Anciennes familles de Provence
   

 

tige des Bonfils
&
seigneurs de Bouc


 

I - Pierre BONFILS père de :

II - Jehan BONFILS teste à Aix le 28 octobre 1401 épouse Hugua d'où :

  1. Honoré BONFILS épouse Honorade
  2. Pierre qui suit,
  3. Bertrande BONFILS épouse Jean AYCARD qui teste en 1400.

III - Pierre BONFILS d'Aix, teste à Aix le 18 mars 1441, épouse Allayene MARTIN, père de :

  1. Jacques qui suit,
  2. Bertrand qui a postérité.
  3. Guillaume BONFILS épouse par contrat du 6 avril 1537 à Aix, Catherine BERENGUIER
  4. Aygline BONFILS épouse par contrat passé devant Hugues Ramet notaire à Aix le 26 novembre 1442, Hugon ARTAUD de Ventabren, habitant d’Aix.
  5. Béatrix BONFILS épouse Pierre de TIBOLDIS.

IV - Jacques BONFILS nourriguier d’Aix, épouse par contrat passé en la maison de Pierre Bonfils à Aix, le 22 avril 1422, Suave ou Suavette BERENGUIER, de Ventabren, fille de Barthélémy, le père de l’époux reconnait recevoir d’Hugua Bérenguier épouse de Jacques Bérenguier ayeul paternel de l’épouse la somme de 50 florins, en présence d’Honoré Bérenguier et Jacques Pinchinat, d’Aix; elle teste le 19 octobre 1476 ; d'où :

  1. Melchionne BONFILS épouse 1) par contrat du 10 mai 1463 à Aix, Honoré STEPHAN alias BOYRE. 2) par contrat en janvier 1468, Gillet ALEXIS.
  2. Marguerite BONFILS épouse par contrat du 16 septembre 1469 à Aix, Honoré CASTELLI.
  3. Barthélémy qui suit,

V – Barthélémy BONFILS notaire et marchand nourriguier d'Aix, teste devant Imbert Borrili notaire, le 14 juin 1487, élit sépulture en l’église de Ventabren ou au cimetière de Saint-Sauveur à Aix s’il meurt en cette ville, fait un legs à son épouse Isabeau Cavalhon, à Catherine Eyguesier épouse de Balthasar Bonfils, son fils, qu’il nomme pour son héritier ainsi que l’enfant à naître de son épouse, et nomme Jacques de Tiboldis l’aîné et Jacques de Tiboldis le jeune, frères, tanneurs, et Jean Bonfils travailleur d’Aix, ses parents (consanguineos meos) ; il teste à nouveau le 14 octobre 1495 en faveur de son fils Balthasar né d’Honorade Goyran et ses enfants, et en faveur de son fils Jean né d’Isabelle Cavaillon et ses enfants. Il est meurt avant 1503, date à laquelle, le 20 février, Isabeau Cavaillon sa veuve reçoit certains biens à Ventabren d’Huguet Raymont seigneur du lieu. Il épouse 1) Honorade GOYRAN. 2) Isabelle CAVAILLON veuve de Perceval GOYRAN (dont elle a plusieurs enfants, notamment Louise épouse de Barthélémy Blein, et Balthasar Goyran marié à Catherine Eyguesier) , fille de Rostaing, travailleur du lieu de Alansono, et de Jacoba; elle teste le 24 mars 1502 en faveur de son fils Jean et veut être inhumée auprès de son mari à Saint-Sauveur, elle fait une vente à Honoré Raimbaud le 9 mars 1503. D’où :

  1. du premier lit : Balthasar BONFILS travailleur d’Aix, héritier de son père, met en rente sa bastide de Ventabren à Antoine Brémond, par acte du 17 octobre 1502, et le 15 avril 1503, fait une vente à René Matharon seigneur de Peynier ; il teste à Aix le 6 mai 1504 ; épouse par contrat du 20 juin 1469 à Aix, Catherine EYGUESIER fille de Mitre, nourriguier d’Aix, et de feue Marguerite PASCAL ; elle teste le 5 janvier 1530 puis le 14 septembre 1532 devant Imbert Borrilli, en faveur de ses enfants Jean, Annone et Magdeleine Bonfils, et veut être inhumée au tombeau de ses parents à Saint-Sauveur. D’où :

