Anciennes familles de Provence
     

 

(de) Marguerit


 

 

La famille Marguerit appartient à la bourgeoisie d’Aix, et peut être classée, en raison de son ancienneté et du grand nombre de branches qu’elle a formées, parmi les premières de la ville.

Même s’il n’est pas encore sûr que les lignées du nom de Marguerit que nous rencontrons dans la capitale provençale aient toutes une origine commune, plusieurs ont pour auteur Pierre Margarit, habitant de Berre, qui fit son testament à Aix en 1398. Grâce aux relevés de M. Léon Martin et aux registres paroissiaux, nous suivons la postérité de ce Pierre Magarit, à travers quatre branches.

L’ainée exerce principalement le négoce du cuir (tanneur, cuiratier) jusqu’à ce que Jean Marguerit né en 1605, acquiert une charge de trésorier général de France et fasse entrer sa famille dans l’administration financière et la judicature. Marié à une demoiselle Lenfant, il eut un fils greffier aux Etats de Provence, l’autre au bureau des Finances, et un petit-fils, née de sa fille aînée, Jean Augustin Bourges de Levers, qui occupera en 1703 la charge de lieutenant particulier au siège d’Aix.
La seconde branche exerça aussi le négoce lucratif des cuirs, jusqu’à Joseph Marguerit (1692-1740), procureur au parlement et greffier au siège sénéchal, dont le fils, commis au greffe, mourut prématurément à l’âge de 24 ans. La troisième branche fut uniquement marchande, ainsi que la quatrième qui, détachée depuis la fin du XVe siècle, exerça le commerce du drap et s’éteignit dans le courant du XVIIe siècle.

Une autre lignée importante des Marguerit a donné plusieurs procureurs du roi, greffiers et avocats au parlement. Elle a pour auteur Pierre Marguerit marchand drapier d'Aix, marié à Jeanne de Manosque, d'une famille de marchands néophytes - réseau auquel resteront liés par mariage leurs enfants. Jean Marguerit bourgeois d’Aix, que l'on croit être l'un de leurs fils, marié vers 1555 à Elionne du Mayne, beau-père d’un Martelli, et ayeul de Nicolas Marguerit, greffier, dont les fils sont marchands boutonniers, mais les petits-fils sont, l’un greffier, l’autre procureur en la généralité d’Aix. Ce dernier, Louis Marguerit (1665-1742) allié à une fille du procureur Gabrielli, fait entrer définitivement sa branche dans le milieu parlementaire.

Une autre lignée, enfin, remonte au marchand Pierre Marguerit, allié vers 1570 à Batrone Arnaud, bisayeul de Jean Marguerit procureur, et de Henry Marguerit avocat en la cour, dont une fille épouse l’avocat aixois Mérendol.

Non loin d’Aix, à Eguilles, existait une autre lignée importante des Marguerit dès le milieu du XVIe siècle, qui se poursuit jusqu’à la Révolution. Le patronyme se trouve aussi à Rognes, Pertuis, Berre et Vitrolles, et Marseille.

*

Les armes des Marguerit sont : d’or à une fasce d’azur accompagnée de trois marguerites de gueules feuillées d’argent (ou au naturel). Elles furent ainsi enregistrées à l’Armorial général de 1696 par François Marguerit marchand, Henry Marguerit maire de Vitrolles, Barthélémy Marguerit marchand à Berre, Jean Marguerit avocat en parlement, et par Magdeleine Marguerit veuve du sieur Barbezieux apothicaire à Aix.

Jean Marguerit bourgeois d’Aix, prit une variation d’émaux : d’argent à la fasce de gueules accompagnée de trois marguerites de gueules feuillées d’argent (ou au naturel).

 

I - Pierre MARGARIT de Berre, teste à Aix le 2 mars 1398 puis le 6 avril 1409, épouse Dulcie AYMERIC, de Berre, fille de Raymond et d’Hugua COLENÇON, d’où :

  1. Raymond MARGARIT prêtre.
  2. Bertrand qui suit,
  3. Antoine MARGARIT de Berre, teste le 26 mars 1432, épouse 1) suivant contrat du 6 novembre 1391, Huguette ADHEMAR. 2) Suane. D’où :

    1. Catherine MARGARIT épouse par contrat du 25 novembre 1418 Jean ANCELHI.
    2. Guillaume MARGARIT teste le 1er mars 1468.
    3. Julien MARGARIT épouse par contrat du 16 février 1433, Billette BOYSSON.

