à Aix, Balthazar de FERAPORTE écuyer, élu assesseur d’Aix, frère de Gaspard.
  3. Marguerite de MIMATA épouse Gaspard de FERAPORTE qui teste le 14 novembre 1556 à Aix, puis le 27 novembre 1571.
  4. Anne de MIMATA baptisée le 24 juin 1558 à Saint-Sauveur (parrain François de Beaumont, chanoine de Saint-Sauveur, marraine Anne Bertasse femme du tiers président de Foresta Trets) décédée à 71 ans et inhumée le 2 février 1630 à Bouc, épouse Antoine MARIN.
  5. Charles François qui suit,
  6. Hélène de MIMATA épouse par contrat du 19 mars 1583 à Aix, Esprit GIRAUD, fils de Jean, et d’Anne MEYRAN.
  7. Françoise de MIMATA

II - Charles de MIMATA écuyer d’Aix, capitaine d’armes signalé par César de Nostredame pour sa sortie à Pellissane en 1589, bourgeois d'Aix, élu second consul pour l'année 1603, épouse par contrat du 6 mars 1591 passé à Aix devant Barthélémy Maurel, notaire, Béatrix d’ESTIENNE fille de Joseph, greffier civil au parlement et greffier aux soumissions en la sénéchaussée d’Aix, seigneur du Bourguet, et de Marthe de MAZARGUES. Elle est inhumée le 29 août 1641 aux Observantins. D’où :

  1. Joseph qui suit,
  2. Paul de MIMATA baptisé le 19 janvier 1594 en la cathédrale d’Aix (parrain Paul de Crose seigneur baron de Barbentane, consul et premier procureur de la province et cité d’Aix, marraine Catherine de Clapiers).
  3. Jean Nicolas de MIMATA chanoine de Saint-Sauveur, primicier, prévôt, et administrateur du chapitre, se distingua par son action lors de la peste de 1629 et 1630 dont il nous a laissé le récit. Elu syndic général du clergé de Provence, vicaire général de l’archevêque d’Aix, il fut un membre de la Compagnie du Saint-Sacrement à Aix, et un adversaire acharné du protestantisme. Il fait son testament le 12 avril 1667 (Régina notaire) par lequel il laisse 5500 francs aux filles pénitentes du Bon Pasteur. Baptisé le 16 décembre 1595 à Saint-Sauveur, il meurt à l'âge de 71 ans, le 14 avril 1667 ; son canonicat est transféré après lui à son frère Charles de Mimata.
  4. Ginebre de MIMATA célibataire, inhumée le 30 octobre 1621 aux Observantins.
  5. Claire de MIMATA baptisée le 29 septembre 1599 à Saint-Sauveur (parrain Jean Estienne, marraine Claire de Pontevès).
  6. Marthe de MIMATA baptisée le 2 mars 1601 à Saint-Sauveur (parrain Pierre Mazargues, marraine Marthe Estienne).
  7. Honorate de MIMATA baptisée le 25 août 1602 à Saint-Sauveur.
  8. Marguerite de MIMATA baptisée le 10 mai 1604 à Saint-Sauveur (parrain Honoré de Cabanes, marraine Marguerite Roche) épouse 1) par contrat du 7 juin 1624 à Aix et le 24 en l’église Saint-Sauveur, en présence de Charles Cabanes et Antoine Clément, Jean Louis BURLE avocat au parlement, veuf de Magdeleine du PONT. 2) le 6 août 1667 à Saint-Sauveur, Nicolas GIRAUD, avocat, veuf de Ne, fils de feu Pierre et de Guienne de BONNEL, en présence de stémoins Joseph Salomon, et Jean-Baptiste Bounieu. Elle teste en 1680 devant Boniface Alpheran.
  9. Charles de MIMATA chanoine de l'église métropolitaine Saint-Sauveur d’Aix, reçoit le canonicat de son frère Jean-Nicolas de Mimata à la mort de celui-ci en 1667, fait construire à ses frais, dans l’église Saint-Sauveur, la chapelle du Corpus Domini qui termine la nef du même nom (Roux-Alpheran) ; baptisé le 17 août 1605 à Saint-Sauveur (parrain Joseph Estienne, marraine Anne de Viguier), décédé le 17 avril 1692, à l’âge de 87 ans, inhumé le lendemain en la sépulture des chanoines de Saint-Sauveur.
  10. François de MIMATA baptisé le 13 juin 1607 à Saint-Sauveur (parrain Jules Estienne, marraine Jacoba Estienne), inhumé le 7 janvier 1610 aux Observantins.
  11. Marie de MIMATA inhumée le 20 septembre 1615 aux Observantins dans le choeur au dessous de la lampe.

III - Joseph de MIMATA docteur en droits, avocat au parlement de Provence, assesseur d’Aix en 1656, baptisé le 21 mars 1592 à Saint-Sauveur (parrain Joseph Estienne, marraine Anne de Maynier, baronne de Lauris) inhumé le 17 octobre 1667 aux Observantins, près du lutrin, épouse par contrat passé le 25 mars 1618 à Aix, Jeanne de GEOFFROY fille de Blaise, procureur en la cour, et de feue Catherine d’OLLION. Elle est inhumée le 23 janvier 1678 aux Observantins. D’où :

  1. Paul de MIMATA chanoine de Saint-Sauveur.

 

 
contact