    1. Jehan BONFILS marchand, monnayeur d’Aix, fait un achat par acte Borrilli notaire le 20 janvier 1531, apparaît dans une reconnaissance de dette faite en sa faveur par Honoré Bompar, marchand d’Aix, le 22 novembre 1527 (Borrili notaire), achète une vigne au quartier du Redier le 12 avril 1541 ; épouse par contrat du 17 janvier 1506 à Aix, Isoarde BOURDON fille de Raymond nourriguier et consul d’Aix, et de Louise RAYNAUD.
    2. Annone BONFILS épouse en 1510 Christophe de CHATEAUNEUF, teinturier d'Aix.
    3. Magdeleine BONFILS épouse en 1508 François BERARD, marchand d'Aix.

  2. du second lit : Jean qui suit,

VI - Jean BONFILS notaire puis marchand nourriguier d'Aix, teste le 17 novembre 1556 devant Antoine Lambert notaire, épouse 1) par contrat du 7 décembre 1513 reçu à Aix, Andrieve de TIBOLDIS fille de feu Jacques de Tiboldis dit Tribole, tanneur et marchand d'Aix, et de Catherine MEYFREDI. 2) par contrat du 12 septembre 1532 à Aix, en la maison de noble André Bardelin, fils et héritier de feu noble Michel Bardelin bourgeois d’Aix, Catherine de DUANE alias de GUIGONET, fille de Floret bourgeois de Cavaillon, natif d’Arles, et de noble Catherine de CHABESBAUCHE. Elle est inhumée le 12 janvier 1578 à Saint-Sauveur. D’où :

  1. du premier mariage : Faustin BONFILS bourgeois d'Aix, geolier des prisons en 1564, teste à Aix le 6 novembre 1572, épouse en 1558 Anne IMBERT fille de feu Antoine et de Jaumette EVANIN de Salon. Elle se remarie à Hugues BORREL puis à Jean DEMIGNE praticien d’Aix, et teste le 18 mars 1584. D’où :

    1. Jehan BONFILS praticien d'Aix, épouse suivant contrat du 24 décembre 1587 à Aix, Anne BEAUMOND fille de feu Jehan, praticien, et de Catherine de PUGET.
    2. André BONFILS baptisé le 13 juin 1563 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain André Bardelin, marraine Jeanne Digne).
    3. Laurent BONFILS baptisé le 3 juin 1565 à la Madeleine (parrain Etienne Garin, marraine Marguerite B...).
    4. N. BONFILS inhumé le 2 décembre 1565 à Saint-Sauveur.
    5. Honorade BONFILS
    6. Françoise BONFILS baptisée le 4 février 1567 à la Madeleine (parrain Alexandre Bonfils, marraine Françoise de François).
    7. Lucrèce BONFILS baptisée le 22 août 1572 à la Madeleine (parrain Honorat de Sabran seigneur d’Ansouis, marraine Françoise Reyne).
    8. Peyrone BONFILS
    9. Gaspard BONFILS

  2. Honoré de BONFILS marchand bourgeois d’Aix, décédé avant 1597 épouse par contrat du 17 novembre 1560 reçu Hugues Martelli notaire à Aix, Marguerite PERRIN fille de Jacques, procureur au siège d'Aix, et de Françoise de SIGNE; d’où :