  4. Jacques MARGARIT prêtre.
  5. Rostaing MARGARIT épouse par contrat du 7 mai 1398, Bérengère ARNEY.
  6. Catherine MARGARIT épouse Guillaume BERTRAND.
  7. Marguerite MARGARIT épouse par contrat du 2 décembre 1375, Pierre SEGUIRI.

II - Bertrand MARGARIT de Berre, épouse par contrat du 9 mai 1403 à Aix, Jeanne VENELLES fille de Pierre et d’Hugone GIRARD, elle teste le 5 décembre 1469 puis le 4 février 1474, d’où :

  1. Guillaume qui suit,
  2. Hugone MARGARIT épouse Jacques GUIBAUD puis Jean LUNARIS.
  3. Antoine MARGARIT épouse Jeanne.
  4. Jean MARGARIT

III - Guillaume MARGARIT né à Berre, teste le 1er janvier 1466, épouse vers 1460 Honorade MARINI fille de Rostaing et de Dulcian ; elle teste le 13 avril 1497. D’où :

  1. Antonette MARGUERIT épouse 1) par contrat du 23 mars 1474, Sébastien de PRELA. 2) par contrat du 19 août 1494, Pierre REGIS.
  2. Sauveur qui suit,
  3. Jacques qui a postérité,
  4. Monette MARGUERIT épouse Arnaud LAGIER.

IV – Sauveur MARGUERIT teste le 20 juillet 1521, décédé avant 1526, épouse par contrat du 30 septembre 1487 à Aix, Marthe BLANC d’où :

  1. Désiré qui suit,
  2. Magdeleine MARGUERIT épouse Albert CHRISTIAN.
  3. Delphine MARGUERIT teste à Aix le 25 janvier 1559 ; épouse 1) Antoine JAUBERT. 2) par contrat du 5 mai 1523 à Aix, Philbert BOGON.
  4. Jean MARGUERIT
  5. Jaumette MARGUERIT épouse par contrat du 12 janvier 1513 à Aix, Balthasar MILLE fils d’Antoine et d’Alayone BLANCARD.

VI - Désiré MARGUERIT ouvrier de la monnaie d’Aix, décédé avant 1586 épouse, 1) par contrat du 9 février 1526 à Aix, Marguerite BOURGAREL fille de Jean et de Melchione PINCHINAT. 2) Nicolane JULHOUX veuve de Georges NICOLAS ; elle teste le 13 décembre 1559. 3) par contrat du 16 juillet 1561 à Aix, Gasparde GAULTIER veuve d’Antoine GILLES, fille d’Honoré. D’où :

  1. Du premier lit : Vincent qui suit,
  2. François qui a postérité,
  3. Jean MARGUERIT travailleur d’Aix, baptisé le 15 avril 1536 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Marguerit, marraine Magdeleine Igaret), épouse par contrat du 27 décembre 1575 à Aix, Catherine ARGENTIER, fille de feu Esprit, et de feue Béatrice GAGNAT.
  4. Nicolas MARGUERIT baptisé le 24 novembre 1537 à Saint-Sauveur (parrain Nicolas du Brieu, marraine Clémence Borrili femme du secrétaire Borrili).
  5. Honoré MARGUERIT baptisé le 17 février 1539 à Saint-Sauveur (parrain Honoré Roland, marraine Louise Clare).
  6. Jacques MARGUERIT baptisé le 1er octobre 1542 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Gaudin, marraine Jaubert) épouse par contrat du 23 janvier 1569 à Aix, Anthorone LAURENT d’où :

