Anciennes familles de Provence

 

deuxième branche


 

IV - Pierre ALPHERAN qualifié écuyer d'Aix (fils d'Antoine notaire royal et de Catherine Bussan), suit la carrière des armes, d’abord gendarme dans la compagnie d’ordonnance d’Henri d’Angoulême gouverneur de Provence, puis capitaine de milice contre les Ligueurs, se déclare pour la Ligue et revient à Henri IV. Né le 26 juillet 1555 à Aix, il épouse 1) par contrat du 30 mars 1583 (Hercule Rencurel, notaire à Aix) Magdelaine du PERIER née en 1560, fille de Laurent, licencié ès lois, avocat au parlement, et d’Honorade de MUROT sa première femme. 2) le 17 octobre 1594, Magdeleine AUBERT, fille de Claude AUBERT et de Marguerite MOTON (mariés le 23 juillet 1560, elle est fille de François MOTON chirurgien, et d’Andrée CABASSOL). D’où :

  1. du premier lit : Mathieu qui suit,
  2. Marguerite ALPHERAN inhumée le 17 février 1654 aux Observantins, épouse par contrat du 24 novembre 1608 à Aix, Charles FABRY bourgeois, fils de Séris, bourgeois d'Aix, et de Catherine BURLE ; ayeuls du compositeur André Campra.
  3. Claude ALPHERAN notaire royal.
  4. Françoise ALPHERAN baptisée le 23 janvier 1589 à Saint-Sauveur (parrain Honoré Gautier avocat en la cour, marraine Françoise de Cormis).
  5. Magdeleine ALPHERAN baptisée le 16 août 1590 à Saint-Sauveur (parrain Mathieu Jardy, docteur en droits, marraine Catherine Boisson).
  6. Jean ALPHERAN baptisé le 15 avril 1593 à Saint-Sauveur (parrain François Murot, marraine Catherine d’Estienne).

  7. du second lit : Marguerite ALPHERAN baptisée le 21 mai 1596 à Saint-Sauveur (parrain Jean Bertrand, docteur en médecine).
  8. Alexandre ALPHERAN baptisé le 4 janvier 1598 à Saint-Sauveur (parrain Alexandre de Malespine, marraine Anne de Simiane).
  9. Anne ALPHERAN baptisée le 29 janvier 1602 à Saint-Sauveur (parrain Mathieu Alpheran, marraine Blanche Aubert).
  10. François auteur de la troisième branche, qui suivra,
  11. Honoré ALPHERAN baptisé le 2 août 1609 à la Madeleine d’Aix.
  12. Marguerite ALPHERAN baptisée le 15 mars 1612 à la Madeleine.

V – Mathieu ALPHERAN avocat en la cour, inhumé le 6 juin 1663 aux Observantins, épouse par contrat du 15 décembre 1618 à Aix, Anne de BONFILS âgée de 24 ans, née à Aix en juillet 1594, fille de feu Denis, conseiller du roi, et de Marguerite THIBAUD. Elle est inhumée le 8 décembre 1657 aux Observantins. D’où :

  1. Pierre ALPHERAN baptisé le 2 juin 1620 à la Madeleine (parrain Pierre Alpheran, marraine Marguerite de Thibaud).
  2. Honoré ALPHERAN né vers 1630, destiné à Malte, il fait ses preuves le 8 février 1645 et jours suivants, à Aix, devant Me Jean Lioutaud notaire d’Eguilles, pour être admis en qualité de chapelain conventuel. Nommé secrétaire au Trésor à Malte, il gagna l’estime du grand maître de l’Ordre, Mgr Cotoner, et fut chargé de traiter plusieurs affaires, notamment celle concernant le baillage de Manosque. Pourvu en 1690 de la commanderie de Roquebrune près Monségur en Guienne, il y décède à l’âge d’environ 67 ans, chez son fermier général, le 15 mai 1697 ; son corps est inhumé le lendemain en l’église paroissiale de Roquebrune. Honoré Alphéran, qui avait travaillé plusieurs années sur les archives de sa commanderie, en avait fait l'analyse minutieuse dans un manuscrit aujourd’hui conservé aux Archives départementales de Haute-Garonne (Série H Malte Inv. 114 bis). C’est à la fin de ce recueil que son ami le frère Champossin a ajouté, en hommage, la note suivante :

