Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Piolle


 

 

Famille ancienne de Manosque, dont Boisgelin, dans ses Esquisses généalogiques, ne donne que peu d'éléments. Noble Guillaume Piolle, juge de Manosque en 1367, est considéré par l'historien Colombi comme l’auteur de cette famille, l’une des premières de Manosque.

Scipion de Piolle notaire royal de Manosque, et greffier de la cour ordinaire de la ville, à partir de qui nous suivons la filiation, épousa vers 1580 Louise de Beauchans, soeur du lieutenant particulier et contrôleur au siège de la sénéchaussée de Forcalquier François de Beauchans, dont le fils, n'ayant pas d'héritier direct, lègue son office à ses cousins.

La postérité de Scipion de Piolle forma deux branches principales : l'aînée, conserva la charge de lieutenant particulier, posséda les terres de Fontienne, Vachères, le Revest-des-Brousses, le Petit-Gubian, et s'éteignit dans le courant du XVIIIe siècle dans la famille Vaugine, de Simiane, qui reprit le nom. La seconde, restée dans le négoce du drap à Manosque, embrassa ensuite la carrière des armes, et se poursuivit notablement au XIXe siècle.

Les armes : d’argent à deux branches de laurier en couronne de sinople, au chef d’azur chargé de trois molettes d’or à huit rais, ont été enregistrées à l'Armorial de 1696 par Isabeau de Dromont et par Charles de Piolle lieutenant particulier au siège de Forcalquier, son neveu.

Joseph Piolle, abbé de Forcalquier, reçut des armes particulières : de gueules à la fasce d’argent, coupé d’argent à un ours passant de sinople, et Scipion de Piolle sieur de Fontienne, de même : de gueules à la croix d'argent, coupé d'or au cheval de sinople.

Une autre branche, semble-t-il, de cette famille, vivait à Seyne et posséda la seigneurie de Champflorin.

 

 

I - Scipion alias Sion de PIOLLE notaire royal de Manosque, greffier de la cour ordinaire de Manosque, décédé avant 1587, épouse Louise de BEAUCHANS soeur du lieutenant particulier François de Beauchans. D’où :

  1. François PIOLLE maître apothicaire de Manosque, épouse 1) épouse avant 1595 Marguerite de LAVENTURE ; puis, si c’est le même François Piolle 2) par contrat du 6 août 1619 Jeanne ROGIER fille du capitaine Jean, de Meynes en Languedoc. D’où, du premier mariage :

    1. Jean André PIOLLE baptisé le 7 août 1604 à Saint-Sauveur (parrain André de Beauchans ; marraine Anne de Coriolis).
    2. Jacques PIOLLE parrain en 1637, baptisé le 15 juillet 1607 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Laugier consul, marraine Lucrèce Gayde).
    3. Hortense de PIOLLE baptisée le 8 août 1610 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Antoine Graud consul, marraine Hortense de Périer femme d’André de Beauchans avocat en la cour).
    4. Louise PIOLLE baptisée le 27 avril 1612 à Saint-Sauveur (parrain Pierre Sellony avocat, marraine Louise Juramy).
    5. prob. André PIOLLE bourgeois, décédé le 21 juin 1644 inhumé à Saint-Sauveur ; épouse le 4 décembre 1632 à Notre-Dame de Manosque et par contrat le lendemain Suzanne de SAFFALIN fille de Jean-Antoine, écuyer de Manosque, et de Claire de NICOLAY, en présence du père de l’épouse et de Romain Saffalin son grand-père; remariée en avril 1648 à Jacques FERAUD, bourgeois de Manosque. D’où :

      1. Jacques PIOLLE baptisé le 13 février 1637 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Piolle, marraine Claire de Nicolay).
      2. Marguerite PIOLLE baptisée le 1er décembre 1638 à Saint-Sauveur (parrain Jean Antoine de Saffalin écuyer, marraine Marguerite Amalric).