    1. Catherine MARGUERIT baptisée le 1er septembre 1575 à la Madeleine.
    2. Catherine MARGUERIT baptisée le 27 juillet 1578 à la Madeleine (parrain Etienne Laurent, marraine Catherine Marguerit).
    3. Jeanne MARGUERIT baptisée le 3 août 1581 à la Madeleine (parrain Vincent Marguerit, marraine Jeanne Imbert).
    4. François MARGUERIT baptisé le 22 décembre 1582 à la Madeleine (parrain Jacques Bérenger ?, marraine Jaumette Daumas).
    5. Jean MARGUERIT baptisé le 19 février 1584 à la Madeleine (parrain Jean Gras, marraine Françoise Facharique, d’Aix).
    6. Jean MARGUERIT baptisé en février 1591 à la Madeleine (parrain Jean Coudounel, marraine Anne Marguerit).

  7. Delphine MARGUERIT baptisée le 6 janvier 1550 à Saint-Sauveur (parrain André Granger, marraine Delphine Galline).

  8. Du deuxième mariage : Jean MARGUERIT épouse par contrat du 22 juillet 1581 à Aix, Honorade JOLI fille d’Aubert et de Marguerite N. d’où :

    1. Pierre MARGUERIT baptisé le 27 septembre 1582 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pons Planche, marraine Catherine Giraud).
    2. Andrieue MARGUERIT baptisée le 16 septembre 1586 en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Antoine Rey, marraine Andrieue Benedict).
    3. Magdeleine MARGUERIT baptisée le 9 juillet 1588 à Saint-Sauveur (parrain Charles Feeréol, marraine Magdeleine Audibert).
    4. Marguerite MARGUERIT baptisée le 10 septembre 1597 à Saint-Sauveur (parrain Barthélémy Marguerit, marraine Anthonette Marguerit).
    5. Henri MARGUERIT baptisé le 4 septembre 1600 à Saint-Sauveur (parrain Henri Marguerit, marraine Louise Carnale).

  9. Du troisième mariage : Barthélémy MARGUERIT maître boulanger d’Aix, baptisé le 1er janvier 1563 à Saint-Sauveur (parrain sieur Bonfils, marraine Constance Guiran) teste à Aix le 17 août 1594, épouse 1) par contrat du 1er mai 1586 à Aix, Marie BRIANSON fille de feu Pierre et de Marguerite MORIER. 2) par contrat du 21 janvier 1588 à Aix, Anne REBOUL fille de Jehan et de Catherine BLANCARD. Elle meurt en 1602. 3) le 23 avril 1602 à Saint-Sauveur, Françoise SANCHE veuve de François VINCENT. D’où, du second mariage :

    1. Anne MARGUERIT baptisée le 15 juillet 1589 à Saint-Sauveur (parrain Noé Rive, marraine Anne Guigonesse), épouse le 23 avril 1602 à Saint-Sauveur, épouse Antoine VINCENT fils de François et de Françoise SANCHE, en présence d’Antoine Carbonnel et de François Hermitte.
    2. Marguerite MARGUERIT
    3. Catherine MARGUERIT baptisée le 23 août 1591 à Saint-Sauveur (parrain Pierre Marcurol, marraine Catherine Blanchard).
    4. Catherine MARGUERIT baptisée le 17 avril 1593 à Saint-Sauveur (parrain Jean Noé Reboul, marraine Gasparde Gautier).
    5. Jean Jacques MARGUERIT baptisé le 12 décembre 1595 à Saint-Sauveur.
    6. Magdeleine MARGUERIT baptisée le 20 janvier 1599 à Saint-Sauveur (parrain Jacques Eyssautier, marraine Magdeleine d’Hupays).
    7. Catherine MARGUERIT baptisée le 6 février 1601 à Saint-Sauveur.
    8. Catherine MARGUERIT baptisée le 31 janvier 1602 à Saint-Sauveur (parrain Jean Codonel, marraine Marguerite Reboul).