    1. Jacques BONFILS baptisé le 26 juillet 1563 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Perrin procureur d’Aix, marraine Jeanne Perrin).
    2. Anne BONFILS baptisée le 1er juillet 1565 à la Madeleine (parrain Claude Demigo procureur au siège, marraine demoiselle Marguerite Fabre).
    3. Sibylle de BONFILS baptisée le 26 septembre 1567 à la Madeleine (parrain Fouquet Sobolis procureur au siège, marraine Sibille Savournin) épouse 1) en 1583 à Aix, N. BIDRE. 2) par contrat du 20 février 1597 à Aix, Reymond ROUMET marchand fils de feus Jehan marchand et de Honorade RIBOTE. D’où une fille mariée au sieur Saffalin.
    4. Louise BONFILS baptisée le 2 janvier 1574 à la Madeleine (parrain Gaspard Caseneuve, marraine Louise d’Albi).
    5. Henri BONFILS baptisé le 2 mai 1578 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Henri Tayardi ? marraine Sybille Sauce).
    6. Joseph BONFILS baptisé le 7 juin 1580 en l’église Saint-Sauveur (parrain Joseph Bonfils, lieutenant général, marraine Jeanne Roux).

  3. du second mariage : Isabeau BONFILS
  4. Anne BONFILS épouse par contrat du 1er novembre 1573 à Aix, François LIEVRE notaire royal de Pertuis, fils de Jean et d’Honorade LANTELME.
  5. Alexandre BONFILS
  6. Thomas BONFILS
  7. Joseph qui suit,
  8. Françoise BONFILS décédée en 1554, épouse 1) par contrat du 15 septembre 1547 à Aix, André BARDELIN fils de Michel dit Naudon, et de Louise GARNIER. 2) en 1549 Ferréol MATI notaire en 1544, greffier en la cour d’Aix, mort en 1571, fils d’Honoré et de Peironne ANDRIN, d’Annot ; remarié en 1555 à Marguerite FRESQUIERE décédée en 1587.
  9. Marguerite BONFILS baptisée le 18 janvier 1540 à Saint-Sauveur (parrain Pierre de Collongis, tailleur, marraine Jeanne de Rigaudis) épouse par contrat du 27 février 1569 à Aix, André OLLIVIER fils de Georges, et de Louise BESSIERE.
  10. Catherine BONFILS épouse 1) par contrat du 16 octobre 1557 reçu Antoine Lambert notaire à Aix, Clément AUDOL, de la ville de Castellane, receveur des décimes de l’évêché de Glandevès, fils de Me Durand, et de feue Marguerite POUGNETTE, de Castellane habitant d’Aix, l’épouse en la présence et du consentement de sa mère et de Joseph Bonfils, licencié en droits et Faustin Bonfils ses frères, se constitue la somme de 310 écus sol, que son père lui a légué par son testament du 17 novembre 1556. 2) Raymond SOLLIER avocat au parlement de Provence.

Or dans le même temps, Jean BONFILS dit le Grand Bonfils nourriguier d’Aix, épouse par contrat du 19 novembre 1518, Philippa CAUDIER fille de Jean, alias lou Roc de Funel, fils de feu Bertrand, nourriguier de Fuveau, et de Marguerite AUDEFREN. Elle teste à Aix le 16 janvier 1559. D’où :
    1. Jean auteur de la branche de Canaux.
    2. Christol auteur de la branche de Peiresc.
    3. Catherine BONFILS épouse François BOMPAR.
    4. Anthorone BONFILS épouse Pierre MARQUIN.
    5. Jeanne BONFILS épouse François CHABERT
Ce Jean Bonfils, distinct du précédent, pourrait être néanmoins un proche parent.

 

VII - Joseph BONFILS docteur en droits et avocat au parlement, puis conseiller du roi et lieutenant général civil et criminel en la sénéchaussée générale de Provence séante à Aix, reçu le 19 décembre 1589, juge royal de la ville d'Aix, obtient en septembre 1602 des lettres patentes du roi Henri IV enregistrées au parlement le 23 novembre suivant, permettant de créer et d’inclure dans l’enceinte d’Aix un nouveau quartier projeté sur ses terres de Villeverte à l’ouest de la cité ; teste le 18 mars 1609 devant Lambert notaire à Aix ; né à Aix et baptisé le 15 mars 1536 à Saint-Sauveur, il meurt à l'âge de 73 ans, et est inhumé à Saint-Sauveur le 27 mars 1609, épouse 1) par contrat du 27 juin 1557 à Aix, Honorade d’ULME fille de Denis, docteur en droits et avocat au parlement, et de Thomassine de LAURIS. 2) par contrat du 14 septembre 1592, Diane d’ATHENOUX ou Athenosy, âgée de 18 ans, baptisée à Cavaillon le 18 avril 1574, fille de noble Alexis, notaire, et de Perrette d’AGAR, de la ville de Cavaillon. Elle se remarie en 1611 à Pierre de PUGET seigneur de Tourtour, conseiller au parlement. D’où:

