Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Rebuty


 

 

Famille de marchands de Manosque installée à Forcalquier et Marseille, dont une branche s'illustrera au parlement de Provence et possèdera en partie les terres de Fontienne et de Valgressière. Ils auraient, d'après certains ouvrages, fourni plusieurs chevaliers à l'ordre de Malte dont un commandeur.

Les Rebuty, alias Rebut ou Rabut, ont formé trois branches, dont l'une s'est transplantée vers 1630 à Marseille (où elle fera plus tard enregistrer ses armes à l'armorial d'Hozier), et où ils avaient établi des liens commerciaux dès la fin du siècle précédent (branche de Jean-François Rebut marié en la cité phocéenne en 1595).

Remerciements à Cyril Costesèque pour ses recherches (avec le concours précieux de M. Deruda, et relevés F. Barby).

Armes : d’or au lion de sable lampassé de gueules, au chef d’azur chargé de trois étoiles d’or, ainsi enregistrées à l’Armorial général de France par Balthasar Rebuty fils, et par Jacques Rebuty.

 

 

I – p-ê. Suffred REBUT épouse, peut-être en secondes noces, Anthonone TOTON, d'où :

  1. Jacques qui suit,
  2. Louis REBUT décédé avant 1589, épouse Charlotte d’où :

    1. Françoise REBUT baptisée le 15 février 1557 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jacques Lardeyret, marraine Françoise femme de Sauvaire Chambe), décédée le 13 avril 1619 et inhumée à Notre-Dame de Manosque, âgée de 72 ans. épouse en 1568 à Manosque, Jean-Baptiste MEYNIER notaire à Manosque de 1576 à 1585, fils de Nicolas, et de Françoise AYMAR. Il meurt avant 1594.
    2. Michelle REBUT baptisée le 5 mars 1559 à Notre-Dame de Manosque (parrain Pierre Gervais, marraine Michelle femme de Me Olivari), décédée le 13 mars 1631 inhumée à Saint-Sauveur ; épouse capitaine Jacques LAUGIER décédé le 12 octobre 1622 inhumé à Saint-Sauveur, fils d'Honoré, médecin, bourgeois de Manosque, et de Melchionne BLAIN.
    3. Sauvaire REBUT baptisé le 14 juillet 1560 à Notre-Dame de Manosque (parrain Sauveur Chambe, marraine Delphine Passonnier).
    4. Jean REBUT baptisé le 1er janvier 1562 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Chave, marraine Françoise Rebut).
    5. Delphine REBUT baptisée le 24 juin 1563 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Vernet, marraine Delphine Garnier).
    6. Anne REBUT baptisée le 23 avril 1565 à Notre-Dame de Manosque (parrain Pons Vial, marraine Anne Salomon).
    7. Honoré REBUT baptisé le 4 février 1568 à Notre-Dame de Manosque (parrain Honoré de Manosque, marraine Alayonne Bourrelle).
    8. Marguerite REBUT baptisée le 24 août 1569 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean-Baptiste Meynier, marraine Michelle Rebut).

  3. Marguerite REBUT baptisée le 4 octobre 1537 en l’église Saint-Sauveur de Manosque (parrain François Dumaine, marraine Marguerite Arnaud).
  4. Louise REBUT baptisée le 14 janvier 1541 à Notre-Dame de Manosque (parrain Pierre Juliani, marraine Louise Frace).
  5. Jeanne REBUT baptisée le 4 janvier 1544 à Notre-Dame de Manosque (parrain Esprit Garnier, marraine Catherine Martin).
  6. Jean REBUT baptisé le 7 avril 1556 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Ravel procureur en la cour suprême, marraine Jeanne du Pont), on le suppose le même que Jean Rebut marchand bourgeois de Manosque, décédé avant 1607, épouse Marguerite du CHEMIN ; d’où :