  10. Isabeau MARGUERIT baptisée le 15 octobre 1567 à Saint-Sauveur (parrain Antoine Tarnet, marraine Isabeau Andrieu).

VII - Vincent MARGUERIT curatier d’Aix, épouse par contrat passé le 25 janvier 1559 à Aix, Alayette LAURENT fille de Simon, et d’Honorade LIMET. D’où :

  1. Etienne MARGUERIT baptisé le 4 novembre 1565 à la Madeleine (parrain Etienne Laurent, curatier, marraine Janette Lieutaud).
  2. Nicolas MARGUERIT baptisé le 26 janvier 1574 à la Madeleine, sûrement celui qui suit,
  3. Jeanne MARGUERIT baptisée le 20 mars 1576 à la Madeleine (parrain Jean Gras, marraine Jeanne Guibaud).
  4. Jean MARGUERIT marchand tanneur à Aix, baptisé le 31 décembre 1578 à la Madeleine (parrain Jean Portaillat, marraine Catherine de Simoys) épouse en 1603 à Marseille, Marthe BOULLE d’où :

    1. Marcelin MARGUERIT baptisé le 28 décembre 1604 à la Madeleine (parrain Marcelin du Brieu, marraine Jaumette Magallon).
    2. Anne MARGUERIT baptisée en novembre 1607 à la Madeleine, épouse le 28 juillet 1629 à Saint-Sauveur d’Aix, et suivant contrat passé le lendemain, Honoré ARQUIER marchand.
    3. Jean MARGUERIT marchand d’Aix, baptisé le 2 février 1612 à la Madeleine (parrain Jean Marguerit, marraine Honorade Lieutaud) épouse par contrat du 2 mars 1631 à Aix, Catherine BONIFACE fille de feu Pierre, marchand, et de Marguerite GAULTIER. D’où :

      1. Jeanne MARGUERIT épouse le 24 janvier 1655 en l’église Saint-Sauveur, Etienne BARRAU, habitant d’Aix, natif de Marseille, fils de David, et d’Anne GUEYROARD.
      2. Anne MARGUERIT épouse le 23 décembre 1662 à la Madeleine d’Aix, Claude CODONEL fils d’Henri et de Louise BOYER, témoins Jean Féraud, Pierre Messié, François Brun, Honoré Boyer.

    4. Vincent MARGUERIT baptisé le 24 janvier 1618 à la Madeleine (parrain Jacques Bayol, marraine Antourone Perrin).
    5. François MARGUERIT né à Aix baptisé le 27 mars 1623 à Saint-Sauveur (parrain Jean Marguerit, marraine Jeanne Marguerit) habitant à Marseille, y épouse le 18 juin 1644 à la Major, Marguerite DIEUDE fille de feu Jean et d’Honorade TAXIL.
    6. Thomas MARGUERIT baptisé le 21 décembre 1632 à Saint-Sauveur (parrain Mathieu Boulle, marraine Catherine Boniface).

  5. Henri qui a postérité,
  6. ? Magdeleine MARGUERIT épouse Pierre BONFILS marchand curatier d’Aix.

VIII - Nicolas MARGUERIT bourgeois d’Aix, épouse Honorade LIEUTAUD (très prob.) fille de Pierre, marchand d’Aix, et de Marquise GRANOUX. D’où :

  1. Suzanne MARGUERIT baptisée le 19 novembre 1600 à la Madeleine (parrain Jean April, marraine Marquise Granoux).
  2. Antoine MARGUERIT baptisé le dernier juillet 1603 à la Madeleine (parrain Antoine Saurat, marraine Marthe Granoux).
  3. Jean qui suit,
  4. Jeanne MARGUERIT baptisée en janvier 1608 à Saint-Sauveur (parrain Henri Marguerit, marraine Marthe Gille).
  5. Marthe MARGUERIT baptisée le 28 janvier 1611 à Saint-Sauveur (parrain Annibal Drisord, marraine Marthe Brémond), épouse le 10 février 1630 à la Madeleine d’Aix, Pierre du LAUX notaire royal d’Aix, fils de feu Honoré, et de Magdeleine CLEMENS, en présence de Jacques Mariot, Philippe de Tappis, Joseph Asse et Antoine Icard.
  6. Mathieu MARGUERIT marchand tanneur d’Aix, épouse le 9 décembre 1640 à la Madeleine d’Aix, Catherine GRANGE fille de Jean, marchand curatier, et de Magdeleine AUSTRIC, en présence de Pierre Bouchet marchand, Bernard Clémense et autres. D’où :