  1. du premier mariage : Denis qui suit,
  2. Joachim BONFILS baptisé le 7 décembre 1560 à Saint-Sauveur (parrain Joachim Audifred docteur au parlement, marraine Marguerite F...).
  3. Claude BONFILS baptisé le 28 janvier 1568 à Saint-Sauveur (parrain Claude de Thurs, marraine demoiselle Catherine de Chiavari).
  4. Suzanne BONFILS baptisée le 5 novembre 1570 à Saint-Sauveur (parrain Jean Chaussegros seigneur de Mimet, marraine Suzanne Isnard dame de Châteauredon).
  5. Marguerite BONFILS baptisée le 27 juillet 1572 à Saint-Sauveur (parrain Jean de .. sieur de Venelles, marraine Marguerite de Thulles).
  6. Magdeleine de BONFILS baptisée le 26 juillet 1574 à Saint-Sauveur (parrain Honoré de Savoie amiral de France, marraine Magdeleine de la Tour) épouse en 1596 son cousin Jean-Baptiste de BONFILS seigneur de Canaux, avocat au parlement, fils de Jean, et de Marguerite BOMPAR.
  7. Marguerite de BONFILS baptisée le 30 septembre 1579 à Saint-Sauveur (parrain sieur de Villeneuve de Vauclause, marraine Marguerite d’Arcussia).
  8. Adam BONFILS succède à son frère Denis Bonfils en la charge de lieutenant général civil et criminel en la sénéchaussée d’Aix, suivant provisions du 2 avril 1610 et réception le 17 décembre 1611, épouse par contrat du 1er janvier 1613 devant Bérardi notaire à Marseille, Douce de LIBERTAT.
  9. Pierre BONFILS écuyer, cité en 1600, élu second consul d’Aix en 1623, épouse par contrat du 4 juin 1618 reçu par Charles Frégier notaire, Blanche de DURANTI âgée de 19 ans, née à Aix en 1599, fille de feu Paul Emile, écuyer d’Aix, et de Lucrèce de LAYDET sa seconde épouse (cette dernière alors remariée à Pierre Chaix sieur de la Penne) ; d’où :

    1. Jean-Baptiste de BONFILS docteur en droit et avocat à la cour du parlement, professeur en droit, baptisé le 24 juin 1620 (parrain Jean-Baptiste Duranti, conseiller du roi en la Cour des Comptes, marraine Marguerite de Forbin), épouse le 4 juillet 1644 à Saint-Sauveur, Marguerite de BORRILLY fille de Louis, écuyer d'Aix, et de Marie d’AYMAR ; d’où :

      1. Pierre de BONFILS baptisé le 3 mars 1645 à Saint-Sauveur (parrain Adam Bonfils lieutenant général au siège d’Aix).
      2. Catherine de BONFILS baptisée le 20 mai 1648 à Saint-Sauveur.
      3. Jeanne de BONFILS baptisée vers le 26 décembre 1652 à Saint-Sauveur.
      4. Thérèse de BONFILS épouse le 15 septembre 1676 en l’église Saint-Nicolas de Pertuis, Jean AGNES fils de feu André, et d’Anne REYMOND, de Pertuis, en présence de Jean-Baptiste Poule, Jean Antoine Amat docteur en médecine, Etienne Cogourdon et Louis Pourpre.
      5. Magdeleine de BONFILS née et baptisée le 11 janvier 1656 à Saint-Sauveur, épouse 1) le 10 mai 1692 à Saint-Sauveur, Philippe AILLAUD procureur à la cour des comptes, fils de feu Jean et de Ne SOLE. 2) le 22 décembre 1705 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, Laurent VALLON architecte, veuf d’Anne ALEXIS, fils de feus Laurent, maître maçon, et de Catherine JAUBERT.
      6. Anne de BONFILS épouse le 10 novembre 1693 à Saint-Sauveur, Honoré ARNAUD procureur fils de Pierre et d’Anne ROUSIER.