    1. François REBUTY baptisé le 13 octobre 1577 à Notre-Dame de Manosque (parrain François Tiroux, marraine Marguerite Laugier).
    2. Antoine REBUTY bourgeois de Manosque, baptisé le 21 août 1580 (parrain Antoine Auberge, marraine Anthonone Tutone ayeule), vivant en 1607.
    3. Françoise REBUTY baptisée le 13 janvier 1589 à Notre-Dame de Manosque (parrain François Beauchans lieutenant au siège de Forcalquier, marraine Françoise Rebuty fille de feu Louis), décédée à l’âge de 54 ans le 11 juillet 1643 et inhumée à Notre-Dame de Manosque. Epouse le 11 mai 1607 à Notre-Dame des Accoules à Marseille et suivant contrat passé le même jour en la maison d’habitation du sieur Jean-François Rebut cousin de l’épouse, André d’AYMINY écuyer de Manosque, fils de feu capitaine Antoine, et de Jeanne Rostang, l’épouse agissant du consentement d’Antoine Rebut, son frère unique, qui lui constitue en dot et douaire la somme de 3000 livres tournois, à savoir 780 livres payables huit jours plus tard, et comprenant le prix des coffres et effets nuptiaux, 720 livres qu’Antoine Rebut tient en capital des héritiers du sieur Esprit Garnier, de Manosque, 600 livres payables en argent comptant, par moitié, sur deux ans, et les 900 livres restantes prises sur l’héritage des père et mère de l’épouse, payables deux mois plus tard, l’épouse en outre s’assigne en dot les joyaux que lui a légués sa mère par son dernier testament reçu par Me de Sébastiane notaire à Saint-Michel le 19 juin 1591, consistants en une chaine d’or et une chaine d’argent qu’il pourra recouvrer de Jacques Beauchamps son jadis tuteur, lequel s’est trouvé dans l’inventaire des biens de ladite fait par le juge de Manosque ledit jour et an, le contrat et notamment les donations contenues, devront être ratifiées par la mère de l’époux et par Annibal d’Eyminy prêtre séculier, docteur en théologie et aumônier de la Reine, oncle paternel de l’époux, dans un délai de cinq jours, les époux se font donation mutuelle, lui de 1200 livres à la future, et elle de 600 livres, le futur époux promet enfin de faire faire à la future épouse des robes, bagues et joyaux pour la somme de 450 livres, les procureurs spéciaux nommés pour garants des sommes dues sont Me Bandolly pour lui et Me Mottet pour elle, procureurs au siège de Forcalquier; fait et passé en présence des témoins : Jean-François Rebut, cousin de l’épouse, Me Balthasar Rebut frère, docteur en droits et avocat en la cour, Gabriel Chabert et Nicolas Cisterne, praticiens à Marseille, l’époux signe D’Aymyny, l’épouse Fransoise Rebuty. D’où postérité.

  7. Françoise REBUT baptisée le 13 avril 1559 à Notre-Dame de Manosque (parrain Honoré Favet ?, marraine Françoise Eymar). = prob. épouse Claude ESTIENNE bourgeois de Manosque.

II - Jacques REBUT bourgeois de Manosque, décédé entre 1581 et 1595, épouse Françoise du MAYNE, décédée le 8 septembre 1610 inhumée en l’église Saint-Sauveur; d’où :

  1. Catherine REBUT baptisée le 19 février 1561 à Notre-Dame de Manosque (parrain François du Mayne, marraine Catherine Boisson).
  2. Balthasar qui suit,
  3. Jean-François qui a postérité.
  4. Antoine qui a laissé postérité.
  5. Honoré REBUT bourgeois de Manosque, décédé le 15 août 1632 inhumé en l’église Saint-Sauveur de Manosque, épouse Jeanne GARNIER fille de Roland et de Marguerite BOUFFIER, elle meurt le 25 octobre 1636 et est inhumée à Saint-Sauveur ; d'où :

    1. Jacques REBUT baptisé le 25 juin 1595 à Notre-Dame de Manosque (parrain Roland Garnier, marraine Françoise du Mayne).
    2. Marguerite REBUT baptisée le 29 mars 1598 à Notre-Dame (parrain Etienne Pasquier, marraine Marguerite de Fauris), décédée le 13 octobre 1658 à Manosque, âgée de 60 ans, inhumée à Notre-Dame, épouse le 2 octobre 1614 en l’église des Accoules à Marseille, Pierre MARIOTY fils de feu Nicolas, et de Magdeleine DALLEST, en présence de Claudon N. et de Pierre Ravel chanoine.
    3. Françoise REBUT baptisée le 18 mars 1601 à Notre-Dame (parrain Jean Garnier son oncle) épouse le 1er octobre 1626 à Notre-Dame de Manosque, Louis BELLIARD fils de Jean.
    4. Jeanne REBUT baptisée le 8 janvier 1604 à Notre-Dame (parrain monsieur Pochet, marraine Marguerite Boufier).
    5. André REBUT baptisé le 8 janvier 1606 à Notre-Dame (parrain André Garnier, marraine Françoise Rebut).