  2. André auteur de la seconde branche.
  3. Barthélémy PIOLLE, épouse le 10 novembre 1619 à Digne, Marguerite BOYER d'Estoublon. Or Barthélémy Piolle marchand d’Estoublon, épouse Louise de BLEVIS de Digne, d’où :

    1. Catherine PIOLLE baptisée le 21 janvier 1621 à Saint-Julien le Montagnier (parrain sire Syon Piolle, marraine Catherine Coustagne).
    2. Marguerite PIOLLE baptisée le 2 avril 1622 à Saint-Julien (parrain Honoré de Blevis notaire de Digne, marraine Marguerite Veyan).
    3. Jeanne PIOLLE baptisée le 10 mars 1624 à Saint-Julien (parrain Jean Piolle, marraine Louise Philip).
    4. Cyprian PIOLLE baptisé le 5 mai 1625 à Saint-Julien (parrain Me François Piolle, marraine Jeanne Piolle).

  4. peut-être Joseph qui suit,

II - Joseph de PIOLLE seigneur de Fontienne, avocat à la cour, conseiller et premier enregistreur au siège de Forcalquier, décède le 11 janvier 1669 inhumé le 12 à Saint-Mary; épouse par contrat du 10 octobre 1621, Angélique de FEAUTRIER fille d’Honoré, écuyer de Riez. Elle fait donation à ses enfants le 14 mai 1683 et institue son héritier universel Scipion Piolle son petit-fils, et meurt le 4 août 1686 inhumée le même jour à Saint-Mary. D’où :

  1. Marguerite PIOLLE religieuse de la Visitation, baptisée le 13 septembre 1627 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain André de Beauchans, lieutenant particulier, marraine Marguerite de Bonardel).
  2. François de PIOLLE avocat du roi en la cour, conseiller en la sénéchaussée au siège de Forcalquier, seigneur de Fontienne, teste en faveur et de sa femme, a été baptisé le 21 juillet 1629 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain François Piolle, marraine Louise de Blain) décédé à l’âge de 42 ans le 9 avril 1673 funérailles le 26 mai à Saint-Mary. Sa veuve fait enregistrer pour lui à l’armorial de Forcalquier (f°31 n°10) les armes : d’argent à deux branches de lauriers en couronne de sinople, et un chef d’azur chargé de trois molettes à huit pointes d’or. Epouse pc du 26.3.1661, Isabeau de GOMBERT de DROMONT, fille de Scipion, seigneur de Dromon et Saint-Geniès, et de Madeleine de CORIOLIS ; il est assisté d’André de Beauchans lieutenant particulier au siège de Forcalquier. Elle meurt le 11 mars 1709 et est inhumée le lendemain en l’église concathédrale de Forcalquier. D’où :

    1. Joseph de PIOLLE baptisé le 31 juin 1662 et supplément le 12 juillet à Saint-Mary (parrain Joseph de Piolle conseiller au siège, grand père, marraine Magdeleine de Coriolis femme de M. Sicpion de Gombert seigneur de Saint-Geniès et sa vallée) inhumé le 14 novembre 1675 à Saint-Mary.
    2. Scipion de PIOLLE sieur de Fontienne et Roche-Royne, baptisé le 7 décembre 1663 à Saint-Mary (parrain Scipion de Gombert seigneur de Dromon et Saint-Géniès son grand père, marraine Angélique de Fautrier femme de Joseph Piolle conseiller du roi au siège sa grand mère) décédé à l’âge de 26 ans le 1er septembre 1700 inhumé le lendemain à Saint-Mary.
    3. André de PIOLLE baptisé le 1er mai 1665 à Saint-Mary inhumé le 9 juin 1673 à Saint-Mary.
    4. François de PIOLLE baptisé le 18 décembre 1666 à Saint-Mary.
    5. Isabeau de PIOLLE de FONTIENNE dame de Fontienne, née le 22 avril 1672 baptisée le le lendemain à Saint-Mary (parrain André de Piolle avocat en la cour, marraine Isabeau de Givaudan) décédée le 26 mars 1758 et inhumée le lendemain à Saint-Mary ; épouse par contrat du 3.4.1697, Jacques de MATHIEU du REVEST écuyer, seigneur du Vilard, officier des galères du roi, fils d’Alphonse, seigneur de la moitié du Revest-des-Brousses, et de Louise de PAPARIN de CHATEAUGAILLARD. D’où postérité.