    2. Adam BONFILS baptisé le 23 mars 1622 en l’église Saint-Sauveur (parrain Adam Bonfils, lieutenant général, marraine Lucrèce de Chevalier).
    3. Pierre de BONFILS baptisé le 22 mars 1625 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Gaillard, conseiller du roi, contrôleur et provincial des guerres en Provence, marraine Louise de Fabry).
    4. Marguerite de BONFILS baptisée le 9 mai 1626 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Joseph Bonfils, marraine Marguerite Duranti), épouse le 20 août 1644, Pierre de GALLIFFET avocat au parlement, puis conseiller du roi et juge général de l’abbaye de Saint-Victor, fils d’Alexandre, seigneur du Tholonet, second président au parlement de Provence, conseiller d'Etat, et de Lucrèce de TRICHAUD.
    5. Sybille de BONFILS baptisée le 26 décembre 1628 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Louis Laydet, conseiller du roi au parlement, marraine Sybille d’Escalis).
    6. Antoine de BONFILS baptisé le 28 novembre 1631 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Antoine de Villeneuve, seigneur et marquis de Trans, marraine Honorade de Coriolis).

  10. du second mariage : Arnaud de BONFILS baptisé le 1er janvier 1596 à Saint-Sauveur (parrain Arnaud de Villeneuve, baron d’Ars, marraine Magdeleine de Calonne, marquis d’Oraison).
  11. André de BONFILS baptisé le 29 juin 1597 à Saint-Sauveur (parrain noble Ange d’Athenoux, marraine Suzanne de Périer).
  12. Paul de BONFILS baptisé le 30 janvier 1600 à Saint-Sauveur.
  13. Frédéric de BONFILS baptisé le 6 septembre 1601 à Saint-Sauveur.
  14. Marie de BONFILS épouse par contrat reçu par Me Reynaud notaire le 17 août 1629 à Aix et le 16 à Saint-Sauveur, Palamède du VIRAILH, écuyer, lieutenant du roi, seigneur du Virailh et de Vallée, nommé gouverneur de la ville, citadelle et viguerie de Sisteron par provisions du 6 juin 1654, lieutenant d’une compagnie de chevau-légers en 1657, maintenu noble en 1667, fils de Scipion, écuyer, seigneur de Vallée et en partie de Vaumeil, et d’Isabeau de BARATIER de VAUMEIL. Dont postérité.
  15. Sybille de BONFILS baptisée le 5 mars 1605 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Albertas conseiller du roi au parlement, marraine Sybille de Grace) épouse César d’AGAR, écuyer de Cavaillon, baptisé le 24 mars 1603 à Cavaillon, fils d’Etienne et d’Anne BERAUD. Elle transige avec sa soeur Marie de Bonfils au sujet de leurs droits sur la succession de leur père, le 9 mars 1643 devant Joseph Colla notaire à Aix.
  16. François de BONFILS écuyer d'Aix, baptisé le 27 mai 1608 à Saint-Sauveur, épouse le 11 janvier 1629 en l’église de Tourtour (Var) (le registre prénomme les époux Jean-Baptiste et Marguerite), Chrétienne de LA TOUR de ROUMOULES fille d’Henri, seigneur de Roumoules, et de Louise d’ESPARRON, dame de Tourtour, en présence du capitaine César Mathy, du capitaine Antoine Vidal, de Gaspard Perreimond et Gaspard Berlier, et Jean Aubesy consuls. D’où :

    1. Chrestienne de BONFILS baptisée le 31 janvier 1633 par messire Etienne Raybaud vicaire de Tourtour, cérémonies faites en l’église de la Madeleine à Aix le 24 mars 1642 (parrain Joseph Bonfils conseiller du roi lieutenant criminel et juge de la ville d’Aix, marraine Lucrèce de Chivalier).
    2. Geneviève de BONFILS épouse par contrat du 4 juillet 1677 à Sisteron, Jean NICOLAS bourgeois de Sisteron, fils de Claude et de Magdeleine CHAZAL.