  6. Françoise REBUT baptisée le 13 juin 1574 à Notre-Dame de Manosque (parrains Honoré du Teil et Jean Sellon notaire, marraine Françoise de Glandevès dame de Corbières), décédée à l’âge de 35 ans le 26 avril 1610 inhumée en l’église Notre-Dame, épouse Antoine de NEDIS, fils de Jean marchand, consul de Manosque, et de Catherine ROCHE.
  7. Marc Antoine REBUT baptisé le 15 août 1577 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Baptiste Maynier).

III – Balthasar REBUT docteur en droit et avocat au siège de Forcalquier puis au parlement, baptisé le 14 septembre 1563 à Notre-Dame de Manosque (parrain Jean Vernet, marraine Catherine Frasse), décédé le 17 octobre 1629 à l’âge de 66 ans, inhumé en l’église Saint-Sauveur de Manosque le lendemain, épouse 1) Catherine de BOUCHERY marraine en 1596. 2) par contrat du 16 février 1597 Marguerite de FAURIS fille de Me Jean avocat au parlement, et de Marguerite de GUILHEN. Elle reçoit de son père une maison à Forcalquier par acte du 3 avril 1610. D’où :

  1. Jean REBUT baptisé le 31 janvier 1599 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Jean de Fauris, marraine Françoise du Mayne).
  2. Lucrèce REBUT baptisée le 1er janvier 1604 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Claude Beauchans, Lucrèce Leydet).
  3. Claire REBUT baptisée le 20 juillet 1608 à Saint-Mary (parrain Me Honoré Rebuti, marraine Anthonone d’Estienne).
  4. Magdeleine de REBUTY alias Madon, baptisée le 14 mai 1612 à Saint-Mary (parrain Nicolas Audibert procureur au siège, marraine Magdeleine de Laugier femme de Monsieur le procureur du roi audit siège) décédée à l’âge de 64 ans le 12 juillet 1676 inhumée le lendemain à Saint-Sauveur de Manosque ; épouse par contrat du 23 septembre 1619 Balthasar LOTH, étudiant en droit, fils de feu Melchion, notaire royal de Gréoux, et de Lucrèce AUDIBERT. Décédé avant 1656 bourgeois de Manosque. D’où postérité.
  5. Michel REBUT baptisé le 1er juin 1613 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Michel Magnan procureur au siège, marraine Madeleine Astier) décédé le 15 juillet 1627 inhumé en l’église Saint-Sauveur de Manosque.
  6. Marguerite de REBUT baptisée le 1er mai 1617 à Saint-Mary âgée de 2 mois (parrain Jean Paul Brunet, marraine Hélène Laugier).
  7. Jacques qui suit,

IV – Jacques REBUT avocat en la cour, né à Forcalquier, décédé le 6 septembre 1643 inhumé en l’église Saint-Sauveur de Manosque ; épouse par contrat du 25 juin 1637 et le lendemain à la Major de Marseille, assisté pour le contrat de Jacques Rebut prieur de Manosque, religieux hôtelier du monastère de Saint-Victor les Marseille, son cousin, Marguerite de MARMERY fille de feu Pierre, écuyer, de Marseille, et d’Anne de BEAULNIER, assistée de Pierre Marmery son frère. D’où :

  1. Jean-Baptiste qui suit,
  2. Jacques REBUTY
  3. Balthasar REBUTY fait enregistrer ses armes à l’armorial de Marseille, épouse le 4 novembre 1688 à Notre-Dame des Accoules à Marseille âgé de 40 ans, Marguerite du ROURE âgée de 28 ans, fille de Pierre et de Marie DESSANT, en présence de Jacques Rebuty frère de l’époux, François du Roure frère de l’épouse, François Pascal prêtre, Gaspard Bergier quêteur de la chapelle des Pénitants de Saint-Antoine.

V - Jean Baptiste REBUTY de Marseille, épouse le 23 janvier 1670 à Notre-Dame des Accoules à Marseille, Marie DAMERIC fille d’Etienne et de Ne BROYOLY, en présence de Jean Boulle prêtre, Claude Rossolin prêtre, Balthasar Bollegon prêtre et sacristain de l’église, Pierre Ricord clerc ; d’où :

VI - Jacques REBUTY de Marseille épouse le 1er mai 1706 en l’église du Saint-Esprit d’Aix, Gabrielle GUICHARD de Marseille, veuve de François BAYON fille de Pierre et d’Anne ACHARD.

 

 
contact