  3. Jean de PIOLLE baptisé le 5 juillet 1631 à Dauphin (parrain Mr Feautrier avocat en la cour et juge royal de Meyzier, marraine Louise Laugier femme de Me Gabriel Rouchon notaire royal de Dauphin).
  4. Françoise de PIOLLE baptisée le 31 décembre 1633 à Saint-Mary (parrain Michel Magnan procureur au siège, marraine Françoise de Périer femme de Gaspard de Sébastiane sieur de Porchères).
  5. Claire de PIOLLE baptisée le 14 août 1636 à Saint-Mary (parrain François Sestier, marraine Esprite Garcin).
  6. Catherine de PIOLLE baptisée le 30 août 1638 à Saint-Mary (parrain François de Pioule, marraine Catherine de Magnan).
  7. Joseph de PIOLLE baptisé le 5 juin 1640 à Saint-Mary (parrain Jean Piolle son frère, marraine Françon Piolle sa soeur).
  8. Joseph de PIOLLE prêtre, docteur en théologie de Saint-Sulpice, prédicateur du roi, prieur et seigneur de Fontienne, baptisé le 24 mai 1643 à Saint-Mary (parrain François Piolle, marraine Claire Piolle) décédé à l’âge de 81 ans le 3 septembre 1724 inhumé le lendemain en la concathédrale de Forcalquier. A publié en 1663 à Paris la Vie de Saint-Mary.
  9. Marie Thérèse de PIOLLE baptisée le 13 août 1644 à Saint-Mary décédée à Aix, inhumée le 26 mars 1699 aux Dominicains, épouse Marc-Antoine PISCATORIS avocat du roi au bureau des trésoriers généraux de France (1659), décédé à Aix et enseveli le 15 janvier 1679 aux Dominicains. Il était fils de Pierre et de Louise THIBAUD.
  10. André qui suit,
  11. Jean-Pierre de PIOLLE

III - André de PIOLLE de BEAUCHANS avocat à la cour, lieutenant particulier civil par lettres de provisions du 2 avril 1676, installé le 9 mai suivant, se démet de sa charge en faveur de son fils Charles. Baptisé le 6 décembre 1646 à Saint-Mary (parrain André de Sébastiane prévôt de Saint-Mary, marraine Camille de Laugier), il meurt le 3 août 1692 et est inhumé le 4 à Saint-Mary. Epouse par contrat du 28 novembre 1669, Lucrèce de CHANUT du REVEST âgée de 17 ans, née en 1652 au Revest, fille de Charles, sieur du Revest-des-Brousses et de Vachères, procureur du roi, et de Lucrèce de DORIA sa première épouse. Elle meurt le 19 août 1722 inhumée le lendemain à Saint-Mary. D’où :

  1. Charles qui suit,
  2. Jean de PIOLLE inhumé le 7 août 1676 à Saint-Mary.
  3. André de PIOLLE né le 24 février 1673 baptisé le 10 avril 1673 à Saint-Mary, inhumé le 25 décembre 1675 à Saint-Mary.
  4. Joseph de PIOLLE né le 19 baptisé le 20 janvier 1675 à Saint-Mary.
  5. Louis de PIOLLE baptisé le 30 juillet 1677 à Saint-Mary né la veille, inhumé le 31 mai 1711 à Saint-Mary décédé la veille.
  6. François de PIOLLE né et baptisé le 21 mars 1679 à Saint-Mary.
  7. Gaspard de PIOLLE de BEAUCHANS écuyer de Forcalquier né et baptisé le 15 octobre 1680 à Saint-Mary, inhumé le 19 janvier 1754 à Saint-Mary, sans alliance.
  8. André de PIOLLE inhumé le 22 juin 1681 à Saint-Mary.
  9. Antoine de PIOLLE baptisé le 9 mars 1682 à Saint-Mary né le même jour, inhumé le surlendemain.
  10. Claire de PIOLLE née et baptisée le 3 avril 1684 à Saint-Mary.
  11. Joseph de PIOLLE de BEAUCHANS écuyer, né le 14 baptisé le 15 juin 1685 à Saint-Mary, épouse le 10 juillet 1725 en l’église Saint-Marcel de Marseille, Marie Catherine GROIGNARD.
  12. Ne de PIOLLE née et décédée le 22 novembre 1686 inhumée à Saint-Mary.
  13. Marie de PIOLLE née le 15 baptisée le 16 mai 1688 à Saint-Mary.
  14. François de PIOLLE né le 12 baptisé le 13 octobre 1690 à Saint-Mary, inhumé le 27 août 1698 à Saint-Mary.