VIII - Denis BONFILS docteur en droits et avocat au parlement, conseiller du roi, succède en la charge de lieutenant général civil et criminel en la sénéchaussée d’Aix à son père sur résignation de celui-ci, et par provision du 4 janvier 1586, reçu le 14 octobre 1597, né à Aix et baptisé le 26 janvier 1559 à Saint-Sauveur (parrain égrège homme Denis d’Ulme docteur en droit et avocat au parlement, marraine Catherine de Duane ayeule paternelle), inhumé le 26 octobre 1612 à Saint-Sauveur, épouse par contrat du 24 mars 1587 reçu par Abel Hugoleny notaire à Aix, Marguerite THIBAUD, baptisée le 28 août 1566 à Saint-Sauveur, fille de feu Antoine, bourgeois d'Aix, et de Carole PUGET. D’où :

  1. Sybille de BONFILS baptisée le 28 janvier 1588 à Saint-Sauveur d'Aix (parrain Joseph Bonfils lieutenant général, marraine Sybille de Pontevès), décédée à l’âge de 79 ans, inhumée le 1er avril 1667 aux Observantins, devant la chapelle de Saint-Etienne, épouse par contrat du 28 mars 1610 (Salomon Colla notaire), Jules César ESTIENNE écuyer, seigneur du Bourguet, fils de feu Joseph, conseiller du roi et greffier civil au parlement de Provence, et de Marthe de MAZARGUES.
  2. Françoise de BONFILS baptisée le 25 septembre 1589 en l'église de Pertuis (parrain Jean Magnan sieur de Castillon, marraine Françoise de ...), épouse en 1614 Guilhen de TOURNON, avocat au parlement d'Aix, fils de Gaspard, procureur au parlement, et de Marguerite de GUIGONIS.
  3. Joseph qui suit,
  4. Anne de BONFILS baptisée le 25 juillet 1594 à Saint-Sauveur, décédée à l'âge de 63 ans, inhumée le 8 décembre 1657 aux Observantins, épouse par contrat du 15 décembre 1618 à Aix, Mathieu ALPHERAN, avocat en la cour, fils de Pierre, écuyer d’Aix, capitaine de milices, et de Madeleine du PERIER sa première femme.
  5. Jacques de BONFILS baptisé le 15 décembre 1596 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Bourdon).
  6. Magdeleine de BONFILS baptisée le 22 août 1599 à Saint-Sauveur (parrain Jean-Baptiste Bonfils, marraine Magdeleine de Roudalhet).
  7. Lucrèce de BONFILS baptisée le 17 mars 1601 à Saint-Sauveur.
  8. Honoré de BONFILS baptisé le 12 juillet 1604 à Saint-Sauveur (parrain Honoré d’Ulme avocat, marraine Sibille de Bonfils).
  9. Catherine de BONFILS baptisée le 17 novembre 1607 à Saint-Sauveur (parrain André Séguiran avocat en la cour, marraine Catherine de Vitalis).

IX - Joseph BONFILS écuyer, seigneur de Bouc, conseiller du roi et lieutenant criminel au siège d’Aix par provisions du 24 mars 1615, juge mage de la ville en 1620, lieutenant général en la sénéchaussée d’Aix, reçu le 10 juin 1645 ; né à Pertuis et baptisé le 14 juillet 1591 (parrain Joseph Bonfils, marraine Suzanne Dumayne), inhumé le 23 février 1673 à Saint-Sauveur; épouse par contrat du dernier avril 1617 à Aix (Jean-Baptiste Colla not.), et en novembre suivant en l'église Sainte-Madeleine d'Aix, Lucrèce de CHEVALIER fille de Jean, secrétaire ordinaire en la chambre du roi et fermier général des greniers et gabelles à sel de Provence et Dauphiné, et de Marguerite de GREAUX; d’où :

