Anciennes familles de Provence
     

 

d'Ulme


 

 

La famille d’Ulme, présente à Aix au XVIe et début du XVIIe siècle, doit son importance à la carrière de François d’Ulme conseiller du roi Henri III, reçu avocat général au parlement d’Aix en 1559, dont un fils fut avocat et l’autre se signala pendant les guerres de Religion à la défense du village de Beaumont (1589). Ils possédaient la terre de Montravail, qu'ils transmirent à la famille de Ludier.

L’origine des Ulmo (ou d’Ulme, Dulme, de Ulme, etc., équivalent du français de L’Orme – forme qui n’apparaît cependant jamais) reste vague. Un Jean de Ulmo apparaît dans une reconnaissance passée le 25 avril 1502 à Gilles Tibaud marchand d’Aix. Thomas de Ulmo travailleur de Sainte-Tulle, est cité à Aix en 1537. Plus anciennement, Gauthier de Ulmeto alias Delorme, sieur de Mazaugues, fut reçu le 3 novembre 1368 maître rational à la cour des Comptes, et mourut en 1402. Les Ulme pourraient être originaires du Comtat.

Une seconde famille d’Ulme co-existait avec la première à Aix, de condition plus modeste. Elle est issue de Marquet d’Ulme, marié vers 1540, père entre autres de Pierre d’Ulme marié à Nicolane Bugelle, et ayeul de Jacques d’Ulme travailleur d’Aix marié en 1610 à une demoiselle d’Eguilles.

Armes : d’or à trois coeurs de gueules, selon les notes du Cabinet des Titres (mss.779).

 

 

I - Denis de ULMO docteur en droits et avocat au parlement, épouse Thomasse de LAURIS, d’où :

  1. François qui suit,
  2. Honorade d’ULME baptisée à Manosque en l’église Saint-Sauveur le 18 novembre 1536, épouse en 1557 à Aix, Joseph BONFILS docteur en droits et avocat au parlement de Provence, puis conseiller du roi et lieutenant civil et criminel en la sénéchaussée d’Aix (1589), fils de Jean, notaire et bourgeois d’Aix, et d’Andrieve de TIBOLDIS sa première épouse. Il se remarie en 1592.

II - François de ULMO alias d’ULME docteur en droits, reçu avocat général au parlement de Provence en la charge de Jean Charrier le 31 mars 1559, assesseur (1562), seigneur de Montravail, conseiller du roi Henri III, teste à Aix le 14 septembre 1580 par lequel il nomme légataire de sa terre de Montravail son gendre du Laurens, et le 14 mars 1581, meurt à Paris et est inhumé le 4 juillet 1581 à Aix, auprès de sa première épouse, devant l’autel de la chapelle du Corpus Christi en l’église métropolitaine Saint-Sauveur. Epouse 1) par contrat du 7 juin 1552 à Aix, Charlotte PALANQUE fille de feu Etienne, et de Françoise de CRUEYS. Décédée à Aix le 3 septembre 1576 inhumée à Saint-Sauveur. 2) en 1579 à Aix, Sibylle de PONTEVES veuve de Balthasar de VETERIS, seigneur du Revest et de Puimichel, fille de Reforciat, seigneur de Pontevès et Sillans, et de Balthasare de VINTIMILLE BAUDUEN. D’où, du premier mariage :