    « Monsieur le commandeur Alpheran était un ecclésiastique vertueux et savant, fort modeste, et d’une grande exactitude pour bien remplir ses devoirs. Il n’avait jamais voulu célébrer la sainte messe par un sentiment continuel de modestie et d’humilité religieuse. Il était en l’honneur d’être secrétaire au Trésor à Malte, et d’y avoir mérité l’estime et la bienveillance de feu Son Eminence Monseigneur le Grand Maître Cotoner etc. Et de tous ceux qui avaient connu son mérite. Il avait été député plusieurs fois pour traiter des affaires importantes pour l’intérêt de l’Ordre et particulièrement pendant le procès concernant le baillage de Manosque contre la communauté etc. Il avait été pourvu de la commanderie de Roquebrune par son rang et ancienneté en l’année 1690 ; il avait résidé plus de cinq ans à Bordeaux et sur les lieux pour en régler et soutenir les affaires, il avait travaillé aux améliorissements avec honneur et approbation : ils furent vérifiés lui étant présent, les 22, 23 et 24e avril 1697 par M. le chevalier de Frans et moi, frère A. de Champossin prêtre conventuel, commissaires députés par le vénérable chapitre de Toulouse. Ledit feu sieur commandeur, âgé d’environ soixante sept ans, voulut être du voyage de Saint-Front et Malromet pendant la chaleur du 24e dudit mois, ce qui lui causa peu de jours après une fièvre continue accompagnée de douleurs néphrétiques, qui finirent le cours de sa belle vie dans la ville de Montségur, et chez le sieur Jean Gaubert son fermier général le 15e du mois de mai dernier 1697. Son corps fut porté dans l’église et paroisse dudit Roquebrune où il fut enseveli le jour de l’Ascension du Seigneur 16e dudit moi, et où il attend la résurrection générale des morts. Soit pour mémoire, à l’avenir pour ceux qui liront les remarques dont il est l’auteur ci-devant, en témoignage de quoi et du sensible regret de mon coeur, pour avoir perdu un cher et bon ami, j’ai écrit les présente addition à ce volume. Fait à Bordeaux après l’inventaire de sa dépouille le 4e juillet 1697. Frère A. de Champossin prêtre conventuel. »

    (Merci à Dominique Barraud et au Groupe Archéologique et Historique du Monségurais pour ces précieux renseignements).

  3. François qui suit,

VI – François ALPHERAN avocat en la cour, juge de la ville de Manosque (1675) inhumé le 8 avril 1681 aux Observantins d'Aix, dans le choeur, né le 29 janvier 1630, épouse en 1654 Françoise d’AZAN inhumée le 4 juillet 1703 aux Observantins d’où :

  1. Sybille d’ALPHERAN baptisée le 22 avril 1659 en l’église de la Madeleine d’Aix (parrain François Alpheran écuyer, marraine Sybille de Bonfils).
  2. Jean-Baptiste d’ALPHERAN baptisé le 13 décembre 1665 à la Madeleine (parrain Alexandre de Michaelis écuyer, marraine Marguerite de Bussan) inhumé le 3 janvier 1703 aux Observantins, dans le choeur.
  3. Jean François qui suit,
  4. Joseph ALPHERAN bourgeois d’Aix, né le 23 mars 1670 baptisé le même jour à la Madeleine d’Aix (parrain Jean Bourges procureur au parlement, marraine Thérèse de Colomb), décédé à l’âge d’environ 72 ans le 12 octobre 1744 inhumée le 13 aux Observantins.
  5. Anne Marie ALPHERAN née et baptisée le 9 juin 1671 à Sainte-Madeleine (parrain Antoine de Galaup de Chasteuil, marraine Anne Marie de Cormis de Beaurecueil).
  6. Gaspard ALPHERAN baptisé le 11 mai 1673 à la Madeleine, inhumé le 15 mars 1700 aux Observantins.
  7. Charles ALPHERAN né et baptisé le 27 janvier 1675 à Saint-Sauveur de Manosque (parrain Charles Pochet, marraine Claire du Virailh femme de Mr Marc Antoine Burle avocat en la cour).
  8. Françoise ALPHERAN inhumée le 15 juillet 1741 aux Observantins, âgée de 75 ans, épouse le 20 juillet 1700 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix, Gaspard de LOQUES de PUIMICHEL fils de Jean Antoine, écuyer, seigneur de Puimichel, et de Marguerite de PUGET ; en présence de Jean-Baptiste Simon, Jean-Baptiste Alpheran, frère de l’épouse, et Françoise d’Azan sa mère.

VII – Jean François ALPHERAN docteur en droit, avocat en la cour du parlement, né le 16 août 1668 baptisée le lendemain à la Madeleine (parrain Jean-François Bouchard médecin du roi professeur royal, marraine Claire de Bonfils de Canaux), décédé à l’âge de 68 ans le 30, inhumé le 31 juillet 1737 aux Observantins, épouse le 1er octobre 1697 à Saint-Martin de Marseille, après l’avoir enlevée et été condamné pour cela à mort, par sentence du lieutenant criminel rendue le 23 mars 1696, Anne NEGREL fille de feu Melchion, et de Gabrielle MAURE, elle est inhumée le 22 janvier 1742 aux Observantins, d’où :

  1. Zacharie ALPHERAN né avant mariage, baptisé le 30 décembre 1695 en la cathédrale Saint-Sauveur d'Aix, décédé âgé de 4 jours et inhumé le 3 janvier 1696 en l'église Sainte-Madeleine.
  2. Jean-François Jérôme ALPHERAN baptisé le 28 février 1700 en l’église de la Madeleine (parrain Jérôme Chanteduc, de Marseille, capitaine de vaisseau, marraine Thérèse d’Imbert).
  3. François ALPHERAN bourgeois d’Aix, baptisé le 19 septembre 1702 à la Madeleine (parrain François Imbert, marchand, marraine Anne Imbert), inhumé le 11 août 1742 aux Observantins.
  4. Barthélémy ALPHERAN né en 1705.
  5. Jean-Baptiste ALPHERAN né vers 1708 inhumé le 19 avril 1718 aux Observantins.
  6. Françoise-Thérèse ALPHERAN née en 1710.
  7. Jean-Paul ALPHERAN né en 1713, inhumé le 12 août 1726 aux Observantins.
  8. Marie Anne ALPHERAN née en décembre 1716, inhumée le 19 avril 1718 aux Observantins.

 

 

 
contact