  1. Marguerite de BONFILS baptisée le 12 septembre 1618 à Saint-Sauveur (parrain François Hermite, prêtre bénéficier de Saint-Sauveur, marraine Marguerite de Thibaud).
  2. Magdeleine de BONFILS baptisée le 6 avril 1620 à Saint-Sauveur.
  3. Jean Antoine qui suit,
  4. Denis de BONFILS baptisé le 18 avril 1623 à Saint-Sauveur (parrain Adam de Bonfils, marraine Magdeleine de Bonfils).
  5. Jeanne de BONFILS baptisée le 6 décembre 1625 en l’église Saint-Sauveur d’Aix, épouse en 1640 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Honoré de REBOUL seigneur de Lambert, conseiller du roi à la cour des Comptes, reçu le 22 octobre 1641 en l’office de Pierre d’Arnaud de Rognac, fils d’Honorat avocat, de la ville de Digne, et de Madeleine de SASSY, d'où postérité.
  6. Honoré de BONFILS baptisé le 20 novembre 1628 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Honoré Gras, marraine Anne de Coriolis).
  7. François de BONFILS des TAILLADES prêtre, docteur en théologie, syndic de la faculté de droit canonique, chanoine de l’église métropolitaine Saint-Sauveur d’Aix, conseiller du roi en tous ses conseils, aumônier et agent de la France à Rome, qualifié marquis de Taillades ; baptisé le 4 août 1631 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain François Hermitte, marraine Sibille de Bonfils).
  8. Marie de BONFILS baptisée à la maison le 16 avril 1633, suppléments de cérémonie début juin en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain et marraine non nommés).
  9. Alexis de BONFILS baptisé le 16 juillet 1634 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean de Bonfils, marraine Jeanne de Bonfils).
  10. Anne de BONFILS baptisée le 30 mars 1636 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Honoré Bonfils, chanoine de Saint-Sauveur, marraine Anne Guide).
  11. Thérèse de BONFILS baptisée le 4 décembre 1637 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Honoré Bonfils, chanoine de Saint-Sauveur, marraine Jeanne de Séguiran).
  12. Ursule de BONFILS baptisée le 28 août 1639 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Louis d’Estienne, marraine Ursule de Loques).

X - Jean Antoine de BONFILS écuyer, seigneur de Bouc et de Calanon, né le 2 juin 1622 à Aix, paroisse Saint-Sauveur, conseiller au parlement de Provence, reçu le 8 janvier 1648 en la charge de Louis d’Arnaud, lieutenant criminel au siège d’Aix (reçu le 31 mai 1644), décédé le 1er janvier 1657, épouse Jeanne de VILLENEUVE d’où :

  1. Magdeleine de BONFILS baptisée le 22 décembre 1653 à Saint-Sauveur).
  2. Jean Elzéar de BONFILS écuyer, seigneur de Calanon, baptisé le 18 mai 1656 à Saint-Sauveur (parrain Jean de Villeneuve, marraine Lucrèce de Chevalier) décédé à l’âge de 25 ans inhumé le 22 février 1681 à Saint-Sauveur.
  3. Anne de BONFILS baptisée le 30 avril 1657 à Saint-Sauveur.
  4. Magdeleine de BONFILS épouse le 22 avril 1693 en l'église du Saint-Esprit à Aix, Joseph LE CAMUS seigneur de Peypin et Montadier, gouverneur du fort de Mévouillon, habitant de Sisteron, fils de feu Charles, d'une famille originaire de Paris, et de feue Angélique de PONTEVES, en présence des témoins Antoine François de Pontevès seigneur de Giens Castellar et Nibles, syndic de la noblesse de Provence, Jean-Baptiste Mitre, avocat en la cour, Mitre Sias clerc tonsuré et Jean Raynaud servant l’église, et de l’abbé François de Bonfils chanoine de Saint-Sauveur.
    Postérité éteinte en 1768 dans la famille de Cabre.

 

 

 
contact