IV - Charles de PIOLLE de BEAUCHANS écuyer, co-seigneur de Vachères, du Revest-des-Brousses et du Petit-Gubian, succède à son père André dans la charge de lieutenant particulier civil au siège de Forcalquier, lettres de provisions datées du 3 août 1693, en charge jusqu’en 1745 date à laquelle il résigne en faveur de Pierre Charles d’Autane, avocat de Villeneuve; fait enregistrer ses armes (les mêmes que son oncle) à l’armorial d’Hozier ; né le 12 novembre 1670 baptisé le 16 à Saint-Mary, décédé en 1752 inhumé au Revest ; épouse 1) le 26 avril 1702 à Saint-Mary, Thérèse GASSAN âgée de 16 ans, née en 1686, fille de feu Pierre bourgeois de Forcalquier, et de Lucrèce de MARTIN. Elle meurt le 15 mai 1720 et est inhumée le lendemain à Saint-Mary. 2) le 11 novembre 1722 en l’église Notre-Dame des Anges de Lurs, Marguerite de CHATEAUNEUF. D’où :

  1. du premier mariage : Marie Thérèse de PIOLLE de BEAUCHANS née le 18 baptisée le 19 mars 1707 inhumée le 10 juin 1711 à Saint-Mary.
  2. Jeanne de PIOLLE de BEAUCHANS, de Forcalquier, épouse le 21 mars 1741 à Saint-Martin de Marseille, âgée de 19 ans, Pierre MOTTET, âgé de 25 ans, de Bouc, fils de feu Sébastien et de Claire LIEUTAUD.
  3. Marie Anne de PIOLLE de BEAUCHANS, ép. pc du 11 février 1749, Jean Joseph Balthasar VAUGINE, bourgeois de Simiane, fils de Me Joseph, notaire royal de Simiane, et de feue Catherine MONTJALLARD.

  4. du second mariage : Anne de PIOLLE de BEAUCHANS née et baptisé le 22 avril 1724 à Lurs (parrain Charles Ramel, marraine Lucrèce Rougier sa femme).
  5. Thérèse de PIOLLE de BEAUCHANS née le 28 baptisée le 29 juillet 1725 à Saint-Mary, inhumée le 4 septembre 1726.
  6. Marie de PIOLLE de BEAUCHANS née le 24 baptisée le 27 juin 1727 à Saint-Mary, épouse le 26 février 1748 en l’église du Revest des Brousses, Jean Joseph Pierre MONTJALLARD fils de feu Jean Balthasar, de Simiane, et d’Elisabeth du MAITRE en présence de Joseph Antoine de Ferres, de Simiane, et Joseph Roux bourgeois d’Ongles.
  7. André qui suit,
  8. Anne Marie de PIOLLE de BEAUCHANS baptisée à la maison supplée le 6 février 1732 à Saint-Mary.
  9. Marie Thérèse de PIOLLE de BEAUCHANS née le 26 baptisée le 27 février 1734 à Saint-Mary.

V - André de PIOLLE de BEAUCHANS écuyer, seigneur du Revest-des-Dames, Vachères, le Petit-Gubian, épouse le 3 juillet 1756 à Marseille, en l’église Saint-Laurent, âgé de 27 ans, Catherine DAIGNAN âgée de 17 ans, née à Constantinople et résidant à Marseille chez sa tante dame Urtis Vian, fille de feu Jean-Louis négociant, consul à Smyrne et à Constantinople, et d’Anne URTIS, l’époux est assisté de Jean de Châteauneuf bourgeois de Simiane, son oncle maternel.

 
contact