    1. Jean-Baptiste MARGUERIT bourgeois d'Aix.
    2. Magdeleine MARGUERIT épouse le 5 février 1662 à Saint-Sauveur, Jean EYSSAUTIER marchand drapier d’Aix, fils de Gaspard, procureur au parlement, et de Catherine CARLUEC sa seconde épouse.
    3. Jeanne de MARGUERIT épouse le 16 octobre 1670 à Saint-Sauveur, âgée de 22 ans, Hercule CHANTRE maître teinturier, âgé de 26 ans, fils de François, maître teinturier, et de feue Louise PLEZENT, en présence d’Antoine Chantre marchand drapier, oncle par alliance, Antoine Ailhaud tanneur, oncle maternel de l’épouse, Jean-Baptiste Marguerit, frère de l’épouse.
    4. Anne de MARGUERIT baptisée le 2 septembre 1656 à Saint-Sauveur (parrain Christophe Boeuf, marraine Magdeleine Grange) épouse le 21 septembre 1677 à Saint-Sauveur, Jean GAUTIER du lieu de Correis, fils de feu Honoré, et d’Anne SIMEON, en présence des témoins Jacques Chaix, Jean Baptiste Marguerit, Philibert Ricard, Jean Eyssautier marchand.

IX - Jean MARGUERIT conseiller secrétaire du roi et greffier au bureau des Finances, trésorier général de France, baptisé le 23 octobre 1605 à Saint-Sauveur (parrain Jean Jaulne, marraine Suzanne Lieutaud – sa tante, épouse du notaire Philippe Beaufort), épouse le 10 novembre 1631 à la Madeleine d’Aix, Anne LENFANT âgée de presque 17 ans, née en décembre 1614 à Aix, fille d’Aimé, hostelier à Aix, et de Sibylle ALBIN, sa seconde épouse, en présence d’Antoine Veissié, maître passementier, et de Pierre Colomb, marchand. D’où :

  1. Honorade MARGUERIT épouse le 24 décembre 1651 à Saint-Sauveur, Jean BOURGES, procureur au parlement, fils d’Elzéar et de Françoise PARNELLI, témoins François Jausseran et Joseph André.
  2. Thérèse de MARGUERIT épouse le 10 avril 1660 en la cathédrale Saint-Sauveur d'Aix, et par contrat reçu Claude Alpheran, Jean de COLIN bourgeois de Salon, fils de Philippe, et de Marguerite ESTIENNE.
  3. Nicolas qui suit,
  4. Anne MARGUERIT baptisée le 16 juin 1648 en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Aymé Lenfant, marraine Honorade Marguerit), épouse le 7 août 1664 à Saint-Sauveur, Laurent FAUCHIER, peintre aixois, né en 1643 baptisé le 11 mars à Saint-Sauveur (parrain Laurent Fauchier, marraine Anne Chantre), fils de Balthasar, maître orfèbre établi à Brignoles puis à Aix, et de feue Anne MARGUERIT. Il meurt le 25 mars 1672, inhumé aux Cordeliers.
  5. Magdeleine MARGUERIT épouse le 26 juillet 1670 à Saint-Sauveur, Henri BARBEZIEUX maître apothicaire, âgé de 46 ans, fils de feu Jean et d’Honorade BOURGAREL.
  6. Elisabeth MARGUERIT baptisée le 19 décembre 1654 à Saint-Sauveur (parrain Simon Lenfant, marraine Elisabeth Marin).
  7. Philippe MARGUERIT avocat en la cour, conseiller secrétaire du roi greffier du bureau des Finances de Provence, épouse 1) le 23 septembre 1677 à la Madeleine d’Aix, Thérèse de BOUGEREL de FONTIENNE fille de François, écuyer, seigneur de Fontienne, et d’Aymare de DIGNOSCIO. Elle meurt à l’âge d’environ 35 ans le 22 février 1688 et est inhumée le lendemain en l’église Saint-Sauveur d’Aix. 2) le 8 octobre 1689 à la Madeleine, Jeanne de BOUCHE âgée d’environ 22 ans, fille de feu Gaspard, conseiller du roi au siège général d’Aix, et de Catherine BOUCHE, en présence de Me Balthasar Bouche, conseiller du roi au siège général, Me Jean Augustin Bourges, avocat et procureur au parlement, Jean-Baptiste Marguerit, bourgeois et Antoine Lauris. D’où :