  1. Marguerite d’ULME baptisée le 20 décembre 1555 à Saint-Sauveur.
  2. Anne d’ULME baptisée le 20 décembre 1556 à Saint-Sauveur, décédée à l'âge de 34 ans, inhumée le 16 avril 1591 à Aix, épouse Honoré du LAURENS seigneur de Montravail (par héritage de son beau-père), avocat général au parlement d’Aix (29 novembre 1581), avait étudié la médecine à Paris et le droit à Turin, deviendra à la mort de sa femme, prêtre, puis archevêque d’Embrun, baptisé le 7 mars 1554 à Tarascon, fils de Louis, médecin originaire de Savoie, et de Louise CASTELAN. Il meurt le 24 janvier 1612 à Paris, âgé de 57 ans.
  3. Marguerite d’ULME baptisée le 22 mars 1558 à Saint-Sauveur.
  4. Isabeau d’ULME décédée avant 1581, épouse par contrat du 25 janvier 1573 à Aix, Louis FABRI avocat du roi pour les pauvres, fils d’Antoine, procureur des pauvres, et de Françoise DEDONS.
  5. Honoré qui suit,
  6. Françoise d’ULME jumelle baptisée le 25 mai 1563 à la Madeleine.
  7. Magdeleine d’ULME jumelle de la précédente baptisée le 25 mai 1563 à la Madeleine.
  8. Adrien d’ULME seigneur de Montravail, teste le 7 mars 1584 devant Barthélémy Maurel notaire à Aix.
  9. Charles d’ULME légataire de son père en 1581.
  10. Jacques d’ULME écuyer d’Aix, seigneur de Montravail, avocat au parlement de Provence, juge de la ville de Manosque, teste le 28 janvier 1584 devant Barthélémy Maurel notaire, baptisé le 15 décembre 1566 à Saint-Sauveur, épouse par contrat du 1er juin 1591 à Aix, Véronique PENA fille d’André et de Brigitte de TASSONS. Décédée avant 1633. D’où :

    1. Jean d’ULME baptisé le 24 août 1592 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean marquis de Trans, marraine Marguerite de Pellicot).
    2. Sibylle d’ULME baptisée le 5 mars 1605 à la Madeleine (parrain Me Honoré d’Ulme, marraine Sybille de Pontevès), épouse 1) le 20 octobre 1637 à la Madeleine d’Aix, Antoine de SERRE sieur de la Peyrouse fils de feu noble Gaspard sieur de la Grange, et de Suzanne de ROUX, de la ville de Gap. 2) par contrat du 7 août 1643 reçu par Me André Darbès notaire à Aix, François de LUDIER, écuyer originaire de Château-Thierry, fils de feu Jean et de Magdeleine CAGNIERE. La seigneurie de Montravail est transmise en dot à la famille de Ludier.
    3. Claire d’ULME épouse par contrat du 1er juin 1633 à Aix, Arnaud BONFILS écuyer d’Aix, fils de feu Joseph, écuyer, seigneur de Peyresc, et de feue Laurence d’AGOULT.

  11. Joseph d’ULME religieux, légataire de son père en 1581.
  12. Jean-François d’ULME légataire de son père en 1581.
  13. François d’ULME baptisé le 17 avril 1571 à Saint-Sauveur (parrain noble Jean d’Aysac citoyen de Marseille, marraine France de Couste).
  14. Gaspard d’ULME légataire de son père en 1581, baptisé le 14 mars 1574 à la Madeleine.
  15. Clarisse d’ULME légataire de son père en 1581, baptisée le 13 juin 1575 à la Madeleine.).= ? épouse Robert FULCONIS avocat.
  16. Henri d’ULME écuyer d’Aix, légataire de son père en 1581.

III - Honoré d’ULME écuyer d’Aix, capitaine, il se signale lors du siège du village de Beaumont par les troupes du duc de la Valette en 1589, baptisé le 18 mai 1562 à Saint-Sauveur, légataire de son père en 1581, teste à Aix le 5 février 1592, épouse par contrat du 28 octobre 1616 à Aix, Magdeleine de FERAPORTE née à Aix en février 1592 fille de François, écuyer d’Aix, et de feue Louise BARDELIN. D‘où :

  1. Louise d’ULME inhumée le 27 septembre 1636 aux Observantins, dans la chapelle de sa famille, épouse par contrat du 16 juin 1635 à Aix, Jehan Antoine REDORTIER MAGNAN, natif de Cucuron habitant d’Aix, fils de Jean, bourgeois de Cucuron, et de Claire BARRIERE.
  2. Joseph d’ULME baptisé le 18 février 1624 à la Madeleine d’Aix (parrain Gabriel sieur du Bourget et de la Fare, avocat en la cour, marraine Anne de Ravel).
  3. Paul d’ULME baptisé le 23 février 1628 à la Madeleine d’Aix.

 

 

 
contact