    1. du premier lit : Anne de MARGUERIT épouse le 24 janvier 1697 à Saint-Sauveur d’Aix, Jean Joseph COURT, conseiller du roi au siège général d’Aix, fils d’Antoine, ancien procureur en parlement, et de Claire de CAMERON, sa seconde épouse, en présence d’Etienne Bougerel conseiller du roi en la cour des comptes, Joseph Cameron conseiller du roi trésorier général, sieur d’Ize conseiller du roi référendaire, et Louis Bougerel, ainsi que Joseph Bougerel chanoine de la Major à Marseille, oncle, qui officie.
    2. Thérèse de MARGUERIT baptisée le 11 avril 1681 à Saint-Sauveur née le même jour (parrain Jean Bourges procureur au parlement, marraine Anne Marguerit).
    3. Jean MARGUERIT né le 5 juin 1682 à Aix, baptisé le lendemain en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Henri Barbezieux maître apothicaire, marraine Magdeleine de Bougerel).
    4. Jean François MARGUERIT (bourgeois) né le 18 septembre 1683 à Aix, baptisé le même jour en l’église Saint-Sauveur (parrain Jean Fauchier bourgeois, marraine Anne de Marguerit), décédé à l’âge de 84 ans, le 18, inhumé le 19 décembre 1767 en l’église Saint-Sauveur.
    5. Barthélémy MARGUERIT né le 19 janvier 1685 à Aix, baptisé le lendemain en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Barthélémy Jean Colin du Lauset, de Salon, marraine Claire de Bougerel).
    6. Rose MARGUERIT née le 11 mai 1686 à Aix, baptisée le même jour en la cathédrale Saint-Sauveur d’Aix (parrain Etienne Bougerel visiteur général des gabelles de Provence, marraine Anne Cabassol).

    7. du second lit : Jean-Baptiste MARGUERIT né et baptisé le 23 septembre 1696 à Saint-Sauveur (parrain Jean-Baptiste Marguerit, marraine Anne Bonnard), inhumé le 24 novembre suivant.
    8. Jean-Joseph MARGUERIT né le 16 baptisé le 17 septembre 1697 à Aix en la cathédrale Saint-Sauveur (parrain Jean Joseph Court, conseiller au siège général d'Aix, marraine Magdeleine Marguerit).

X - Nicolas de MARGUERIT conseiller du roi et greffier aux Etats généraux, (inhumé le 7 avril 1683 aux Observantins), épouse le 14 octobre 1666 à Saint-Sauveur d’Aix, Anne de SILVY fille de Jean procureur en la cour des Comptes, et d’Anne d’ENGARRAN, d’où :

  1. Jean de MARGUERIT baptisé le 7 septembre 1667 à la Madeleine d’Aix (parrain Jean Marguerit greffier des Finances, marraine Anne d’Engarran).
  2. Anne de MARGUERIT décédée à l’âge d’environ 67 ans le 24 mars 1737 inhumée le lendemain à la Madeleine, épouse le 18 septembre 1696 à la Madeleine, Pierre CAVAILLON avocat à la cour du parlement d'Aix, âgé de 30 ans, né à Aix en octobre 1665, fils de feu Nicolas aussi avocat au parlement, et de Clémence d’AUQUIER, en présence de Jean de Colonia conseiller du roi, Barthélémy Charbonnier procureur au siège, Elmon Cavaillon notaire royal de Saint-Chamas, et Germain Tournaire. Pierre Cavaillon est reçu en un office de lieutenant criminel au siège général d’Aix le 19 novembre 1703, il meurt en 1721 et est inhumé le 25 septembre au village de Mirabeau.

 

 
contact